A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Maman ! Je vais mourir.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Poésie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ramses
Plume de Calao


Inscrit le: 13 Nov 2008
Messages: 66

MessagePosté le: 08/01/2009 00:59:20    Sujet du message: Maman ! Je vais mourir. Répondre en citant

On m’a remis un uniforme et un fusil au bras
A la guerre, tu partiras et au front tu y seras
Ton pays, tu défendras et ton sang tu verseras
Maman! Dis-leur! C'est un poète et non un soldat !

Maman ! Je ne veux pas mourir!


J'aime le rouge du coquelicot, mais pas celui du sang
J'aime le chant des oiseaux, mais pas celui des canons
Je hais le sifflement des balles, j'aime celui du vent
La gorge nouée, Je suis assis à bord d’un vieux camion

Maman ! Je ne veux pas partir !


J'aime le doux roucoulement des blanches colombes
Je hais les détonations sourdes, les obus, les bombes
J'aime le ciel parsemé d’une myriade de petites étoiles
J’abhorre la mort, sa faux aiguisée, son horrible voile

Maman ! Je ne veux pas périr !


Un éclat d'obus dans mon ventre, déchire mes entrailles
Ecoute, maman ! Entends-tu, mes cris, mes pleurs et ma voix ?
Mon sang coule à flots. Une douleur lancinante me tenaille
Je prie et gémis, gisant sur le sol humide , les bras en croix.

Maman ! Je vais mourir !
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 08/01/2009 00:59:20    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
lulli
Plume de Calao


Inscrit le: 23 Déc 2008
Messages: 55

MessagePosté le: 09/01/2009 16:31:13    Sujet du message: Maman ! Je vais mourir. Répondre en citant

Je décortique un peu comme cela me viens, je ferrai une synthèse à la fin... tout ceci est totalement personnel comme vision, critique subjective donc (oui, je met des pincettes mais je voudrai surtout pas vexer qui que ce fut, ça ne sont que mes idées, des pistes... un peu comme si j'avais à le retravailler moi même, si on me demandai de le réécrire ce que j'en ferrai).




"A la guerre , tu partiras et au front tu Y seras"
La virgule se discute, je l'aurai pas mise en raison du "et" qui suis qui fait que "a la guerre" n'est pas l'endroit de la césure mais bien le et qui coupe en deux le phrasé de façon naturel.
Le y me semble juste une faute de grammaire, "A la guerre, tu partira et tu y seras" fonctionne, mais pas "au front tu y seras" c'est plutôt "au front tu seras". Il me semble !

"Maman! Dis-leur! C'est un poète et non un soldat !"
Grammaticalement juste mais un peu long j'ai trouver se vers à lire dans le rythme des vers précédents. Le "C'est" ma gêner parce que je n'avais pas compris que c'était des paroles dites par la mère... à la première lecture.

"J'aime le rouge du coquelicot, mais pas celui du sang
J'aime le chant des oiseaux, mais pas celui des canons
Je hais le sifflement des balles, j'aime celui du vent
La gorge nouée, Je suis assis à bord d’un vieux camion"

Les "mais" sont un peu lourd et les virgules aussi, la césure n'a pas nécessairement à être marquer "physiquement" dans le vers...
Le dernier vers nous invites à voir le camion bachet des films et documentaires, vieux et bringuebalant, j'aime l'image quelle suscite bien qu'un peu clicher.
Remarque : chant des oiseaux et des canons / sifflement des balles. Balles et canon sont un peu proche et similaire... le chant aurait pus être celui du cors où l'hymne ! Enfin je dis cela mais ça fonctionne bien.

On pense qu'avec ce dernier vers tu va sortir du j'aime/j'aime pas et tu y retombe de suite après... ça coupe la logique, le file directeur... encore une fois, celons moi. Et puis dans ce troisième quatrain tu use de multiple cliche ce qui en appauvrit la porter... La mort à une faux ? les détonations sont toujours sourdes ? la colombe fait la paix et roucoule ? le ciel est étoilé ?

"Un éclat d'obus dans mon ventre, déchire mes entrailles"
J'aurai mis : "Un éclat d'obus déchire mes entrailles"
pour deux raisons : redondance, si c'est le ventre c'est les entrailles et force, allez droit au but ! la douleur, le sang, les entrailles !!
Puisque ce personnage s'adresse à sa mère, le répéter en dehors des "refrains" est il utile ? il allonge ces deux vers...

