A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Réalité artificielle

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Poésie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Genaysis
Plume de Quetzal


Inscrit le: 04 Mai 2015
Messages: 47

MessagePosté le: 27/10/2015 11:38:54    Sujet du message: Réalité artificielle Répondre en citant

Bonjour,

Venant de terminer un nouveau poème, toujours en vers-libres, je me permets de vous l'envoyer.
Cette fois il s'agit d'un homme perdu dans une réalité qu'il s'est lui-même créée, pour fuir l'âpreté de son quotidien. Tout y est beau, tout y est parfait, mais parfois, l'illusion s'estompe temporairement. Et ces changements deviennent tellement pesants qu'il songe, en toute fin de poème, à se suicider (''Quitter ces deux réalités'').
Merci d'avance pour vos commentaires !

Réalité artificielle

Je me suis construis une fausse réalité,
Par la seule force de ma pensée tourmentée,
Qui dû ériger une muraille,
Pour supporter nombre d'entailles.

Je suis le principal acteur dans cette réalité :
Mes forces physiques et psychiques sont volontairement sublimées
Et je me meus dans cet idéal recherché,
A tel point que je perds parfois pied.

Je vis mille histoires, surmonte mille épreuves,
Transforme mille défaites en divins instants
Qui jour après jour font peau neuve.
Qu'importe l'extérieur, j'en suis nonchalant.

Tout serait idyllique si cet artifice n'avait aucune faiblesse,
Mais la muraille parfois s'affaisse,
Et me laisse entrevoir la réalité vraie ;
Mon masque tombe et le spectacle m'effraie.

Je redécouvre alors ce qui m'a éloigné de l'objective réalité :
Sévices et railleries ressurgissent puissamment
Et avec autant de verve que d'antan :
Contre ça j'ai voulu me protéger.

Aujourd'hui encore l'illusion perdure
Sans que la fin soit envisageable.
Si, du monde, elle continue de m'exclure,
Alors je demeurerai prisonnier, seul, sans aucun semblable.

Mais quand les rouges fleurs fanent,
Quand les Harpies remplacent les femmes,
Me voilà, débarquant au milieu d'une jungle infâme !
C'est donc le paradis que l'on me glane !

Car dans la commune réalité, je ne suis qu'une ombre
Au milieu d'êtres de chair et de sang,
Me réfugiant sans cesse dans les antres sombres,
Bien que toujours inondés de reproches constants.

Fausse puissance et vraie transparence.
Ainsi je proclame dans la bien-disance,
Si pareil mélange venait à perdurer,
Ces deux réalités je devrai quitter.
_________________
Le message au-dessous est parsemé de finesse et d'intellect
Le message au-dessus n'est qu'un ramassis de sottises
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 27/10/2015 11:38:54    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
SirMK
Plume de Phoenix


Inscrit le: 18 Oct 2007
Messages: 1 353

MessagePosté le: 27/10/2015 12:48:11    Sujet du message: Réalité artificielle Répondre en citant

Salut Genaysis. Très sincèrement, je pense que tu devrais faire de la prose poétique, pour t'enlever la contrainte des rimes. Je trouve que, parfois, tu forces le passage en tordant les phrases et en utilisant des mots qui ne sont là que pour la rime. Je trouve que ça manque de naturel, que c'est un peu poussif : tu répètes plusieurs fois le mot réalité, le rythme global butte par instants.
Cette strophe notamment contient ce que je signale :
"Je suis le principal acteur dans cette réalité :
Mes forces physiques et psychiques sont volontairement sublimées
Et je me meus dans cet idéal recherché,
A tel point que je perds parfois pied."
Elle ne fonctionne pas, à mon sens. "Je me meus"... Je sais pas pourquoi, mais si Lunatik vient ici, ça cognera du sabot !
C'est con hein, mais ça fait "meuh meuh", c'est pas joyeux Wink

Par contre, à côté de ça, tu es capable de faire du très bon :
"Je vis mille histoires, surmonte mille épreuves,
Transforme mille défaites en divins instants
Qui jour après jour font peau neuve.
Qu'importe l'extérieur, j'en suis nonchalant."
Celle-ci est parfaite : le rythme y est, la rime semble naturelle, le sens est compréhensible et ça fonctionne.

