A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Moins que rien

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Passagepoeme
Plume de Quetzal


Inscrit le: 01 Aoû 2014
Messages: 29

MessagePosté le: 23/07/2015 17:04:05    Sujet du message: Moins que rien Répondre en citant

Il y avait une étrange odeur de poisson pourri dans ce pub. Il faut dire que les fumées de la cuisine s'évaporaient juste en face de moi. Il devait faire chaud là-dedans. Je buvais mon martini bien tranquillement en jetant un œil à la blonde bouclée. Elle parlait au barman en lâchant un sourire ravageur, son rire me faisait franchement chié. À ma droite, trois pauvres types à barbe la regardaient. Celui du fond semblait mal en point devant sa bière. Il me faisait penser à ce bon vieux Fred. Un homme divorcé, vieux et alcolo. Je m'étais lié d'amitié avec Fred le temps d'une soirée. Il avait des moments d'absence, on picolait ensemble. Cette odeur de poisson me donne la gerbe. Je me déplace vers miss sourire. Qu'est ce qu'une nana comme celle ci pourrait parler avec un vieux croûton comme moi. Je pue la vinasse, le poisson maintenant et je manque cruellement de sex apeal. J'en ai jamais eu à vrai dire.

- Tu lui remettrais pas un rosé à la ptite dame ?

- Oui monsieur

Elle me jette un regard étonné. J'en attendais pas moins. Elle me remercie poliment et continua à parler au serveur. Je termina mon martini et en commanda un autre. Mes trois potes de derrière continuent de la mater. Je me suis posé avec Fred Bis. Je le sens bien celui là.

_________________
Alison B.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 23/07/2015 17:04:05    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 814

MessagePosté le: 23/07/2015 17:51:03    Sujet du message: Moins que rien Répondre en citant

C'est court mais ça me semble se suffire. Par ailleurs, ces quelques lignes nécessitent des corrections orthographiques et le respect de la concordance des temps. Soit ton récit est au présent, soit il est au passé simple.
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/


Dernière édition par danielle le 24/07/2015 13:33:05; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 923

MessagePosté le: 24/07/2015 07:37:35    Sujet du message: Moins que rien Répondre en citant

Un texte aussi bref, ça doit être vite relu, ce qui éviterait des "Je termina" et (je) commanda, qui hérissent un peu le poil.
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 911

MessagePosté le: 25/07/2015 09:51:57    Sujet du message: Moins que rien Répondre en citant

Un texte desservi par son manque de rigueur (orthographe, syntaxe - on parle de quelque chose, pas quelque chose -, cliché (sourire ravageur), maladresse : on voit mal comment on peut sourire et rire en même temps), mais à l'ambiance bien amenée.  Bref, il y a de l'idée, mais ça manque de travail. On attend la suite. 
_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Passagepoeme
Plume de Quetzal


Inscrit le: 01 Aoû 2014
Messages: 29

MessagePosté le: 27/07/2015 16:55:41    Sujet du message: Moins que rien Répondre en citant

Je vous remercie pour vos commentaires, ça me booste même si ça fait mal ^^

Il y a une étrange odeur de poisson pourri dans ce pub. Il faut dire que les fumées de la cuisine s'évaporent juste en face de moi. Il doit faire chaud là-dedans. Je bois mon martini bien tranquillement en jetant un œil à la blonde bouclée. Elle parle au serveur en souriant et en se caressant les cheveux. À ma droite, trois pauvres types à barbe la regardent. Celui du fond semble mal en point devant sa bière. Il me fait penser à ce bon vieux Fred. Un homme divorcé, vieux et alcoolo. Je m'étais lié d'amitié avec Fred le temps d'une soirée. On picolait ensemble. Cette odeur de poisson me donne la gerbe. Je me déplace vers miss sourire. Qu'est-ce-qu'une nana comme celle-ci pourrait parler avec un vieux croûton comme moi ? Je pue la vinasse, le poisson maintenant et je manque cruellement de sex-appeal. J'en ai jamais eu à vrai dire.

