A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La petite ville

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hori
Plume de Griffon


Inscrit le: 21 Aoû 2009
Messages: 2 139

MessagePosté le: 19/05/2012 17:25:15    Sujet du message: La petite ville Répondre en citant

Le supermarché est une enseigne inconnue, surgie d’un téléfilm de l’ORTF. Les vieux qui parlent tout seul en se tenant la hanche l’arpentent sans rien acheter. J’y trouve une eau de source locale, qui arbore la silhouette de la colline la plus proche.

Dehors, le ciel est gris, les pavés aussi, les maisons aussi. Les rares fenêtres aux volets ouverts sont ornées de rideaux de dentelles ; tout comme, à l’intérieur, les salons sont ornés de moulures tarabiscotées, les tables basses sont ornées de napperons, les abat-jours sont ornés de franges épaisses, les photos de famille sont ornées de cadres dorés. Tout se confond dans la pénombre ; chinoiseries laquées, bibeloteries de biscuit, objets en bois hérités d’aïeux paysans – car avant de s’abâtardir en petit-bourgeois, les ancêtres se penchèrent tous sur la terre noire du Périgord.

Les agences immobilières sont au bord de la faillite. Leurs vitrines poussiéreuses proposent de vastes demeures à des prix ridicules. Je pourrais presque acheter cash la petite, là, celle qui est probablement à 17 kilomètres de la boulangerie la plus proche.
Les boutiques de fleurs et les entreprises de pompes funèbres sont légions. Tout rappelle aux vieux leur fin dernière, jusqu’au haut mur du cimetière et à la gueule noire du porche de l’église.
Les fleurs municipales exhalent un parfum fané et trop sucré. Les arbres sévèrement élagués ponctuent des rues vides. Les places sont chiches en étals. Ici, quelques champignons, là, de la charcutaille. Derrière les marchands vociférant des prix dans un patois qui n’est plus tout à fait la langue d’Oc, des boutiques, timides, proposant des guenilles sans marque et hors de prix. Les vieux sont là, chacun à soupeser des fruits en demandant à un autre vieux des nouvelles d'autres vieux.

Je termine ma promenade par la librairie. Je trouve des livres de poche à la tranche jaune ou orange, au titre psychédélique sur une couverture criarde. Le papier est épais, le grain grossier. Ils sont pourtant neufs. Combien de décennies ont-ils dormi dans leurs cartons avant d’être mis en rayon ? En tête de gondole, des essais politiques. Car la ville assoupie est rouge depuis 1945 ; chaque place porte un nom de Résistant ; chaque combe était un maquis ; chaque puits a son histoire de Uhlan qu’on y a précipité ; jusqu’aux curés qui sont cocos.

Maintenant, serrée entre ses collines, cernée par la forêt de chênes, engoncée dans sa routine, la petite ville s'éteint doucement. Les touristes la snobent, les GPS l'ignorent. Seul un roman, quelque chose d'âpre et de machiavélique entre Jean Giono et Agatha Christie, pourrait lui rendre hommage...
_________________
Elle vit apparaitre le matin
Elle se tut discrètement


Dernière édition par Hori le 06/06/2012 18:27:55; édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 19/05/2012 17:25:15    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Genovanna
Plume de Simurgh


Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 3 195

MessagePosté le: 19/05/2012 18:20:49    Sujet du message: La petite ville Répondre en citant

Je me suis demandée si tu y tu habitais en lisant ce texte, Hori.
Alors j'ai cliqué sur le profil et j'ai vu "au sommet du Taniqueti" .
Ce qui m'a permis de découvrir ce qu'était le Taniqueti. (Je ne suis pas, a priori, une fan de Tolkien...).

J'aime l'écriture de ton texte, mais il ne me donne pas envie de me promener là-bas.
Ce qui m'a étonné c'est : "des boutiques, timides, proposant des guenilles sans marque et hors de prix"

A la limite, les prix pourraient être encore en francs Razz
_________________
Il est des portes sur la mer qui s'ouvrent avec des mots. ...
Hay puertas al mar que se abren con palabras...
Alberti, Rafael 1902
Revenir en haut
Hori
Plume de Griffon


Inscrit le: 21 Aoû 2009
Messages: 2 139

MessagePosté le: 19/05/2012 18:38:23    Sujet du message: La petite ville Répondre en citant

...en anciens francs, alors! Laughing

Tout est hélas rigoureusement vrai dans la description, sauf en ce qui concerne l'eau de source: elle ne vient pas d'une colline locale mais du mont Dore.

