A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Finding Neverland

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Peter-Pan
Plume de Garuda


Inscrit le: 03 Mai 2009
Messages: 298

MessagePosté le: 22/06/2009 22:28:18    Sujet du message: Finding Neverland Répondre en citant

Où va-t-on à l'heure où la toile tissée avec amour par Google, Youtube, Facebook , et compagnie nous a tous pris au piège?

J'ai toujours eu peur de la soliture. Néanmoins, ce pays imaginaire n'est qu'un paradis imaginaire de plus, de ceux que Baudelaire ne connaissait pas.
Malgré le fait que beaucoup d'entre vous m'aient envoyés des messages de bienvenue, des conseils, et m'aient bien intégrés dans votre petite communauté, et je vous en suis reconnaissant, je sens que quelque chose ne va pas.
Une image, un pseudo, une citation, et puis de très beaux textes qui mettent du printemps, ou de l'hiver dans mes pensées... Qui êtes vous ?
Concepts reliés à d'autres concepts. Un peu à la matrix.
Une souris, un clavier pour parole. Un écran pour seul visage.
Pâle sourire, morbide sourire que la faible lueur que vous dispensez!


Peut-être ai-je toujours eu trop de mal à trouver la limite.
Je n'arrive pas à voir Internet comme un outil et seulement un outil.
Peut-être est-ce pour cela que mon pseudo est Peter-Pan?

Ici, la frontière n'est que trop vague. Et à propos de vagues... Le Capitaine Crochet qui les écume n'est plus le même. C'est une solitude au fond de nous que l'on veut combler par une recherche d'autres solitaires.
Internet n'est plus la discussion entre deux inconnus dans un train.

Internet. Un outil génial, grandiose. Il joue de l'Abstraction pour que les gens soient plus "près", ou devrais-je dire prêts à consommer ?

Vous parler me frustre. Je ne vous connais pas.

Quelqu'un a déjà vu ce tableau, où un peintre se balade au milieu d'une foule ? Une foule de masques vides...
Un tableau assez connu dont j'ai oublié le nom.

Mais non, Peter-Pan est un presque-homme. Il ne pleure pas.
_________________
"L'esprit n'est libre que lorsqu'il cesse d'être un soutien."
Franz Kafka


Dernière édition par Peter-Pan le 23/06/2009 09:06:30; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 22/06/2009 22:28:18    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
lynn
Plume de Calao


Inscrit le: 28 Fév 2009
Messages: 98

MessagePosté le: 22/06/2009 23:01:38    Sujet du message: Finding Neverland Répondre en citant

"Vous parler me frustre. Je ne vous connais pas." Oui, c'est exactement cela ! Cette impression de réalité fausse, de masques que l'on tenterait en vain d'ôter, de fantômes entraperçus au travers d'un texte et déjà disparus sur cette toile sans cesse changeante. Oui, Peter Pan, je ressens les mêmes choses. Oui, une immense frustration. Et pourtant, pourtant j'ai l'impression de mieux vivre depuis que je suis connectée. Cette incroyable accès à toutes les bibliothèques du monde, cette capacité à visiter les lieux les plus reculés, cette formidable outil d'échanges, jamais je n'aurai pu l'imaginer l'avoir, d'un simple clic, à ma portée, en libre accès. Incroyable et formidable avancée dans le domaine de la connaissance et de la reconnaissance aussi. Car enfin, on voit émerger de plus en plus de talents qui n'auraient jamais franchi, avant, les barrières des maisons d'édition musicales ou littéraires. La rencontre entre le virtuel et le réel est donc bien possible, cela n'a rien d'un mirage.
_________________
"Ne restreins pas le champ du possible aux limites de ton imaginaire."
Revenir en haut
Peter-Pan
Plume de Garuda


Inscrit le: 03 Mai 2009
Messages: 298

MessagePosté le: 23/06/2009 09:04:43    Sujet du message: Finding Neverland Répondre en citant

Oui, c'est vraiment ça Lynn: un plateau d'émergence de talents.
Mais internet me fait peur la nuit, et me plaît le jour...
Merci pour ta réponse en tout cas.
_________________
"L'esprit n'est libre que lorsqu'il cesse d'être un soutien."
Franz Kafka
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jeffw
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 16 Juin 2009
Messages: 816

MessagePosté le: 23/06/2009 10:52:20    Sujet du message: Finding Neverland Répondre en citant

Et je serais donc ton antithèse...
Je ne fais aucune différence entre ce monde dit virtuel et le fameux IRL (in real life). Et je ne vois pas la toile comme un tout non plus, comme un seul endroit, je l'imagine plus comme une vaste carte parsemée d'une infinité de villes et petits villages, chacun avec sa propre communauté. Et c'est cet esprit de communauté que j'en ressors.

