A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Réparer les vivants - Maylis de Kérangal

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes parlantes -> En ce moment, vous lisez quoi ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Guylou
Administrateur


Inscrit le: 01 Juin 2007
Messages: 4 691

MessagePosté le: 18/03/2014 19:05:40    Sujet du message: Réparer les vivants - Maylis de Kérangal Répondre en citant

Commencé hier à 19 heures, fini aujourd’hui à 15 heures : quels que soient l’hier et l’aujourd’hui, cela vous donne un aperçu de mon intérêt pour ce roman !
Je tire d’emblée mon chapeau à Maylis de Kérangal pour l’extrême prouesse qu’elle a réalisée dans le traitement d’un sujet difficile, pas accrocheur au premier abord, mais qu’elle aborde avec une maestria sans égale.
L’histoire de la mort accidentelle de Simon, 19 ans et du don d’organes qui s’ensuit est écrite, sans mauvais jeu de mot, au scalpel, avec un sens incroyable du mot juste et de la mesure exacte dans la construction des phrases. Même l’utilisation récurrente de suite de verbes ou de substantifs, au lieu d’alourdir le style, sert ici la cause d'une écriture extrêmement efficace, en permettant d'éviter les trop lourdes descriptions.
De l’accident aux transplantations finales, Maylis de Kérangal dresse une série de portraits, de Simon, à ses parents et sa petite amie, en passant par le chirurgien, l’infirmier chargé de suivre la procédure de don d’organes, l’infirmière du bloc, sans oublier la personne qui recevra le cœur du jeune homme, ni les chirurgiens intervenant pour le prélèvement des organes. Chacun est décrit avec le verbe adapté dans le contexte qui permet de donner à l’instant toute son intensité.
Manifestement, la romancière s’est livrée à une recherche documentaire impressionnante, remontant à ce moment où Pierre Mollaret et Maurice Goulon indiquent que « l’arrêt du cœur n’est plus le signe de la mort, c’est désormais l’abolition des fonctions cérébrales qui l’atteste » et abordant toutes les phases de la procédure, sans éviter les gestes chirurgicaux.
Elle ouvre par ailleurs un certain nombre de sujets de réflexion, notamment sur la violence qu’il peut y avoir à demander à des parents, venant d’apprendre la mort cérébrale de leur fils de se prononcer sur le don de ses organes. C’est dur, fort, sensible, sans jamais tomber dans le pathos.
Bref, une vraie réussite. A peine pourrait-on lui reprocher, notamment au début du livre, un abus d’élisions du sujet ou plus loin l’emploi d’un « parmi quoi » qui m’a fait grincer des dents, mais c’est vraiment pour ne pas faire mentir ma réputation.
Je vous laisse goûter du ton et du style :

« Au sein de l’hôpital, la réa est un espace à part qui accueille les vies tangentielles, les comas opaques, les morts annoncées, héberge ces corps exactement situés entre la vie et la mort. »

« Ses premières années comme infirmier de réanimation lui secoue la paillasse : il pénètre un outremonde, un espace souterrain et parallèle, en lisière de l’autre et troublé par leur affleurement limitrophe et continuel, ce monde perfusé de mille sommeils où lui ne dort jamais. »

« Marianne serre son téléphone dans sa main : peur de parler, peur de détruire la voix de Sean, peur qu’il ne lui soit plus jamais donné de faire l’expérience de ce temps disparu où Simon n’était pas dans une situation irréversible, quand elle sait pourtant qu’elle doit mettre fin à l’anachronisme de cette voix pour la réimplanter là, dans le présent du drame… »

« … la possibilité du refus est aussi la condition du don. »
_________________
Avant le jour de sa mort, personne ne sait exactement son courage... Jean Anouilh


Dernière édition par Guylou le 19/03/2014 07:52:54; édité 3 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 18/03/2014 19:05:40    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 5 293

MessagePosté le: 18/03/2014 19:17:08    Sujet du message: Réparer les vivants - Maylis de Kérangal Répondre en citant

"Marianne sert son téléphone dans sa main" Il y a comme un bug...

Sinon, ce livre a l'air intéressant mais je ne sais pas si je serais "capable" de le lire, étant trop sensible à ce genre de sujet difficile.
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 814

MessagePosté le: 18/03/2014 20:02:27    Sujet du message: Réparer les vivants - Maylis de Kérangal Répondre en citant

Je ne me sens pas capable, moi non plus, d'entreprendre une lecture de ce genre. La réa, j'ai "visité" plusieurs fois; l'hôpital, c'est un monde que j'aimerais arriver à oublier. Mais je ne mets pas en doute les qualités de ce livre.
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Laurence
Plume de Griffon


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 1 856

MessagePosté le: 22/03/2014 19:25:46    Sujet du message: Réparer les vivants - Maylis de Kérangal Répondre en citant

Un peu comme les intervenants précédents, j'ai très envie de lire ce roman - depuis qu'il a été présenté à La Grande Librairie - il est dans ma PAL, mais je trouve toujours un autre livre à commencer... pas forcément plus gai, mais moins réaliste ! Je pense que ce qui fait peur dans ce roman c'est l'idée que ça pourrait nous arriver d'une façon ou d'une autre, tandis que les probabilités de tomber sur un serial killer, par exemple, sont tellement faibles qu'on peut lire un bouquin de ce genre comme on lit du fantastique, juste pour se faire peur à bon compte !
_________________
Lire, Voir, Ecouter : critiques de livres, de films et du dernier album de Bénabar : Infréquentable
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 05/12/2016 09:30:36    Sujet du message: Réparer les vivants - Maylis de Kérangal

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes parlantes -> En ce moment, vous lisez quoi ? Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com