A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Et si on parlait théâtre?
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes parlantes -> Actualités
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 21/12/2015 21:19:48    Sujet du message: Et si on parlait théâtre? Répondre en citant

Un thread dédié au théâtre? Ce que nous avons vu, allons voir ... Ce qu'on en dit, ce qu'on en pense ... Ceux qui en font, ceux qui veulent en faire, en ont fait ... Ceux qui l'écrivent, ceux qui veulent en écrire ... Et aussi tout le théâtre qu'on a lu? Ca vous dit ?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 21/12/2015 21:19:48    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 21/12/2015 21:45:19    Sujet du message: Et si on parlait théâtre? Répondre en citant

" LUCRECE BORGIA" de V. Hugo, mise en scène de David Bobée

Extrait vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=otkLOFgEIMU


Mise en scène démentielle : une piscine géante, des jeux de lumière impressionnants, des filins, des passerelles, des pontons pour évoquer Venise mais aussi une mise en abyme des enjeux de l'existence des uns et des autres. Un guitariste, en live, rythme les différents épisodes de la pièce et sa litanie électro-lyrique donne le ton à une mise en scène moderne, plutôt rock et violente où l'ambition, le luxe, le stupre et la dépravation marquent l'époque de Lucrèce Borgia. Lucrèce Borgia c' est la fille naturelle du cardinal Valencien Roderic Borgia et qui a marqué son époque comme protectrice des arts et des lettres.Née à Subiaco le 18 avril 1480 et morte à Ferrare le 24 juin 1519. Lucrèce Borgia c'est Béatrice Dalle, 20 ans après 37.2°. C'est aussi 6 comédiens acrobates, jeunes et beaux, Béatrice Dalle déchirée, déchirante dans un jeu de lumières qui offre de subtiles variations quant aux différents épisodes de l'intrigue. Dans les reflets d'une eau scintillante ou saumâtre ou sanguinolente, on arrive, au bout de 2h 30 à la fin du drame, inéluctable ...

La réputation sulfureuse de Lucrèce Borgia tient probablement au fait qu'elle ait été un outil politique pour son père. L'histoire dramatique s'est emparée de cette figure féminine tour à tour meurtrière, adultérine, incestueuse avec son père devenu le pape Alexandre VI, et son frère, César Borgia. David Bobée, lui, a gardé la mère incestueuse mais anéantie par les troubles politiques dont elle est l'objet et la souffrance qu'elle ressent face au fait de ne pas vouloir se faire connaître de son fils. Vraiment un beau spectacle.

LIEN vers l'affiche http://www.legrandt.fr/spectacles/lucrece-borgia#PhotoSwipe1450729987987

LIEN vers le Grand T http://www.legrandt.fr/spectacles/lucrece-borgia
Revenir en haut
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 5 291

MessagePosté le: 22/12/2015 10:15:41    Sujet du message: Et si on parlait théâtre? Répondre en citant

Il y a déjà eu des sujets théâtre dans la rubrique "Et en ce moment, vous faites quoi d'autre ?" (je n'ai pas vérifié l’intitulé exact mais c'est à peu près ça Mr. Green ) notamment initiés par moi-même mais j'avoue que devant le peu de succès et de réaction des Avépiens pour ces sujets, j'ai laissé tomber... Bon courage à toi Sad
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 22/12/2015 10:22:54    Sujet du message: Et si on parlait théâtre? Répondre en citant

Khéops a écrit:
Il y a déjà eu des sujets théâtre dans la rubrique "Et en ce moment, vous faites quoi d'autre ?" (je n'ai pas vérifié l’intitulé exact mais c'est à peu près ça Mr. Green ) notamment initiés par moi-même mais j'avoue que devant le peu de succès et de réaction des Avépiens pour ces sujets, j'ai laissé tomber... Bon courage à toi Sad




Oh! Je comptais un peu sur toi Wink

Tu vas bien avoir des choses à raconter avec ton atelier d'écriture! Et moi, je vais souvent au théâtre ... A deux, on peut recommencer! Et je suis du genre assidue:)
Revenir en haut
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 5 291

MessagePosté le: 22/12/2015 10:40:09    Sujet du message: Et si on parlait théâtre? Répondre en citant

Ah mais moi je veux bien, pas de souci ! J'ai vu quelques pièces dernièrement dont je veux bien parler mais cela risque d'être une conversation à deux (toi et moi) et de ne pas déclencher de réaction plus importante, ce qui est dommage, le but d'un forum étant justement de provoquer la discussion grâce à ses sujets. Mais bon, on peut toujours (re)tenter le coup Smile
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 22/12/2015 11:02:03    Sujet du message: Et si on parlait théâtre? Répondre en citant

