A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les matins endormis.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Poésie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Oeildenuit
Plume de Calao


Inscrit le: 06 Sep 2008
Messages: 50

MessagePosté le: 13/05/2009 13:28:42    Sujet du message: Les matins endormis. Répondre en citant

Les matins endormis.


Les matins,
Les matins quand je dors il s'en passent des choses.
Des choses... et des choses... et des belles.
Des matins embrumés où l'eau flotte aux rameaux...
Aux cimes des branchages ...à l'orée de ton dos.
Les pieds dans l'herbe nue.
Pieds nus sur le chemin où le soleil qui nait ressemble à ton sourire.
Les cailloux que l'on sent rentrer dedans la corne.
L'hébétude au début... les frissons de l'aurore.
La beauté que l'on entend transpirer.
De ces horizons lunatiques.


Le matin quand je dors il s'en passent des choses
Même des très banales...
Et des très invisibles...
Au soleil qui moire la rosée incertaine
Tout prend de l'ampleur.
Dans le jardin ouaté
Y a le tronc sur lequel, gamin, on s'asseyait
( Quand on avait que faire, alors, de nos journées.)
Et l'arbre demi-dieu qui nous résistera.
Celui aux branches métamorphosées
Qui tiennent je ne sais comment.
Arbre qui, la journée, somnole
Celui qu'on combattait dedans nos rêveries.
Et on tapait dessus quand on allait en guerre
Même qu'on dépeçait
Sa Cuirasse vermoulu
Et on rigole...
Mais en rigoles,
La sève vogue dedans ses veines plâtrées.

Les matins...
Les matins quand je dors il s'en passent des choses
Au soleil qui s'élève...
Même ma peine a de la gueule.
_________________
San - Antonio : " Un jour, il m'est arrivé quelque chose de tout à fait exceptionnel : moi "
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 13/05/2009 13:28:42    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
EmmaBovary
Plume de Simurgh


Inscrit le: 05 Oct 2007
Messages: 3 250

MessagePosté le: 13/05/2009 13:44:42    Sujet du message: Les matins endormis. Répondre en citant

Jolie balade dans le temps et le sommeil! Quelques phrases qui boîtent dans la deuxième strophe, à partir de "Et l'arbre demi-dieu..." jusqu'à "...en guerre". Et je trouve que le "dedans" ensuite écorche l'oreille. J'adore les 4 derniers vers, cette fin faussement désabusée! Smile
_________________
"Mais si vous n’avez pas envie de vous casser le cul, ce n’est pas la peine de vous imaginer que vous écrirez bien un jour ; contentez-vous de la compétence que vous avez et réjouissez-vous de pouvoir au moins compter dessus."
Stephen King
Revenir en haut
Genovanna
Plume de Simurgh


Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 3 208

MessagePosté le: 13/05/2009 19:46:27    Sujet du message: Les matins endormis. Répondre en citant

Mi-souvenir, mi rêve entre vapeur et brume...

après "cuirasse vermoulue" je verrais plutôt "en rigolant"
qui résonnerait avec le "dedans" plus loin et allègerait la répétition de "rigoles
_________________
Il est des portes sur la mer qui s'ouvrent avec des mots. ...
Hay puertas al mar que se abren con palabras...
Alberti, Rafael 1902
Revenir en haut
Oeildenuit
Plume de Calao


Inscrit le: 06 Sep 2008
Messages: 50

MessagePosté le: 14/05/2009 11:36:41    Sujet du message: Les matins endormis. Répondre en citant

Merci à vous d'avoir répondu.
J'ai tenu compte de vos remarques et ai modifié mon poème, voici la nouvelle version :


Les matins endormis.


Les matins,
Les matins quand je dors il s'en passe des choses.
Des choses... et des choses... et des belles.
Des matins embrumés où l'eau flotte aux rameaux...
Aux cimes des branchages ...à l'orée de ton dos.
(Quand je ne dormais pas )
Les pieds dans l'herbe nue.
Pieds nus sur le chemin où le soleil qui nait ressemble à ton sourire.
Les cailloux que l'on sent... qui rentrent dans la corne.
L'hébétude au début, les frissons de l'aurore.
La beauté que l'on entend transpirer
Dans ces horizons lunatiques.


