A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Osez un instant sesque !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes parlantes -> Actualités
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lunatik
Plume de Griffon


Inscrit le: 16 Nov 2008
Messages: 2 309

MessagePosté le: 20/10/2014 08:44:03    Sujet du message: Osez un instant sesque ! Répondre en citant

Un appel à texte rigolo auquel j'ai répondu : Osez le coup de foudre sexuel !
Qui se lance et m'accompagne ?
Qui va oser ?

La Musardine, à la fois librairie et éditeur de littérature érotique, propose des appels à textes permanents pour ses anthologies.
La diffusion se fait en numérique ET en papier. De plus, ils paient 80€ par nouvelle.

La Musardine a écrit:
« Osez 20 histoires de… » se veut une collection ouverte à toutes et tous. Pour y participer, il vous suffit de respecter les quelques exigences suivantes:

Le thème: Chaque recueil aborde un thème particulier. Attention, nous privilégions les textes qui cherchent vraiment à illustrer le sujet, au détriment de ceux qui s’en servent comme prétexte pour décrire une simple scène de cul !
Les thèmes toujours ouverts sont pour le moment:
- Echangisme/Libertinage/A plusieurs (pas de date limite)
- Faits divers sexuels (pas de date limite)
- Coup de foudre sexuel (date limite de rendu des textes: 09 novembre 2014)

La forme: Chaque nouvelle doit raconter une histoire à part entière. Il peut s’agir d’un récit vécu ou inventé, écrit à la première ou la troisième personne (nous refusons systématique toute nouvelle écrite à la deuxième personne, trop excluante pour le lecteur). La longueur du texte doit être d’environ 10 feuillets de 1500 signes, soit 15 000 signes au total.

Le ton: On préfèrera les histoires réalistes aux fantasmes, un style direct à une formulation trop ampoulée, même si l’écriture se doit d’être de bonne tenue.
Pour plus de détails sur ce que nous recherchons et sur les principaux pièges à éviter, consulter l’article Les dix commandements de l’auteur de nouvelles érotiques.

Rémunération: Chaque histoire publiée sera payée 80€ et les droits devront en être cédés à La Musardine par un contrat d’édition.

Pour participer, rien de plus simple, il vous suffit d’envoyer votre nouvelle par email à l’adresse suivante: elise.musardine@gmail.com

A bientôt de vous lire !

_________________
"La douleur des veaux n'intéresse personne : avec un peu de riz, tout s'arrange" B.Fontaine
Tous crocs dehors.


Dernière édition par Lunatik le 21/10/2014 04:23:56; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 20/10/2014 08:44:03    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Hori
Administrateur


Inscrit le: 21 Aoû 2009
Messages: 1 827

MessagePosté le: 20/10/2014 20:27:31    Sujet du message: Osez un instant sesque ! Répondre en citant

Le lien vers les fameux dix commandements aboutit à une adresse introuvable... (car oui, je cliquai sur le lien)
Revenir en haut
Lunatik
Plume de Griffon


Inscrit le: 16 Nov 2008
Messages: 2 309

MessagePosté le: 21/10/2014 04:24:39    Sujet du message: Osez un instant sesque ! Répondre en citant

C'est réparé (j'avais dû merdouiller dans la manip)
_________________
"La douleur des veaux n'intéresse personne : avec un peu de riz, tout s'arrange" B.Fontaine
Tous crocs dehors.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lunatik
Plume de Griffon


Inscrit le: 16 Nov 2008
Messages: 2 309

MessagePosté le: 23/10/2014 08:49:10    Sujet du message: Osez un instant sesque ! Répondre en citant

Et pour ceux qui ne savent pas trop comment s'y prendre, une vidéo édifiante (et tout public) (si si).


