A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le ravissement des innocents de Taiye Selasi

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes parlantes -> En ce moment, vous lisez quoi ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Guylou
Administrateur


Inscrit le: 01 Juin 2007
Messages: 4 691

MessagePosté le: 20/09/2014 14:20:41    Sujet du message: Le ravissement des innocents de Taiye Selasi Répondre en citant

« Kweku meurt pieds nus un dimanche matin avant le lever du jour, ses pantoufles tels des chiens devant la porte de la chambre. »
Kweku meurt d’une crise cardiaque, c’est-à-dire que lui, chirurgien exceptionnellement doué, n’aura rien fait durant les 40 minutes dont il disposait pour appeler les secours. Kweku meurt à 57 ans durant 30 ou peut-être 40 minutes et convoque dans cet espace de temps toutes les contradictions d’une vie de ghanéen, ayant réussi un brillant parcours d’études aux Etats-Unis, fondé une famille et obtenu un poste important, mais sans doute peu armé pour résister et se battre le jour où il subit une injustice professionnelle criante.
Kweku meurt et dans la deuxième partie du roman, chacun de ceux qui ont composé sa famille l’apprend. Chacun réagit à sa manière et surtout se remémore. De Fola, la femme aimée et pourtant abandonnée, à Sadie l’enfant sauvé à la naissance malgré les prédictions des autres médecins, en passant par le sérieux Olu et les magnifiques jumeaux Taiwo et Kehinde.
Kweku meurt et Fola, loin de là, chuchote : « Je t’en prie, je t’en prie, pas encore. »
Kweku meurt et pourtant ce roman est celui de la vie, avec ses hauts et ses bas, ses incompréhensibles noirceurs et ses incroyables éclats de bonheur. Parmi ceux-ci, la découverte par Kweku, au tout dernier instant, au dernier souffle, de l’immense beauté du jardin dont il n’a pas voulu et qui pourtant est bien là.

Au-delà du récit très fort, à plusieurs voix, d’une vie marquée par l’épreuve, ce roman induit une réflexion sur la famille. Plusieurs fois évoquée par les enfants, pour en relever l’échec, elle est au cœur du livre. Kweku meurt accompagnée d’une femme pour laquelle il éprouve de la tendresse, mais qui n’est pas celle qu’il aime. Chacun des cinq autres membres de la famille vit sans réelle nouvelle des autres. Petit à petit, depuis l’élément déstructurant qu’a été l’injustice faite au père, la famille s’est disloquée. En filigrane, se pose le problème du transfert du modèle familial d’une culture à l’autre.

Très beau roman à la magnifique langue, très imagée, Le ravissement des innocents est un vrai coup de cœur de la rentrée.

Deux extraits pour vous allécher :

« M. Lamptey dort en équilibre à la lisière de l’océan, à une trentaine de centimètres de la frange d’écume, les jambes croisées, les yeux clos, les paumes sur les genoux, le dos droit ; le chien errant patiente fixant l’océan, le menton sur ses pattes. »

« Une relation n’a d’autre sens que la mise en scène condensée du drame de la vie et de la mort. La naissance de l’amour est analogue à la naissance d’un enfant. L’amour se développe comme un enfant. Un homme a beau savoir qu’il va rendre l’âme, il ne le croit pas, puisqu’il ne connaît que la vie. Un jour, l’amour tiédit. Son cœur cesse de battre. L’amour expire. Ainsi, l’homme apprend que la mort est une réalité, qu’elle existe dans son être, lui est consubstantielle. (…) Une fois l’amour éteint, l’homme croit en sa mort.
»
_________________
Avant le jour de sa mort, personne ne sait exactement son courage... Jean Anouilh


Dernière édition par Guylou le 22/09/2014 07:14:16; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 20/09/2014 14:20:41    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
EmmaBovary
Modérateur


Inscrit le: 05 Oct 2007
Messages: 2 996

MessagePosté le: 20/09/2014 15:08:03    Sujet du message: Le ravissement des innocents de Taiye Selasi Répondre en citant

J'ai mis un lien vers le blog de la Liseuse Chronique en rubrique "Pub et promo"... Wink
Belle critique qui donne envie de découvrir ce livre et j'adore la phrase que tu cites au début.
_________________
"Mais si vous n’avez pas envie de vous casser le cul, ce n’est pas la peine de vous imaginer que vous écrirez bien un jour ; contentez-vous de la compétence que vous avez et réjouissez-vous de pouvoir au moins compter dessus."
Stephen King
Revenir en haut
EmmaBovary
Modérateur


Inscrit le: 05 Oct 2007
Messages: 2 996

MessagePosté le: 20/09/2014 19:41:39    Sujet du message: Le ravissement des innocents de Taiye Selasi Répondre en citant

P-S: Taiye Selasi est invitée jeudi prochain (le 25) dans "L'humeur vagabonde" sur France Inter à 20h05.
_________________
"Mais si vous n’avez pas envie de vous casser le cul, ce n’est pas la peine de vous imaginer que vous écrirez bien un jour ; contentez-vous de la compétence que vous avez et réjouissez-vous de pouvoir au moins compter dessus."
Stephen King
Revenir en haut
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 820

MessagePosté le: 21/09/2014 08:05:49    Sujet du message: Le ravissement des innocents de Taiye Selasi Répondre en citant

Les critiques de Guylou sont de vrais petits bijoux ! Celle-ci vous donnerait envie de vous précipiter sur ce livre.
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 820

MessagePosté le: 15/10/2014 17:29:54    Sujet du message: Le ravissement des innocents de Taiye Selasi Répondre en citant

Je l'ai trouvé en anglais. Il va me falloir du temps: tout petits caractères et un style auquel il faut s'habituer.
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Guylou
Administrateur


Inscrit le: 01 Juin 2007
Messages: 4 691

MessagePosté le: 17/10/2014 08:19:57    Sujet du message: Le ravissement des innocents de Taiye Selasi Répondre en citant

Il parait que la traduction est supérieure à la version originale...
_________________
Avant le jour de sa mort, personne ne sait exactement son courage... Jean Anouilh
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 07/12/2016 13:31:25    Sujet du message: Le ravissement des innocents de Taiye Selasi

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes parlantes -> En ce moment, vous lisez quoi ? Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com