A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Petite chronique (un peu longue) de ma vie ordinaire...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
EmmaBovary
Modérateur


Inscrit le: 05 Oct 2007
Messages: 3 055

MessagePosté le: 06/08/2009 18:18:36    Sujet du message: Petite chronique (un peu longue) de ma vie ordinaire... Répondre en citant

Bon, désolée, c'est un peu long (pas taper William, pas taper! Mr. Green ) mais j'avais envie d'écrire ça cet après-midi, alors voilà:

J’ai la chance d’habiter une résidence relativement calme. Mon appartement ne donne pas sur la rue mais sur la cime des arbres d’un parc, avec vue ouverte sur le ciel, ses bleus, ses gris et ses nuits scintillantes. Quelques bruits émaillent le quotidien : claquements de portières, tintements de casseroles, chant lyrique, pleurs d’enfant, disputes entre humains et autre échauffourée entre chats…
Malheureusement, dans cette symphonie du quotidien, existe aussi de véritables nuisances, aux noms pourtant chantants : bricolage et aspirateur. Je vous épargnerai mes considérations sur le bricoleur du dimanche ou le nouveau modèle « victime de la crise » obligé de tout faire chez lui (parquet, plomberie, électricité, déco design…). Ils officient essentiellement le soir et le dimanche après-midi, avec un marteau ou une perceuse, surtout lorsque vous venez d’ouvrir le nouveau roman de Fred Vargas que vous vous réservez depuis une semaine. On connaît aussi leur cousin, « l’accroc à sa tondeuse », qui revient à chaque printemps, comme s’il avait migré avec les oiseaux pendant l’hiver.

Bref, pour en revenir à nos moutons, je parlais plus haut de mon ennemi numéro un de l’été : l’aspirateur. L’an passé, le mois d’août avait été très calme dans ma résidence. Cette année - crise oblige - il semblerait que les gens soient beaucoup moins partis. Souvent, la nuit, je vois clignoter l’étrange lumière bleutée de la télévision aux fenêtres. Et, chaque jour, j’entends par les fenêtres entrouvertes ou à travers les tuyaux de la ventilation, la rengaine de l’aspirateur !
Il n’est pas forcément puissant ce bruit, mais il a le don de m’exaspérer : il ronronne avec un sifflement aigu ou un souffle lancinant, répétitif. Parfois, un coup donné dans un meuble, vient ponctuer ce chant monocorde. Il arrive aussi que la personne tape la brosse de la machine sur le sol pour en enlever des cheveux, un jouet d’enfant… le pied de quelqu’un peut-être ?
Ce qui m’agace le plus dans tout ça, c’est la fréquence répétitive de l’acte. Déjà, le reste de l’année, les aspirateurs s’activent, dès le dimanche matin, juste avant les bricoleurs. Mais, depuis cet été, les aspirateurophiles sévissent ! Oui, parce que quand même, il faut aimer passer l’aspirateur pour le faire tous les jours ! Une à deux fois par semaine, je peux comprendre. Mais là, ils sont en VACANCES ! Et l’une de leurs activités principales consiste à avaler de la poussière avec une machine qui fait du bruit, qui chauffe et souvent galère à trimballer ! Je vous épargne les fils emmêlés, la poche de poussière à vider, les brosses qu’on enlève, remet, enlève, remet, enlè… Et, en plus, au bout d’une heure, le bruit du moteur devient réellement crispant.
Moi, ça me donne envie de casser quelque chose, si possible une machine. Oui, parce que je dois vous dire, j’ai un gros défaut, je travaille en partie à mon domicile… L’autre jour, j’ai suivi la séance de ménage de ma voisine, montre en main : deux heures d’aspirateur !!!

