A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les JPHistes au microscope
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes parlantes -> Tout et rien
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 908

MessagePosté le: 19/11/2014 12:25:04    Sujet du message: Les JPHistes au microscope Répondre en citant

Objectif : analyse textuelle quantitative du style de huit auteurs, basée sur leurs cinq dernières participations au JPH.

Méthode : 41 indicateurs répartis en 10 rubriques : ponctuation et taille, pragmatique, sémantique, lexique, conjugaison, catégories, genre, style, logiques, temps. Les neuf dernières rubriques sont extraites du logiciel Antidote ; j’ai écrit un petit utilitaire pour la première (en APL, pour les curieux).

Les résultats sont regroupés dans le tableau ci-dessous. Les chiffres d’Antidote ont été normés (pour tenir compte de la taille variable des textes), puis exprimés en indice par rapport à la moyenne. Exemple : le chiffre 1.31 pour la cellule Virgules/Orcus signifie qu’il y a dans les textes de cet auteur 31 % de virgules en plus que dans la moyenne des textes.

Description des indicateurs (ceux qui ne sont pas explicites).
Pragmatique : éléments du discours qui font référence à de l’information extratextuelle. Qui parle, où et quand cela se passe-t-il etc.
Sémantique :
    Faible : on, ça, chose, quelques, petit, un peu, hésiter, un jour…
    Forte : tout, le plus, très, jamais, stupeur, beaucoup, massif, exploser…
    Négatif : coupable, mentir, risque, noir, maléfique, aigri, redouter…
    Positif : apprécier, espérer, satisfait, lumineux, fier, applaudi, exaucer…

Lexique :
    Verbes ternes : être, avoir.
    Mots inconnus : d’Antidote ! Essentiellement des noms propres, mais aussi des abréviations, néologismes ou onomatopées.

Logique/charnières : puis, et, mais, donc, alors…

Style/Répétitions : voulues (effet de style) ou non. Exemple : dans le texte suivant « en leur conseillant de se tenir désormais à l’écart des voitures volées. Cornelius ne tenait plus en place… », Antidote considérera « tenir » et « tenait » comme une répétition, même s’il s’agit de « tenir à l’écart » d’un côté et « tenir en place » de l’autre.

Ma description du style des auteurs s’appuie sur ce tableau, la matrice des corrélations qui en découle (corrélation entre auteurs) et sa visualisation par échelles multidimensionnelles (et mon ressenti à la lecture des textes).




Voici ma lecture de ces informations.

TOBERMORY
Ample et souverain : phrases longues comme un fleuve tranquille (peu de points d’exclamation, pas de dialogues), bien structurées (virgules, mots-charnières), temps passé (celui des écrivains : passé simple, passé composé), peu de locuteurs, contexte bien campé (qui ? quand ? où ?), plus adjectif que verbe ou adverbe, répétitions (effet de style).

HORI
Coloré et dynamique : phrases et paragraphes plutôt courts, adepte du dialogue, grande consommatrice de ponctuation, points-virgules ici et là, hyperbole et extraversion, style coloré (peu de verbes ternes, recours occasionnel au langage familier, mais aussi au subjonctif), mots rares, verbe absent, temps présent ou futur, peu de charnières.

DANIELLE
Calme et intemporel : phrases et paragraphes longs et peu ponctués, peu de dialogues et de charnières, grand équilibre des catégories (adjectifs, verbes, adverbes), style sage (langage soutenu), plus féminin à l’oreille que masculin (genre des mots), peu de répétitions (ne procède pas par accumulation), importance du temps (quand ?) et du passé, contraste d’une sémantique positive associée à des tournures de phrases négatives.

JEEVES
Polymorphe : autre adepte de la ponctuation (points d’exclamation, quelques points-virgules), phrases plutôt courtes (un peu de dialogue), plus hyperbole que litote, ancrage dans le présent ou le futur, peu de noms propres, recours à la forme passive ou négative, se situe bien dans l’espace (où ?), économe en adverbe.

MARMOTTE
Du souffle : taille des paragraphes, longueur des phrases, peu de dialogues, ne s’interdit pas le langage familier, recours au temps passé (rarement le présent ou le futur), sémantique positive.