Le matin quand je dors il s'en passe des choses
Même des très banales...
Et des très invisibles...
Au soleil qui rend la rosée incertaine
Tout prend de l'ampleur.
Dans le jardin coton, les matins endormis
Tout ressuscite...tout comme avant.
Il y a le tronc sur lequel, gamin, on s'asseyait
( Quand on avait que faire, alors, de nos journées.)
Puis l'odeur sans relents de la terre juste humide
Qu'on prenait dans nos mains, construisant à l'argile.
Et il y a l'arbre aussi.
Qui nous faisait de l'ombre
Quand on voulait bronzer.
Celui qu'on combattait pendant nos rêveries.
Et on tapait dessus quand on allait en guerre
Même qu'on dépeçait
Sa Cuirasse vermoulue
En rigolant...
Mais en rigoles,
La sève vogue dans ses veines plâtrées.

Les matins...
Les matins quand je dors il s'en passe des choses
Au soleil qui s'élève...
Même ma peine a de la gueule.
_________________
San - Antonio : " Un jour, il m'est arrivé quelque chose de tout à fait exceptionnel : moi "


Dernière édition par Oeildenuit le 05/06/2009 18:25:03; édité 1 fois
Revenir en haut
EmmaBovary
Plume de Simurgh


Inscrit le: 05 Oct 2007
Messages: 3 250

MessagePosté le: 14/05/2009 12:15:37    Sujet du message: Les matins endormis. Répondre en citant

Magnifique! J'aime beaucoup cette nouvelle version et les phrases entre parenthèses donnent une touche originale. Un texte très touchant.
_________________
"Mais si vous n’avez pas envie de vous casser le cul, ce n’est pas la peine de vous imaginer que vous écrirez bien un jour ; contentez-vous de la compétence que vous avez et réjouissez-vous de pouvoir au moins compter dessus."
Stephen King
Revenir en haut
Chrysopale
Modérateur


Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 2 345

MessagePosté le: 15/05/2009 17:00:44    Sujet du message: Les matins endormis. Répondre en citant

Je suis pas experte en poèmes, mais il me plait celui-là. Très joli !
_________________
Essayons d'être heureux, ne serait-ce que pour montrer l'exemple - Prévert
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Oeildenuit
Plume de Calao


Inscrit le: 06 Sep 2008
Messages: 50

MessagePosté le: 16/05/2009 10:59:35    Sujet du message: Les matins endormis. Répondre en citant

Merci à vous deux.
C'est vrai que je préfère moi aussi cette deuxième version Smile
_________________
San - Antonio : " Un jour, il m'est arrivé quelque chose de tout à fait exceptionnel : moi "
Revenir en haut
jerome p
Plume de Quetzal


Inscrit le: 20 Avr 2009
Messages: 33

MessagePosté le: 22/05/2009 12:59:36    Sujet du message: Les matins endormis. Répondre en citant

J'aime beaucoup la première et la dernière strophe. Le final fait du bien. Very Happy
_________________
jerome p
Revenir en haut
Oeildenuit
Plume de Calao


Inscrit le: 06 Sep 2008
Messages: 50

MessagePosté le: 25/05/2009 22:47:38    Sujet du message: Les matins endormis. Répondre en citant

J'aime beaucoup le final aussi.
Le poème est parti de là d'ailleurs.^^
_________________
San - Antonio : " Un jour, il m'est arrivé quelque chose de tout à fait exceptionnel : moi "
Revenir en haut
Arleen
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 27 Fév 2008
Messages: 981

MessagePosté le: 05/06/2009 18:16:34    Sujet du message: Les matins endormis. Répondre en citant

Je préfère aussi la 2ème version, excepté un passage "La beauté que l'on entend transpirer Dans ces horizons lunatiques" qui m'a fait "sortir" de l'imaginaire dégagé par le reste du poème.
Et j'ADORE la dernière strophe Smile
_________________
"Le roman, c'est la clef des chambres interdites de notre maison." Louis Aragon
Revenir en haut
elvys
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 12 Mai 2008
Messages: 954

MessagePosté le: 13/06/2009 06:03:56    Sujet du message: Les matins endormis. Répondre en citant

le dernière vers est vraiment percutant - c'est le meilleur poème que j'aie lu de toi jusqu'ici oeil de nuit !
_________________
Je rêve sur
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Oeildenuit
Plume de Calao


Inscrit le: 06 Sep 2008
Messages: 50

MessagePosté le: 15/06/2009 13:45:40    Sujet du message: Les matins endormis. Répondre en citant

Merci beaucoup à vous Arleen et elvys.
Arleen,
Pour la phrase que tu cites je suis d'accord car elle est différente, elle choque et elle brise le rythme mais j'aime tellement ces deux vers que je ne peux me résoudre à les ôter ^^

Merci encore.
_________________
San - Antonio : " Un jour, il m'est arrivé quelque chose de tout à fait exceptionnel : moi "
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 18/10/2017 13:55:40    Sujet du message: Les matins endormis.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Poésie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com