Khéops a écrit:
Ah mais moi je veux bien, pas de souci ! J'ai vu quelques pièces dernièrement dont je veux bien parler mais cela risque d'être une conversation à deux (toi et moi) et de ne pas déclencher de réaction plus importante, ce qui est dommage, le but d'un forum étant justement de provoquer la discussion grâce à ses sujets. Mais bon, on peut toujours (re)tenter le coup Smile


Oui mais bon ... même si les gens ne participent pas, ils lisent ... et on ne sait quel genre de réactions cela peut amener par la suite.
On peut commencer, on a commencé! Smile

Alea jacta est!
Revenir en haut
jeeves
Plume de Phoenix


Inscrit le: 30 Aoû 2012
Messages: 1 371

MessagePosté le: 22/12/2015 20:38:35    Sujet du message: Et si on parlait théâtre? Répondre en citant

Continuez car,en effet, il y en a qui lisent. Wink
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 22/12/2015 22:15:39    Sujet du message: Et si on parlait théâtre? Répondre en citant

jeeves a écrit:
Continuez car,en effet, il y en a qui lisent. Wink


Sympa Wink
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 22/12/2015 22:49:24    Sujet du message: Et si on parlait théâtre? Répondre en citant

Lundi dernier, j'ai participé à un atelier-théâtre. Ce n'est pas que j'ai envie de faire du théâtre non, c'est plutôt pour faire plaisir à une amie, comédienne. Elle fait partie d'une troupe d'amateurs. Ils jouent ceci dit très bien et régulièrement. Comme je me suis inscrite en tant que bénévole pour les aider lors du festival de théâtre amateur que cette troupe organise depuis deux ans dans la ville où je réside, j'ai pu bénéficier de places à moins 50% au Grand T, l'un des plus grands théâtres nantais. J'ai donc pris un abonnement au théâtre cette année ! Quelle aubaine ! C'est ensuite que je me suis dit que je devrais les remercier en m'inscrivant dans leur atelier du lundi soir car oui, ils ont du mal à recruter des participants.

Bref, nous étions 12. 11 jouaient depuis longtemps. Moi, je n'ai jamais fait de théâtre. J'étais un peu gênée au début. C'est vrai quoi ! D'abord, il faut marcher, occuper l'espace tant qu'on peut tout en suivant les consignes données par l'animateur : marcher lentement puis de plus en plus vite, sauter par-dessus un rocher … contourner un obstacle ... se courber de plus en plus comme un vieillard … se redresser et hurler … se mettre en face les uns des autres et avec une voix ventrale les apostropher de noms de légumes ou de fruits ...C'est vrai quoi ! C'est bien la première fois que je traitais une nana de « Tomate !» et qu'on me taxait de « Framboise ! » et puis sur un ton méchant en plus ! En plus il a fallu tripoter les cheveux, masser le visage et les épaules de la personne qu'on avait en face de soi ! ....
Mais c'était drôle !
Après cet échauffement, on a fait un truc sympa.

L'animateur nous a demandé de choisir un papier plié, dans un panier. Il nous a donné un texte que nous devions lire, chacun notre tour en adoptant le ton qui était mentionné sur le papier. Je suis tombée sur « Sophistiquée » et « Eplorée ». Il y avait aussi « Peureux », « JoyeuX », « Endormi », « Séduisante », « Autoritaire » etc... Je poste un extrait du texte en question (il y avait 10 pages!). C'était un exercice très amusant.

Texte:

N O T I C E
Calcul de la prestation complémentaire AVS/AI (PC) et remboursement des frais de maladie (RFM) valable dès le 1er janvier 2015
Les prestations complémentaires (PC) ont pour but de couvrir dans une mesure appropriée, avec les autres revenus, les besoins vitaux des personnes âgées, des survivants et des personnes handicapées.
Les prestations complémentaires ne doivent pas être confondues avec une aide de l'assistance publique ou privée.
Le droit aux PC est ouvert aux personnes
:

qui reçoivent des rentes de l'AVS ou des prestations de l'AI (rentes, prestations transitoires de l'AI, allocations pour impotents dès 18 ans, indemnités journalières pour 6 mois au moins)
,

qui ont leur domicile en Suisse et y séjournent effectivement,

qui sont de nationalité suisse ou ressortissants d'un Etat de l'UE signataire des Accords bilatéraux ou de l'AELE. Pour les ressortissants d'un autre Etat, il faut avoir été domicilié en Suisse de manière ininterrompue depuis 10ans (ou 5
ans pour les ressortissants des pays avec lesquels la Suisse a une convention qui le prévoit)
.Pour les réfugiés et apatrides, ils doivent avoir habité en Suisse de manière ininterrompue depuis 5 ans.

