A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

M. Montrose

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Peter-Pan
Plume de Garuda


Inscrit le: 03 Mai 2009
Messages: 298

MessagePosté le: 08/11/2009 12:26:38    Sujet du message: M. Montrose Répondre en citant

Il fait gris et pluvieux, c'est un mois de novembre comme les autres où l'on entend arriver les voitures de loin à travers les flaques d'eau.

Il habite au bord d'une petite rue annexe à l'artère principale, dans une haute maison pas très large. Je ne suis jamais passée par ici, mais j'ai une étrange impression de déjà-vu, comme si les rideaux roses du premier étage étaient toujours tirés, comme si les feuilles des arbres avaient toujours encombré son entrée.
J'inspire un bon coup, puis je sonne. J'entends une sonnerie au loin, dans un espace que je ne connais pas encore. Silence.
Soudain, quelqu'un dévale un escalier, traverse un couloir. Les pas se rapprochent de plus en plus de la porte. Elle s'ouvre.

"Bonjour!" lance un petit homme énergétique aux cheveux gris et au regard clair en m'empoignant la main. Il doit avoir une soixante d'années. Il a une allure de bon mangeur, de joyeux drille.
je lui réponds, "je suis ven....
 - Je sais de quoi il s'agit, m'interrompt-il, suivez-moi !"
Sur ce, il traverse un couloir aux murs d'un blanc vieux, et au carrelage du même teint. Je le suis, lui est déjà arrivé au bout du passage, et grimpe à toute allure l'escalier que j'avais deviné de l'extérieur. "Me fais vieux..." souffle-t-il, arrivé en haut des marches en bois sombre. Il se gratte le ventre à travers sa chemise grise.
Je l'ai suivi, rapidement, malgré son pas déterminé et cela semble le déconcerter. Il me dévisage. Je ne sais quoi dire, je dois lui plaire; en général je plais à la plupart des hommes de cet âge, même s'ils ne le disent pas.
Je découvre des meubles aux tons plus chaleureux, une armoires orange, des sièges rouges. Il doit être un peu excentriques. 
Il ouvre la bouche, comme pour dire quelque chose, se ravise, puis :

"Tu as emmené ton instrument ?" me demande-t-il le plus naturellement du monde. Sa main gauche est toujours posée sur son ventre rebondi.
De quoi me parle-t-il ? Je suis venue ici pour des leçons de piano... Comment pourrais-je emmener mon instrument chez lui ? Me suis-je trompée d'adresse ? Après tout, c'est la bonne rue, mais est-ce qu'il s'agissait vraiment du numéro 36 ? Pas du 26 ? Peut-être que les parents à David m'ont donné la mauvaise adresse ? Et puis peut-être qu'il attendait quelqu'un d'autre, une élève, elle aussi insatisfaite de son premier professeur de musique. Peut-être qu'il s'agissait d'une...

"Je te parle de ton piano, nous allons jouer du piano, je plaisantais !" Il éclate d'un rire de piano, je ne saurais le décrire autrement.

(Dernière phrase dédiée à Jeffw Wink )
_________________
"L'esprit n'est libre que lorsqu'il cesse d'être un soutien."
Franz Kafka


Dernière édition par Peter-Pan le 16/12/2009 19:01:14; édité 3 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 08/11/2009 12:26:38    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jeffw
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 16 Juin 2009
Messages: 816

MessagePosté le: 08/11/2009 12:39:24    Sujet du message: M. Montrose Répondre en citant

J'adore la dernière phrase !
Et j'aime bien aussi l'ensemble du texte, il y a une bonne ambiance/atmosphère.
Il y a peut-être deux-trois mots que je n'aurais pas utilisé ou remplacé dans certaines descriptions, mais nous ne sommes pas là pour ça, pas la bonne rubrique. Mr. Green

J'aime aussi beaucoup novembre, ses voitures et ses flaques, joli. Very Happy



Edit : Catastrophe ! Maintenant qu'elle est corrigée, je n'aime plus autant la dernière phrase... Sad
_________________
Quant à ces féroces soldats, je le dis, c'est pas pour cafter, n'empêche qu'y font rien qu'à mugir dans nos campagnes.
Pierre Desproges


Léonard de Vinci? Non non! C'est pas lui la brouette.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Anne Veillac
Plume de Griffon


Inscrit le: 20 Mar 2008
Messages: 2 491

MessagePosté le: 08/11/2009 16:00:54    Sujet du message: M. Montrose Répondre en citant

Une vraie petite histoire. On lit, on veut savoir la suite.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lunatik
Plume de Griffon


Inscrit le: 16 Nov 2008
Messages: 2 314

MessagePosté le: 08/11/2009 16:26:12    Sujet du message: M. Montrose Répondre en citant

J'ai particulièrement goûté le petit homme énergétique Mr. Green fort sympathique, au demeurant.
_________________
"La douleur des veaux n'intéresse personne : avec un peu de riz, tout s'arrange" B.Fontaine
Tous crocs dehors.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Peter-Pan
Plume de Garuda