EMMABOVARY
Ça passe ou ça casse : peu de dialogues, action (verbes) inscrite dans le présent ou le futur, force (point d’exclamation, impératif), mais aussi litote, locuteurs multiples, économe en adjectif, logique (charnières).

LAL BEHI
Inclassable : phrases et paragraphes plutôt longs, peu de dialogues, quelques points-virgules, locuteurs multiples, sémantique plus négative que positive, mots rares, langage soutenu, adverbes, nombreuses charnières (logique), temps futur.

ORCUS
Sec et cérébral : phrases courtes et syncopées, abondance de virgules, dialogues, litotes, locuteurs multiples, temps présent, action (verbes), plus adverbe qu’adjectif, masculin que féminin, logique (mot-charnière), répétitions (effet de style).
_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 19/11/2014 12:25:04    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
jveuxdusoleil
Plume de Griffon


Inscrit le: 05 Déc 2007
Messages: 1 661

MessagePosté le: 19/11/2014 13:16:00    Sujet du message: Les JPHistes au microscope Répondre en citant

Laughing J'ai la migraine...
_________________
Les maisons aussi ont leur jardin secret
Revenir en haut
Lunatik
Plume de Griffon


Inscrit le: 16 Nov 2008
Messages: 2 309

MessagePosté le: 19/11/2014 15:14:34    Sujet du message: Les JPHistes au microscope Répondre en citant

Moi je suis une buse en chiffres mais j'adore ce genre de décorticage.
Merci Orcus.
Je vais revenir jouer au JPH juste pour figurer dans tes graphs Mr. Green
_________________
"La douleur des veaux n'intéresse personne : avec un peu de riz, tout s'arrange" B.Fontaine
Tous crocs dehors.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hori
Administrateur


Inscrit le: 21 Aoû 2009
Messages: 1 824

MessagePosté le: 19/11/2014 19:46:40    Sujet du message: Les JPHistes au microscope Répondre en citant

Le premier audit d'Avépé ! Prochaine étape : le séminaire de bonnes pratiques à Megève.
Revenir en haut
Sachka
Plume de Griffon


Inscrit le: 09 Déc 2007
Messages: 1 806

MessagePosté le: 19/11/2014 19:59:15    Sujet du message: Les JPHistes au microscope Répondre en citant

Bravo Orcus pour ce beau travail. J'ai aussi beaucoup travaillé (réellement) sur l'analyse textuelle, l'analyse de contenu et de la linguistique mais je ne connaissais pas ce logiciel. A l'époque, on utilisait Tropes (qui soit dit en passant coûtait une blinde).
Et jamais je n'aurais eu l'idée de faire ce petit exercice sur AVP !

C'est à la fois très drôle et très intéressant, ce que tu as fait. Bon maintenant, certains d'entre nous sont sous perfusion d'anti-migraine mais ils s'en remettront (pas vrai, Jvds ?)

Perso, je propose la palme du fou rire au "Ça passe ou ça casse" attribué à Emmab. Mr. Green Elle devrait se le coller en signature.
_________________
Into the woods, we must go.
Revenir en haut
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 908

MessagePosté le: 20/11/2014 10:21:54    Sujet du message: Les JPHistes au microscope Répondre en citant

Certains doivent se dire : "pourquoi pas moi ?". Je les rassure, j'ai procédé par facilité en exploitant les derniers JPH. Pour leur être agréable, je compte incorporer les auteurs suivants au graphique : Sachka, Genovanna, Khéops, Diurèse mystique et Lunatik. Pour ce dernier, j'ai du mérite. Il m'a fallu remonter à 2011 pour dénicher cinq textes. Un peu plus d'assiduité, Lunatik, d'autant plus qu'à tes rares participations, tu t'en tires bien.
Au final, j'espère ne pas avoir froissé les cobayes de cet exercice. Quand j'ai découvert mes statistiques : phrases courtes, verbes ternes, sémantique faible, j'ai grogné un peu. Ce qu'il faut bien comprendre, c'est qu'il s'agit d'indicateurs sans grande signification en dehors du contexte. J'ai pris les textes, je les ai découpés en petits morceaux et j'en ai fait des tas. On ne se refait pas.
_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 5 291

MessagePosté le: 20/11/2014 12:31:45    Sujet du message: Les JPHistes au microscope Répondre en citant

Ce genre de données n'est pas inintéressant et je dois dire que la linguistique m'a toujours plu, mais je me demande quand même où est la place du simple plaisir d'écrire dans tout cela ? Si on a un résultat tel que : "phrases courtes, vocabulaire basique, paragraphes bien séparés, idées banales" qu'est-ce qu'on en fait ? On s'attache à modifier sa façon d'écrire, à éliminer tout ce qui pourrait paraitre comme des scories inacceptables et gênantes ?

