A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Coup de gueule du chevalier Werber contre la littérature nombriliste et... chiante

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes parlantes -> Tout et rien
Sujet précédent :: Sujet suivant  

Bernard Werber pour vous, c'est :
un successman, tant mieux pour lui, je ne le lis pas
50%
 50%  [ 2 ]
un super trop bon auteur, je lis tout
0%
 0%  [ 0 ]
un type qui a écrit un ou deux livres bien et un ou deux livres moins bien
25%
 25%  [ 1 ]
un compositeur dont je ne situe plus très bien l'époque
25%
 25%  [ 1 ]
Total des votes : 4

Auteur Message
Don Lo
Administrateur


Inscrit le: 02 Juin 2007
Messages: 1 994

MessagePosté le: 30/03/2010 15:24:50    Sujet du message: Coup de gueule du chevalier Werber contre la littérature nombriliste et... chiante Répondre en citant

Pour vous faire une idée, vous pouvez voir la vidéo ici.

Un petit résumé :
Citation:
Bernard Werber est un écrivain à succès (environ 20 millions d'exemplaires vendus dans le monde) mais visiblement inquiet. L'auteur de la trilogie des Fourmis, présent au Salon du Livre vendredi midi pour un débat et une séance de dédicaces, dénonce notamment la littérature réaliste et biographique. Dans la bouche de Werber, cela donne littérature « chiante » et nombriliste, en opposition à son œuvre dans laquelle l'auteur souhaite défendre l'imaginaire, « où l'on peut inventer d'autres mondes et parler de personnages qui n'existent pas... ».
Principales cibles visées par l'écrivain ? Les prix littéraires – notamment le Goncourt-, les éditeurs mais aussi les médias, coupables selon lui de ne faire que la promotion d'ouvrages supposés élitistes. Au sein d'un collectif baptisé « la Ligue de l'imaginaire », Bernard Werber entend défendre l'imaginaire et combattre les préjugés qui entourent, selon lui, la littérature populaire.


Vous en pensez quelque chose ?
Quoi ?
_________________
Ailleurs
(Wattpad, ou blog)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 30/03/2010 15:24:50    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 5 680

MessagePosté le: 30/03/2010 17:26:40    Sujet du message: Coup de gueule du chevalier Werber contre la littérature nombriliste et... chiante Répondre en citant

Je n'ai pas regardé la vidéo, juste lu la citation, mais il ne fait que reprendre les propos de nombreux critiques actuels sur la littérature, à savoir qu'elle ne véhicule plus de grandes idées ou de grandes histoires mais qu'elle est très centrée sur l'individu... (Eric Naulleau ne dit pas autre chose...)
Ce que j'en pense ? Bof ! Je ne sais pas... la littérature, comme la mode, la culture et les idées fonctionne par vague, par époque, il me semble. On a eu l'époque des Sartre et des Camus, on a eu des périodes plus creuses, on en aura d'autres différentes... c'est sans doute un mouvement qu'il faudrait regarder à l'échelle des siècles... Ils ont peut-être raison mais de là à jeter tous les nouveaux écrivains, notamment ceux qui sont plus psychologiques...
Quant aux préjugés sur la littérature dite populaire, ça ne veut pas dire grand-chose quand on sait que Alexandre Dumas, Jules Verne, Victor Hugo et même le grand Balzac ont été classés dans la littérature populaire à leur époque...
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
polka
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 713

MessagePosté le: 30/03/2010 17:52:04    Sujet du message: Coup de gueule du chevalier Werber contre la littérature nombriliste et... chiante Répondre en citant

Les (auto)biographies ne sont pas forcément nombrilistes. On peut y trouver des témoignages sur toute une époque, sur certains milieux, le récit d’expériences passionnantes ou particulièrement bien écrites car elles ont la saveur du vécu. Tout dépend de l’auteur et de son talent d’écriture.
La “chiantitude” n’est pas nécessairement l’appanage des biographies. Combien de fictions ne sont-elles pas navrantes de platitude ?
Il s’agit là à mon avis d’un faux débat. Il y a des auteurs chiants et d’autres qui ont le talent de la narration, quel que soit leur propos.

Hugh ! J’ai parlé.... Wink
Revenir en haut
sico
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 08 Nov 2007
Messages: 827

MessagePosté le: 30/03/2010 20:59:59    Sujet du message: Coup de gueule du chevalier Werber contre la littérature nombriliste et... chiante Répondre en citant

Jamais lu Bernard Werber mais de ce qu'on m'a dit il ne fait pas les choses à moitié lorsqu'il s'agit d'inventer quelque chose (d'après ce qu'on m'a dit, encore une fois). Ceci dit je trouve assez censés les propos qu'il tient dans la vidéo, mais pareil, ça reste relatif. Un biographe qui écrit sur lui pour parler de lui, c'est assez limité comme perspective. Maintenant quand il s'agit de livres mixtes du genre "Ecriture" de Stephen King, je trouve ça assez intéressant dans la mesure où on apprend comment la vie d'un auteur l'a amené à écrire de la manière dont il écrit.
Revenir en haut
Don Lo
Administrateur


Inscrit le: 02 Juin 2007
Messages: 1 994

MessagePosté le: 31/03/2010 07:39:17    Sujet du message: Coup de gueule du chevalier Werber contre la littérature nombriliste et... chiante Répondre en citant

Je pense qu'il s'attaque à la ligne "Angot" de la littérature française, qui n'est pas majoritaire mais fait couler beaucoup d'encre.