_________________
"La douleur des veaux n'intéresse personne : avec un peu de riz, tout s'arrange" B.Fontaine
Tous crocs dehors.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Genovanna
Plume de Simurgh


Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 3 065

MessagePosté le: 23/10/2014 09:26:17    Sujet du message: Osez un instant sesque ! Répondre en citant

Si je n'ai pas de coup de cœur pour ton appel à texte, ta video, Lunatik, m'a bien plu par son ton et son montage à l'humour pince sans jouir
_________________
Il est des portes sur la mer qui s'ouvrent avec des mots. ...
Hay puertas al mar que se abren con palabras...
Alberti, Rafael 1902
Revenir en haut
Lunatik
Plume de Griffon


Inscrit le: 16 Nov 2008
Messages: 2 309

MessagePosté le: 04/12/2014 13:00:24    Sujet du message: Osez un instant sesque ! Répondre en citant

Bon. Ma nouvelle a été retenue, on l'aime, elle est belle, elle sent bon le sable chaud. J'ai reçu mon contrat pour sa publication dans le recueil collectif "Osez 20 coups de foudre sexuels" aux éditions de la Musardine. Ça c'est la bonne nouvelle.

Champagne ?

Non.
Parce qu'il y a aussi une mauvaise nouvelle : je n'ai pas signé le contrat. Pourtant, se faire payer 80€ la nouvelle, c'est plutôt inédit et agréable, surtout pour figurer dans une aussi chouette collection.
Le problème, c'est qu'au passage on cède ses droits. Tous ses droits. Pour les siècles des siècles. Amen.
Alors bon, que je ne touche pas un kopek de plus que les 80€ d'à valoir, je m'en tamponne. Que ma nouvelle inspire une pub, un film ou des figurines en porte clefs, également.
Par contre, là où j'ai tiqué, c'est au paragraphe Corrections du contrat, là où, après les demandes d'usages de corrections, on peut ensuite lire ceci :

Citation:
Si des corrections s'avèrent encore nécessaires, l’Éditeur fera retravailler et modifier le texte par un tiers pour être rendu conforme aux exigences et au style de la collection et du volume.
L'Auteur donne expressément son accord pour que son texte soit, si l’Éditeur le juge nécessaire, retravaillé par un tiers, afin de le rendre conforme à la collection et au volume. Suite à la modification de son texte, l'Auteur ne pourra revendiquer une atteinte à son droit moral. Il pourra demander qu’aucune mention de son nom n’apparaisse. Cette clause est une clause essentielle du contrat.


Je veux bien, si besoin, apporter des corrections à mon texte, mais pas question qu'un illustre inconnu (ou connu d'ailleurs, m'en fous) vienne y fourrer ses gros doigts et en fasse ce que bon lui semble sans que j'aie mon mot à dire.
D'autant qu'il s'agit d'un appel à textes, pas d'une commande : à priori, si le texte a été retenu, c'est qu'il a plu, alors pourquoi préciser dans le contrat que l'éditeur se réserve le droit de le faire bidouiller par un tiers ?
Je n'ai jamais rien signé qui ressemble à ça, dans aucun contrat d'édition, pas même dans mon job alimentaire où j'écris des romans sur commande et où je dois suivre un cahier des charges gros comme un bottin. Même là on ne m'impose pas de rewritter.

Du coup, j'ai échangé un peu par mail avec le directeur de la collection Osez, qui m'a répondu :

Citation:
Nous n'avons jamais dénaturé un texte, la réécriture est simplement importante dans certains cas de nouvelles très "amateur" qui ne tiennent pas la route d'un point de vue littéraire mais dont l'histoire nous plait. Et dans ce cas j'en avertis l'auteur en amont, qui est libre d'accepter ou non. Mais dans la plupart des cas il ne s'agit que de corriger les coquilles et les maladresses.


Je trouve sa réponse très bien, ça ressemble plus à ce qui doit se pratiquer... mais alors pourquoi cette clause ? Pourquoi : "Suite à la modification de son texte, l'Auteur ne pourra revendiquer une atteinte à son droit moral. Il pourra demander qu’aucune mention de son nom n’apparaisse" ?

Bref, j'ai pas signé.
_________________
"La douleur des veaux n'intéresse personne : avec un peu de riz, tout s'arrange" B.Fontaine
Tous crocs dehors.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Genovanna
Plume de Simurgh


Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 3 065

MessagePosté le: 04/12/2014 16:33:58    Sujet du message: Osez un instant sesque ! Répondre en citant

Je t'approuve Lunatik.
D'où l'intérêt de lire les petites lignes...

