A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Fatigue et philo

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Guylou
Administrateur


Inscrit le: 01 Juin 2007
Messages: 4 691

MessagePosté le: 19/01/2009 15:02:15    Sujet du message: Fatigue et philo Répondre en citant

Avant jeudi, date de mon examen, il faut que j'ai revu Merleau-Ponty, Levinas, Ricoeur et Jean-Louis Chrétien. Vu serait plus exact. Appris serait illusoire. D'ailleurs, je devrais me concentrer sur la phénoménologie plutôt que vous écrire, là, maintenant.
Mais le courage me manque et je suis fatiguée. Mon classeur est ouvert à la première page. ″Merleau-Ponty (1908-1053)″ et je n'arrive pas à aller au bout de la page et la tourner. J'avance à petits pas. Je rencontre Sartre qui éveille un instant dans mon esprit une étincelle, puis je replonge dans des phrases aussi intéressantes et absurdes que celle-ci : ″Cinq minutes de souffrance durent plus que cinq minutes de bonheur″. Mon regard quitte la feuille. Dans mon esprit fatigué et incapable de se concentrer, le mot éveille une image qui réveille un autre mot et façonne une silhouette. Je suis loin de Merleau-Ponty.
Ça m'a pris cinq minutes et elle n'ont duré qu'un instant. Etait-ce du bonheur ou de la souffrance ? Du bonheur, certainement. Mais la souffrance suit quand mes yeux reviennent à la feuille quadrillée entièrement couverte de mon écriture qu'il faut que je relise et relise encore, pour imprimer un tout petit peu. Autre chose que les digressions, autre chose que ce que ma pensée vagabonde va chercher ailleurs.
Oh, il n'y a pas d'enjeu, pas réel. Faire de la philo, ce n'est pour moi qu'un passe-temps. Je ne perds ni ne gagne rien à ce jeu. J'amasse quelques crédits, qui sont nos anciennes UV. Je pourrais jeter l'éponge et renoncer. Jeudi, c'est très vite là. J'ai eu un début d'année très chargé. La maison est sens dessus dessous. Nous sommes six à tous les repas. J'ai mille raisons de ne pas m'acharner.
″Merleau-Ponty (1908-1053)″… Au moins, je connaîtrai ces dates-là, par cœur. ″Ce qui compte, ce n'est pas le monde, c'est notre rapport au monde″. Chut, tais-toi. Apprends ça, juste ça. Ne laisse pas Merleau-Ponty te guider sur des chemins détournés. Sinon, quels voyages feras-tu en rencontrant Levinas ? ″Le regard sur l'autre transforme le regard sur le monde″. Pas d'espace autre. Levinas, seulement Levinas, absorbe, s'il te plait, absorbe. Tu arriveras plus vite à Ricoeur. ″Un texte est une unité de sens indépendamment de son contexte… Un texte est un monde à lui-même″. Arghh, reste concentrée. Ne lis que ce qui est, ne pense qu'à ce que tu lis, ne te détourne pas. Pas maintenant. Le temps te manque. Il te faut encore croiser Jean-Louis Chrétien : ″L'expérience, ce n'est pas seulement ce que je vis, mais ce que je dis que je vis. Pensée et action sont constitutives du vécu″.
Je vais m'envoler, c'est sûr, je vais m'envoler… La philo me cloue sur ma chaise et me donne des ailes, malgré ma tête embrumée, mes yeux fatigués et mon envie de dormir. J'aurai d'énormes lacunes, jeudi, c'est évident. Je ne saurai pas le quart de ce que je dois savoir. Je m'en tirerais peut-être malgré tout ou peut-être pas. Mais j'ai déjà fait le détour par Amazon pour me commander de la fatigue aux éditions de Minuit... Dommage, je l'aurais lu avant, ça m'aurait sûrement aidée.
_________________
Avant le jour de sa mort, personne ne sait exactement son courage... Jean Anouilh
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 19/01/2009 15:02:15    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
EmmaBovary
Modérateur


Inscrit le: 05 Oct 2007
Messages: 3 202

MessagePosté le: 19/01/2009 15:10:35    Sujet du message: Fatigue et philo Répondre en citant

