A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Leçon d'humilité

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Neeira
Plume de Quetzal


Inscrit le: 24 Fév 2010
Messages: 36

MessagePosté le: 13/03/2010 13:18:05    Sujet du message: Leçon d'humilité Répondre en citant

Elle est assise devant son ordinateur.
Cherche des trucs et autres choses à écrire.
Son chat est lové sur son lit, entre deux sweats à capuche.
Elle l'entend soupirer, cela la fait sourire.
Et elle se dit : Mais tiens ! Pourquoi n'écrirai-je pas sur mon chat ?
Cherche l'inspiration, sort un premier mot, une première phrase.

"J'ai toujours rêvé d'être un chat."

Et continue d'écrire.

"Toute la journée je me prélasse, allongé dans un coin où le Soleil réchauffe le carrelage et fait scintiller ma fourrure peut-être plus encore que la robe de gala d'une Miss Beaujolais, ou Roquefort."

Et puis elle se souvient.
Des vers qui lui reviennent en tête, parce qu'elle les a appris étant toute petite.
Aux ateliers du musée, ils devaient réaliser un calligramme, sur un chat.
Elle les récite, silencieusement, mais a un trou.
Qu'à cela ne tienne. Le recueil est dans sa bibliothèque.
Elle l'extirpe d'entre "Le Blé en Herbe" et "Lorenzaccio".
L'ouvre, respire son odeur de livre déjà ouvert tant de fois.
Le parcourt et s'arrête avant d'avoir retrouvé son poème, fascinée.
Et puis son œil oscille entre le bouquin et l'écran de son ordinateur.
De guerre lasse, elle quitte son logiciel de traitement de texte sans enregistrer, et va s'enfouir sous sa couette avec son livre.

Le jour où elle pourra rivaliser avec Baudelaire, on en reparlera.




Le poème en question, pour ceux que ça intéresse.
_________________
Sans élégance de cœur, il n'y a pas d'élégance. (YSL)


Dernière édition par Neeira le 17/03/2010 20:36:56; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 13/03/2010 13:18:05    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
zilc
Plume de Piaf


Inscrit le: 06 Mar 2010
Messages: 15

MessagePosté le: 17/03/2010 19:49:03    Sujet du message: Leçon d'humilité Répondre en citant

Instinct de félin : se cacher sous sa couette =)
_________________
La plume est la langue de l'âme - Cervantès
Revenir en haut
Anne Veillac
Plume de Griffon


Inscrit le: 20 Mar 2008
Messages: 2 491

MessagePosté le: 20/03/2010 09:58:11    Sujet du message: Leçon d'humilité Répondre en citant

C'est sûr, lorsqu'on veut écrire, il ne faut pas avoir des standards trop élevés, sinon, ça ne marche plus.
J'ai vraiment beaucoup aimé le début sur le chat et la recherche d'inspiration.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 4 235

MessagePosté le: 20/03/2010 21:32:11    Sujet du message: Leçon d'humilité Répondre en citant

C'est un petit texte rafraîchissant à la fois poétique et pimenté d'humour. "Pourquoi n'écriraiS-je pas"....Je verrais plus le conditionnel que le futur.
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aldebaran
Plume de Quetzal


Inscrit le: 08 Mar 2010
Messages: 45

MessagePosté le: 21/03/2010 11:21:56    Sujet du message: Leçon d'humilité Répondre en citant

Bonjour,

Sommes-nous là simplement pour nous congratuler ou nous gargariser ?

Titre intéressant <Leçon d’humilité >. Curieusement à Vous lire je ressens de l’orgueil, beaucoup d’orgueil, encore de l’orgueil ; une confusion immense entre le lire, le dire, vaine comparaison !
Savez-vous que la timidité d’enfance, c’est le voile nécessaire, obscurcissant l’ego, qui d’indispensable à nous construire, devra être perdu pour exister simplement, sans écraser les autres ! Placenta nourrissant la Vie, il l’a détruit ensuite, étouffant celui qui ne saurait avoir percé la poche, devenant de ce fait "mytho, parano, esclavagiste".. <sourire, bien entendu>.

Pouvons-nous ici nous livrer simplement, sans se sentir heurtés <je sais cela n’est pas facile ni évident>, comprendre que l’aide ne vient qu’après la peine et non l’admiration benoîte, de galoches balbutiantes et cherchant leur midi !

Pourquoi Baudelaire, pourquoi cette montagne à laquelle nous serions contraints de nous comparer, voire orgueilleusement de nous confronter ?

Evidemment, tout a été dit, écrit et mieux que nous et pour toujours durablement. On se sent on se voit tout petit, sans aucun doute. Mais n’est-ce pas étrange d’être démangé, titillé par une musique lancinante, la nôtre ; nos arpèges singuliers et orignaux ?
Ô et oh... comme il serait bon être affiché et être dit « génie », aussi on va s’y comparer, mais se convrant de cendres !

