A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Gagner la guerre, de Jean-Philippe Jaworski

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes parlantes -> En ce moment, vous lisez quoi ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Don Lo
Administrateur


Inscrit le: 02 Juin 2007
Messages: 1 980

MessagePosté le: 21/05/2010 08:13:54    Sujet du message: Gagner la guerre, de Jean-Philippe Jaworski Répondre en citant

Je précise tout d'abord : Jean-Philippe est une connaissance, mais je crois que la qualité de son l

ivre dépasse l'expression du petit lien entre nous.

Je viens de passer plus de 2 mois dans ce livre, et de le refermer avec regrets tellement j'y étais bien. C'est long, dense, 700 pages à 2500 signes par page, et c'est tout bonheur de s'y laisser couler.

C'est de la Fantasy dans ce qu'elle a de meilleur : ample, généreuse, soignée dans la langue et dans la caractérisation des personnages, incroyablement fouillée dans la création d'un monde, de ses politiques, de ses sociologies.
De nombreux critiques ont dit tout ce qu'il y avait à dire sur l'histoire et les qualités du roman, ici, , ou .
J'ajouterais juste que le fantastique est assez présent mais aussi fort et crédible que dans des romans traitant, par exemple, du vaudou. J'ai apprécié l'affrontement de magies plutôt réalistes (oui, oui, des magies, et du réalisme dans le sens où ça intervient sans paraître sortir de n'importe où, ça s'explique un peu, ça ne marche pas à tous les coups, ça épuise les magiciens, ça a des effets inattendus...). J'ai aussi beaucoup aimé l'apparition discrète des elfes, alors que ces oreillards m'agacent prodigieusement d'habitude.
Un bémol pour moi : les tueries sanglantes et la touspourritude un peu trop poussées. Mais rattrapé par la plume de l'auteur qui fait chanter les pires horreurs comme une symphonie.

Bref, je le recommande, même si la maquette est vraiment faible : le gars qui a mis en page ignore purement et simplement les espaces insécables. Dans les lignes normales, c'est moche mais il faut avoir l'oeil pour le repérer. Quand un point virgule ou un point d'exclamation se retrouve catapulté à la ligne suivante, c'est carrément pénible (jusqu'à 4 dans la même page). Le boulot de Jaworski sur la langue aurait mérité plus de soin.

Conclusion : attendez la sortie poche avec, j'espère, une vraie maquette pro (prévue pour 2011)

En prime, un entretien avec l'auteur.
_________________
Si je ne suis pas là, demandez à Guylou ou Wiliam.
Si je suis là aussi.

(un blog, moi ? Non, quand même pas... Disons plutôt deux)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 21/05/2010 08:13:54    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Yunette
Plume de Phoenix


Inscrit le: 04 Juin 2008
Messages: 1 452

MessagePosté le: 24/07/2013 20:23:44    Sujet du message: Gagner la guerre, de Jean-Philippe Jaworski Répondre en citant

Je suis en train de le lire... (en poche), je ne l'ai pas encore fini que je l'ai déjà précommandé en édition limitée...

On m'en avait causé... "Gagner la guerre", de Jaworski...
Ouais bon hein... Cet obscur titre doté d'un auteur au un nom étrange a plus sonné comme un "Guerre et paix" revisité à mon oreille. Sachant que la première personne à m'en avoir parlé était du genre à dégoiser pendant des heures sur des sujets incertains... Ouais, de la pure branlette intellectuelle, ce gars. Bref, j'avais pas retenu...

Il y a peu, une amie m'a parlé de ce titre avec la mention "Je suis certaine que tu vas adorer". Autant parfois, je me méfie de ce genre d'avis, autant avec elle, j'ai eu confiance direct. Elle sait comment j'écris, je pense qu'elle sait aussi comment j'aimerais écrire... Et la petite note "c'est le capitaine fromage qui m'en avait parlé..." a terminé de me convaincre.

Aussi, lorsqu'un ami est allé aux Imaginales en me proposant (comme l'an passé où je me suis retrouvée avec un Gaborit et un Day dédicacés) d'aller à la pêche aux dédicaces pour moi et que j'ai vu le nom de Jaworski dans les auteurs présents... J'ai sauté sur l'occasion.
L'ami l'a gardé en otage le temps de le lire... Précisant également que j'allais aimer...