Dommage pour les petites figurines en plastique qui auraient pu être offertes avec le bouquin ( )
Quoi qu'il en soit, bravo pour le principe que ta nouvelle ait été retenue...
_________________
Il est des portes sur la mer qui s'ouvrent avec des mots. ...
Hay puertas al mar que se abren con palabras...
Alberti, Rafael 1902
Revenir en haut
jveuxdusoleil
Plume de Griffon


Inscrit le: 05 Déc 2007
Messages: 1 661

MessagePosté le: 04/12/2014 19:24:12    Sujet du message: Osez un instant sesque ! Répondre en citant

Etonnant.
Et quand tu lui demandes de virer ce paragraphe de ton contrat, il refuse ? C'est idiot. ça m'étonnerait que ta nouvelle ait besoin d'être réécrite, hein...
_________________
Les maisons aussi ont leur jardin secret
Revenir en haut
Lunatik
Plume de Griffon


Inscrit le: 16 Nov 2008
Messages: 2 309

MessagePosté le: 05/12/2014 03:44:14    Sujet du message: Osez un instant sesque ! Répondre en citant

@ Dame Genovanna : je pourrais toujours imprimer des tee-shirts à la place des figurines Razz

jveuxdusoleil a écrit:

Et quand tu lui demandes de virer ce paragraphe de ton contrat, il refuse ?

Wouich. Avec l'argument : pas d'exception sinon c'est le bordel.

Citation:
Pour le reste je comprends tout à fait votre position, mais nous préférons ne pas faire d'exception, sinon la collection deviendrait impossible à gérer, et certains textes méritent réellement des petites retouches.


Le problème c'est qu'on n'a visiblement pas la même notion de "petites retouches". Entre accepter de faire des petites retouches sur mon texte et donner carte blanche pour qu'il soit repris par quelqu'un d'autre sans limite ni condition, il y a un gouffre.

Et puis, le "Il [l'auteur] pourra demander qu’aucune mention de son nom n’apparaisse" me fait froid dans le dos.
Si je comprends bien, ça veut dire que si le "tiers" a massacré ton texte au point que t'en as honte, tu ne peux rien dire ; ton seul recours est de demander à ce que ton nom ne soit pas cité

Pour moi, il y a un réel décalage entre ce qui est stipulé dans le contrat et le discours de l'éditeur.
_________________
"La douleur des veaux n'intéresse personne : avec un peu de riz, tout s'arrange" B.Fontaine
Tous crocs dehors.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
jveuxdusoleil
Plume de Griffon


Inscrit le: 05 Déc 2007
Messages: 1 661

MessagePosté le: 05/12/2014 07:59:17    Sujet du message: Osez un instant sesque ! Répondre en citant

Je comprends pareil.
Et sa réponse signifie tout de même qu'il n'est pas si exceptionnel que ça qu'ils fassent jouer cette clause. On ne peut même pas croire que c'est une clause "chapeau" qu'ils ont ajoutée après avoir eu un problème avec un auteur difficile.
Lunatik a écrit:
Avec l'argument : pas d'exception sinon c'est le bordel.

L'argument ne tient pas. Un recueil collectif, c'EST le bordel Razz
Non mais sans rire, je commence à avoir quelques contrats de recueil collectifs, jamais vu ça. Par contre j'ai vu des contrats qui arrivent la veille de la publication (ou le lendemain, aussi - des fois je me dis qu'il y a des éditeurs qui aiment le risque), donc s'il n'y a pas entente sur les corrections que l'auteur a fait de son texte, ça simplifie la suite, évidemment... Chacun repart de son côté. Bon. En ayant discuté avec pas mal de petits éditeurs sur le sujet, je n'ai jamais entendu parler que d'un seul cas où ça s'est fini comme ça, et ce n'était même pas cette capacité de l'auteur à améliorer son texte qui était en cause.
Est-ce légal, de demander de renoncer à un droit moral ? En tout cas, son argument que certains textes sont faibles pourrait expliquer qu'il le demande pour ces textes-là, certainement pas d'en faire une généralité.
Une fois j'ai demandé qu'on modifie mon contrat, je ne pouvait décemment pas signer "l'auteur certifie que son texte ne contient pas..." alors qu'il le contenait de toute évidence. On m'a répondu : OK pas de problème. Je ne crois pas que ça ait foutu le bordel.
_________________
Les maisons aussi ont leur jardin secret
Revenir en haut
Yunette
Plume de Phoenix