1. La PC en espèces
Les éléments suivants sont pris en considération dans le calcul de la PC.
A
FORTUNE
(en Suisse ou à l'étranger)

Fortune mobilière
- argent liquide, avoirs en banque, dépôts, titres, gains de loteries, capital payé par acompte,
valeur de rachat des assurances
-vie, autres biens (marchandises, valeur d'assurance du bétail, etc.)
.

Fortune immobilière
: la fortune immobilière est prise en compte dans le calcul PC à sa valeur vénale, lorsqu'il
s'agit d'un bien
Etc ...


On a fini sur des tableaux vivants ...Oui, le truc c'est : l'animateur dit : « Un par un, vous allez sur la scène faire une action en rapport avec le thème que je vais vous donner. D'abord, vous prenez la pose, le temps que tout le monde s'installe. Ensuite, quand je vous le dis, vous vous mettez en action. »

Tableau 1 : les barricades . La première participante s'avance, se couche, forme une sorte de ballot, j'y vais, je me mets derrière elle, baïonnette dirigée sur l'ennemi – le troisième … c'est un cheval ? ! Bon ben y'a qu'à ! etc ...

Tableau 2 : la jungle. Alors là, entre Tarzan accroché à sa liane, un lion qui rugit, un singe qui escalade Dominique (je veux dire l'arbre tropical ! ) etc … on était tordus de rire !

Dernier tableau : un chantier ! (faut dire que l'animateur est chef de chantier!) Alors là, je vois une brouette (ma copine !) donc je fais le maçon en train de tirer la brouette. Y'avait même un gars qui faisait la truelle ! C'est fort non?Smile

Bon en fait, j'ai bien rigolé. Je me suis dit que j'allais y retourner !Smile
Revenir en haut
jveuxdusoleil
Plume de Griffon


Inscrit le: 05 Déc 2007
Messages: 1 661

MessagePosté le: 23/12/2015 07:45:22    Sujet du message: Et si on parlait théâtre? Répondre en citant

Oui, faire du théâtre, c'est rigolo. Sinon, pourquoi en ferais-je ? Mr. Green

(d'ailleurs, il reste des places... Rolling Eyes )

_________________
Les maisons aussi ont leur jardin secret
Revenir en haut
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 5 291

MessagePosté le: 23/12/2015 11:49:28    Sujet du message: Et si on parlait théâtre? Répondre en citant

Tu t'y es remise, JVDS ? Cool !

Donaco, ta description me rappelle mes débuts en ateliers théâtre en 2009 ! Exercices un peu semblables. Actuellement, je suis en deuxième année d'école de théâtre, à visée professionnelle, donc. C'est très différent, même si on retrouve certaines choses et c'est plus approfondi, évidemment. Nous travaillons en ce moment une scène de drame, que nous présenterons fin janvier à notre école. Ensuite, préparation d'une pièce complète, présentée fin juin dans un théâtre. Okay
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 23/12/2015 12:56:16    Sujet du message: Et si on parlait théâtre? Répondre en citant

Waouh ! Ca les filles, c'est un thread qui va vivre un moment! Smile

@Jveuxdusoleil : quelle est la pièce pour laquelle il te reste des places? ?
@Kéops: il faut que tu nous racontes ça! Quelle scène dramatique? Quelle pièce allez-vous jouer?
Revenir en haut
Montparnasse
Plume de Garuda


Inscrit le: 28 Sep 2015
Messages: 355

MessagePosté le: 23/12/2015 17:49:28    Sujet du message: Et si on parlait théâtre? Répondre en citant