Bien sûr, on peut toujours améliorer son écriture, c'est même plutôt conseillé et ça ne peut que servir l'auteur mais après tout, nos défauts, on les connait, on peut très bien les corriger directement ! Les jeux d'écriture ici et les critiques constructives servent à ça et c'est, à mon avis, plus convivial que des graphiques !

Et le style dans tout ça ? Vaste question, qui a été posé maintes fois et n'aura pas de réponse simple de sitôt...

Bref, à part décortiquer les crevettes pour me régaler, ce genre de décorticage-là ne me tente pas vraiment...
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 810

MessagePosté le: 20/11/2014 16:32:40    Sujet du message: Les JPHistes au microscope Répondre en citant

Pas de souci, Orcus, personnellement j'ai pris ça à la rigolade (tout en saluant le travail de l'expert !). D'ailleurs, vu mon grand âge et les habitudes prises durant une longue vie de scribouillage, il n'y a aucun espoir que je change radicalement ma façon d'écrire. Et puis, c'est la mienne, et elle me plaît! Laughing
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
jveuxdusoleil
Plume de Griffon


Inscrit le: 05 Déc 2007
Messages: 1 661

MessagePosté le: 20/11/2014 19:49:13    Sujet du message: Les JPHistes au microscope Répondre en citant

Khéops a écrit:
Si on a un résultat tel que : "phrases courtes, vocabulaire basique, paragraphes bien séparés, idées banales" qu'est-ce qu'on en fait ?

Moi, je trouve ça marrant de savoir, et on n'a pas forcément besoin "d'en faire quelque chose".
Ensuite, avoir conscience de certaines caractéristique de son écriture peut avoir pour but de changer le style mais pourquoi serait-ce obligé ? Si on veut s'en servir, ça peut aussi servir à jouer avec.

Pour le petite histoire : quand Djin a commencé à relire mes textes il y a quelques années, elle a pointé du doigts quelques tics dont je n'avais pas conscience, tout en me disant qu'elle n'était pas en train de me dire qu'il fallait changer, qu'elle n'en savait rien, elle me donnait juste le résultat de son analyse et à moi de savoir ce que j'en faisais.
J'ai relu en faisant attention et figurez-vous qu'elle avait raison : j'ai des tics Laughing . J'ai laissé ces formules lorsqu'elles se justifiaient par rapport à mon propos, mais j'ai éliminé quelques surplus. Ce surplus-là peut suffire à entraîner un sentiment désagréable chez le lecteur, peut-être. Ou pas. ça n'a pas changé fondamentalement ma façon d'écrire, je fais un peu plus attention à ça quelque fois, quand j'ai envie ou quand j'y pense. Il y en a auxquels je pense souvent, d'autres non.

L'analyse d'Orcus est une façon originale de parler d'écriture. C'est toujours intéressant d'ouvrir une discussion là-dessus, je trouve Smile

(je te remercie Sachka, la migraine est passée !)
_________________
Les maisons aussi ont leur jardin secret
Revenir en haut
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 908

MessagePosté le: 21/11/2014 11:21:57    Sujet du message: Les JPHistes au microscope Répondre en citant

Voici le graphique de proximité des styles, réactualisé par la prise en compte de Genovanna, Lunatik, Sachka et Kheops.
Sans entrer dans les détails, il faut trois dimensions pour représenter fidèlement les corrélations entre les statistiques des auteurs concernés.
Désolé pour les migraines et pour ceux qui n'apprécient pas trop le caractère réducteur de cet exercice (descriptif, pas normatif : c'est pas demain la veille que je vais renoncer à mes phrases courtes et mes verbes ternes ! ). Je vous quitte, j'ai une parodie de poésie sur le feu.