Si cela ne donne pas toujours l'impression d'être la vie, cela fait partie intégrante de la vie de beaucoup. Pourquoi imagines-tu une communauté d'internautes comme extérieure au vrai monde ? Nous nous côtoyons pour la plupart d'entre nous tous les jours, certains depuis des années, au pire, comme des collègues de bureau mais le plus souvent, comme il règne ici une camaraderie bonne enfant, comme une bande de copains avec les mêmes goûts, ce qui peut amener facilement à des amitiés plus sérieuses. Essayes-tu de nous dire que quand tu t'assoies devant ton ordinateur ce que tu y fais n'a aucune réalité ? La larme ou le rire provoqué par la lecture d'un texte ne serait pas réel ? C'est étrange...
Comment ne pas apprendre à connaître ces personnes au travers de leurs écrits ? Comment ne pas leur dévoiler qui tu es au travers de tes mots ? Tu ne les connais pas ? Tu veux dire : pas encore.
N'allons pas cracher à la gueule de Racine, Hugo, Pennac et leurs confrères. L'écrit reste l'un des plus sur moyen de transmettre un message, directement d'imagination à imagination, et même si il est vrai qu'il peut être difficile de toujours décrire avec exactitude ce que l'on ressent, il est généralement moins maladroit que le parlé et peut être tout aussi spontané.
Oui, l'écran est froid au touché mais il n'est pas complètement imperméable.
Donne toi un peu de temps Peter-Pan, lis plus. Wink
_________________
Quant à ces féroces soldats, je le dis, c'est pas pour cafter, n'empêche qu'y font rien qu'à mugir dans nos campagnes.
Pierre Desproges


Léonard de Vinci? Non non! C'est pas lui la brouette.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Anne Veillac
Plume de Griffon


Inscrit le: 20 Mar 2008
Messages: 2 491

MessagePosté le: 24/06/2009 07:58:45    Sujet du message: Finding Neverland Répondre en citant

Je n'ai pas toujours les mêmes sentiments face au net. Quelquefois, je me sens parfaitement reliée avec les internautes, et d'autres fois je suis totalement frustrée.
Il y a quelque chose de totalement différent d'avec la "vraie" vie où l'on parle aux gens. Ici, on écrit. Ce n'est pas le même rapport aux mots, au langage, on n'exprime pas les mêmes choses. Ce n'est ni mieux ni moins bien, c'est différent.
Mais il est vrai que j'ai rencontré certaines personnes d'AVP. C'est drôlement agréable de mettre un visage et une personnalité derrière un pseudo.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Arleen
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 27 Fév 2008
Messages: 981

MessagePosté le: 25/06/2009 22:41:10    Sujet du message: Finding Neverland Répondre en citant

Tout se connecte, l'indicible et le visible. Qu'est-ce qui est réel et ne l'est pas ? Et comme dit anne, c'est différent. Complémentaire pour moi. Tant que la toile ne se substitue pas à la vraie vie et qu'elle l'enrichit ...
Moi aussi, parfois ça me "frustre", la toile. Quand je n'ai pas le temps de réagir à un écrit, quand je voudrais dire à vive voix parfois à quel point une histoire me touche, m'émeut ...
C'est un outil quand je cherche des points de droit, pour mon boulot aussi. Mais je ne ressens pas AVP comme un outil.
J'aime bien cette réunion de personnes autour d'un même intérêt. Ce que l'on trouve rarement dans la vie ! Heureusement d'ailleurs car sinon ce serait un peu triste.
Il est plus facile aussi je trouve de livrer des écrits ici qu'à son entourage. Pour certaines histoires, mon mari me dit "tiens mais là tu as mis un peu de untel" - forcément, à part les histoires pour enfant s(que j'adore, dévore et invente pour les miens), on glisse forcément un peu de vécu dans certaines histoires. Et puis on ne sait jamais si les commentaires sont complaisants ou non.
Et puis on peut grandir sans renoncer au pays imaginaire, non ?
_________________
"Le roman, c'est la clef des chambres interdites de notre maison." Louis Aragon
Revenir en haut
Peter-Pan
Plume de Garuda


Inscrit le: 03 Mai 2009
Messages: 298

MessagePosté le: 26/06/2009 13:10:48    Sujet du message: Finding Neverland Répondre en citant

On peut grandir sans renoncer au pays imaginaire, tu as tout à fait raison Arleen.

