A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Vol libre

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gamey
Plume de Kinor


Inscrit le: 15 Fév 2008
Messages: 148

MessagePosté le: 06/01/2009 18:33:17    Sujet du message: Vol libre Répondre en citant

Vol libre

Depuis quelques temps, il y a un nouveau voisin. Aucune grille, aucune haie ne nous sépare. Je sais déjà qu’il ne sera pas aussi chatouilleux que le précédent sur les questions de mitoyenneté. Ce vieux garçon chicaneur ne tolérait aucune intrusion sur son territoire. On l’entendait grommeler le classique dicton : « Chacun dans son pré et les vaches seront bien gardées ». Il ajoutait souvent, de sa voix monocorde et sans hausser le ton : « même les folles » …
Avec le nouveau voisin, les choses ont changé. Ce monsieur, retraité de l’aviation civile, parait bien plus accommodant à propos de la notion de frontière. D’ailleurs, ses petits engins volants ont déjà touché le sol plusieurs fois chez moi. L’occasion de nouer connaissance. Depuis qu’il a cessé de piloter de vrais appareils, il s’est rabattu sur les modèles réduits. En choisissant la formule la plus épurée, celle où l’homme affronte les lois de l’aérodynamique sans radiocommande et sans carburant: le vol libre avec moteur caoutchouc. Il s’agit d’un sport mécanique pratiqué en salle ou en extérieur et donnant lieu à des compétitions et des championnats. Chacun construit pour le faire voler le plus longtemps possible son petit aéronef, sa Cacahuète, comme on doit dire quand on pratique l’aéromodélisme. De fait, le nouveau voisin a renoncé aux essais en vol et se consacre à la fabrication de nouvelles pièces pour sa collection.

C’est fou ce qu’il faut peu de place pour construire une maquette : J’ai commencé, dans mon coin, à découper à la lame de rasoir du balsa, emprunté à mon voisin, pour fabriquer ma première Cacahuète. Il est d’une patience d’ange avec moi, il ne manque pas une occasion de répéter les grands principes : éviter les encollages rapides, faire léger, léger...

Vouloir construire un avion en réduction, c’était négliger ma kolossale maladresse. Au bout d’une série de tentatives infructueuses, j’ai décidé de revenir, en matière de vol libre en salle, aux planeurs en papier plié de ma jeunesse. Des origamis kamikazes, qui ne servaient qu’une fois et que j’utilisais en 1957 pour mettre un peu d’animation dans les cours de philo.

Il y a plus de cinquante ans que je n’ai pas fabriqué de « flèche volante », avec du papier « Claire Fontaine », quatre-vingt dix grammes à petits carreaux, mais je sais que je n’ai pas perdu la main pour le pliage…

Le matelas d’ouate qui m’entoure étouffe maintenant les sons. Seule la voix de crécelle de l’infirmière de jour le perfore

« Un vrai gamin, docteur, il a fallu lui apporter une copie double. Il voulait fabriquer des planeurs, quand il est tombé dans le coma. »
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 06/01/2009 18:33:17    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lunatik
Plume de Griffon


Inscrit le: 16 Nov 2008
Messages: 2 376

MessagePosté le: 06/01/2009 18:50:57    Sujet du message: Vol libre Répondre en citant

Colossal avec un K pour aller avec Kamikaze? Razz

Très belle histoire, Gamey.
La chute est terrible.
Et je ne sais pas si c'est le bruit du vent qui s'engouffre dans ma cheminée ou bien le rythme de tes phrases, mais tout au long de ma lecture, l'ambiance feutrée de ton texte est parcourue d'un souffle mélancolique qui se transforme insidieusement en un murmure teinté de folie.
_________________
"La douleur des veaux n'intéresse personne : avec un peu de riz, tout s'arrange" B.Fontaine
Tous crocs dehors.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
EmmaBovary
Modérateur


Inscrit le: 05 Oct 2007
Messages: 3 202

MessagePosté le: 06/01/2009 19:35:50    Sujet du message: Vol libre Répondre en citant

Beaucoup de choses dites en peu de mots.
On a le sentiment de lire une chronique, une petite histoire puis survient la chute implacable...
_________________
"Mais si vous n’avez pas envie de vous casser le cul, ce n’est pas la peine de vous imaginer que vous écrirez bien un jour ; contentez-vous de la compétence que vous avez et réjouissez-vous de pouvoir au moins compter dessus."
Stephen King
Revenir en haut
sonkoy
Plume de Benu