Inscrit le: 04 Juin 2008
Messages: 1 437

MessagePosté le: 05/12/2014 12:48:05    Sujet du message: Osez un instant sesque ! Répondre en citant

Juste une question : pourquoi choisir des textes "faibles" en ce cas ? S'ils sont assez cons pour sélectionner de la daube, et qu'ils ont quelqu'un qui miraculeusement en fait quelque chose de lisible, (d'après eux) qu'ils fassent juste écrire l'autre, hein ^^

J'ai bien fait de ne pas participer, au final ! Mr. Green (pour une fois que ma flemme paye)
_________________
Yunette a raison, toujours. Si elle a tort, faites comme si vous n'aviez rien remarqué.
Un bout de Yunette
Pour les grands & Cow
Wizzzz !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 5 294

MessagePosté le: 05/12/2014 14:30:09    Sujet du message: Osez un instant sesque ! Répondre en citant

Yunette a écrit:
Juste une question : pourquoi choisir des textes "faibles" en ce cas ? S'ils sont assez cons pour sélectionner de la daube, et qu'ils ont quelqu'un qui miraculeusement en fait quelque chose de lisible, (d'après eux) qu'ils fassent juste écrire l'autre, hein ^^

J'ai bien fait de ne pas participer, au final ! Mr. Green (pour une fois que ma flemme paye)


Entièrement d'accord ! Si le rewriter est si bon, qu'il écrive directement les textes du recueil !
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 912

MessagePosté le: 05/12/2014 17:24:28    Sujet du message: Osez un instant sesque ! Répondre en citant

Je suis analphabète, j’écris comme je parle, mais j’ai vécu neuf vies comme les chats, des vies incroyables où je me suis tapé de belles minettes (pour coller au sujet) et des souris bien grasses. Ou alors, je suis une tête d’œuf, le roi de l’orthographe, le prince de la syntaxe, mais il ne m’arrive jamais rien d’intéressant. Qui a-t-on envie de lire ? La copie de l’analphabète revu par la tête d’œuf me semble un bon départ. Les rewriters existent parce les éditeurs ont besoin de gens qui n’ont rien à dire, mais qui savent comment le dire.
Cela dit, Lunatik a mille fois raisons : c’est louche. Ça me rappelle le film de Georges Lautner, On aura tout vu : « Pierre Richard, photographe publicitaire idéaliste, veut réaliser un film poétique, aérien, subtil… Il finit par trouver un producteur intéressé, mais ce dernier (Marielle, mythique en margoulin pornographe) utilise sans vergogne (et sans lui dire) son histoire pour en faire le plus miteux des films de cul ».
_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lunatik
Plume de Griffon


Inscrit le: 16 Nov 2008
Messages: 2 309

MessagePosté le: 05/12/2014 18:41:52    Sujet du message: Osez un instant sesque ! Répondre en citant

jveuxdusoleil a écrit:
Non mais sans rire, je commence à avoir quelques contrats de recueil collectifs, jamais vu ça.

C'est ce que je lui ai dit en substance. Je ne signe pas spécialement pour des recueils collectifs mais j'ai signé quatre ou cinq contrats pour mes nouvelles et quinze pour mes romans de commande... j'ai jamais vu ça.

jveuxdusoleil a écrit:
En tout cas, son argument que certains textes sont faibles pourrait expliquer qu'il le demande pour ces textes-là, certainement pas d'en faire une généralité.

