A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ecrivain ou conteur ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes parlantes -> Tout et rien
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 911

MessagePosté le: 13/08/2015 11:59:35    Sujet du message: Ecrivain ou conteur ? Répondre en citant

Fausse manoeuvre, j'efface.
_________________
En savoir plus


Dernière édition par Orcus le 14/08/2015 13:02:53; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 13/08/2015 11:59:35    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 911

MessagePosté le: 13/08/2015 15:33:14    Sujet du message: Re: Ecrivain ou conteur ? Répondre en citant

Orcus a écrit:
Lu ici  
 
 
 Quel genre d’auteur êtes-vous, écrivain ou conteur ? Je vous résume en deux mots.  
 
 
 
À ma gauche, l’écrivain, le champion de l’esthétique et du message subliminal, une langue d’enfer, on ne comprend pas toujours ce qu’il dit et il s’en fout, mais du génie à revendre : Melville, Faulkner, Joyce, Wallace (c’est un article en anglais). L'important, c'est lui. 
 
 
À ma droite, le conteur, le roi de l’intrigue et du rebondissement, écrit comme il parle et parle comme vous, mais d’une efficacité redoutable (King, Dan Brown,  Grisham). L'important, c'est vous. 
 
 
Et vous : écrivain ? conteur ? les deux ?  ni l'un, ni l'autre ?
 
 




_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 911

MessagePosté le: 14/08/2015 13:04:08    Sujet du message: Ecrivain ou conteur ? Répondre en citant

O.K., j'ai cliqué sur "citer" plutôt que sur "éditer". 
_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 815

MessagePosté le: 14/08/2015 16:55:05    Sujet du message: Ecrivain ou conteur ? Répondre en citant

Laughing Ma plume ne se sent d'affinités ni avec Faulkner ni avec King. Il doit bien y avoir un stade intermédiaire? Bref, en toute modestie, je préfère ne pas me situer.

J'ai voyagé jusqu'à Paris avec Berserker de Sir MK qui m'a beaucoup plu'(je ferai mon petit billet critique à tête et pieds reposés!!!) et au retour de mon escapade, je me suis plongée plongée dans la lecture de tes Histoires quantiques: je me régale, je ne peux plus les lâcher. J'en dirai plus quand j'aura terminé.
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/


Dernière édition par danielle le 15/08/2015 15:30:27; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 926

MessagePosté le: 15/08/2015 09:59:46    Sujet du message: Ecrivain ou conteur ? Répondre en citant

C’est un peu schématique comme distinction. Ça me parait injuste d’exclure les conteurs de la catégorie des écrivains. Ceci dit je comprends ce que tu veux dire : d’un côté ceux qui prennent plaisir à inventer des histoires et à captiver le lecteur, de l’autre ceux pour qui compte avant tout l’ "écriture",une notion dont le commun des lecteurs et la plupart des auteurs n’ont pas la moindre idée. Dans cette seconde catégorie, on trouve au premier plan des poètes ( Rimbaud, , Mallarmé, Michaux, Ponge, Artaud, Follain et tant d’autres) et dans les prosateurs, ceux que tu cites, et encore, ceux qui me viennent à l’esprit : Flaubert, Lautréamont, Woolf, Kafka, Sarraute, Michon etc

La qualification de « conteur » est comprise par tout le monde, ( par exemple on vante souvent le talent de conteur d’Alexandre Dumas) par contre pour le lecteur moyen l’ «écrivain », c’est tout individu qui produit des livres.

A ce propos, une anecdote que j’aime beaucoup : Dans les années 50/60, les aventures d’espionnage d’OSS 117 contées par Jean Bruce connaissaient un énorme succès. Hélas Bruce, encore dans la pleine force de l’âge et de sa plume, se tua au volant de la voiture de sport acquise avec ses pharamineux droits d’auteur. Catastrophe pour l’éditeur, qui convoque Josette, la veuve et lui demande de reprendre les aventures de l’espion. Réponse de la naïve et modeste jeune femme : « Mais Monsieur, moi je ne suis pas un écrivain ! » A quoi l’éditeur réplique : « lui non plus, madame... »
Comme quoi pour Josette, celui qui avait écrit plus de cent volumes lus par des millions de lecteurs, était forcément un écrivain alors que l’éditeur estimait que ça ne suffisait pas.

Wallace, lequel ? Pas Edgar, je suppose, lui qui écrivait ses romans au dictaphone , comme les auteurs de « Fantomas », et n’avait sans doute pas plus qu’eux de souci du style.

Melville, il me semble que c’est aussi un merveilleux conteur.

Et pour répondre à l’essentiel de ta question, je ne me considère comme un écrivain ni au sens large ni au sens précis où tu l’entends, mais quand j’écris je crois que j’essaye de concilier intétêt de l’histoire et style.
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 911

MessagePosté le: 15/08/2015 11:26:00    Sujet du message: Ecrivain ou conteur ? Répondre en citant

Je me suis contenté de résumer la teneur du billet cité (le "ici" de mon post), caricatural, mais simple à comprendre. Les Américains sont des hommes d'action, il leur faut du noir et blanc. 


