A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Comme un jour à l'amère

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Juju
Plume de Kinor


Inscrit le: 24 Aoû 2011
Messages: 145

MessagePosté le: 05/11/2012 22:31:24    Sujet du message: Comme un jour à l'amère Répondre en citant

Comme un jour à l'amère


Toute excitée, Juliette plongea dans l'eau. Salée et fraîche, le soleil doré se réverbérant le long des vaguelettes, elle se sentait heureuse. Quoi de plus beau qu'une journée d'été à la mer !
Le sel lui piquait les yeux, mais elle ne s'en faisait pas. Elle avait perdu une lentille dans l'eau saline, et pourtant, sa première préoccupation était d'arriver là bas jusqu'à la bouée qu'elle distinguait quelques mètres devant elle.
Elle adorait nager depuis si petite, qu'elle ne se souvenait plus à quel age elle avait pour la toute première fois trempé ses orteils dans l'eau.
Elle habitait sur la côte avec ses parents, et faisait ses études pour devenir vétérinaire.
Aujourd'hui elle séchait les cours, et regardait sur la plage étendus, son groupe d'amis se faisant griller sur le sable chaud, elle les voyait flous évidemment avec sa myopie terrible, mais reconnaissait leurs maillots et leur corpulence au loin. Adam, son petit ami, assez grassouillet, brun les yeux bleus, portait un caleçon de bain bleu à rayures. Pas vraiment sexy à vrai dire. Il y avait également Sandra et Aurélie, ainsi que Fabien, des amis de sa promotion.
Elle fit la planche et se laissa bercer par les vagues.
Dans l'eau, a quelques brasses d'elle, une mère et sa petite fille jouaient au ballon. Elle ferma les yeux.

Des hurlements vinrent troubler son plaisir.
Elle regarda autour d'elle ne distinguant que des formes, mais su qu'il y avait un problème avec la maman et sa petite fille. Celle ci avait disparu.
Elle regarda vers la plage, ses amis étaient debout et faisaient des grands signes, tandis que d'autres regardaient les mains plaquées autour du visage vers le loin.
Elle se retourna aussi paniquée.
Une masse longiligne se trémoussait au fil de l'eau, faisant apparaître des écailles vertes, une chose énorme , dont le corps glissait tel un fantôme, ne laissant apparaître que quelques anneaux.
Les cris de la femme la figeait d'horreur. Elle savait qu'elle devait nager vers la terre, mais la peur la paralysait.

Tout à coup, sous ses pieds, une ombre se forma. Elle hurla ! Elle sentit son corps se faire aspirer par une gueule béante et froide, et vit la tête du serpent géant sortant de l'eau pour la happer !
Engloutie telle une mouette fendant le large sur un poisson, elle ne put que retenir sa respiration et tenta de se débattre . Autour d'elle, un tube rose et gluant la bloquait, elle s'enfonçait, la lumière du soleil disparaissant. Privée d'oxygène, elle se débattit comme une furie, jusqu'à ce qu'elle finisse projetée hors du monstre.

C'est alors qu'elle décida de nager, comme elle n'avait jamais nagé, elle mit toute sa force dans cette ultime tentative de survie, et atteignit enfin le sable chaud. Autours d'elle, tous prenaient la fuite, elle n'arrivait pas a voir ses amis, et les cherchait du regard. Elle se retourna vers le large et le spectacle horrible qu'elle vit lui donna la force de fuir en courant. Des nuées de serpents géants se tordaient dans l'eau, telle une armée envahissant un pays. Elle commença alors à courir pour sa vie.

Elle avança plusieurs mètres avant de chuter. Elle se retourna et s'assit pour tenter de se relever. Elle ne sentait plus ses jambes, elles étaient molles comme du coton, et refusaient de bouger. Puis tout son corps s’affaissa comme une poupée de chiffon. Elle regarda vers le ciel, pour ne plus voir les bêtes arriver vers elle, le ciel si bleu et le soleil si brillant. Elle savait ce qui allait lui arriver.
Elle savait que le venin du serpent l'avait paralysée, tout comme elle savait que la chose allait revenir, la manger, et la digérer, comme tout bon serpent qui se respecte, cela prendrait peut êtres plusieurs jours, plusieurs jours ou elle serait vivante dans ce corps froid, en train de se liquéfier, tandis que l'invasion commencerait. Elle serait peut être morte alors. Tout comme le reste de l'humanité. Ce n'était pas grave, il faisait beau et elle avait été heureuse, au moins une dernière fois. sssssssssssssssssssss


Dernière édition par Juju le 17/08/2016 20:27:35; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 05/11/2012 22:31:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Juju
Plume de Kinor


Inscrit le: 24 Aoû 2011
Messages: 145

MessagePosté le: 05/11/2012 22:31:50    Sujet du message: Comme un jour à l'amère Répondre en citant

un rêve que j'ai fait cette semaine, je vous dis pas le réveil! Mort de Rire
Revenir en haut
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 5 749

MessagePosté le: 05/11/2012 22:40:07    Sujet du message: Comme un jour à l'amère Répondre en citant

Tu en fais de drôles de rêves, toi !
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Juju
Plume de Kinor


Inscrit le: 24 Aoû 2011
Messages: 145

MessagePosté le: 05/11/2012 22:42:41    Sujet du message: Comme un jour à l'amère Répondre en citant

ah oui et je ne regarde pourtant jamais de film d'horreur!!
Revenir en haut
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 5 749

MessagePosté le: 05/11/2012 22:46:04    Sujet du message: Comme un jour à l'amère Répondre en citant

Remarque, quand j'avais 10 ans j'ai rêvé une fois que j'allais en fusée sur la lune et que je ramenais de la terre rouge à faire analyser... Pourtant je n'ai jamais posé un pied sur la lune, promis !
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Juju
Plume de Kinor


Inscrit le: 24 Aoû 2011
Messages: 145

MessagePosté le: 05/11/2012 22:49:05    Sujet du message: Comme un jour à l'amère Répondre en citant

qui sait? Mr. Green
Revenir en haut
djin
Plume de Griffon


Inscrit le: 10 Juin 2007
Messages: 1 722

MessagePosté le: 08/11/2012 22:27:45    Sujet du message: Comme un jour à l'amère Répondre en citant

Tes rêves ont le souci du détail... Je comprends que tes petits matins soient difficiles !
_________________
http://www.jacquesflamenteditions.com/dominique-guerin/ http://ska-librairie.net/index.php?id_supplier=75&controller=supplier
Revenir en haut
Juju
Plume de Kinor


Inscrit le: 24 Aoû 2011
Messages: 145

MessagePosté le: 09/11/2012 05:57:10    Sujet du message: Comme un jour à l'amère Répondre en citant

non j'essaye de les détailler car ils sont flous mais l'impression générale est la Mr. Green
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 20/10/2017 20:49:16    Sujet du message: Comme un jour à l'amère

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com