- Tu lui remettrais pas un rosé à la ptite dame ?

- Oui Msieur

Elle me jette un regard étonné. J'en attendais pas moins. Elle me remercie poliment et continue de parler au serveur. Je termine mon martini et en commande un autre. Mes trois potes de derrière la matent toujours. Je me suis posé avec Fred Bis. Je le sens bien celui là.

- As-tu déjà posé ton regard vers la personne qui se nourrit de ton âme comme le jus d’une pêche fraîche ? me dit-il en regardant la blonde d'un air mélancolique.

- ... On tisse le drame avec ce genre de femme. On s’agite face à l’émotion, accroché à notre vertu. Le corps se retrouve ainsi conjugué avec le désordre de l'esprit... Je me remercie de l'avoir aimée à n'en plus pourvoir méditer sur ma propre existence. J'essaie pourtant de vivre en acceptant la réalité mais la tonalité de notre couple me berce chaque seconde... Vois-tu ?

J'aime pas comme il parle mais il est pas con.

Il allume une cigarette. J'éteins la mienne.

- Comment elle s'appelle ?

- Laura

Cette petite minette avait du lui en faire baver. Elle pourrait me faire penser à ma salope de mère. Elle n'a pas eu une enfance heureuse mais ça n'excuse pas son comportement avec mes frères et moi. J'ai peu de souvenir avec eux, je me suis tiré de la maison familiale assez jeune. Tim, l'aîné est devenu musicien dans une troupe espagnole à Huelva et George est devenu un putain de travelo. Il m'est arrivé de croiser un trans lors d'une soirée Strasbourgeoise, un vraie beauté. On avait picolé jusqu'au bout de la nuit, elle m'avait sucé dans les chiottes et je l'avais emmenée dans un hôtel miteux non loin de là. On avait fait nos affaires jusqu'au moment où je glisse mes doigts dans sa culotte. Deux heures après, je me suis retrouvé chez les flics pour coups et blessures avec agression verbale. J'ai nié comme un lâche et les flics m'ont libéré deux jours plus tard. Alors tu comprends quand j'ai su que George voulait se faire une chatte, j'ai pété un câble.

- Un autre Martini serveur

Fred Bis est un brave type, il doit avoir la cinquantaine, violé par la vie et ses coups durs mais surtout par l'alcool. Un look de clochard, les pupilles ternes, un gros pif, les cheveux long grisâtres avec un gros bide. Il sort un jeu de cartes et on s'est mis à jouer à la belote.

- Un autre Martini serveur ?

Il faut croire que les deux se font plaisir à l'abri de nos regards indiscrets car le serveur et la blonde ne sont plus là... ça va vite à cet âge-là. Dommage, j'ai envie d'un martini. Alors je me suis servi derrière le bar. Fred Bis est concentré pour ne pas perdre, moi, j'en ai rien à foutre de perdre.

- On joue à la bataille Corse connard pas à la belote !

- Merde

Fred bis se mit dans une colère affreusement déconcertante. Je savais bien que j'allais perdre. Il balance la table sur ma gueule en hurlant comme un bœuf, j'attrape mon verre de martini à la volée et je me barre en courant. Je n'ai pas payé, tant pis. Je marche dans les ruelles de Saint-George, le verre à la main. Fred Bis continue à me hurler dessus.

Je marche un peu plus vite du coup et je m'installe dans une pizzeria pour terminer mon Martini sereinement. Cette pizzeria n'avait rien d'une pizzeria si ce n'est le four à pizza. Je commande une bière. Je sors mon calepin de notes. J'aime écrire des poèmes, c'est mon passe-temps.


Essence seconde d'Orient,

Chamelée de braise,

Songe à galoper,

Pour ôter l'eau sucrée,

De ces figuiers blancs.

Parfaitement élancées,

Petites lances d'éclat nacré,

Songent à se développer,

Loin de cette contrée.



