A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La vague de Todd Strasser

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes parlantes -> En ce moment, vous lisez quoi ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pimo
Plume de Benu


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 215

MessagePosté le: 05/09/2009 21:55:27    Sujet du message: La vague de Todd Strasser Répondre en citant

"Comment les Allemands ont-ils pu laisser faire les Nazis ? Comment ont-ils laisser exterminer leurs voisins, leurs amis ?" Ce sont les questions légitimes que se posent les terminales de Ben Ross lorsque celui-ci leur fait regarder un documentaires sur les camps d'extermination. Questions auxquelles il décide de répondre par une expérience : il instaure dans sa classe un mouvement nommé la Vague et fondé sur trois slogans : "La Force par la Discipline", "La Force par la Communauté" et "La Force par l'Action". Et il regarde éberlué ses élèves se transformer en véritables petits soldats et abandonner complètement leur libre arbitre pour le suivre aveuglément. Rapidement, le mouvement prend une ampleur phénoménale dans l'établissement tout entier et rares sont ceux qui ne se laissent pas emporter par le courant. Il faudra que Ben Ross donne une véritable giffle intellectuelle à ses élèves pour les faire redescendre sur terre.

Tiré d'une expérience réelle vécue dans un lycée des Etats-Unis en 1969, ce livre devrait il me semble être lu par tous les élèves de terminales. Les cours et livres d'histoires sur l'Allemagne Nazis que l'on nous dispense dès le CM2 nous bercent dans l'illusion que ces actes atroces sont du passé et qu'il suffit de ne pas les oublier pour ne pas qu'ils recommencent. Dès que nous sommes en âge de comprendre réellement ce qui s'est passé dans les camps d'exterminations, nous nous persuadons que si ça avait été nous, nous n'aurions pas laissé faire, nous aurions réagi et peu de gens sont là pour nous détromper et nous faire descendre de nos certitudes. J'ai pris ce livre comme une claque, un coup de feu qui a fait éclater toutes mes convictions et renaitre toutes les questions refoulées depuis longtemps : Et si ça avait été moi ? Les élèves de ce lycée américains étaient parfaitement au courant des dangers d'une dictature ... Pourtant peu sont restés lucides et tout cela aurait très facilement pu dégénérer ... Voilà qui force à réfléchir ... Finalement on se retrouve à espérer n'avoir jamais les réponses à nos questions.

Je ressens à peu près la même chose qu'à la lecture de ce bouquin à chaque fois que j'écoute "Né en 17 à Leidenstadt" chanté par Fredericks, Goldman et Jones :


Et si j'étais né en 17 à Leidenstadt
Sur les ruines d'un champ de bataille
Aurais-je été meilleur ou pire que ces gens
Si j'avais été allemand ?

Bercé d'humiliation, de haine et d'ignorance
Nourri de rêves de revanche
Aurais-je été de ces improbables consciences
Larmes au milieu d'un torrent

Si j'avais grandi dans les docklands de Belfast
Soldat d'une foi, d'une caste
Aurais-je eu la force envers et contre les miens
De trahir : tendre une main

Si j'étais née blanche et riche à Johannesburg
Entre le pouvoir et la peur
Aurais-je entendu ces cris portés par le vent
Rien ne sera comme avant

On saura jamais c'qu'on a vraiment dans nos ventres
Caché derrière nos apparences
L'âme d'un brave ou d'un complice ou d'un bourreau?
Ou le pire ou plus beau ?
Serions-nous de ceux qui résistent ou bien les moutons d'un troupeau
S'il fallait plus que des mots ?

Et si j'étais né en 17 à Leidenstadt
Sur les ruines d'un champ de bataille
Aurais-je été meilleur ou pire que ces gens
Si j'avais été allemand ?

Et qu'on nous épargne à toi et moi si possible très longtemps
D'avoir à choisir un camp

http://www.deezer.com/listen-540492
_________________
"Ils regardaient monter en un ciel ignoré
Du fond de l'océan des étoiles nouvelles."

Jose Maria de Heredia, Les Conquérants
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 05/09/2009 21:55:27    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gorky
Plume de Benu


Inscrit le: 17 Juil 2009
Messages: 171

MessagePosté le: 11/09/2009 15:30:37    Sujet du message: La vague de Todd Strasser Répondre en citant

C'est drôle car j'ai entendu incidemment cette très belle chanson l'autre jour à la radio. Le présentateur a précisé que Goldman était de mère juive et de père allemand (ou le contraire, je ne sais plus) et que "Leidenstadt" n'existait pas et que ce nom (qui veut dire "ville triste") avait été inventé par Goldman.
Ton message me donne envie de lire La vague de Todd Strasser et un livre que j'ai chez moi et que je n'ai pas lu : C'est "Hitler et les Allemands" de Eric Voegelin. Ce n'est pas un roman, c'est un texte tiré d'un cycle de conférences, je crois.
_________________
L'esprit fait plus de chemin que le coeur, mais il ne va jamais aussi loin.
Proverbe chinois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 23/05/2017 15:41:15    Sujet du message: La vague de Todd Strasser

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes parlantes -> En ce moment, vous lisez quoi ? Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com