A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ground Zero

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sachka
Plume de Griffon


Inscrit le: 09 Déc 2007
Messages: 1 840

MessagePosté le: 05/07/2013 00:09:43    Sujet du message: Ground Zero Répondre en citant

Récemment, lors d'un voyage amoureux amical et familial (et pas touristique, donc) aux Etats-Unis, je suis passée sur le site nommé Ground Zero ou World Trade Center Site, à New York. C'est là où deux grandes tours jumelles se sont faites dézinguer le 11 septembre 2001.
Je suppose que certains d'entre vous ont vu les photos du réaménagement de cet endroit, peut-être même que certains y sont allés durant les travaux qui ne sont pas encore finis et je suppose aussi que beaucoup se fichent aujourd'hui de tout ce bazar.

Personnellement, une fois sur le lieu ça m'a fait l'effet de recevoir une batte de base-ball en pleine tronche. Alors même que j'étais plutôt sereine en faisant le trajet pour y arriver. Je veux dire que je n'étais pas particulièrement dans le recueillement, la peur, le sentiment de faire un pèlerinage ou je ne sais quoi de cet acabit. Non, j'y allais juste parce que c'était sur notre chemin. Et que ne pas visiter Ground Zero alors qu'on est à deux mètres, ce serait comme sortir au métro Invalides à Paris et ne pas lever les yeux pour apercevoir la Tour Eiffel. En gros.
Cela dit, ça n'a rien à voir avec la Tour Eiffel donc mon parallèle est grotesque.

Et alors ? Et alors tout ça pour dire qu'une fois sur place je vois la foule disparaître comme par magie, je suis fascinée littéralement par les deux grands puits-fontaines qui remplacent les deux tours et par tous les noms des victimes inscrits sur les rebords.
Et surtout je suis restée pétrifiée devant le seul arbre qui a survécu aux attentats. J'ai eu l'impression que cet arbre parlait, c'était complètement délirant. On m'a expliqué que cet arbre avait été arraché pratiquement jusqu'à ses racines mais que comme elles étaient restées en vie, il avait repoussé.

Aujourd'hui je ne comprends toujours pas ce qui m'a complètement bouleversée parce que je crois que c'est un mélange global d'un nombre infini d'émotions que je n'avais jamais éprouvées jusque là, mélange invraisemblable du point de vue d'un raisonnement logique.




_________________
Into the woods, we must go.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 05/07/2013 00:09:43    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 5 364

MessagePosté le: 05/07/2013 12:02:57    Sujet du message: Ground Zero Répondre en citant

J'avais vu le site en pleins travaux, en 2008 ou 2009. Beaucoup de monde se pressait derrière les barricades et échafaudages, pour voir...

Pour l'arbre, je ne connaissais pas l'anecdote. Il est le symbole de la vie qui renait d'entre les ruines... La vie qui continue pour tous, malgré tout... Smile
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Laurence
Plume de Griffon


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 1 856

MessagePosté le: 05/07/2013 15:02:41    Sujet du message: Ground Zero Répondre en citant

Personnellement je suis sûre que si j'y allais ça me ferait le même effet que toi, par contre moi je m'y attendrais ! Comme je l'ai déjà raconté ici j'ai une histoire un peu spéciale avec le 11 septembre, puisque ce jour-là j'étais dans un avion à destination de Los Angeles. On a appris qu'il y avait eu "des attaques aériennes" au moins une heure avant l'atterrissage... autant dire qu'on a eu le temps d'avoir peur, et que ça a bien "arrangé" ma phobie de l'avion ! Jusqu'au 14 septembre on est restés terrés dans une chambre d'hôtel canadienne à regarder les news à la TV, constituées essentiellement des images des tours qui s'effondraient...

En plus, 3 mois après je suis allée à New York, tout simplement parce que je l'avais prévu de longue date et que je n'avais pas eu envie d'annuler deux voyages aux USA à la suite ! L'ambiance y était assez spéciale, comme on peut l'imaginer... A cette époque le Ground Zero était un immense charnier à ciel ouvert, avec de la fumée qui sortait encore du site (que j'ai vue depuis le sommet de l'Empire State Building), autant dire que je ne m'en suis pas approché : je ne suis pas descendue plus bas que la 25e rue. Aucune envie de voir des bouts de cadavre et encore moins de sentir la ragoûtante odeur de corps en décomposition et de kérosène (d'après les témoignages).

Par contre j'irai voir le Ground Zero dans sa version "propre" et solennelle dès que je retournerai à New York, et j'imagine bien que ça me fera un sacré effet !
_________________
Lire, Voir, Ecouter : critiques de livres, de films et du dernier album de Bénabar : Infréquentable
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 988

MessagePosté le: 08/07/2013 19:40:50    Sujet du message: Ground Zero Répondre en citant

Ton récit est impressionnant. Je n’avais pas encore vu de photos du site ; comme ça, on dirait une espèce d’atrium, mais quand on passe de l’image des tours à ce trou béant, je veux bien croire que ça fait un effet bizarre. L’état mental que tu décris me fait penser, en strictement inversé, aux états « d’extase matérielle » que certains disent avoir ressenti devant le spectacle de la nature ( je ne parle pas des extases mystiques religieuses.)
Quand à l’arbre, il m’a évoqué le ginkgo, l’abre qui a survécu à Hiroshima ( mais là ce n’était pas un arbre unique, mais une espèce.)
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
jveuxdusoleil
Plume de Griffon