C'est mon dernier celui-là. L'écriture est une thérapie comme une autre. Un moyen de se faire bouffer par les vers et de laisser une trace auprès de ceux qui reste. J'ai rencontré une bonne douzaine d'écrivains dans ma vie, tous acharnés par leur écrit mais pas un seul réconfortant. Ils sont tous affectés par une sorte de virus auto-immune. J'ignore pourquoi. On est pas serein. On ne le sera jamais. C'est l'alcool qui me fait écrire, autrement je ne serai bon à rien. Si toutefois, je sers à quelque chose dans ce que je blablate. L'alcool me donne de l'élan. J'en ai besoin, souvent. Boire une gorgée, c'est comme quand un hypoglycémique bouffe du sucre. Je m'allume une cigarette. Je me fais penser à un Ouroboros, un serpent qui se mord la queue, signe d'auto-destruction. Mais je suis vivant et je baise. C'est le principal.

- Une bière

- Tout de suite Monsieur

Après celle-là, je vais rejoindre ma belle Claire, une splendide femme aux yeux pétillants et à l'allure affirmée. Elle apprécie brièvement ma présence alors allons bon !

_________________
Alison B.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
SirMK
Plume de Phoenix


Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 1 353

MessagePosté le: 28/07/2015 11:35:21    Sujet du message: Moins que rien Répondre en citant

C'est beaucoup mieux, et on retrouve ton style qui est vraiment bien fichu. On y croit, bon sang !
Juste : "- As-tu déjà posé ton regard vers la personne qui se nourrit de ton âme comme le jus d’une pêche fraîche ? me dit-il en regardant la blonde d'un air mélancolique.

- ... On tisse"

Pas la peine de séparer, fais comme ça : - As-tu déjà posé ton regard vers la personne qui se nourrit de ton âme comme le jus d’une pêche fraîche ? me dit-il en regardant la blonde d'un air mélancolique. On tisse etc
Sinon on croit que c'est quelqu'un d'autre que Fred Bis qui poursuit.
_________________
"Julien Lepers, c'est metal" : https://www.youtube.com/watch?v=hXoIzEe6gCQ

Pour votre soutien et votre aide sur le forum, merci à tout le monde. Bon courage et bonne continuation ! Smile
Blog : http://contes-urbains.blogspot.fr
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Passagepoeme
Plume de Quetzal


Inscrit le: 01 Aoû 2014
Messages: 29

MessagePosté le: 28/07/2015 13:05:56    Sujet du message: Moins que rien Répondre en citant

Merci, Merci SirMK, ça me booste, je suis super contente que tu suives mes étapes d'écriture et que tu puisses me guider,
Tu es hyper important pour moi
Merci encore Smile
_________________
Alison B.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
SirMK
Plume de Phoenix


Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 1 353

MessagePosté le: 28/07/2015 17:13:40    Sujet du message: Moins que rien Répondre en citant

Bah de rien Wink C'est juste que j'aime beaucoup ce style assez direct, mais avec une sensibilité bien tenue. Je pense que ça peut mener vers des choses intéressantes.
_________________
"Julien Lepers, c'est metal" : https://www.youtube.com/watch?v=hXoIzEe6gCQ

Pour votre soutien et votre aide sur le forum, merci à tout le monde. Bon courage et bonne continuation ! Smile
Blog : http://contes-urbains.blogspot.fr
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 814

MessagePosté le: 28/07/2015 17:20:53    Sujet du message: Moins que rien Répondre en citant

Vraiment beaucoup mieux !
Par contre, j'écrirais: posé ton regard sur ou tourné ton regard vers... mais pas posé vers.
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Passagepoeme
Plume de Quetzal


Inscrit le: 01 Aoû 2014
Messages: 29

MessagePosté le: 28/07/2015 17:42:59    Sujet du message: Moins que rien Répondre en citant

Merci beaucoup Danielle, toi qui me fait peur à chaque fois, tes remarques sont tellement constructives surtout avec la conjugaison Wink
_________________
Alison B.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 814

