A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Parce que l'on peut aussi vivre sans espoir

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Yume
Plume de Benu


Inscrit le: 05 Juin 2008
Messages: 214

MessagePosté le: 18/07/2008 11:46:46    Sujet du message: Parce que l'on peut aussi vivre sans espoir Répondre en citant

Histoire banale de tous les jours. Vous savez, de celles où l'on rit lorsque ça arrive aux autres. Mais quand c'est à nous, on ne supporte pas les moqueries. C'est de ce genre d'histoire qu'il s'agit, aujourd'hui.
Le héros? Il n'y en a pas. Juste une gamine de dix-huit ans banale. Pas jolie, pas moche, on ne se retourne pas dans la rue pour la regarder. Elle passe inaperçue, depuis son enfance. Transparente, on n'y fait pas attention. Et pourtant, elle a été le souffre douleur de tous ses "camarades" durant ses dix-huit années de vie. Paradoxale dans sa façon d'être, qui cherche à se dissimuler, mais qui donnerai n'importe quoi pour juste une parole encourageante des gens qu'elle admire en secret.
Elle rend des services et n'en demande jamais, la bonne petite pomme au service des autres qui n'attend qu'un "merci" qui ne vient finalement jamais. Et pourtant, elle donnerait tout pour une simple parole encourageante de la part des gens qu'elle admire. Quel est le mot, déjà… Ah oui. Egocentrique. Cette fille est égocentrique, derrière ses sourires et sa bonne volonté. Elle veut que l'on ne s'occupe que d'elle. Pathétique, n'est-ce pas?
Enfin, elle essaye de ne pas y penser, parce qu'elle se déteste, cette fille. Elle se déteste, et elle a perdu foi en l'espère humaine depuis longtemps. Trop dérisoire, trop trompeur. Elle a fini par perdre l'espoir. Elle se réfugie dans la musique, dans l'écriture. Elle veut vivre dans son propre monde, où la déception n'a pas lieu d'être.
Mais surtout, elle a trouvé autre chose… Une chose qui mérite de croire. Elle a découvert les animaux, cette petite fille. Le cheval, pour être précis. Et elle a commencé à croire en cet animal, docile et pourtant, toujours sauvage. Elle a commencé à s'épanouir au milieu des chevaux, même si jamais, elle ne s'était trop attachée à l'un d'eux.
Et puis pouf, comme ça, du jour au lendemain. LE cheval. Pas une gravure de mode, pas un cheval capable de faire les Jeux Olympiques. Mais celui auquel elle finit par s'attacher, fort. Très fort. Peut-être trop, justement. Bien sur, elle n'est pas la seule à le monter, à l'aimer, loin de là. Mais il y a quelque chose entre eux, elle y croit.
Et puis les mois passent, elle le monte, avec plaisir. Elle partage, parfois à contrecœur. Parce qu'elle a quand même un niveau potable, la fille, mais si elle refuse de se l'avouer. Et elle n'aime pas le voir monter par des niveaux moins bons que le sien.
Et puis, au commencement de l'été, tout bascule. L'évènement qui change la donne. Ce cheval, il va peut-être partir. Pourquoi? A cause d'une ligue non répertoriée qui n'y connaît rien, et qui cherche juste à causer des problèmes à celui qui a vendu le cheval au club. Alors voila, ça retombe sur nous. Et elle est effondrée, la fille. Effondrée à l'intérieur. Et, sans y prendre garde, elle sifflote longueur de journée la chanson de Stewball pour passer le temps.
Parce qu'elle cache bien son jeu, et qu'elle ne laisse pas filtrer ses émotions. Alors elle passe des nuits à se retourner, bien au chaud sous sa couette, en retournant toutes les possibilités, et le matin, hop, elle recommence son train-train, elle va monter, elle sourit, elle rend service.
Et puis, le cheval commence à boiter. Pas très grave, ça lui est déjà arriver. Mais là, plus personne pour venir s'en occuper tous les jours, ils sont partis, ceux qui l'aimaient aussi. Alors c'est elle qui s'y colle, aller le chercher tous les jours, s'en occuper, le travailler. Et puis, le lien entre eux se renforce. Il ne boite plus, mais elle finit par être la seul à pouvoir le monter, son dos étant encore fragile.
Et voila, la date est là. Elle n'est pas allée au club aujourd'hui, elle attend chez elle. Les minutes semblent comme une éternité. On lui a proposé, dans le pire des cas, de racheter le cheval s'il venait à partir. Mais elle a refusé. Pourquoi? Elle n'a pas les moyens, et pas la volonté. Elle ne se sent pas prête à assumer un cheval, mentalement, même si elle l'adore.
Le verdict, enfin. Le cheval part. Immédiatement. Elle ne l'a jamais revu. Et elle a perdu beaucoup de chose avec. Elle a perdu toute la confiance en elle qui lui restée. Elle a perdu ce lien magique qui lui permettait d'avancer.
Et elle pleure en silence, elle ne montre toujours rien. Autour d'elle, on dit qu'elle s'en fiche. Elle garde ses lunettes de soleil pour cacher ses larmes. Rien ne change. Pour les autres.
Pour elle, c'est la fin d'un monde.