Moi, je vais commander "De la flemme" et "Du désenchantement", je ne sais où d'ailleurs... En fait, peut-être faudrait-il que je les écrive? Mr. Green
Confused
(et sinon, je n'ai jamais été douée en philo mais je sais très bien disserter et philosopher autour d'un café !) Mr. Green
_________________
"Mais si vous n’avez pas envie de vous casser le cul, ce n’est pas la peine de vous imaginer que vous écrirez bien un jour ; contentez-vous de la compétence que vous avez et réjouissez-vous de pouvoir au moins compter dessus."
Stephen King
Revenir en haut
djin
Plume de Griffon


Inscrit le: 10 Juin 2007
Messages: 1 722

MessagePosté le: 19/01/2009 15:56:19    Sujet du message: Fatigue et philo Répondre en citant

Merleau-Ponty : 1053................. Laisse tomber tout de suite si c'est juste la partie dates que tu maîtrises Mr. Green
Sinon, essaie quand même de tourner ta page à défaut de La page.... Wink
_________________
http://www.jacquesflamenteditions.com/dominique-guerin/ http://ska-librairie.net/index.php?id_supplier=75&controller=supplier
Revenir en haut
Guylou
Administrateur


Inscrit le: 01 Juin 2007
Messages: 4 691

MessagePosté le: 19/01/2009 17:21:31    Sujet du message: Fatigue et philo Répondre en citant

Voilà : comme ça, toi tu le sauras aussi... Smile
C'est bon, j'ai survolé Merleau Ponty (toutes les pages).
_________________
Avant le jour de sa mort, personne ne sait exactement son courage... Jean Anouilh
Revenir en haut
lulli
Plume de Calao


Inscrit le: 23 Déc 2008
Messages: 55

MessagePosté le: 19/01/2009 19:26:52    Sujet du message: Fatigue et philo Répondre en citant

Je me souvient de la philo au rabet que j'avais en cours aux lycée alors qu'au collège déjà on m'en avait mis les rêves en têtes...

Au collège j'avais étudié l'Utopie à travers le temps, j'avais aimé cela tant et plus, tant et plus que j'attendais le cours de philosophie, le vraie, celui de terminale. C'était sans compter sur le "technologique" derrière le "Bac générale".
J'avais imaginer - naïve que j'étais ! - que j'apprendrai la rhétorique, appuyant toute mes folies sur celles d'autre avant moi dont les noms ne ferrait qu'un magma infâme sans date, soyez en sur, sans datation possible parce que la pensé n'est pas traçable, n'est pas une date et un nom mais un mouvement et une rêverie... J'ai effectivement fait un magma incomprésible des noms et date, j'ai tout mélanger parce que ma fois apprendre met pénible et quasiment impossible.
De rhétorique il n'y avait pas... je regrettait le temps de la gréce et de sa splendeur où l'on payait celui qu pouvait défendre un point de vue et son contraire ! ah ! l'art de la dissertation qui s'éloigne toujours plus loin...

Ma prof avait heureusement un lézard sur l'intérieur d'un de ces jolie mollet. Heureusement parce que ces cours furent un calvaires pour qui à lus un peu, pour qui aime contredire, pour qui déteste les certitude, pour qui aime l'art contemporain, pour qui connait mieux Miro que Raphaël... Mes cours étaient devenus une batailles permanente, elle donnant des exemples, moi trouvant le contre exemple qu'il falais pour mettre à bas sa théorie fumeuse qui tendait à dire que le BEAU était universelle, que l'art s'arrêtait bien en amont du dadaïsme... Que Michaud était horrible et non interprétable (elle nous l'avait fait lire pour le démontrer, un poème magnifique, une révélation pour moi, une histoire de tambour tendu de son qui frappe... de...).


Bref. La philo en cours peu être un calvaires mais que cela fut jouissif ! A lire, à dire, à pensé, à rêver, à dériver, à argumenté, à construire... OUI, non, Peu être ? bien sur ! le gris est l'unique solution et que cela est doux ! (Tiens 'les âmes grises' ce lèves parfois à l'improviste)





Survolé Merleau Ponty... Tel une rivière contourner qui disparait parfois sous la cime des arbres quand on survole en avion, en ballon, en dirigeable, en oiseau...
_________________
amicalement votre,

lulli.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 27/05/2017 05:19:37    Sujet du message: Fatigue et philo

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com