Je l'ai reçu.
J'ai voulu le commencer, entre deux cartons.
J'ai arrêté.
À la deuxième page je me suis dit que ce livre méritait toute mon attention. Que je n'avais pas le droit de le lire sans être réellement disponible.
Je l'ai rangé...
J'ai déménagé.
Je l'ai ressorti des cartons, en ai vidé quelques uns, puis me suis posée.

Putain, c'est bon !

Cet auteur me fait me sentir toute petite...
Il écrit avec la plume que j'aimerais posséder...
Il a des références certaines, ce qu'il avance est réel.
On ne s'improvise pas écrivain, nan... J'ai encore bien des cours à prendre.
Lire du Jaworski est, pour moi, la meilleure leçon d'humilité que je pouvais prendre.

Merci Monsieur.
_________________
Yunette a raison, toujours. Si elle a tort, faites comme si vous n'aviez rien remarqué.
Un bout de Yunette
Pour les grands & Cow
Wizzzz !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Guylou
Administrateur


Inscrit le: 01 Juin 2007
Messages: 4 691

MessagePosté le: 22/08/2013 05:50:34    Sujet du message: Gagner la guerre, de Jean-Philippe Jaworski Répondre en citant

Voilà ce qui s'appelle être convaincante. Tu as piqué ma curiosité en début d'été avec cette critique, Yunette. Du coup, j'ai commandé ce roman et ai commencé par le confier à mon grand fils plus connaisseur (en son temps d'ado en tout cas), que moi de la collection gris-violet Folio SF. En une semaine de vacances, il s'était avalé les 900 pages ! Son seul bémol était l'impression que Jean-Philippe Jaworski "s'écoutait un peu écrire".
J'en suis à la page 300 sur 900 et je ne suis pas sûre de partager cet avis. Je suis séduite par la langue souvent truculente, l'atmosphère très particulière, l'étude des relations humaines (lecteur de Machiavel, non, Monsieur Jaworski ?). J'ai sauté les paragraphes sur les passages à tabac, qui sont un peu trop descriptifs à mon goût, je suis une petite nature. Mais sinon, j'adore. Comme le précise la quatrième de couverture, je retrouve l'élan des grands romans d'aventure, d'Alexandre Dumas, Paul Feval, voire Théophile Gauthier dans le Capitaine Fracasse. Ecriture mise à part, on pourrait aussi évoquer Amin Maalouf et ses grandes quêtes iniatiques (Samarcande ou le Périple de Baldassar).
Bref, une lecture passionnante jusqu'à maintenant.
_________________
Avant le jour de sa mort, personne ne sait exactement son courage... Jean Anouilh
Revenir en haut
Yunette
Plume de Phoenix


Inscrit le: 04 Juin 2008
Messages: 1 452

MessagePosté le: 10/10/2013 22:46:34    Sujet du message: Gagner la guerre, de Jean-Philippe Jaworski Répondre en citant

Non, je ne parle pas "encore" de Jaworski... Même pas vrai !

Là, j'y étais, moi, messieurs dames ! Avec des étoiles plein les yeux ! Si si !
http://www.lesprit-livre.fr/video-rencontre-jean-philippe-jaworski-lesprit-… (si vous entendez chanter durant cette vidéo, c'est ma petite Louve...)
http://www.lesprit-livre.fr/les-photos-rencontre-jean-philippe-jaworski/
http://www.undernierlivre.net/interview-jean-philippe-jaworski/

http://www.lemonde.fr/livres/article/2013/10/10/le-celte-increvable_3493008…
(Faut être rapide pour récupérer l'article... sur la gauche, décocher l'oeil "lecture zenne", ctrl A, ctrl C, puis ctrl V dans un éditeur de texte. Logiquement, vous avez l'article. Comme je suis sympa... Je vous le mets là.)
Le Celte increvable

LE MONDE DES LIVRES | 10.10.2013 à 13h33 | Par François Angelier

I have a dream ! Etre élève au lycée Notre-Dame Saint-Sigisbert de Nancy pour avoir comme professeur Jean-Philippe Jaworski. J'y apprendrais l'essentiel : les sciences de la chasse et du combat, l'art des sorts et de la poésie épique. En effet, à quoi ressemblent des cours de littérature quand on est l'auteur de Même pas mort, le plus magnifique coup de carnyx (longue trompette de guerre gauloise) sonné en cette rentrée dans la fantasy, une splendeur romanesque consacrée au monde celte, ses rois et ses bardes, ses géants et ses déesses ?