J'aime beaucoup ton anecdote sur Jean Bruce, dont j'ai lu tous les livres en catimini quand j'étais adolescent. On pourrait dire la même chose de Frédéric Dard (San Antonio) dont le fils, Patrice, a repris la franchise. J'ai lu tous ceux du père, un seul du fils. Mêmes personnages, même vocabulaire, mais sans âme. Où se niche le talent d'un écrivain? Certainement pas dans le sujet choisi ni dans le genre (prose, poésie, SF, fantastique). Le talent d'écrivain, c'est l'aptitude d'insuffler de la vie dans une matière inerte (les mots)


Je n'ai pas répondu à ma propre question (écrivain ou conteur), car, pour moi, écrivain est un métier, pas un hobby. Il ne viendrait à personne l'idée de se dire plombier parce qu'il remplace de temps en temps un joint. Ce qui m'intéressait, dans ce post, c'est le rappel des deux composantes essentielles du travail d'écriture : il faut avoir quelque chose d'intéressant à dire (l'histoire), et le dire d'une manière nouvelle ou, au minimum, personnelle (le style).  
 
P.S. : Le Wallace en question, c'est David Foster. 
_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hori
Administrateur


Inscrit le: 21 Aoû 2009
Messages: 1 827

MessagePosté le: 16/08/2015 16:02:22    Sujet du message: Ecrivain ou conteur ? Répondre en citant

Conteur me semble être également un métier très ancien dont les techniques perdurent à travers l'art du story-telling ou page-turning cher aux scénaristes de séries et aux chargés de communication de la Maison Blanche. Entendu selon la définition d'Orcus, l'écrivain doit être également un bon conteur pour être un écrivain au sens entier du terme. Certains misent trop sur le conte (thrillers à la mode qu'on achète en vitesse au Relay et qu'on oublie dans le train), et d'autre misent trop sur l'écriture (je n'ai pas d'exemple en tête, mais ça donnerait quelque chose de parnassien et d'assez barbant au final).

Melville comme Stephan King sont à mes yeux des bons écrivains et des bons conteurs, mais ils ne versent pas ces talents dans leurs livres avec les mêmes proportions. Dumas et Sue étaient payés à la ligne et considérés comme des feuilletonistes à la mode, mais ils ne seraient plus lus aujourd'hui s'ils n'avaient été que des conteurs et des plumes médiocres. C'est la même chose pour San Antonio : sa gouaille délirante traversera les époques. Tober mentionne fort à propos Michon en tant que jolie plume : sans tragédies intimes derrière ses phrases tumultueuses, le lecteur s’arrêterait, essoufflé, à la fin de la première page. Enfin, Dan Simons est un bon exemple d'écrivain/conteur équilibré.

A la lecture de l'article - j'avoue, je l'ai lu après la rédaction de ma réponse ! - j'ai plutôt l'impression que la véritable division se fait entre les écrivains classiques, qui peuvent sembler plus exigeants, et les auteurs de best-sellers largement distribués, qui auront tendance à formater leurs histoires sans que ça les dispense pour autant de bien écrire. Ne serait-ce pas une histoire de distinction entre la vieille garde anti-commerciale et les stars du système un peu complexées ?
Revenir en haut
sico
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 08 Nov 2007
Messages: 825

MessagePosté le: 16/08/2015 20:17:42    Sujet du message: Ecrivain ou conteur ? Répondre en citant

Citation:
pour moi, écrivain est un métier, pas un hobby. Il ne viendrait à personne l'idée de se dire plombier parce qu'il remplace de temps en temps un joint.

Remarque intéressante, et très vraie, je trouve. Mais de ce cas, dans quelle catégorie range-t-on les gens qui passent leur temps à écrire, mais en terme de productivité, écrivent très peu ?
Revenir en haut
Hori
Administrateur


Inscrit le: 21 Aoû 2009
Messages: 1 827

MessagePosté le: 16/08/2015 20:29:24    Sujet du message: Ecrivain ou conteur ? Répondre en citant

Peut-être que l'obscur néologisme d'"écrivants" a été inventé pour eux ?
Revenir en haut
Genovanna
Plume de Simurgh


Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 3 065

MessagePosté le: 16/08/2015 22:31:40    Sujet du message: Ecrivain ou conteur ? Répondre en citant

Intéressante discussion, du coup je me demande si je suis une écriteuse
_________________
Il est des portes sur la mer qui s'ouvrent avec des mots. ...
Hay puertas al mar que se abren con palabras...
Alberti, Rafael 1902
Revenir en haut
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 911

MessagePosté le: 17/08/2015 08:45:25    Sujet du message: Ecrivain ou conteur ? Répondre en citant

Et moi, un "édivain", écrivain qui s'autoédite, ou un "aigrivain", un édivain sans succès. 
_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 06/12/2016 03:54:36    Sujet du message: Ecrivain ou conteur ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes parlantes -> Tout et rien Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com