"Entend-tu, mes cris, mes pleurs et ma voix ?"
C'est lié je supprimerai la virgule, sauf si : "Entend tu, je pleur, je cris" auquel cas on justifie la pose, la respiration...

douleur lancinante... on revient à peu au clicher...
les bras en croix idem mais plus intéressante puisqu'on tombe dans le religieux et donc le sublime, le sublimé. Sauf qu'on y est pas amené (il faut le chemin de croix pour qu'elle est cette importance !)




Plusieurs choses globale :
- rimes souvent pauvres pour moi trop "voulus", ça coule pas de source, on sent que la tournure est malmener pour la rime parfois et ça malmène la rythmique (pour moi le rythme est trop lent, du moins une accélération progressive aurai fait monter en sauce ce texte en faisant un petite drame !)
- On voudrai y croire... Mais on est trop distant, à la lecture j'ai ni peur des bombes, ni mal pour lui, ni envie d'appeler avec lui Dieu (sa mère ou un docteur). On a un peu une accumulation de chose qu'il "faudrait voir dans un texte parlant de guerre" mais du coup le héros est un peu terne... On ne vois ni un guérier, ni un poète...


J'ai bien aimé le "refrain" même si pour accentué le coté dramatique qui m'a manquer j'aurai mis mère sauf à la fin... Quand il meurt il abolirai ainsi la distance polis qu'il aurai instaurer avant. Passant de l'appelle : "Mère, je ne veut pas mourir" à la supplication : "maman... je vais mourir..."



Et sinon, j'aime bien l'idée sinon je n'aurai pas pus en parler ni même m'emballer dans tant de direction.
_________________
amicalement votre,

lulli.
Revenir en haut
ramses
Plume de Calao


Inscrit le: 13 Nov 2008
Messages: 66

MessagePosté le: 10/01/2009 00:17:10    Sujet du message: Maman ! Je vais mourir. Répondre en citant

Hello Lulli ! J’ai lu ta critique avec le sourire aux lèvres. Je te remercie de m'avoir consacré un peu de ton temps pour décortiquer un poème qui je l’admets n’en est pas un. Ce n’est pas non plus un chef-d’œuvre. Je l’ai écrit à la va vite juste pour véhiculer une opinion personnelle adressée à ceux qui pour un oui ou un non déclarent la guerre au voisin. La guerre est la pire des calamités humaines. « Je connais maintenant la définition de la guerre : la guerre, c'est la mort des autres. On ne la laisse durer que parce que ce sont les autres qui la font et qui en meurent » Dixit Jean Guehenno.
Tiens ! Je vais composer un poème sur les S.D.F dans le même style que le précédent. J’espère que tu seras au rendez-vous pour le décortiquer et le passer à la moulinette. J’attends avec impatience tes critiques. See you later. Amicalement et pacifiquement. Ramses.
Revenir en haut
Arleen
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 27 Fév 2008
Messages: 981

MessagePosté le: 10/01/2009 16:02:07    Sujet du message: Maman ! Je vais mourir. Répondre en citant

Quelle analyse lulli ! Chapeau ! Super d'avoir de tels retours !
Je serais plus brève Rolling Eyes on sent bien que c'est contre la guerre, c'est sûr Laughing
De bonnes idées comme le rouge coquelicot mais des clichés comme les oiseaux qui, à mon sentiment, enlève de la force à ton message.
Sinon tu cites Guehenno (que je ne connais pas) ... mais pour moi les plus belles définitions sont contenues dans deux chansons : le deserteur de vian et mourrier pour des idées de brassens
_________________
"Le roman, c'est la clef des chambres interdites de notre maison." Louis Aragon
Revenir en haut
Genovanna
Plume de Simurgh


Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 3 208

MessagePosté le: 10/01/2009 16:23:20    Sujet du message: Maman ! Je vais mourir. Répondre en citant

Citation:
Je décortique un peu comme cela me viens, je ferrai une synthèse à la fin... tout ceci est totalement personnel comme vision, critique subjective donc (oui, je met des pincettes mais je voudrai surtout pas vexer qui que ce fut, ça ne sont que mes idées, des pistes... un peu comme si j'avais à le retravailler moi même, si on me demandai de le réécrire ce que j'en ferrai).
...