Bref, arrêtons là cette logorrhée qui pourrait passer pour anti-progressiste. Je sens que je m’agace et cela ne me va pas au teint. Je l’avoue, l’obsession du ménage demeure pour moi un mystère. Je viens d’une famille où c’est un peu le cas, ceci explique peut-être cela. Oui, j’avoue, je n’aime ni faire la poussière, ni la vaisselle, ni les vitres, ni le repassage. Etendre, ramasser le linge ne me déplaît pas. Mais en plein air. Le linge y a des parfums d’enfance et de foin frais. Quant à la cuisine, elle ne fait pas partie de cette catégorie que l’on appelle « tâches ménagères ». C’est une histoire de plaisir et de couleurs…
Mais je m’égare… En voulant parler des fans d’aspirateurs, voici que je m’aventure sur les chemins d’une l’époque où j’avais le droit d’être un « garçon manqué », expression ambiguë que l’on se plaisait à me coller sur le dos… Aujourd’hui encore, lorsque j’évoque mon déplaisir à m’occuper de ma maison, je m’étonne que l’on me regarde avec de gros yeux, comme lorsque je débarquais, les jambes griffées, en short et bottes rouges au milieu des robes de petites filles modèles. Les aspirateurophiles sont bien mieux vus que moi, alors que je trouve leur comportement compulsif presque inquiétant.
Je vous jure, mon intérêt relatif pour le ménage m’a même valu quelques sous-entendus sur ma condition de « femme ». La plupart du temps de la part de consœurs, d’ailleurs… En gros, mon comportement ne ferait pas de moi une « vraie femme ». Et mon peu de goût pour le mariage, les fringues et la layette m’ont, ces dernières années, définitivement classée dans une catégorie indéterminée.
Malheureusement, je crois qu’aux yeux de pas mal de gens, je ne serais jamais une « vraie femme ». Pour eux, je suis un peu comme Peter Pan : je n’ai pas grandi ! Même si je suis heureuse avec ma vie, mon compagnon, les livres et l’écriture.
Finalement, tout cela n’a plus d’importance. Car, la seule catégorie où j’ai envie de trouver ma place est celle de l’écrit. Et, chaque jour, je passe du temps à ce qui me plaît, là où je me sens bien. Ne manque qu’un chat. Et que les tomates cerises mûrissent pour qu’on les déguste à l’apéritif avec un verre de vin blanc frais.
_________________
"Mais si vous n’avez pas envie de vous casser le cul, ce n’est pas la peine de vous imaginer que vous écrirez bien un jour ; contentez-vous de la compétence que vous avez et réjouissez-vous de pouvoir au moins compter dessus."
Stephen King
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 06/08/2009 18:18:36    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
jveuxdusoleil
Plume de Griffon


Inscrit le: 05 Déc 2007
Messages: 1 665

MessagePosté le: 06/08/2009 20:35:11    Sujet du message: Petite chronique (un peu longue) de ma vie ordinaire... Répondre en citant

Je soumets à ta verve chroniqueuse les voisins qui hurlent (le terme n'est vraiment pas trop fort) sur le chat dès que celui-ci met une patte où il ne devrait pas, ce qui arrive plutôt souvent dans un appart de 30 mètres carrés. Voisins qui, en réponse au pétage de plomb de jvds-de-l'autre-côté-du-mur (Cool) lorsque le taux de pattes félines égarées dépasse les 30 par heures, répondent avec la bouche en coeur et une naïveté stupéfiante : "ben c'est pas nous, c'est le chat !"
_________________
Les maisons aussi ont leur jardin secret
Revenir en haut
Anne Veillac
Plume de Griffon


Inscrit le: 20 Mar 2008
Messages: 2 491

MessagePosté le: 06/08/2009 20:42:19    Sujet du message: Petite chronique (un peu longue) de ma vie ordinaire... Répondre en citant

Je pourrais être ta voisine. Je ne t'embêterai pas beaucoup avec le ménage.
Quand même, deux heures de suite... tu es sûr que c'était bien un aspirateur ?

J'aime bien aussi ce que tu dis sur le linge à mettre à sécher en plein air. Presque un plaisir. En tout cas ce n'est pas une contrainte. Mais, dans l'appartement, c'est autre chose.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 5 341

MessagePosté le: 06/08/2009 23:22:42    Sujet du message: Petite chronique (un peu longue) de ma vie ordinaire... Répondre en citant

2 heures d'aspirateur ? Mais c'est un 200m² leur appart à tes voisins ! Au moins ! Le pire avec les maniaques du ménage, c'est qu'ils finissent toujours bien malgré nous, à nous faire sentir coupables !
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 984

MessagePosté le: 07/08/2009 07:21:18    Sujet du message: Petite chronique (un peu longue) de ma vie ordinaire... Répondre en citant

@ Emmabovary : as-tu consulté un ophtalmo ? Habituellement les femmes sont dotées d’une vision spéciale – des yeux à facettes ou quelque chose de ce genre – qui leur permet de voir les grains de poussière à distance, ce dont les hommes sont généralement incapables. Du moins c’est mon cas. J’ai d’ailleurs de sérieux doutes sur l’existence même de la poussière. Bien sûr, j’ai parfois observé « les grains de poussière dansant dans un rayon de soleil » ; c’est joli  mais ce n’est peut être qu’une illusion d’optique. Quant à imaginer qu’ils peuvent abriter des millions de créatures malfaisantes prêtes à nous sauter dessus, ça me parait relever d’une obsession paranoïaque digne des films de SF des années 50. A supposer qu’il y ait des grains de poussière et des êtres vivants dans ceux-ci (ça fait beaucoup de suppositions) pourquoi ces créatures de Dieu auraient-elles des intentions hostiles ?
 

