A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Quand, sur un drap pourpre...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Montparnasse
Plume de Garuda


Inscrit le: 28 Sep 2015
Messages: 355

MessagePosté le: 02/10/2015 18:33:35    Sujet du message: Quand, sur un drap pourpre... Répondre en citant

Quand, sur un drap pourpre, tu étends ton corps nu,
Ta peau est comme le sable d'un rivage étroit
Que les bras d'un volcan enlacent silencieusement.

Tes yeux d'opale fixés sur moi
Murmurent des choses interdites.
_________________
Comment Eve aurait-elle pu naître d'une côte d'Adam ?
La beauté ne peut être simplement une partie de la force.


Dernière édition par Montparnasse le 02/01/2016 12:02:40; édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 02/10/2015 18:33:35    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 911

MessagePosté le: 03/10/2015 14:39:33    Sujet du message: Quand, sur un drap pourpre... Répondre en citant

Étant plus grammairien que poète, je me contenterai de cette suggestion : ôter la virgule qui suit le mot "pourpre".
La locution "sur un drap pourpre" étant une incise, elle devrait être encadrée de deux virgules, avant et après, mais cela ralentirait le flux. Autant ne pas en mettre du tout. 
_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Montparnasse
Plume de Garuda


Inscrit le: 28 Sep 2015
Messages: 355

MessagePosté le: 03/10/2015 16:53:15    Sujet du message: Quand, sur un drap pourpre... Répondre en citant

Ok, merci ! Je suis nul en ponctuation... Embarassed
_________________
Comment Eve aurait-elle pu naître d'une côte d'Adam ?
La beauté ne peut être simplement une partie de la force.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 814

MessagePosté le: 03/10/2015 17:04:59    Sujet du message: Quand, sur un drap pourpre... Répondre en citant

C'est un bon début mais je reste sur ma faim.
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Montparnasse
Plume de Garuda


Inscrit le: 28 Sep 2015
Messages: 355

MessagePosté le: 03/10/2015 21:30:47    Sujet du message: Quand, sur un drap pourpre... Répondre en citant

J'avoue qu'à l'époque je ne suis pas allé plus loin (littéralement et dans tous les sens). Peut-être que j'aurais dû ? Mais, pour moi, c'est une scène contemplative... totalement imaginaire. Wink
_________________
Comment Eve aurait-elle pu naître d'une côte d'Adam ?
La beauté ne peut être simplement une partie de la force.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
EmmaBovary
Modérateur


Inscrit le: 05 Oct 2007
Messages: 2 995

MessagePosté le: 08/10/2015 18:14:58    Sujet du message: Quand, sur un drap pourpre... Répondre en citant

Ce court texte me fait penser plutôt à un poème. J'aime bien.
_________________
"Mais si vous n’avez pas envie de vous casser le cul, ce n’est pas la peine de vous imaginer que vous écrirez bien un jour ; contentez-vous de la compétence que vous avez et réjouissez-vous de pouvoir au moins compter dessus."
Stephen King
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 29/11/2015 20:44:37    Sujet du message: Quand, sur un drap pourpre... Répondre en citant

Montparnasse a écrit:
Quand sur un drap pourpre tu étends ton corps nu,
Ta peau est comme le sable d'un rivage étroit
Que les bras d'un volcan enlacent silencieusement.

Tes yeux d'opale fixés sur moi
Murmurent des choses interdites.


Purée, je trouve ce texte super beau ! D'abord parce que j'aime les textes brefs et que le tien est assez suggestif pour se terminer de cette manière. Suggestif ne veut pas dire pour moi qu'on imagine une scène érotique, non, c'est plus contemplatif comme tu le dis ! J'aime beaucoup l'alliance de ces mots " tes yeux / murmurent", c'est une synesthésie ça non ? "Des choses interdites", ce sont les derniers mots ... Ca laisse songeur, justement, il n'y a pas de fin, c'est cela qui n'est pas frustrant. "Les bras d'un volcan" ? Quelle belle image!
Revenir en haut
Montparnasse
Plume de Garuda


Inscrit le: 28 Sep 2015
Messages: 355

MessagePosté le: 30/11/2015 10:44:57    Sujet du message: Quand, sur un drap pourpre... Répondre en citant