Jaworski règle-t-il les querelles de préau à coups de hache et d'épieu ? Organise-t-il des virées dans la sylve lorraine pour pister les bêtes chimériques, y débusquer les forestiers qui s'y terrent et les fées qui en illuminent les clairières ? Les notes s'attribuent-elles par acclamation ? Le rectorat reste muet, mais les nouvelles et romans de l'écrivain parlent en ce sens.

ENTRE ÉPOPÉE ET ANAMNÈSE

Né en 1969, Jean-Philippe Jaworski a fait, comme nombre de ses pairs, ses premières armes dans le jeu de rôle. Y éclatait d'emblée un goût pour l'histoire en sa violence fastueuse et sa cruauté charnue, doublé d'un sens puissant de l'architecture narrative. Cap qu'il a gardé avec Janua Vera (Les Moutons électriques, 2007, réédition augmentée en 2010), recueil de nouvelles qui fonde l'univers du Vieux Royaume, monde en déclin livré aux fureurs féodales. S'y situe l'extraordinaire Gagner la guerre (Les Moutons électriques, Prix imaginales 2009), roman de haut bord fort de quinze chapitres batailleurs, véritable bucentaure romanesque fondé sur l'histoire vénitienne, plus proche de la fresque historique que du strict roman de fantasy.

C'est avec cette veine que renoue aujourd'hui Jaworski avec Même pas mort, premier volet d'un cycle intitulé "Les Rois du monde". S'appuyant sur d'authentiques personnages et faits de l'histoire celte, il nous conte la geste de Bellovèse le Biturige. Son père, Sacrovèse, ayant été tué en duel par son oncle, le haut roi Ambigat, pendant la guerre des Sangliers, le Biturige est contraint de s'exiler aux confins du royaume avec sa mère, Danissa, et son jeune frère, Segillos.

Les deux frères sont enrôlés de force, sous la gouverne du seigneur Sumarios, dans la guerre des Ambrones. Bellovèse y est mortellement blessé, mais un sortilège l'empêche de mourir. C'est afin d'échapper à la non-mort qu'il gagne l'île des Vieilles et ses résidentes, les redoutables Gallicènes. Tournoient, autour des figures centrales, d'autres personnages trépidants et savoureux tel Suobnos le coureur des bois ou Aelios le barde.

EMBROUILLES FAMILIALES

Ainsi s'éploie, depuis le tronc celte, la "première branche" de ce cycle, qui en comptera trois. On y retrouve le coup d'archet (ou de lame) de Jaworski. Même pas mort est un récit de forte houle, qui joue avec la chronologie et les durées, entre épopée et anamnèse, tenant à la fois du roman d'initiation (érotique et féerique) et de la saga guerrière nourrie de véracité historique et archéologique ; un récit où des personnages de "haute pâte" ne se limitent pas à quelques traits saillants, mais émeuvent par une forte profondeur affective (la reine Danissa) ou de puissants ressorts comiques et pathétiques (Suobnos). A côté des scènes d'assaut et d'embrouilles familiales shakespeariennes, l'auteur sait ménager des espaces contemplatifs où ses héros, confrontés au pur spectacle de la nature, rayonnent d'un "sentiment océanique" au panthéisme souvent sublime.

Mais la reine de ce carnaval païen demeure l'écriture, tour à tour d'une exquise précision et d'un flamboiement lyrique tout en ciselure et cataracte : "Le sel sur mes lèvres, le dossier de roc qui me pétrit les reins, les ongles vifs de la pluie, tout cela possède une saveur d'éternité menacée, ce parfum de vie crue que je n'ai pas arrêté de poursuivre, je crois dans tous mes voyages et dans toutes mes guerres." Ainsi parle le héros. Qu'on se rallie à sa bannière celte et à celle de son démiurge, Jean-Philippe Jaworski.

Même pas mort. Rois du monde, tome I, de Jean-Philippe Jaworski, Les Moutons électriques, 304 p., 23 €.

_________________
Yunette a raison, toujours. Si elle a tort, faites comme si vous n'aviez rien remarqué.
Un bout de Yunette
Pour les grands & Cow
Wizzzz !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 26/05/2017 20:01:23    Sujet du message: Gagner la guerre, de Jean-Philippe Jaworski

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes parlantes -> En ce moment, vous lisez quoi ? Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com