En revanche, juger le Goncourt sur deux phrases longues et une sans verbe, je trouve ça très... Werber.
_________________
Ailleurs
(Wattpad, ou blog)
Revenir en haut
Rosaura
Plume de Phoenix


Inscrit le: 01 Nov 2007
Messages: 1 370

MessagePosté le: 31/03/2010 18:07:51    Sujet du message: Coup de gueule du chevalier Werber contre la littérature nombriliste et... chiante Répondre en citant

Pour moi aussi c'est un faux débat. J'ai l'impression, comme dit Khéops, que les sujets, les angles d'attaques changent avec les époques et leurs préoccupations, et que les auteurs qui "restent" peuvent être tout à fait de leur époque, ou tout à fait à contre courant, mais qu'ils ont toujours un petit quelque chose "en plus", leur nombril leur servirait pour tisser un lien imaginaire avec les nombrils de ceux qui lisent... Je ne crois pas que ça se pose comme ça, même si, parfois je suis moi aussi agacée en tant que lectrice, quand j'ai l'impression qu'"on" me prend plus pour une voyeuse que pour une lectrice, et que du coup "on" s'autorise à se montrer nu, sans autre travail de mise en scène.
Ma petite théorie personnelle c'est que c'est une question d'architecture dans laquelle l'espace qu'on accorde à l'autre est primordiale. L'autre étant à la fois le lecteur et l'autre en général, le monde. Peu importe quels matériaux on utilise, c'est le travail par lequel on les agence entre eux qui va faire une oeuvre. Et effectivement sans ce travail là, il ne peut pas y avoir de littérature. Et effectivement il m'arrive de lire des livres, et oui c'est vrai, surtout des livres français contemporains dans lesquels je ne vois pas ce travail... sans que ce soit une question de genre, même si le genre autobiographique peut peut-être tendre plus facilement ce piège à l'auteur... voilà voilà, en tous cas, j'aime bien réfléchir à ça et en discuter... (donc en gros merci pour le fil, Don Lo)
_________________
Beauty is in the eyes of the beholder (Oscar Wilde 1891)
Revenir en haut
Don Lo
Administrateur


Inscrit le: 02 Juin 2007
Messages: 1 994

MessagePosté le: 01/04/2010 09:12:51    Sujet du message: Coup de gueule du chevalier Werber contre la littérature nombriliste et... chiante Répondre en citant

Pas de quoi.
Je trouve vos réactions très intéressantes, et dépassant de loin la position werberienne.
_________________
Ailleurs
(Wattpad, ou blog)
Revenir en haut
Anne Veillac
Plume de Griffon


Inscrit le: 20 Mar 2008
Messages: 2 491

MessagePosté le: 03/04/2010 14:26:20    Sujet du message: Coup de gueule du chevalier Werber contre la littérature nombriliste et... chiante Répondre en citant

J'ai commencé Les fourmis. Je ne suis pas allée bien loin dans ma lecture. J'ai trouvé ça très chiant et sans intérêt. Une vrai perte de temps pour moi de lire ce genre de livre.
Par contre, j'aime beaucoup les livres autobiographique. J'ai du mal à analyser pourquoi. Je crois que j'aime bien ce qui est vrai, ce qui se rapproche de la vraie vie, ce qui est sincère. J'aime bien la façon dont un écrivain peut parler du réel.
Rosaura : j'aime bien cette idée de tisser un lien entre le nombril de l'écrivain et celui du lecteur. Quand il y a le lien, c'est ça qui est important.
Par contre, pour créer le lien, l'écrivain doit prendre de la distance et faire un vrai travail d'écriture.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Rosaura
Plume de Phoenix


Inscrit le: 01 Nov 2007
Messages: 1 370

MessagePosté le: 03/04/2010 21:52:06    Sujet du message: Coup de gueule du chevalier Werber contre la littérature nombriliste et... chiante Répondre en citant

Par contre, pour créer le lien, l'écrivain doit prendre de la distance et faire un vrai travail d'écriture.[/quote]

oui, c'est ça que j'aime bien appeler l'architecture... une manière de disposer des motifs...
_________________
Beauty is in the eyes of the beholder (Oscar Wilde 1891)
Revenir en haut
Don Lo
Administrateur


Inscrit le: 02 Juin 2007
Messages: 1 994

MessagePosté le: 06/04/2010 16:21:46    Sujet du message: Coup de gueule du chevalier Werber contre la littérature nombriliste et... chiante Répondre en citant

Je me suis permis de reprendre des extraits de vos déclarations sur un forum SF où une (longue) discussion tentait de cerner le même sujet.
C'est là : http://www.actusf.com/forum/viewtopic.php?p=113219#113219
_________________
Ailleurs
(Wattpad, ou blog)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 26/09/2017 02:57:57    Sujet du message: Coup de gueule du chevalier Werber contre la littérature nombriliste et... chiante

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes parlantes -> Tout et rien Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com