Merci ! Very Happy J'ai beaucoup de choses à l'état de bribes dans ce qui me sert de brouillon. Nulle chance qu'elles se développent, ce sont des feuilles mortes tombées de l'arbre.
En début d'année, quand j'ai commencé à écrire, je me suis dit que j'allais noter des aphorismes. J'en ai écrit deux... La suite est une drôle d'aventure avec des moments riches en surprises.
Quant aux bribes, aux "rejets", j'essaierai d'en sélectionner certains (tout n'est pas bon, parfois je les garde seulement parce que ça me rappelle quelque chose) et je les mettrai ici progressivement Wink
_________________
Comment Eve aurait-elle pu naître d'une côte d'Adam ?
La beauté ne peut être simplement une partie de la force.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Montparnasse
Plume de Garuda


Inscrit le: 28 Sep 2015
Messages: 355

MessagePosté le: 30/11/2015 10:51:16    Sujet du message: Quand, sur un drap pourpre... Répondre en citant

Bribe n°1 (jeu : 2 emprunts / références à des oeuvres connues. A vous de trouver ! Wink )

Je suis perdu aux hommes, loin de vous.
Comme un pôle... De l'autre côté de la vie.

Là-bas, mes yeux ont vu les cathédrales
Et contemplé, au loin, des archipels sidéraux.
_________________
Comment Eve aurait-elle pu naître d'une côte d'Adam ?
La beauté ne peut être simplement une partie de la force.


Dernière édition par Montparnasse le 06/12/2015 11:39:59; édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 30/11/2015 14:59:51    Sujet du message: Quand, sur un drap pourpre... Répondre en citant

Des feuilles qui tombent, ça peut faire un très joli herbier ... ! Mieux vaut tout garder, il y a des moments où le mot juste, l'image la plus sensible nous viennent à l'esprit alors qu'on ne les avait pas encore imaginés ... C'est du terreau en fait.
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 30/11/2015 16:16:30    Sujet du message: Quand, sur un drap pourpre... Répondre en citant

Montparnasse a écrit:
Bribe n°1 (jeu : 2 emprunts / références à des oeuvres connues. A vous de trouver ! Wink )

Je suis perdu aux hommes, loin de vous.
Comme un pôle... De l'autre côté de la vie.

Là-bas, mes yeux ont vu les cathédrales
Et contemplé, au loin, des archipels sidéraux.



Ah j'ai pas trouvé!

On dirait plutôt:
"Je suis perdu des hommes" non?

J'aime bien ça le néant existentiel mais c'est "sidéraux" qui me gêne ...

Pris à part comme ça, c'est difficile des vers ... C'est quand ils s'inscrivent dans un recueil ou une démarche qu'ils prennent davantage de sens. Encore une feuille morte? Smile Garde-les bien!
Revenir en haut
Montparnasse
Plume de Garuda


Inscrit le: 28 Sep 2015
Messages: 355

MessagePosté le: 30/11/2015 21:33:49    Sujet du message: Quand, sur un drap pourpre... Répondre en citant

J'ai mis tes mots dans la "salle d'attente". Quand j'en ai une trentaine, je les ajoute dans la base de données. Wink

Oui, avec "aux" ça n'a pas trop de sens. J'ai mis "pour". Tu verras, j'écris souvent des phrases qui ne veulent rien dire. C'est une chose que je n'ai pas écrite cette année. C'est très vieux, voilà pourquoi ça ne me gênait plus Embarassed

Ah, "sidéraux" ça existe. Ou alors, tu as décidé de t'attaquer à un grand auteur ! "archipels sidéraux" se trouve dans un poème star.

Mes vers n'en sont pas. J'écris très souvent ma prose comme ça, "en colonne" (c'est inguérissable).
_________________
Comment Eve aurait-elle pu naître d'une côte d'Adam ?
La beauté ne peut être simplement une partie de la force.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 30/11/2015 21:49:22    Sujet du message: Quand, sur un drap pourpre... Répondre en citant

.
Montparnasse a écrit:
Tu verras, j'écris souvent des phrases qui ne veulent rien dire. C'est une chose que je n'ai pas écrite cette année. C'est très vieux, voilà pourquoi ça ne me gênait plus Embarassed

Ah, "sidéraux" ça existe. Ou alors, tu as décidé de t'attaquer à un grand auteur ! "archipels sidéraux" se trouve dans un poème star.