MessagePosté le: 29/07/2015 07:56:40    Sujet du message: Moins que rien Répondre en citant

Pas de raison d'avoir peur, je ne suis pas le grand méchant loup ! Laughing
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Passagepoeme
Plume de Quetzal


Inscrit le: 01 Aoû 2014
Messages: 29

MessagePosté le: 15/08/2015 16:25:44    Sujet du message: Moins que rien Répondre en citant

Je regarde cette femme, assise sur la terrasse avec ses enfants en train de déguster des pâtes à la bolognaise. Elle éduquait ses enfants à la baguette. Quand je chassais avec des potes il y a quelques années, je me souviens à quel point l'éducation était importante à leurs yeux. Ne pas dire "bon appétit", ne pas se faire passer le sel à la main… Des signes distinctifs à la con qui ne servent à rien si ce n'est souligner leur différence par rapport aux autres. Je vais aux chiottes, je me suis torché et je commence à me gratter les couilles. Putain je crois que j'ai des morbacks. C'est Jess qui a dû me les refourguer. Une belle conquête de la semaine mais non sans conséquence. J'étais tout simplement avec un livreur de quenelle Gégé et sa pote Jessica chez Tim, un vieux mec sympa. Je savais que cette soirée n'allait pas être de la tarte à partir du moment où Jess me faisait de l’œil. Je l'ai amenée dans la chambre de Tim et j'ai commencé à lui lécher les tétons et lui foutre ma main au cul. On a commencé comme ça et je l'ai baisé. Dix minutes après ma jouissance, je me demandais bien ce qu'elle pouvait encore faire avec moi dans ce plumard alors que je puais la transpiration et l'alcool à foison. Elle ne m'a plus jamais lâché. On est devenu pote et on a recommencé à baiser. baiser. baiser. Jess me faisait sentir vivant plus que jamais. Elle étudiait le droit. C'était son trip après tout. Jess était italienne et avait un caractère plutôt doux. Elle avait des mimiques faciales quand elle s'exprimait, c'était étrange mais amusant. On s'était fait plusieurs restos ensemble, elle m'invitait comme d'habitude. Je n’ai pas un rond. Et puis, on baisait. baisait. baisait. Il faut croire que je ne suis pas un mauvais coup pour mon âge.

Je picole en pensant à Jess et ses amies qui me faisait frémir jusqu’aux couilles. Jess est morte. J'ignore pourquoi. Elle ne répondait plus à mes messages jusqu'au jour où j'ai croisé sa pote Marine au bar Des Piquettes où elle m'a annoncé la nouvelle. Une disparition soudaine. J'ai passé un bout de temps avec Marine et finalement je réussi à lui bouffer la chatte au bout de quatre jours de blabla pour soigner son chagrin.

Je rentre chez Claire. Je la serre dans mes bras et me dirige vers le canapé. Elle me sert une bière. Nom de Dieu, je n’avais pas vu l'autre con en train de faire la vaisselle. Il grogne en nettoyant ses fourchettes et ne m'a même pas salué. J'ignore pourquoi Claire est allée se foutre avec un type comme lui. Elle est sans doute aussi cruche que ce pauvre mec.

J'ai rencontré Claire grâce à mon pote Jeff, le plombier de ma propriétaire. Il réparait la fuite d'eau des chiottes et je lui avais payé une bière par la suite. On avait papoté quelques temps. Jeff consultait régulièrement une voyante et il me l'avait conseillée. Ça me donnait l'occasion d'aller flirter avec elle et sa boule de cristal. Je me suis donc pointée chez elle, chez Claire. La pièce était hyper lumineuse voire éblouissante avec une table et deux chaises mais pas de boule de cristal et puis, rien d'autre. Si, juste un tableau de chat hideux au mur. Elle m'accueillit et me demanda de m'assoir. Elle me proposa une cigarette (pas de refus) et me questionna sur ma vie mais je n’avais pas grand chose à raconter si ce n'est mes beuveries et mes conquêtes prénuptiales. Elle sortit des cartes et me demanda d'en choisir quelques-unes et après elle a blablaté, j'ai rien compris. Bref, je n’ai pas réussi à la choper mais je lui ai proposé un steak après notre entretien paranormal et Claire a accepté. C'est de cette façon que j'ai pu entretenir des liens avec Claire. Elle m'a invité chez elle et j'ai fait la rencontre de son époustouflant Jérôme, un gars ignoble, gras, puant, souriant, brun, con. C'est celui qui fait la vaisselle en ce moment. 15H00, le match de rugby est à 15H00, je suis en retard.