_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lunatik
Plume de Griffon


Inscrit le: 16 Nov 2008
Messages: 2 309

MessagePosté le: 22/11/2014 07:19:04    Sujet du message: Les JPHistes au microscope Répondre en citant

Je n'ai commis que cinq jph en trois ans ? Diantre ! Si peu ??
Je ne pensais pas avoir autant décroché. Ça mérite un coup de pied au cul.
Je ne comprends pas grand chose à ton dernier graph, Orcus, mais merci à toi d'avoir repêché mes textes qui remontaient aux calendes grecques. J'adore jouer les cobayes (et je ne suis pas susceptible, tu peux appuyer fort)

À part ça, je plussoie Soleil à 300%.
_________________
"La douleur des veaux n'intéresse personne : avec un peu de riz, tout s'arrange" B.Fontaine
Tous crocs dehors.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 810

MessagePosté le: 22/11/2014 09:24:47    Sujet du message: Les JPHistes au microscope Répondre en citant

Ce graphique-là me parle beaucoup plus ! Je progresse.
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sachka
Plume de Griffon


Inscrit le: 09 Déc 2007
Messages: 1 806

MessagePosté le: 22/11/2014 17:55:55    Sujet du message: Les JPHistes au microscope Répondre en citant

Ben moi je ne comprends pas bien le dernier graph. En plus je me retrouve à droite alors que perso, je me verrais mieux à gauche. Mr. Green
Et je ne pensais pas être passée à la moulinette car je ne suis pas une bonne candidate représentative !
_________________
Into the woods, we must go.
Revenir en haut
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 810

MessagePosté le: 23/11/2014 09:15:57    Sujet du message: Les JPHistes au microscope Répondre en citant

Ah oui, alors, je n'avais pas fait attention à ce détail d'importance. A droite ? Pas l'extrême, espérons-le ! Mr. Green
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 908

MessagePosté le: 24/11/2014 19:07:48    Sujet du message: Les JPHistes au microscope Répondre en citant

Un dernier effort et je vous laisse tranquille ! Voici une représentation alternative des statistiques de style des auteurs étudiés (Danielle : AFC du tableau statistiques x auteurs).
Je n’ai retenu que les statistiques les plus discriminantes. Cette carte oppose trois façons d’écrire :
    Le « beau » style classique qui déroule ses phrases longues, toutes en adjectifs et participes, écrit au passé. Tober en est l’exemple le plus typique (au sens de l’AFC). C’est ce registre que privilégient également Marmotte, Danielle et Genovanna.
    Le style « percutant » qui ne s’interdit pas le langage familier, ancré dans le présent ou le futur, avec un auteur plus présent dans ses textes (locuteurs : je, moi, tu…). Exemples : Lunatik, Sachka.
    Les adeptes du dialogue – donc phrases courtes, présent, indicatif, etc. : Orcus.

Au final, beaucoup d’effort pour un résultat limité, tributaire des textes étudiés (seulement cinq JPH) et de la pauvreté des indicateurs de style. Difficile de reconstituer un match de tennis sur la seule base de ses statistiques : nombre d’aces, de fautes non provoquées, de points au filet…


_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
EmmaBovary
Modérateur


Inscrit le: 05 Oct 2007
Messages: 2 993

MessagePosté le: 24/11/2014 20:16:08    Sujet du message: Les JPHistes au microscope Répondre en citant

Ouille, ouille, ouille ! Bon sang, j'ai fui les cours de linguistiques quand j'étais en fac de lettres "modernes" car c'était l'un des cours les plus ch... du deug (avec le cours de latin, dans un amphi bondé de 700 places et les cours de littérature française actuelle où l'on comptait les bananiers avec Robbe-Grillet). Et je retrouve ici de vagues réminiscences de cours... Pour tout vous avouer, je n'ai jamais obtenu mon deug mais j'ai beaucoup fréquenté les salles de cinéma, qui m'ont bien plus appris sur le sens du récit que les cours de lettres !
Wink
Bref, en tout cas, "ça passe ou ça casse", je trouve que ça colle plutôt bien à mon écriture ! Mr. Green
Et il est amusant de voir les rapprochements entre les différents styles et avec les autres participants du JPH.
Merci Orcus pour cette leçon magistrale !
_________________
"Mais si vous n’avez pas envie de vous casser le cul, ce n’est pas la peine de vous imaginer que vous écrirez bien un jour ; contentez-vous de la compétence que vous avez et réjouissez-vous de pouvoir au moins compter dessus."
Stephen King
Revenir en haut
Diurèse mystique
Plume de Garuda


Inscrit le: 03 Mar 2009
Messages: 379

MessagePosté le: 25/11/2014 08:08:20    Sujet du message: Les JPHistes au microscope Répondre en citant

Il n'y a plus rien à lire.