Moi aussi j'ai fait du théâtre quand j'avais 14 ans. C'était en 3ème avec le prof de français qui nous faisait lire Britannicus (voir post précédent).
On a fait quelques essais avec un copain, et la comédienne qui nous encadrait nous a tout de suite mis dans le groupe des "mauvais". Enfin, on a compris progressivement que c'était le groupe des mauvais ("bad guys band" en anglais). Mais on a trouvé le moyen de se venger. On leur a fait une prestation aux petits oignons. C'était vraiment effroyable (j'en tremble encore). Glauque, sinistre, pratiquement aucun dialogue et nos seuls accessoires étaient de grandes pinces à cornichon... Ils ont dû nous supporter pendant des semaines. Cruels enfants ! Pour nous, ça revenait quasiment à faire une sieste au lieu d'aller en cours de français. Le rêve ! Puis, ils ont fini par craquer. Ils nous ont tous foutu à la régie. Moi, je m'occupais du son, mon copain des lumières. J'avais un gros magnéto qu'on appelait un revox. Je faisais du montage avec ce machin. C'était super ! J'adorais tous ces trucs et tous ces bidules (vous savez la table de mixage). Bref, on a bossé comme des chefs pour que tout soit au poil le jour de la première (avec les parents, les profs et nos copains qui jouaient des fablios du moyen âge). Mais au soir du grand soir, notre équipe éducative, toujours aussi éducative, a flippé, et a décidé de nous virer de la régie pour nous remplacer par des pros. Ca a marché pour les autres sauf que moi j'étais pas d'accord - et ça a dû se sentir (j'étais hargneux déjà quand même) - alors, miracle, ils m'ont laissé à mon poste ! Et tout s'est bien passé. Vraiment, j'en garde un très bon souvenir. On a même été sur la scène pour se faire applaudir (y compris les bannis de la régie). Vive le théâtre et vive l'éducation nationale ! Mr. Green
_________________
Comment Eve aurait-elle pu naître d'une côte d'Adam ?
La beauté ne peut être simplement une partie de la force.


Dernière édition par Montparnasse le 25/12/2015 11:46:14; édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 23/12/2015 18:31:11    Sujet du message: Et si on parlait théâtre? Répondre en citant

LOL ! C'est très vivant ! Merci Montp'! Smile Ah cette Mme Mas !!
Revenir en haut
Montparnasse
Plume de Garuda


Inscrit le: 28 Sep 2015
Messages: 355

MessagePosté le: 23/12/2015 18:54:39    Sujet du message: Et si on parlait théâtre? Répondre en citant

Donaco a écrit:
LOL ! C'est très vivant ! Merci Montp'! Smile Ah cette Mme Mas !!


Ah non, Mme Mas, c'était en seconde, au Lycée ! Dieu la bénisse, c'est une sainte. Elle m'a fait découvrir Rabelais et Sophocle (Oedipe Roi).
Non, la prof de 3ème, c'était celle qui se déplaçait toujours avec son litron. Elle nous a même obligés à lire "Le grand Meaulnes". Peut-être que c'est bien, je n'en sais rien, tout me semblait atroce avec elle. Tu l'as lu ? Moi, j'avais simplement dormi dessus. A cette époque, j'avais un penchant pour les siestes littéraires.
_________________
Comment Eve aurait-elle pu naître d'une côte d'Adam ?
La beauté ne peut être simplement une partie de la force.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 24/12/2015 17:23:36    Sujet du message: Et si on parlait théâtre? Répondre en citant

Puisque nous avons évoqué Les Bijoux indiscrets de Diderot, j'en profite pour parler de la pièce "Diderot en prison". Je l'ai vue à Nantes, je sais qu'elle s'exporte ...
"Diderot en prison" : pièce de Gerhardt Stenger et Henri Mariel
Mise en scène : Henri Mariel
avec Henri Mariel, Béatrice Templé, Michel Valmer et Franck Steinmetz
Au théâtre de la Ruche, Nantes :


Un extrait vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=mWSZXb_0w6g

Le lien vers le site :http://compagnieentracte.wix.com/site-entracte#!untitled/c139r


A cause des Bijoux Indiscrets, roman érotique et de La lettre sur les Aveugles, Diderot s'attire les foudres de la justice et est incarcéré en 1749 au château de Vincennes où il reste environ trois mois.
G. Stenger relate l'emprisonnement de Diderot en 1749 au château de Vincennes. Henri Mariel, comédien, metteur en scène, auteur et directeur du Théâtre de la Ruche joue le rôle de Diderot.


Le théâtre de la Ruche a une capacité d'accueil de 50 personnes. Niché dans le centre-ville, ce petit théâtre douillet a une programmation très dynamique et plusieurs spectacles sont tournés vers le public scolaire (ce qui n'est n'arrive pas si souvent).