C'est ce que je pense aussi.
Ils lisent les textes avant d'envoyer les contrats ; rien ne les empêche de faire deux piles : les contrats classiques et ceux avec ce paragraphe en sus, en expliquant aux auteurs concernés que leur texte leur plait mais qu'il nécessite d'être retravaillé par un tiers. Aux auteurs d'accepter ou non.
Si le discours tenu par l'éditeur dans son mail est honnête, je ne vois vraiment pas ce qui les empêche de faire ça, vu que selon lui ils ne retravaillent jamais un texte sans l'accord préalable de son auteur.
Pour moi, l'accord se fait à la signature du contrat, pas après. Après, c'est trop tard, c'est signé, l'auteur s'est déjà engagé à accepter n'importe quelle modification, il ne peut déjà plus revenir en arrière.

@ Yu et Khéops : certes, mais comme le souligne Orcus avec ses oeufs et ses souris (et le gars dans son mail), ils peuvent recevoir des textes dont l'histoire les emballe mais qui sont écrits avec les pieds. Dans ce cas, je comprends qu'on propose un rewriter... mais pas qu'on l'impose. Et encore moins qu'on l'impose à tous en le faisant passer pour un chasseur de coquilles. Les petites retouches, c'est l'affaire du correcteur (et là, j'ai rien contre).


Orcus a écrit:
Cela dit, Lunatik a mille fois raisons : c’est louche. Ça me rappelle le film de Georges Lautner, On aura tout vu : « Pierre Richard, photographe publicitaire idéaliste, veut réaliser un film poétique, aérien, subtil… Il finit par trouver un producteur intéressé, mais ce dernier (Marielle, mythique en margoulin pornographe) utilise sans vergogne (et sans lui dire) son histoire pour en faire le plus miteux des films de cul ».

Outre le fait que j'adore m'entendre dire que j'ai raison (voir mille fois raison), je n'ai effectivement aucune envie de me retrouver avec mon nom associé à une merde (du moins pas à une merde qui ne soit pas de mon fait).


Bref, c'est très dommage.
Moi ça m'aurait bien plu de figurer au sommaire d'un Osez !
Ceci dit, je n'ai rien contre la Musardine, les termes du contrat sont clairs, on les accepte ou pas.
_________________
"La douleur des veaux n'intéresse personne : avec un peu de riz, tout s'arrange" B.Fontaine
Tous crocs dehors.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
EmmaBovary
Modérateur


Inscrit le: 05 Oct 2007
Messages: 2 997

MessagePosté le: 07/12/2014 14:37:17    Sujet du message: Osez un instant sesque ! Répondre en citant

Et bien, et bien, je suis comme Yunette: finalement, j'ai manqué de temps pour participer et c'est tant mieux !
(dit la fille qui se croit tellement talentueuse qu'elle est certaine que son texte aurait été retenu pour le recueil...) Mr. Green
_________________
"Mais si vous n’avez pas envie de vous casser le cul, ce n’est pas la peine de vous imaginer que vous écrirez bien un jour ; contentez-vous de la compétence que vous avez et réjouissez-vous de pouvoir au moins compter dessus."
Stephen King
Revenir en haut
Yunette
Plume de Phoenix


Inscrit le: 04 Juin 2008
Messages: 1 437

MessagePosté le: 07/12/2014 17:20:25    Sujet du message: Osez un instant sesque ! Répondre en citant

(bah évidemment, Emma ! tout comme le mien ! ^^)
_________________
Yunette a raison, toujours. Si elle a tort, faites comme si vous n'aviez rien remarqué.
Un bout de Yunette
Pour les grands & Cow
Wizzzz !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
EmmaBovary
Modérateur


Inscrit le: 05 Oct 2007
Messages: 2 997

MessagePosté le: 07/12/2014 17:24:08    Sujet du message: Osez un instant sesque ! Répondre en citant

Razz
_________________
"Mais si vous n’avez pas envie de vous casser le cul, ce n’est pas la peine de vous imaginer que vous écrirez bien un jour ; contentez-vous de la compétence que vous avez et réjouissez-vous de pouvoir au moins compter dessus."
Stephen King
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 08/12/2016 08:46:49    Sujet du message: Osez un instant sesque !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes parlantes -> Actualités Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com