Vous pouvez rire, si vous le souhaiter. Après tout, c'est le genre d'histoire stupide et futile qui n'arrive qu'aux autres…
_________________
"If you have a dream, don't wait. Act. One of life's little rule"


Dernière édition par Yume le 19/07/2008 08:48:37; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 18/07/2008 11:46:46    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 5 594

MessagePosté le: 18/07/2008 15:35:15    Sujet du message: Parce que l'on peut aussi vivre sans espoir Répondre en citant

Ben tu vois, je n'ai pas vraiment envie de rire !! J'aime les chevaux et j'ai la gorge nouée en te lisant ... Sad
N'y a-t-il aucune autre solution pour ce cheval ? Et puis, une idée, comme ça : cette jeune fille, peut-être pourrait-elle montrer, dire, crier à son entourage, ce qu'elle ressent, plutôt que de le garder pour elle et de "pleurer en silence" ou bien de ne le faire que par écrit ? Wink
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Yume
Plume de Benu


Inscrit le: 05 Juin 2008
Messages: 214

MessagePosté le: 18/07/2008 15:49:11    Sujet du message: Parce que l'on peut aussi vivre sans espoir Répondre en citant

Bah, après tout... ce n'est qu'une histoire Razz
_________________
"If you have a dream, don't wait. Act. One of life's little rule"
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 5 594

MessagePosté le: 18/07/2008 15:53:13    Sujet du message: Parce que l'on peut aussi vivre sans espoir Répondre en citant

Oui, une simple histoire ... Rolling Eyes on va dire ça ... N'empêche ...
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
elvys
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 12 Mai 2008
Messages: 954

MessagePosté le: 18/07/2008 17:09:03    Sujet du message: Parce que l'on peut aussi vivre sans espoir Répondre en citant

bien touchante, cette histoire. Courage
_________________
Je rêve sur
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Yunette
Plume de Phoenix


Inscrit le: 04 Juin 2008
Messages: 1 452

MessagePosté le: 18/07/2008 19:49:10    Sujet du message: Parce que l'on peut aussi vivre sans espoir Répondre en citant

qu'une histoire? suis pas convaincue...

en tout cas, un très beau texte, touchant, et on a envie de lui apprendre à s'extérioriser à cette jeune fille, lui apprendre à crier au monde ce qu'elle ressent...
_________________
Yunette a raison, toujours. Si elle a tort, faites comme si vous n'aviez rien remarqué.
Un bout de Yunette
Pour les grands & Cow
Wizzzz !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Arleen
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 27 Fév 2008
Messages: 981

MessagePosté le: 18/07/2008 21:44:22    Sujet du message: Parce que l'on peut aussi vivre sans espoir Répondre en citant

Texte fort, Yume. Triste mais réaliste façon d'aborder la confiance. On a tous en nous notre propre stewball, même ceux / celles qui paraissent avoir confiance en eux et que ta jeune fille admire peut-être.
Sauf que même trahie, même déçue, la confiance revient. L'espoir aussi. Par d'autres biais.
J'aurais envie de lui dire à ta jeune fille de rester elle même, de ne surtout pas essayer de ressembler à d'autres. Et que douter n'est pas forcément négatif. Cela permet la remise en question, et d'avancer.
_________________
"Le roman, c'est la clef des chambres interdites de notre maison." Louis Aragon
Revenir en haut
Yume
Plume de Benu


Inscrit le: 05 Juin 2008
Messages: 214

MessagePosté le: 19/07/2008 08:52:08    Sujet du message: Parce que l'on peut aussi vivre sans espoir Répondre en citant

Ah, mais je commence à la connaître, cette jeune fille. Et puis, elle te répondrait quelque chose comme "Ah quoi bon, de toute façon ça se termine toujours de la même façon, quoi que je fasse".
_________________
"If you have a dream, don't wait. Act. One of life's little rule"
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Titeplume
Plume de Simurgh


Inscrit le: 29 Oct 2007
Messages: 2 527

MessagePosté le: 19/07/2008 15:24:01    Sujet du message: Parce que l'on peut aussi vivre sans espoir Répondre en citant

Sad Crying or Very sad Evil or Very Mad
_________________
Ce que je fais quand je n'écris pas^^ (enfin, entre autres)
http://scrapadwige.canalblog.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Yume
Plume de Benu


Inscrit le: 05 Juin 2008
Messages: 214

MessagePosté le: 19/07/2008 16:59:37    Sujet du message: Parce que l'on peut aussi vivre sans espoir Répondre en citant

J'aime tes commentaire TP, on s'y retrouve magnifiquement Very Happy
_________________
"If you have a dream, don't wait. Act. One of life's little rule"
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Arleen
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 27 Fév 2008
Messages: 981

MessagePosté le: 19/07/2008 17:09:22    Sujet du message: Parce que l'on peut aussi vivre sans espoir Répondre en citant

Yume a écrit:
Ah, mais je commence à la connaître, cette jeune fille. Et puis, elle te répondrait quelque chose comme "Ah quoi bon, de toute façon ça se termine toujours de la même façon, quoi que je fasse".

Pas sure, Yume .... ça aurait pu être pire !
Si, si, si, je t'assure (même si tu ne me croiras peut-être pas Rolling Eyes )
Ce fil que tu décris entre le cheval et cette jeune fille, il est unique. C'est lui, l'espoir. Car même sans le revoir, personne ne peut enlever ce qui a été partagé .... Wink
_________________
"Le roman, c'est la clef des chambres interdites de notre maison." Louis Aragon
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 29/05/2017 04:54:41    Sujet du message: Parce que l'on peut aussi vivre sans espoir

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com