Si un jour tu as un chat (ce que je te souhaite) je peux te garantir qu’il partagera ton aversion pour l’aspirateur, appareil dont la gent féline n’apprécie ni le souffle ni le sifflement aigu, ni le ronron ( appellation abusive). Donc par égard pour ton futur chat, ne fais pas réviser ta vision et continue à ignorer l’hypothétique poussière ! Smile
 

Une information entendue il y a quelques années et qui m’avait frappé : il parait que nombreuses sont les femmes qui considèrent le passage d’aspirateur comme un moment de détente, parfois le seul de la journée, le seul où elles peuvent rêver ou réfléchir et qu’elles ont souvent pris les décisions importantes à ce moment-là ( et trouvé des idées de roman ? Non, je ne ferai pas le jeu de mots aspirateur/…)
 

@ JVDS : imputer au chat les nuisances sonores, c’est de la perversité, alors que le chat est la créature discrète et silencieuse par excellence, l’une des nombreuses raisons pour lesquelles je l’aime tant.

_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
EmmaBovary
Modérateur


Inscrit le: 05 Oct 2007
Messages: 3 055

MessagePosté le: 07/08/2009 11:57:00    Sujet du message: Petite chronique (un peu longue) de ma vie ordinaire... Répondre en citant

@ JVDS: achète un dinosaure, c'est affectueux et ça fait encore plus de bruit que des crétins d'humains qui n'aiment pas leur chat. Tes voisins finiront par déménager! (Par contre, c'est pénible à nourrir un dinosaure, ça n'aime que le gourmet 3 étoiles...) Mr. Green

@ Anne: oui, 2 heures d'aspi! Je pense que son appartement doit avoir plus de coins que le mien!

@ Khéops: leur appartement doit faire 60 mètres carré à tout casser! Et quant à culpabiliser pour du ménage... ben... je crois que même en me forçant, je n'y arriverai pas! Mr. Green

@ Tober: voilà, c'est pour ça que je ne passe pas l'aspirateur souvent! Pour voir danser les grains de poussière dans la lumière chaude et dorée du soir... Et sinon, pour me détendre, je préfère marcher, boire un café, écouter de la musique, danser, lire, regarder le paysage, penser à l'océan et rêver... Mais, ça n'engage que moi! Smile
_________________
"Mais si vous n’avez pas envie de vous casser le cul, ce n’est pas la peine de vous imaginer que vous écrirez bien un jour ; contentez-vous de la compétence que vous avez et réjouissez-vous de pouvoir au moins compter dessus."
Stephen King
Revenir en haut
Jeffw
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 16 Juin 2009
Messages: 816

MessagePosté le: 08/08/2009 17:01:39    Sujet du message: Petite chronique (un peu longue) de ma vie ordinaire... Répondre en citant

Tout d'abord bravo !
Et ensuite, tu as un l' de trop dans ton texte (non, je ne te dis pas oú... tu n'avais qu'à y faire le ménage). Mr. Green

Depuis mon plus jeune âge, je suis un fervent aspiratophobe. J'en déteste le bruit, l'inefficacité (même des modèles les plus performants), l'odeur fétide que dégage l'odieux appareil ; j'en abhorre les proportions toujours trop encombrantes, quelque soit sa taille, et ses innovations soi-disant salvatrices, censées nous simplifier la vie. Á quel point pensent-ils ma vie misérable, ces défenseurs de l'esclavagisme de convention que sont les designo-techniciens en appareil ménagé, pour qu'une quelconque de leur invention, futile et en plastique, puisse l'améliorer ?
Mais comme toi, je souffre en silence. La société me juge et le commun des mortels me considère comme un paria. Si tu n'es pas une femme pour les raisons sus-décritent, je ne suis pas un homme pour les mêmes raisons. Ou plutôt, leurs opposés... ce qui n'est pas si dissemblable.
Je ne travaille pas. Je ne suis pas au chômage, je ne travaille pas, c'est différent. Je m'occupe de mon fils, de la maison, du ménage, des courses, etc... Je suis un père au foyer.
Et puis, quand je travaille, c'est, de toutes façons, désespérément dans l'artistique et pour de courtes périodes.
C'est deux activités n'attirent qu'une seule question à mon égard : "Mais pourquoi il ne fait rien ?"
Je ne fais apparemment pas mon boulot de vrai mâle.
Je ne suis pourtant pas plus efféminé que d'autres, et je ne porte que très occasionnellement des robes. Mr. Green