La strophe suivante est pas mal non plus, à un détail près : "Tout serait idyllique si cet artifice n'avait aucune faiblesse,
Mais la muraille parfois s'affaisse,
Et me laisse entrevoir la réalité vraie ;
Mon masque tombe et le spectacle m'effraie."
J'ai du mal avec l'adjectif "idyllique"... Pourquoi pas "parfait" ? Simple et efficace, d'autant que le mot n'est pas dit dans le texte.
Et "réalité vraie"... Déjà que tu répètes réalité, l'adjectif "vraie" derrière ne va pas, même s'il y a opposition de la réalité objectif et la réalité subjective de ton personnage. "Et me laisse entrevoir ce qui est vrai."
Voilà, on conserve l'idée de destruction de l'imagination et imposition de la réalité objective.
Je mets d'ailleurs un point d'honneur sur le vers final de cette strophe : le masque, le spectacle. Très, très bien trouvée l'imagerie du théâtre pour signifier deux choses différentes par le lien puissant du jeu, du faux.

Un texte que tu peux encore améliorer, du coup. Mais, globalement, tu es sur la bonne voie puisqu'il y a des idées vraiment intéressantes !
_________________
"Julien Lepers, c'est metal" : https://www.youtube.com/watch?v=hXoIzEe6gCQ

Pour votre soutien et votre aide sur le forum, merci à tout le monde. Bon courage et bonne continuation ! Smile
Blog : http://contes-urbains.blogspot.fr
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lunatik
Plume de Griffon


Inscrit le: 16 Nov 2008
Messages: 2 309

MessagePosté le: 27/10/2015 12:57:33    Sujet du message: Réalité artificielle Répondre en citant

SirMK a écrit:
Je trouve que, parfois, tu forces le passage en tordant les phrases et en utilisant des mots qui ne sont là que pour la rime. Je trouve que ça manque de naturel, que c'est un peu poussif : tu répètes plusieurs fois le mot réalité, le rythme global butte par instants.
Cette strophe notamment contient ce que je signale :

"Je suis le principal acteur dans cette réalité :
Mes forces physiques et psychiques sont volontairement sublimées
Et je me meus dans cet idéal recherché,
A tel point que je perds parfois pied."

Elle ne fonctionne pas, à mon sens.

Au mien non plus.
Je ne suis pas super sensible à la poésie donc je ne vais pas m'étendre sur le fond, mais j'attache pas mal d'importance aux sonorités et au rythme des phrases dans les textes en prose, et ici ça me donne un peu le mal de mer.


SirMK a écrit:
"Je me meus"... Je sais pas pourquoi, mais si Lunatik vient ici, ça cognera du sabot !
C'est con hein, mais ça fait "meuh meuh", c'est pas joyeux Wink

Laughing
Moi ça m'a fait beaucoup rire en tous cas.
_________________
"La douleur des veaux n'intéresse personne : avec un peu de riz, tout s'arrange" B.Fontaine
Tous crocs dehors.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Genaysis
Plume de Quetzal


Inscrit le: 04 Mai 2015
Messages: 47

MessagePosté le: 27/10/2015 12:59:04    Sujet du message: Réalité artificielle Répondre en citant

Merci pour ta réponse !

J'ai corrigé les passages que tu as signalés, et je trouve qu'effectivement c'est mélioratif.
La prose poétique, pourquoi pas ? J'essaierai sûrement dans peu de temps Smile
_________________
Le message au-dessous est parsemé de finesse et d'intellect
Le message au-dessus n'est qu'un ramassis de sottises
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 07/12/2016 13:29:35    Sujet du message: Réalité artificielle

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Poésie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com