A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le PROZAC du 2 janvier

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
choucroute vélocipédiqu
Plume de Garuda


Inscrit le: 02 Déc 2014
Messages: 298

MessagePosté le: 02/01/2015 23:07:59    Sujet du message: Le PROZAC du 2 janvier Répondre en citant

Je ne sais pas quoi faire, c’est comme si l’année tout juste achevée avait dissous quelque chose d'essentiel. Je suis assis dans le fauteuil en cuir de mon bureau, immobile et silencieux, regardant droit devant moi sans capter la moindre image. Je ne pense à rien. A chaque fois, c’est pareil, au lendemain des fêtes, je fais le point, je tente de me fixer de nouveaux objectifs et tout me semble inaccessible ou superflus. Je me sens encombrant et inutile, tel du parenchyme. Uniquement là pour faire du remplissage. J’ai pourtant « tout pour être heureux » : une secrétaire pour chauffer mon lit quand il le faut, de l’argent pour satisfaire mes besoins et quelques-unes de mes envies, une piscine chauffée, du pouvoir, des loisirs à ne savoir qu'en faire, des larbins à humilier, bref, la parfaite petite carte postale du bonheur, et pourtant, quand je sors de ma torpeur pour plonger ma tête dans le ciel bleu surplombant les immeubles d’en-face, je déprime. Des nuages rougeoyants ont beau s’y rouler comme des dauphins, le plafond me semble triste. Je rêve d’un boulot physiquement harassant, qui m’empêcherait de penser. Je me dis que j’aurais dû être mineur de fond pour ne jamais voir le soleil se lever sur ma triste vie. Ah, les mineurs, ils ne connaissent pas leur chance... J’ai pourtant « tout pour être heureux ». Regardant par la fenêtre, par laquelle j'ai pensé un instant me jeter, j'aperçois la vie qui fourmille dans la rue et me dis que la nourriture trop grasse de ces derniers jours me rend ronchon comme le M. Polly de H.G. Wells, que mon rythme de vie ne ressemble plus à rien et qu’il est simplement temps de piquer un petit somme. Je prends un cachet, m'enfile un verre d'eau et crie à la petite créature du bureau d'à-côté: "Mon petit, vous seriez gentil d'annuler tous les rendez-vous de l'après-midi... Motif ?... Dites-leur que leurs faces d'imbéciles m'indisposent. Je suis sûr qu'avec votre décolleté, ça passera bien... oui, même par téléphone..."


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 02/01/2015 23:07:59    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Genovanna
Plume de Simurgh


Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 3 065

MessagePosté le: 05/01/2015 01:46:37    Sujet du message: Le PROZAC du 2 janvier Répondre en citant

Un tranche de vie que l'on n'envie pas Rolling Eyes
_________________
Il est des portes sur la mer qui s'ouvrent avec des mots. ...
Hay puertas al mar que se abren con palabras...
Alberti, Rafael 1902
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 06/12/2016 03:53:49    Sujet du message: Le PROZAC du 2 janvier

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com