Que l'on soit bien d'accord, je n'ai aucune passion pour les taches ménagères ; il s'agit simplement de quelque chose que je dois faire, cela fait parti de mes prérogatives. Au mieux, le rangement satisfait parfois mon coté maniaco-obsessionnelle.
Et là où le bas blesse, c'est bien sûr que, chez nous, c'est moi qui passe l'aspirateur.
Ma réponse à ce dilemme ? L'extrême efficacité. Il ne me faut que trente-cinq minutes, montre en main, pour très bien le passer dans l'intégralité de la maison... par contre cela ne m'arrive qu'une fois tous les quinze jours, il ne faut pas exagérer. Laughing

Quant à ma femme elle doit partager plus d'un point commun avec toi ; tout ça ne lui vient pas naturellement : La vaisselle doit se faire une fois par semaine, peut-être deux, même si pour simplement faire cuire des petits-pois il faut bien sûr salir trois casseroles et les deux poêles à frire (?!) ; le linge propre se range tout seul et le sale trouve lui-même son chemin jusqu'au panier ; la poubelle est une créature étrange et magique que l'on nourrit en déposant des détritus à proximité... mais rien là de trop surprenant, elle vient d'une famille très masculine... et ça inclue ma belle-mère.

Tu ne l'aimerais pourtant pas comme voisine. Il lui faut 5 à 6 séances de trente à quarante minutes, sur deux jours, pour passer l'aspirateur dans la maison.
Il fallait que je fasse quelque chose.
Il fallait que j'arrête le massacre.
Wink
_________________
Quant à ces féroces soldats, je le dis, c'est pas pour cafter, n'empêche qu'y font rien qu'à mugir dans nos campagnes.
Pierre Desproges


Léonard de Vinci? Non non! C'est pas lui la brouette.


Dernière édition par Jeffw le 09/08/2009 09:55:48; édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Saturnin
Plume de Garuda


Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 426

MessagePosté le: 09/08/2009 09:17:32    Sujet du message: Petite chronique (un peu longue) de ma vie ordinaire... Répondre en citant

Je revendique haut et fort ma masculinité... mais les poussières me considèrent comme un adversaire impitoyable. Je passe, en effet, l'aspirateur une fois par semaine, avant de nettoyer.
Je dois dire que j'ai été surpris de vous lire. EN effet, le féminin semble, in fine, s'imposer quand vous parlez d'aspirateur... L'utilisation d'un aspiro serait-elle une tâche réservée uniquement à la gent féminine? Et l'égalité des sexes dans tout ça... Cré nom di d'ju'!
Revenir en haut
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 5 341

MessagePosté le: 10/08/2009 16:38:04    Sujet du message: Petite chronique (un peu longue) de ma vie ordinaire... Répondre en citant

Oh non, l'aspirateur n'est certes pas réservé à la gent masculine, mais bizarrement, la gent masculine a du mal à s'en approcher... (à part nos 2 extras-terrestres forumesques... Mr. Green )
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Guylou
Administrateur


Inscrit le: 01 Juin 2007
Messages: 4 691

MessagePosté le: 16/08/2009 22:26:39    Sujet du message: Petite chronique (un peu longue) de ma vie ordinaire... Répondre en citant

Y a un nouveau Fred Vargas ? Shocked

L'aspiro ne m'inspire pas non plus du tout. Pourtant, j'ai la rolls des aspiros et il remplit remarquablement son office. Mais ça reste une corvée et je ne vois pas bien comment on peut penser ou réfléchir en faisant le ménage. En repassant, éventuellement...

Jolie chronique d'une mort annoncée de l'aspi, en tout cas, Emma !
_________________
Avant le jour de sa mort, personne ne sait exactement son courage... Jean Anouilh
Revenir en haut
EmmaBovary
Modérateur


Inscrit le: 05 Oct 2007
Messages: 3 055

MessagePosté le: 17/08/2009 10:13:11    Sujet du message: Petite chronique (un peu longue) de ma vie ordinaire... Répondre en citant

Non pas de nouveau Fred Vargas! Laughing
J'ai un an de retard: je lis le nouveau de l'année dernière! Mr. Green
_________________
"Mais si vous n’avez pas envie de vous casser le cul, ce n’est pas la peine de vous imaginer que vous écrirez bien un jour ; contentez-vous de la compétence que vous avez et réjouissez-vous de pouvoir au moins compter dessus."
Stephen King
Revenir en haut
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 899

MessagePosté le: 18/08/2009 19:46:20    Sujet du message: Petite chronique (un peu longue) de ma vie ordinaire... Répondre en citant

"je ne porte que très occasionnellement des robes" dis-tu JeffW mais tu ajoutes plus loin: "là où le bas blesse"... Je me pose des questions. Laughing
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 17/01/2017 10:05:10    Sujet du message: Petite chronique (un peu longue) de ma vie ordinaire...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com