Dernière édition par Diurèse mystique le 30/11/2014 16:46:06; édité 1 fois
Revenir en haut
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 908

MessagePosté le: 25/11/2014 10:50:29    Sujet du message: Les JPHistes au microscope Répondre en citant

Merci Emma. J'ai moi-aussi assisté à mon lot de cours soporifiques au cours de ma vie d'étudiant (j'en ai même donné ! ).
Diurèse mystique : hélas non ! On peut à la rigueur répartir les textes en groupes, mais à l'intérieur de ces groupes, ce type d'analyse est limitée. Par exemple, je doute que l'on confonde un texte de Tober avec ceux de Lunatik ou d'Orcus, mais il est plus difficile d'identifier les textes de ceux qui se trouvent près du centre du graphique. En outre, on ne peut pas comparer des textes en vers et des textes en prose, comme dans le JPH 193 (surtout au niveau de la ponctuation). Bref, je miserais davantage sur l'intuition de Lunatik que sur mon analyse pour le KKKK.
N.B.: je pense que l'on peut aller beaucoup plus loin que je ne l'ai fait avec ce type d'analyse, mais cela exigerait un effort considérable pour constituer une large base de textes homogènes qu'il faudrait étudier sous des perspectives variées. Je n'ai plus le goût d'écrire une thèse...

P.S.: j'ai soumis le JPH 193 à cette analyse. Seul résultat probant : "Aïe" pour Tobermory.
_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Genovanna
Plume de Simurgh


Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 3 065

MessagePosté le: 27/11/2014 12:33:57    Sujet du message: Les JPHistes au microscope Répondre en citant

Merci , Orcus pour cette analyse qui permet de regarder son écriture sous l'angle de la structure, sans préjuger du ressenti du lecteur.

Si, un jour, tu peux mettre le tableau et la matrices de corrélation avec les derniers que tu as inclus, cela m'intéressera

Ce travail descriptif ne doit pas être considéré comme un jugement.
Il peut-être utilisé non pour normer son texte mais pour l'améliorer en tenant compte de certaines dérives sur lesquelles il peut pointer. Je rejoins aussi J'veuxdu soleil là-dessus.

On pourrait envisager de le faire avec 10 textes pour rendre les statistiques plus fiables, ou encore le faire sur 5 mais à deux périodes successives, pour voir une éventuelle évolution.

On pourrait aussi traiter le notion de thème, mais il serait difficile de trouver 10 personnes ayant traité les mêmes JPH, ou alors constituer un panel de 10 volontaires assidus sur une future période donnée (toutefois certains, connaissant maintenant les critères pourraient avoir tendance à modifier leurs écriture dans le sens qu'ils penseraient le plus susceptible de plaire).

Il a a là effectivement la possibilité d'une véritable thèse.
Merci, quoi qu'il en soit, pour ce travail présenté.
_________________
Il est des portes sur la mer qui s'ouvrent avec des mots. ...
Hay puertas al mar que se abren con palabras...
Alberti, Rafael 1902
Revenir en haut
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 908

MessagePosté le: 27/11/2014 14:36:34    Sujet du message: Les JPHistes au microscope Répondre en citant

Les voici.

Je ne tiens pas à prolonger ce post inutilement, mais je suis comme la plupart d'entre vous, cette analyse me laisse sur ma faim.
Si l'on persistait à vouloir tirer quelque chose de compréhensible de cette analyse, il faudrait analyser un livre complet. Un livre que son auteur considérerait comme représentatif de son style. On éviterait ainsi les problèmes statistiques liées à l'échantillonnage. Compter les points d'exclamation ou les points-virgules, ça peut se justifier, sauf si l'on obtient 1 point pour un auteur et 3 points pour l'autre, auquel cas la base est trop faible pour en tirer un quelconque enseignement. Bref, qui dit "quantitatif" dit "quantité". Il faut de la matière, beaucoup de matière...




_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 02/12/2016 20:48:39    Sujet du message: Les JPHistes au microscope

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes parlantes -> Tout et rien Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com