Ta critique est constructive, Lulli, et prise comme telle par Ramses pour un poème qui mérite d’être lu.

Alors je vais me permettre une question/critique sur ton orthographe car je trouve tes textes intéressants mais difficiles à lire. Il me semble que les fautes sont plus liées à une non-relecture qu’à une dysorthographie. Quand on sait écrire « césure », « phrasé » et « bringuebalant », il me semble que l’on ne devrait pas écrire « clicher » au singulier ni « cliche » au pluriel, ni « camion bachet » ni d’autres fautes plus grammaticales, alors que tu remarques les fautes de grammaire de Ramses… Suis-je dans le vrai ?

En espérant que tu prennes cette intervention aussi bien que Ramses et que tu la commentes car je peux me tromper…
_________________
Il est des portes sur la mer qui s'ouvrent avec des mots. ...
Hay puertas al mar que se abren con palabras...
Alberti, Rafael 1902
Revenir en haut
lulli
Plume de Calao


Inscrit le: 23 Déc 2008
Messages: 55

MessagePosté le: 11/01/2009 16:16:02    Sujet du message: Maman ! Je vais mourir. Répondre en citant

Deux chose Genovanna :
-Les textes de ma plume sont toujours corrigé avec attention, même si.
-Les commentaires le sont moins (oui, en relisant je vois sans mal les "fautes de frappes") toutefois, écrire "césure" est simple sous word... je suis incapable de le savoir sans. Autant je peu dire que "cliche" est de ma faute, autant clicher au singulier ne l'est pas... "La grammaire, c'est pas automatique"...
Pourquoi ce "relâchement" pour les commentaires ? Il faut bien imaginé que je peu faire plus attention mais que cela me demande un effort assez important, que je relis parfois un peu plus tard (parce qu'avoir le nez dedans n'aide pas), et que si je vois une faute de syntaxe dans un texte c'est uniquement parce que je le décortique (ce qui demande du temps), il peu bien sur, m'arriver d'en faire, même si c'est assez rare, je crois.


Quand au commentaire, je le prend bien puisque je ne me sent pas agresser, il n'y a pas de mal à discuter bien que ça ne soit pas l'objet de ce texte...
(Si vous voulez amis hauts placé d'ici, je poste un texte sur ma dyslexie et on met ces questionnements-réponses-interrogations-divagations à la suite).
_________________
amicalement votre,

lulli.
Revenir en haut
Genovanna
Plume de Simurgh


Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 3 208

MessagePosté le: 11/01/2009 19:14:43    Sujet du message: Maman ! Je vais mourir. Répondre en citant

Merci, Lulli, d'avoir pris le temps de cette explication, en faisant l'effort de limiter les fautes, et en prenant cela comme une question et non comme une critique.
C'est suffisamment précis et n'a pas besoin d'explications plus avant.
Je continuerai à lire tes textes avec intérêt.

Mon intervention est dûe à mon défaut "colonel moutarde qui cherche la petite bête" Rolling Eyes

Juste un truc , si après envoi tu repères quelques fautes que tu aimerais corriger parce que cela entraîne un contre sens possible, par exemple, tu peux cliquer sur "éditer" en haut à droite, corriger et renvoyer...

euh, Ramsès on ne t'a pas oublié! on revient à ton poème et on attend le suivant...
_________________
Il est des portes sur la mer qui s'ouvrent avec des mots. ...
Hay puertas al mar que se abren con palabras...
Alberti, Rafael 1902
Revenir en haut
Chrysopale
Modérateur


Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 2 345

MessagePosté le: 15/01/2009 22:45:12    Sujet du message: Maman ! Je vais mourir. Répondre en citant

Texte rempli d'émotion, malgré les petites maladresses citées précédemment.

Par contre, j'ai un sentiment bizarre de déjà-vu. Comme si ce texte, je l'avais déjà croisé ailleurs. Je ne sais pas où, je ne sais pas si c'est mon esprit qui me joue des tours, mais cela m'empêche d'apprécier vraiment le poème.
_________________
Essayons d'être heureux, ne serait-ce que pour montrer l'exemple - Prévert
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 18/10/2017 10:11:20    Sujet du message: Maman ! Je vais mourir.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Poésie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com