- Claire, ça te branche un rugby ?

- Arrête ton char Ginger, hors de question que je me tape du rugby

- Tous ces p’tits culs musclés rien que pour ta gueule...

- C’est pas faux mais non

- Petite garce

- C'est bien Ginger, continue de boire !

J'ai terminé ma bière et je me suis rendu au stade pour rejoindre les potes et boire de la bière bien fraîche. Il y en a déjà un qui se prend une dérouillée. Les supporters hurlaient comme des bêtes. La bière coulait à flot et les minettes se trémoussaient devant les culs musclés. Le bruit envahissant donnait le ton à la baston, les présidents des deux clubs scrutaient le moindre geste des deux piliers jusqu'au moment où l'un d'eux est venu les séparer avec l'aide de gros bras.

- Hey Ginger ! Qu'est ce que tu fous là ? Balbutie Jim, mon pote d'enfance

- Vieux con, tu m'avais manqué salopard !

- T'es pas venu accompagné grand gaillard ?

- Hey non, ces salopes m'ont lâchement abandonné, comme d'habitude, tu connais les femmes

- M'en parle pas

- Je me trimballe des morbacks en plus, ça me gratte les couilles toute la journée

- Doux Jésus, rase toi

- Ta gueule, faut mettre un produit spécial pour pulvériser ces buveurs de sexe

- Ça suce pas le sang

- J'ai pas dit ça

- Ginger tu ne changeras jamais !

Jim était guitariste pour un groupe de rock indépendant, un clodo maintenant. Je n’ai jamais compris pourquoi il se pointait au match de rugby. Il a toujours détesté le sport mais il boit de la bière. S'il prendrait une piscine de rosé pendant la mi-temps, je me poserai sérieusement des questions sur sa sexualité. Il avait tout perdu dans les jeux et il se retrouve dorénavant à squatter les rues toute la sainte journée. Pauvre bête, il a une tête de troll et ne quitte jamais son jean, il me fait de la peine. Mais c’est mon pote.
_________________
Alison B.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Teutrik
Plume de Calao


Inscrit le: 10 Fév 2010
Messages: 80

MessagePosté le: 19/08/2015 11:32:22    Sujet du message: Moins que rien Répondre en citant

Salut...

Ben, en fait je suis partagé... Il y a des moments touchants et personnels et d'autres moments ou tu te laisse phagocyter par le style et tes influences littéraires (Buko, je me trompe) Selon moi, c'est soit, une esthétique (la forme sur le fond), soit une introspection (le fond sur la forme)... Les deux s'entrechoquent... Mon avis hein !... Et c'est : "s'il prenait une piscine pas s'il prendrait " Cool ...

C'est un bon texte qui a la volonté de faire tomber dans l'abîme, je m'y suis juste penché... Frustrant Smile Toujours mon avis hein !
_________________
Nietzsche a dit : "Dieu est mort" Moi je dis : "Je plains celui qui fait l'autopsie"
Revenir en haut
Passagepoeme
Plume de Quetzal


Inscrit le: 01 Aoû 2014
Messages: 29

MessagePosté le: 19/08/2015 11:47:19    Sujet du message: Moins que rien Répondre en citant

Bonjour !
Tu n'es pas le premier à avoir cet avis !
Je te remercie pour ton retour et me penche sur le sujet !
_________________
Alison B.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 05/12/2016 09:30:02    Sujet du message: Moins que rien

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com