Ecrire sur son chat, tableau auquel on se trouve quelques ressemblances ou convergences ! Pourquoi ne pas aller prouver mes médiocres lectures, comme si j'étais un puits de sciences, éxégète littéraire, « Lorenzaccio » bonne pioche ! Que vient-il faire ici avec mon Minou, mon ennui ?

Ne soyons ni celui, et encore moins celle-là, l’humilité ne s’annonce, elle se vit, elle ne se compare pas, elle est un objectif en soi, à l’intérieur, c'est un constat qui se creuse, voire mieux se bonifie... celle dont on ne parle pas.
Les vertus ou qualités, s’appréhendent par palier, de savoirs en connaissances, on allège la barque et d’acquits en acquits on se dépouille tandis que certains s’alourdissent avec prétentions.

La république conventionnelle répertorie en synonymes ce qu’elle a aimé à trucider dans le fameux « religare » qui n’est pas religieux, mais lien entre la terre et le Ciel, c'est l'origine, étymologie de ce dire, trop souvent galvaudé.

Puissiez-vous amie, ne point vous lover dans cet abjecte constat, « que plus rien de saurait être inventé et dit ». Si vous avez à dire, ne soyez pas modeste faussement, acceptez qu'on vous propose, ou bien simplement que votre rféflexion soit positive, par principe.

Faire ce que l’on peut, n’est pas se vouloir être Dieu. Alors que de créer, sans gloire ni ressentiment pourrait lui appartenir un peu !

_________________
Toute âme est une mélodie qu'il convient de révéler S. Mallarmé
Revenir en haut
Neeira
Plume de Quetzal


Inscrit le: 24 Fév 2010
Messages: 36

MessagePosté le: 21/03/2010 18:56:17    Sujet du message: Leçon d'humilité Répondre en citant

Je me suis peut-être mal exprimée... Oui sans doute, en fait la dernière phrase est ambiguë.

Je ne compare pas mon texte avec Baudelaire. Dans le sens où je ne prétend pas écrire un jour comme lui, ni posséder son génie !
Il faudrait plutôt le prendre comme un "fascinée par la plume de Baudelaire, je ne pouvais pas rivaliser, et j'ai préféré aller continuer ma lecture dans mon lit plutôt que de m'escrimer à écrire un truc dont je ne serai de toute manière jamais satisfaite" Smile
Mais oui, j'ai conscience que j'ai encore beaucoup de progrès à faire. Et un léger problème d'égo, je le reconnais !
_________________
Sans élégance de cœur, il n'y a pas d'élégance. (YSL)
Revenir en haut
Someone01
Plume de Calao


Inscrit le: 28 Fév 2010
Messages: 87

MessagePosté le: 21/03/2010 19:17:45    Sujet du message: Leçon d'humilité Répondre en citant

Je croyais l'avoir compris dans ce sens aussi Neeira, quand j'ai lu ton texte.

Du genre: ''Boaf, à quoi bon, je n'y arriverai jamais à la cheville, alors 'vais aller me coucher!''
_________________
Sachez que l’enfer est partout et qu’il accueille deux classes de résidents : les démons et les damnés. (Hell.com, Patrick Sénécal)
Revenir en haut
Neeira
Plume de Quetzal


Inscrit le: 24 Fév 2010
Messages: 36

MessagePosté le: 21/03/2010 20:51:05    Sujet du message: Leçon d'humilité Répondre en citant

Devait y avoir sans doute un peu des deux... Mais pas que !
Si j'avais vraiment été dépitée de ne pas écrire comme Baudelaire, j'aurais éteint le PC, mais j'aurais également envoyé promener le bouquin. Quand il s'agit d'écrire je suis mauvaise joueuse. Mr. Green
_________________
Sans élégance de cœur, il n'y a pas d'élégance. (YSL)
Revenir en haut
Chrysopale
Modérateur


Inscrit le: 23 Sep 2008
Messages: 2 345

MessagePosté le: 25/03/2010 20:21:54    Sujet du message: Leçon d'humilité Répondre en citant

On atteindra peut-être jamais la qualité de Baudelaire (je me compte dans le tas, je suis réaliste), mais bon... on s'amuse.
_________________
Essayons d'être heureux, ne serait-ce que pour montrer l'exemple - Prévert
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Yunette
Plume de Phoenix


Inscrit le: 04 Juin 2008
Messages: 1 452

MessagePosté le: 30/03/2010 16:28:58    Sujet du message: Leçon d'humilité Répondre en citant

Et on s'assume ^^
_________________
Yunette a raison, toujours. Si elle a tort, faites comme si vous n'aviez rien remarqué.
Un bout de Yunette
Pour les grands & Cow
Wizzzz !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 5 748

MessagePosté le: 30/03/2010 17:28:46    Sujet du message: Leçon d'humilité Répondre en citant

Smile Smile
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 18/10/2017 15:32:54    Sujet du message: Leçon d'humilité

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com