J'ai peu de temps pour écrire (excuse bien connue en cas d'acédie scripturale aiguë) mais cette petite tentative était toute indiquée pour occuper une après-midi pluvieuse après des courses dans la ville susmentionnée...
_________________
Elle vit apparaitre le matin
Elle se tut discrètement
Revenir en haut
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 7 408

MessagePosté le: 19/05/2012 20:50:17    Sujet du message: La petite ville Répondre en citant

Jolie évocation. j'y ai retrouvé tout le charme et l'étrangeté inquiétante d'un épisode de "La quatrième dimension".
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Anne Veillac
Plume de Griffon


Inscrit le: 20 Mar 2008
Messages: 2 491

MessagePosté le: 19/05/2012 20:53:49    Sujet du message: La petite ville Répondre en citant

Où se trouve cette ville ?
Des maisons à des prix ridicules... On se dit chouette, ça existe, c'est un coin à découvrir. Et puis non. Cette ville est trop cafardeuse.
Description très réussie en tout cas.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 7 408

MessagePosté le: 19/05/2012 21:06:49    Sujet du message: La petite ville Répondre en citant

En Périgord noir, semble-t-il (sur les traces de Léon Bloy ?)
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
lego
Plume de Garuda


Inscrit le: 24 Oct 2011
Messages: 327

MessagePosté le: 20/05/2012 11:13:30    Sujet du message: La petite ville Répondre en citant

C'est beau... Ton texte, pas la ville.
C'est une ville pittoresque ? Avec des belles maisons en briques ou en pierres ?
J'aime bien la manière dont tu décris ce village...
_________________
« I took the world into me, rearranged it and sent it back out as a question : 'do you like me ?' »
J. S. Foer, Extremely Loud and Incredibly Close
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
EmmaBovary
Plume de Simurgh


Inscrit le: 05 Oct 2007
Messages: 3 246

MessagePosté le: 20/05/2012 15:14:39    Sujet du message: La petite ville Répondre en citant

Je reconnais bien là certains villages du Périgord... moi qui suis née à Bergerac! (par contre, je suis un peu sceptique sur la petite maison que tu peux acheter cash... car même dans les coins les plus reculés, les maisons restent encore trèèèès chères. La faute aux anglais!)
(je sais qu'on n'est pas dans les CC mais quand même: abat-jour est masculin et tes curés cocos ont un -e en trop!) Mr. Green
_________________
"Mais si vous n’avez pas envie de vous casser le cul, ce n’est pas la peine de vous imaginer que vous écrirez bien un jour ; contentez-vous de la compétence que vous avez et réjouissez-vous de pouvoir au moins compter dessus."
Stephen King
Revenir en haut
Hori
Plume de Griffon


Inscrit le: 21 Aoû 2009
Messages: 2 139

MessagePosté le: 06/06/2012 18:27:14    Sujet du message: La petite ville Répondre en citant

Merci beaucoup les enfants pour vos commentaires et critiques, que je ne remarque que maintenant... Embarassed
Emma je corrige de ce pas mes erreurs!

La ville est Saint-Junien et n'a absolument rien de pittoresque. Elle a cependant deux atouts cachés: ses ganteries pour lesquelles elle reste célèbre, et les Ostentions, magnifiques fêtes religieuses de déroulant tous les sept ans depuis la fin du premier millénaire...
Il faut noter qu'elle n'est située qu'à l'extrême limite nord-ouest du "Périgord" (notion élastique s'adaptant aux complots touristiques des maires de village), étant située en Haute-Vienne et non en Dordogne.
La mention de cette région dans le texte frôle donc la licence poétique et a son petit côté à la fois mystérieux et misérabiliste à la Jacquou le Croquant... (et puis parce que comme vous tous, le vrai de vrai Périgord, je l'idôlatre et ne rêve que de bouter les Anglois hors de ses charmantes fermes intemporelles...)
_________________
Elle vit apparaitre le matin
Elle se tut discrètement
Revenir en haut
Arleen
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 27 Fév 2008
Messages: 981

MessagePosté le: 10/06/2012 18:11:32    Sujet du message: La petite ville Répondre en citant

Très visuel, ta description ! Et peu importe les notions élastiques .... tant qu'on y croit et qu'on s'y voit Wink
_________________
"Le roman, c'est la clef des chambres interdites de notre maison." Louis Aragon
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 26/09/2017 02:49:51    Sujet du message: La petite ville

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com