Inscrit le: 03 Mai 2009
Messages: 298

MessagePosté le: 08/11/2009 16:34:45    Sujet du message: M. Montrose Répondre en citant

Merci pour vos commentaires. Je pense écrire une suite prochainement.
Oui Lunatik, un petit homme énergétique, tout à fait ! Laughing  
_________________
"L'esprit n'est libre que lorsqu'il cesse d'être un soutien."
Franz Kafka
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jeffw
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 16 Juin 2009
Messages: 816

MessagePosté le: 08/11/2009 16:46:45    Sujet du message: M. Montrose Répondre en citant

Merci ! C'est bien mieux. Very Happy
Á part pour le nous allons jouer au piano... on dit jouer au foot et jouer du piano... ce n'est pas essentiel, mais ce serait plus joli.

En tous cas, j'adore son rire de piano. Mr. Green
_________________
Quant à ces féroces soldats, je le dis, c'est pas pour cafter, n'empêche qu'y font rien qu'à mugir dans nos campagnes.
Pierre Desproges


Léonard de Vinci? Non non! C'est pas lui la brouette.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Peter-Pan
Plume de Garuda


Inscrit le: 03 Mai 2009
Messages: 298

MessagePosté le: 09/11/2009 17:08:40    Sujet du message: M. Montrose Répondre en citant

Merci, c'est vrai qu'avec jouer j'avais toujours du mal jusqu'à maintenant.
_________________
"L'esprit n'est libre que lorsqu'il cesse d'être un soutien."
Franz Kafka
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Peter-Pan
Plume de Garuda


Inscrit le: 03 Mai 2009
Messages: 298

MessagePosté le: 16/12/2009 18:44:17    Sujet du message: M. Montrose Répondre en citant

L'eau continue à couler sous les ponts.
Et les mains de la jeune fille sont de plus en plus fluides de fois en fois, de doigt en doigt. J'ai toujours du mal à me rappeler son nom. Pourtant, elle est déjà venue trois fois.
Je lui apprends ce que je sais du piano. Elle se donne du mal, et cela donne de belles leçons, malgré son angoisse au départ. Elle n'était pas à l'aise avec le vieil homme que je suis. D'autant plus qu'elle est très jolie, fine, brune et élégante. Elle doit savoir que cela plaît aux vieux. Je pense qu'elle a pris un peu de recul.

Il y a bien longtemps que je n'ai plus enseigné le piano à quiconque. Je m'étais juré d'arrêter après la dernière catastrophe qui m'était venue la dernière fois. Un sauvage qui me faisait perdre patience et temps. Quelle furie ! Il était considéré par tous (en premier lieu par ses parents) comme l'enfant modèle... Rien à faire, il était sous-doué et complètement dingo. Je n'appelle pas frapper un piano un comportement modèle. D'autant plus, si c'est pour piquer une crise de gamin de maternelle. A quinze ans... On aura tout vu !
Et comme le piano signifie plus pour moi qu'un fréluquet insolent, j'ai fait de même. Il mérite le même traitement que ce qu'il a fait à Steinway. Il n'a plus jamais remis les pieds ici, et c'est tant mieux.

"C'est très bien, rejoue encore ce passage, s'il-te-plaît. Cette fois accentue un peu plus les moments fort, comme je viens de te le dire, là, la dernière partie."
_________________
"L'esprit n'est libre que lorsqu'il cesse d'être un soutien."
Franz Kafka
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Anne Veillac
Plume de Griffon


Inscrit le: 20 Mar 2008
Messages: 2 491

MessagePosté le: 21/12/2009 11:10:54    Sujet du message: M. Montrose Répondre en citant

Voilà, on a la suite de l'histoire. Pourquoi ne l'as-tu pas postée en critique constructive ?
Pas très tolérant ce professeur de musique. Et qu'a-t-il fait à son élève de 15 ans ? Le fait d'avoir une fille en face de lui ne change-t-il pas tout ?
C'est drôle, je croyais que le premier narrateur était un jeune homme.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Peter-Pan
Plume de Garuda


Inscrit le: 03 Mai 2009
Messages: 298

MessagePosté le: 21/12/2009 20:21:18    Sujet du message: M. Montrose Répondre en citant

Le premier élève était en l'occurrence une élève.
Peter-Pan a écrit:
... en général je plais à la plupart des hommes de cet âge, même s'ils ne le disent pas.

Et il s'agit d'un cours qu'il donne à cette même personnes, quelques séances plus tard.
Tu as raison, je posterai la suite dans les critiques constructives.
Merci de me donner ton avis.
Quant à l'autre élève rapidement évoqué ici, qui frappait le piano... M.Monrose a fait de même, il l'a frappé.
_________________
"L'esprit n'est libre que lorsqu'il cesse d'être un soutien."
Franz Kafka
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 18/01/2017 02:44:32    Sujet du message: M. Montrose

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com