A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

"Post Mortem, lettre à un père fasciste"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes parlantes -> En ce moment, vous lisez quoi ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 18/12/2015 16:42:37    Sujet du message: "Post Mortem, lettre à un père fasciste" Répondre en citant

"Post Mortem, lettre à un père fasciste" (Phébus 2003)


« Un homme parvenu au mitan de sa vie enterre son père qui fut, dans la Suisse des années 30 et 40, un nazi notoire- et qui le restera jusqu’à sa mort. » dit le dos du livre.

Carlos Bauverd est sociologue et écrivain, engagé depuis 20 ans dans l’action humanitaire. Le récit autobiographique de 150 pages est un réquisitoire; dans les années 70 le mouvement appelé " Väterliteratur " vit des fils écrivains demander à leurs pères des comptes sur leurs attitudes et leurs engagements durant la période national-socialiste. Post Mortem, plus tardif donc, s’intègre dans cette lignée. L'intérêt de ce livre en plus d'être autobiographique et de retranscrire qu’il y a de déchirant, de complètement paradoxal dans les élans d’amour et le rejet total de ce père, objet de honte. On ne se situe pas forcément ici dans le champ de l’analyse et de l’interrogation ni dans la perspective historique spécialement. Bauverd évoque l’enfance et cette sorte d’autisme dans lequel l’attachement idéologique du père l’a maintenu pendant des années. Ce père né en Suisse, fils de pasteur, élevé dans « la dure religion de Calvin » intellectuel a embrassé très tôt le nazisme et a été l’une des figures importantes aux côtés d’Himmler : chaque jour, sur les ondes de la radio allemande, il véhicule la propagande du Reich. En 1945, après la capitulation, il se réfugie dans l’Espagne franquiste, y épouse une jeune femme, fidèle au Caudillo. Un enfant naît en 1953. En 1960, par le jeu d’une prescription, le père avec sa famille regagnent la Suisse.

La désespérance de Bauverd vient du fait que le père n’a jamais renié son attachement aux valeurs fascistes. Ca devient la nôtre car c'est inacceptable plus encore aujourd'hui, aux lendemains de la montée d'une autre forme d'extrêmisme. Jamais un regret exprimé même en mourant. Par opposition et nécessité de révoquer la douloureuse filiation, le fils se voue à l’humanitaire quand le père soutient l’idéologie du djihad . Mais c’est avec une lucidité imparable que le fils explicite l’attachement à ces choix- l’impérieuse nécessité de faire la guerre, d’assurer sa suprématie, la vénération de l’art militaire, le rattachement et la reconnaissance du chef, en bref la dictature :

Extrait« J’ai un peu menti en te décrivant comme seulement attaché au issues politiques du monde arabe. En fait, non, tu as assouvi dans cet univers l’ivresse et la soûlerie du verbe qui supplante la souffrance des êtres. Tu as aimé la glose, la superbe dans les discours, l’exaltation des fausses croisades. Le djihad pour tout et pour rien qui vient contrer la fadeur de la vie, mettant en péril la quiétude des hommes. J’ai ressenti dans cet univers de fous, sobres de l’alcool, cette ivresse des idées sublimes. »


Deux révélations finales placent Carlos Bauverd sur le chemin de la rupture et de la renonciation au père. Il était temps.
C’est déchirant et bouleversant.


http://www.telerama.fr/livres/post-mortem-lettre-a-un-pere-fasciste,74978.p…
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 18/12/2015 16:42:37    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montparnasse
Plume de Garuda


Inscrit le: 28 Sep 2015
Messages: 355

MessagePosté le: 18/12/2015 19:55:24    Sujet du message: "Post Mortem, lettre à un père fasciste" Répondre en citant

Tu me rappelles un film que j'ai bien aimé : Music Box de Costa Gavras. Si je me souviens bien le père qui était défendu par sa fille, avocate, était un fasciste hongrois ou un Allemand ayant commis des exactions en Hongrie. Sa fille ignore tout de son passé jusqu'au procès.
_________________
Comment Eve aurait-elle pu naître d'une côte d'Adam ?
La beauté ne peut être simplement une partie de la force.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 20/12/2015 03:28:02    Sujet du message: "Post Mortem, lettre à un père fasciste" Répondre en citant

Oui, c'est ça, avec Jessica Lange: https://www.youtube.com/watch?v=0_6iRt1692w

Un article de Télérama ... ça vaut toujours mieux que celui d' Allociné ...

http://www.telerama.fr/cinema/films/music-box,18577.php
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 20/12/2015 10:26:08    Sujet du message: "Post Mortem, lettre à un père fasciste" Répondre en citant

Et Christa Wolf avec "Trame d'enfance" (que je n'ai toujours pas lu et qui attend dans ma bibliothèque ...).

Donc, je mets un article: http://www.franceculture.fr/oeuvre-trame-d-enfance-de-christa-wolf.html
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 08/12/2016 08:47:09    Sujet du message: "Post Mortem, lettre à un père fasciste"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes parlantes -> En ce moment, vous lisez quoi ? Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com