Inscrit le: 17 Jan 2008
Messages: 166

MessagePosté le: 06/01/2009 21:42:28    Sujet du message: Vol libre Répondre en citant

Très beau texte. Moi aussi, j'ai adoré ; mais la fin reste quand même perplexe.
_________________
Ne vous laissez jamais décourager par la feuille blanche, l'inspiration peut vous guetter à tout moment.
Revenir en haut
MSN
Microbe
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 674

MessagePosté le: 06/01/2009 22:43:13    Sujet du message: Vol libre Répondre en citant

Oui, beau texte mais quelle fin! on atterrit durement!
Revenir en haut
djin
Plume de Griffon


Inscrit le: 10 Juin 2007
Messages: 1 722

MessagePosté le: 09/01/2009 09:37:36    Sujet du message: Vol libre Répondre en citant

Du vrai Kamey ! Comme j'aime.
_________________
http://www.jacquesflamenteditions.com/dominique-guerin/ http://ska-librairie.net/index.php?id_supplier=75&controller=supplier
Revenir en haut
Genovanna
Plume de Simurgh


Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 3 167

MessagePosté le: 09/01/2009 22:57:37    Sujet du message: Vol libre Répondre en citant

Texte en demi-teinte très plaisant

L'atterrissage n'est pas si dur que cela, il est très surprenant, surtout à cause du début qui oriente sur une fausse piste de façon très fine "Aucune grille, aucune haie ne nous sépare"...

Mais on se dit que celui qui parle est resté vif d'esprit jusqu'au bout (de l'histoire, car il est encore présent).
Je n'y ai pas vue de folie...
_________________
Il est des portes sur la mer qui s'ouvrent avec des mots. ...
Hay puertas al mar que se abren con palabras...
Alberti, Rafael 1902
Revenir en haut
Arleen
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 27 Fév 2008
Messages: 981

MessagePosté le: 10/01/2009 16:04:35    Sujet du message: Vol libre Répondre en citant

Oui un texte court mais intense, où la folie ou "non conformité" n'est pas tellement celle qui parait. Tu fais passer avec force beaucoup d'idées. Et trés agréable à lire, comme toujours Smile
_________________
"Le roman, c'est la clef des chambres interdites de notre maison." Louis Aragon
Revenir en haut
polka
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 713

MessagePosté le: 10/01/2009 18:11:13    Sujet du message: Vol libre Répondre en citant

Le cours de philo en 1957 ? Et moi qui te croyais plus jeune que moi... A l'époque je devais tout juste commencer à parler. Les avions, les fusées et les bombes à eau, c'est venu plus tard, dans les années soixante.

J'aime beaucoup l'ambiance de ton texte.
Et je suis d'accord avec toi pour penser qu'avoir un bon voisin est une chose fort précieuse (ou qu'un mauvais voisin peut vous pourrir la vie, selon le cas de figure dans lequel on se trouve...)
Revenir en haut
Gamey
Plume de Kinor


Inscrit le: 15 Fév 2008
Messages: 148

MessagePosté le: 17/01/2009 09:50:58    Sujet du message: Vol libre Répondre en citant

Merci pour tous les commentaires... Dans mon esprit, l'action, en partie rêvée, se déroule dans une chambre double, au sein d'une unité hospitalière de "soins palliatifs"
Revenir en haut
écureuil
Plume de Phoenix


Inscrit le: 13 Oct 2008
Messages: 1 245

MessagePosté le: 17/01/2009 11:52:05    Sujet du message: Vol libre Répondre en citant

J'ai au moins appris un nouveau sens pour cacahuète! Beau texte, on part léger et on atterrit chargé d'une autre vie, ou de non vie
de nostalgie aussi... Cela me change à peine d'une autre lecture:" Le boulevard périphérique" de henry Bauchau que je suis en train de terminer. Quand aux flèches volantes, c'était encore avant, avant, quand les copines revenaient de week-end et racontaient leurs flirts et petites aventures du dimanche aux filles restées à l'internat..."un temps que les plus jeunes ne peuvent pas connaître!", chantait l'autre...
_________________
Il est vrai peut-être que les mots nous cachent davantage les choses invisibles qu'il ne nous révèle les visibles. Albert Camus
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 26/05/2017 20:00:06    Sujet du message: Vol libre

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com