Ah non mais je ne remettais pas en cause ton orthographe! C'est juste la sonorité de "sidéraux" qui m'est un peu dure à l'oreille ... ! Il ne faut pas être gêné quand on écrit à moins que ce soit vraiment débile bien sûr parce que le monde sensible est infini et multiplié par le nombre de personnes qui sont sensibles, eh bien! ça en fait des possibilités. Y'a pas de soucis avec ça ! Smile En fait, ce que l'on cherche ce sont des associations, combinaisons, images ... Pas si simple de transmettre ce que nous essayons de dire ...
Revenir en haut
Montparnasse
Plume de Garuda


Inscrit le: 28 Sep 2015
Messages: 355

MessagePosté le: 03/12/2015 17:41:31    Sujet du message: Quand, sur un drap pourpre... Répondre en citant

Feulle morte n°2

La parole vitrifie la pensée,
Elle est unique et immuable,
C'est la vérité.
La pensée est imprécise,
Elle est mouvante, infinie,
Et profonde comme la nature.
_________________
Comment Eve aurait-elle pu naître d'une côte d'Adam ?
La beauté ne peut être simplement une partie de la force.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Montparnasse
Plume de Garuda


Inscrit le: 28 Sep 2015
Messages: 355

MessagePosté le: 07/12/2015 12:29:21    Sujet du message: Quand, sur un drap pourpre... Répondre en citant

Vos mains fines et élégantes, vos longs doigts,
Me font rêver à de forts délicates caresses.
_________________
Comment Eve aurait-elle pu naître d'une côte d'Adam ?
La beauté ne peut être simplement une partie de la force.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Montparnasse
Plume de Garuda


Inscrit le: 28 Sep 2015
Messages: 355

MessagePosté le: 10/12/2015 14:49:26    Sujet du message: Quand, sur un drap pourpre... Répondre en citant

3

Je ne suis rien, même pas un roi,
A peine un songe entre tes bras.

Je suis si bien, tu me perdras
Sous la caresse de tes doigts.

Je suis si loin, mon coeur est las,
Il sait la tristesse des rois.
_________________
Comment Eve aurait-elle pu naître d'une côte d'Adam ?
La beauté ne peut être simplement une partie de la force.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Montparnasse
Plume de Garuda


Inscrit le: 28 Sep 2015
Messages: 355

MessagePosté le: 17/12/2015 10:53:02    Sujet du message: Quand, sur un drap pourpre... Répondre en citant

Amour d'enfants (4)

Nous serons chastes comme des enfants,
Nos yeux seront le miroir de nos âmes.
En nous enlaçant tendrement,
Nos joues glisseront l'une contre l'autre,
Douces et tendres comme de la soie,
Comme le satin d'une peau d'enfant,
Et l'amour infini envahira notre âme.
_________________
Comment Eve aurait-elle pu naître d'une côte d'Adam ?
La beauté ne peut être simplement une partie de la force.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Montparnasse
Plume de Garuda


Inscrit le: 28 Sep 2015
Messages: 355

MessagePosté le: 24/12/2015 10:07:55    Sujet du message: Quand, sur un drap pourpre... Répondre en citant

Z (5)

Un baiser à tes lèvres d'enfant

Ombrageuse enfant au regard de miel,
A qui dois-tu la vie ?
A qui, d'avoir perdu la foi ?
Ta candeur est douce et ta musique est belle ;
Tu portes dans l'arène tes combats comme un homme
Mais c'est avec une tendresse délicate
Que tu tiens les fils qui conduisent à nos âmes.
D'une voix suave, pure ou cristalline,
Tu livres à nos coeurs d'infinis sortilèges.
Comme un enfant qui s'empare d'un étrange animal,
Tu gardes innocemment nos consciences dans tes mains
Avant de les porter vers tes abîmes profonds.

https://www.youtube.com/watch?v=o_Fl4XG0kBg
_________________
Comment Eve aurait-elle pu naître d'une côte d'Adam ?
La beauté ne peut être simplement une partie de la force.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Montparnasse
Plume de Garuda


Inscrit le: 28 Sep 2015
Messages: 355

MessagePosté le: 31/12/2015 10:21:07    Sujet du message: Quand, sur un drap pourpre... Répondre en citant

(6)

Lorsque tu es à genoux,
Les cuisses nues repliées,
La forme voluptueuse imprimée
A tes hanches
Est d'une extrême sensualité.
_________________
Comment Eve aurait-elle pu naître d'une côte d'Adam ?
La beauté ne peut être simplement une partie de la force.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 05/12/2016 09:24:43    Sujet du message: Quand, sur un drap pourpre...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com