Quant à ton commentaire Anne, c'est vrai aussi que l'on n'a pas le même rapport aux gens, ou aux textes sur Internet. Et c'est justement cela qui me pesait.
Je pense que je prenais le web trop au sérieux. Une fierté un peu excessive peut-être, une fierté qui m'est propre.

En tout cas, merci à tous pour vos agréables messages. Connaître votre avis est toujours plaisant !
_________________
"L'esprit n'est libre que lorsqu'il cesse d'être un soutien."
Franz Kafka
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
écureuil
Plume de Phoenix


Inscrit le: 13 Oct 2008
Messages: 1 245

MessagePosté le: 27/06/2009 09:58:35    Sujet du message: Finding Neverland Répondre en citant

J'imagine toujours les personnages derrière les mots, les messages, les textes. Ils sont presque palpables et pourtant leurs visages restent flous, les silhouettes vagues. Un paradoxe qui me parait pourtant normal et laisse libre cours à mon imagination. Mais ces petits écrits nous révèlent beaucoup. Je retiens des regards que je ne vois pas. C'est fascinant. Et soudain, j'ai l'impression d'avoir des amis un peu partout, dans des endroits que je ne connais pas. D'autres fois je ressens des réticences, des apriori et je me pose des questions. Cette vie-là n'est pas uniquement virtuelle. 
Quant à moi, il me semble que je suis beaucoup plus à l'aise sous un pseudo, oui peut-être derrière un masque vite enlevé par tous ces gens du forum, si fertiles en imagination, si fins dans l'ensemble, bon psychologues. Et Anne m'a un peu rassurée sur moi-même quand nous nous sommes brièvement rencontrées et qu'elle m'a dit que je correspondais à l'image qu'elle se faisait, ou peut-être qu'elle a substitué la réalité à l'image sans même s'en rendre compte. Peter Pan a peut-être le visage de l'enfance, peut-être un autre...Déjà son pseudo me donne une direction.  
_________________
Il est vrai peut-être que les mots nous cachent davantage les choses invisibles qu'il ne nous révèle les visibles. Albert Camus
Revenir en haut
Peter-Pan
Plume de Garuda


Inscrit le: 03 Mai 2009
Messages: 298

MessagePosté le: 27/06/2009 15:30:49    Sujet du message: Finding Neverland Répondre en citant

J'aime beaucoup ton style, Ecureil.
_________________
"L'esprit n'est libre que lorsqu'il cesse d'être un soutien."
Franz Kafka
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Anne Veillac
Plume de Griffon


Inscrit le: 20 Mar 2008
Messages: 2 491

MessagePosté le: 27/06/2009 18:48:48    Sujet du message: Finding Neverland Répondre en citant

écureuil a écrit:
Et Anne m'a un peu rassurée sur moi-même quand nous nous sommes brièvement rencontrées et qu'elle m'a dit que je correspondais à l'image qu'elle se faisait, ou peut-être qu'elle a substitué la réalité à l'image sans même s'en rendre compte.

C'est vrai ? Je ne sais plus... C'est vrai que maintenant, Ecureuil, je te vois telle que je t'ai vue au salon du livre.
Quand on voit les gens en vrai, on a une nouvelle image, proche ou éloignée de l'image virtuelle, et c'est encore mieux.
Mais, à travers un pseudo et un avatar, on se fait une représentation de la personne, peut-être pas la bonne, mais qu'importe, c'est une représentation.
Chrysopale est pour moi une femme douce, élégante et gracieuse.
Lal Behli est un peu magicien.
Arleen est une maman aimante.
William est un mystère (c'est quoi cet animal ?).
Peter Pan est un autre mystère.
Etc. etc.
Et puis, il y a certains avatars qui sont plus neutres, on imagine moins la personne derrière.
Sur un autre forum où j'allais avant, les gens changeaient sans cesse d'avatar, et je n'arrivais plus à savoir qui était qui.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
lynn
Plume de Calao


Inscrit le: 28 Fév 2009
Messages: 98

MessagePosté le: 27/06/2009 21:18:36    Sujet du message: Finding Neverland Répondre en citant

Oui, il y a un peu de mystère dans ce jeu de pseudo et ce n'est pas déplaisant à condition que cela ne dure pas trop longtemps. Car alors on peut se faire de fausses idées, de mauvais films etc.... rien ne vaut la vraie vie ! Mais bien sur les deux peuvent se conjuguer si l'on prend soin de ne pas se laisser envahir par la virtualité des échanges et qu'on les relativisent.
_________________
"Ne restreins pas le champ du possible aux limites de ton imaginaire."
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 21/01/2017 18:21:37    Sujet du message: Finding Neverland

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com