Inscrit le: 05 Déc 2007
Messages: 1 666

MessagePosté le: 20/07/2013 19:23:55    Sujet du message: Ground Zero Répondre en citant

Je venais d’arriver à Boston. Le temps de régler quelques formalités, c’était mon deuxième jour de présence au travail. Il était neuf heures du matin et j’étais seule encore, un collègue est arrivé et m’a dit : tu sais, il s’est passé un truc énorme. Je vais te montrer.
Il a allumé son ordi. Et soudain j’ai entendu : Oh merde, y’en a un deuxième…

Ces deux avions-là sont partis de l’aéroport de Boston. La ville s’est sentie particulièrement vulnérable.
Boston et New-York sont sœurs jumelles, je-t’aime-moi-non-plus. Tous les collègues avaient de la famille, des amis à New-York. Le téléphone ne passait quasiment pas. Les emails, à peu près. Toute la journée, on a vécu dans une ambiance de début de troisième guerre mondiale.

Des mois plus tard, je suis tombée par hasard sur une expo devant l’hôtel de ville : dessins d’enfants.
Les enfants de New-York étaient choqués, non pas tant des faits eux-mêmes pour les plus jeunes, mais d’avoir senti les adultes totalement désarçonnés, perdus, impuissants. Pour qu’ils puissent s’exprimer on les a fait dessiner.
A quel point ça sert les tripes, je ne vous explique même pas…

Quelques années après, en visite à New-York, nous sommes passés par la station de métro qui dessert le WTC. Elle venait de rouvrir la semaine même. On avait juste une correspondance, ou bien on est entrés plusieurs rues plus loin, je ne me souviens plus exactement – en tout cas je ne pensais pas voir l’endroit, mais j’ignorais que les couloirs avaient été vitrés. On s’est retrouvé nez à nez avec un trou carré, immense, où restaient encore plein de ferrailles. Ground zero. Ça fait un sacré choc.

C’est arrivé il y a douze ans bientôt et rien que d’écrire tout ça, encore, là, je n'en mène pas large…
La charge émotive associée à l’évènement est gigantesque.
_________________
Les maisons aussi ont leur jardin secret
Revenir en haut
Kickapoo
Plume de Quetzal


Inscrit le: 25 Avr 2013
Messages: 33

MessagePosté le: 06/09/2013 08:36:14    Sujet du message: Ground Zero Répondre en citant

Je m'y suis rendu également en 2012 lors d'un voyage en amoureux
Enorme émotion également d'arriver sur le site. Ces deux bassins fontaine marquant l'emplacement des tours, cet arbre en effet qui est un symbole énorme pour les new-yorkais, la lourde sensation en moi en étant sur place, en levant les yeux vers le ciel où une nouvelle tour se dessine et où je me dis "c'était là".... Mal à croire qu'on est sur place, là où nos yeux ont vu tant de fois ces images hallucinantes, traumatisantes de ces deux tours, de ces avions, de ces gens qui sautent, de cette scène hors du temps et hors de l'imaginable.
A l'époque, le musée du WTC était en cours de construction mais quasi terminé : on peut s'approcher de la grande façade vitrée et regarder à l'intérieur une des arches du rdc des anciennes tours, tordues et rouillées...on frissonne devant cet image fantomatique


A côté du site aussi des sites m'ont marqué...Une caserne de pompier, la plus proche du WTC, sur laquelle une plaque gravée en bronze nous présente les visages et les noms des nombreux pompiers morts dans ces tours;
Non loin, un petit mémorial que l'on visite les tripes tendues et la tête basse. Quelques salles de tailles modestes, des panenaux retranscrivant chronologiquement le drame, des photos, des temoignages, des images qui défilent sur les écrans, des objets retrouvés, un hublot tordu d'un des deux avions (re-frisson)et au fond, une salle carrée avec en son centre un banc de la même forme...En entrant on s'aassoit lourdement dessus face aux 4 murs de photos des victimes posées par leurs familles...On reste de longues mintues face à tous ces visages souriants et les larmes grimpent sous nos yeux, on ressort.
Encore non loin, la chapelle St-Paul, minuscule chapelle du 18ème siècle qui était à 2 pas des tours. Refuge des secouristes, des bénévoles suite au drame et elle n'a pas été touché dans l'effondrement

Des drapeaux flottent toujours sur les barrières du chantier des nouvelles tours : "We will not forget"...la blessure est toujours vive
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sachka
Plume de Griffon


Inscrit le: 09 Déc 2007
Messages: 1 840

MessagePosté le: 10/09/2013 13:08:21    Sujet du message: Ground Zero Répondre en citant

Merci à tous pour vos réactions tellement riches de sens et d'images. Là, j'ai le sentiment d'un vrai partage et je trouve ça génial d'y arriver sur quelque chose de si difficile.
Là-bas, avec les américains, on en a parlé aussi bien sûr. Mais je me souviens surtout de silences lors de ces conversations. Des silences remplis d'émotions. L'ineffable, en quelque sorte.

Je vais faire lire ce topic à mon compagnon. Smile Merci encore.
_________________
Into the woods, we must go.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 21/01/2017 18:25:37    Sujet du message: Ground Zero

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com