Lorsque je suis allée voir cette pièce, toute en costumes XVIIIème, la salle était comble au point qu'une partie du public avait dû être installé sur la scène. J'observais ces personnes dont le visage était parfois effleuré par un volant de jupon ou l'une des dentelles féminines qui ornaient la robe de la comédienne. Ils avaient l'air ravi. Du reste, le bord de scène organisé à l'issue de la représentation a permis de poser beaucoup de questions aux comédiens qui se sont prêté à ce questionnement avec beaucoup de gentillesse et de sincérité. En effet, les questions sont toujours un peu les mêmes :
Combien de temps avez-vous passé à apprendre les textes ? Qu'est-ce qui vous a donné envie de jouer dans cette pièce ? Qu'est-ce qui a été le plus difficile pour vous ? Etc …Et pourtant, avec beaucoup de passion et de professionnalisme, ils ont parlé de leur métier, de leurs valeurs et de tous les enjeux de ce genre de mise en scène. En effet, son intérêt est de mettre en valeur le phénomène des Lumières et si le ton est libertin et les jeux de mots clairement érotiques, l'intrigue principale est de mettre en avant cette fabuleuse liberté de penser, credo des penseurs des Lumières.
Belle réussite au théâtre !
Revenir en haut
Sachka
Plume de Griffon


Inscrit le: 09 Déc 2007
Messages: 1 806

MessagePosté le: 25/12/2015 09:11:35    Sujet du message: Et si on parlait théâtre? Répondre en citant

Bravo pour ce topic que je viens de découvrir avec plaisir, je sais que Khéops et JVDS auront des tas de choses à raconter ! Je me demande pourquoi cette discussion est dans cette rubrique mais bon, c'est pas grave.

Je ne vais pas assez souvent au théâtre mais j'adore ça. Ces dernières années tous les spectacles que j'ai vus étaient super, sauf une fois à Bruxelles. C'était une espèce de reprise de plusieurs pièces de Shakespeare en un seul lot, entreprise qui avait l'air sympa comme ça, sur le papier, alors qu'en fait c'était complètement imbitable. Les acteurs (professionnels) étaient pourtant excellents mais franchement on y comprenait que dalle. Pauvre William qui a du se retourner comme une carpe dans sa tombe.
Mais heureusement, la plupart du temps, aller au théâtre est une joie. L'un de mes meilleurs souvenirs est "Into the Woods", à mi-chemin entre le théâtre et la comédie musicale, que j'avais vu au théâtre du Châtelet à Paris. Par exemple on avait vraiment l'impression d'être dans l'histoire à part entière, comme si on en était acteurs dans des décors sublimes. J'étais sortie de là en chantant (comme une casserole, certes, mais qu'importe).

Et puis je dois dire que j'ai bien rigolé en lisant l'expérience théâtrale de Montparnasse au collège ! D'ailleurs, peux-tu nous expliquer ceci : "celle qui se déplaçait toujours avec son litron". Son litron ??
Moi aussi, j'avais pris quelques cours de théâtre au lycée. J'en ai surtout un souvenir de déconnade et de décompression à vertu thérapeutique avec mes copines après les cours, mais c'est à peu près tout.
_________________
Into the woods, we must go.
Revenir en haut
Montparnasse
Plume de Garuda


Inscrit le: 28 Sep 2015
Messages: 355

MessagePosté le: 25/12/2015 11:45:06    Sujet du message: Et si on parlait théâtre? Répondre en citant

Sachka a écrit:

Et puis je dois dire que j'ai bien rigolé en lisant l'expérience théâtrale de Montparnasse au collège ! D'ailleurs, peux-tu nous expliquer ceci : "celle qui se déplaçait toujours avec son litron". Son litron ??


Ouaaaah ! Je suis tout ému... C'est la première fois qu'une "Plume de Phoenix" m'adresse la parole ! Very Happy Je suppose d'ailleurs qu'il faut franchir des étapes intermédiaires avant de prétendre à cette dignité...
Alors, ta (votre) question : je sais que j'abuse un peu mais moi, ou je raconte, ou je raconte pas. C'est comme dans les westerns spaghetti : quand on tire, on tire, on cause pas. Je te donne la définition du petit Robert :

Litron
n. masc.
1) (1584) Ancienne mesure de capacité, le seizième du boisseau ; contenu de cette mesure.
2) (Populaire, 1867) Litre de vin.

Mais si tu demandes à Mme Donaco, je suis sûr qu'elle te donnera sa propre définition et une étymologie qui remonte au moins à Hugues Capet. (J'en mettrais ma main au feu.)

C'est bien sûr, le deuxième sens que j'avais en tête...

Au plaisir (et à bientôt) !
_________________
Comment Eve aurait-elle pu naître d'une côte d'Adam ?
La beauté ne peut être simplement une partie de la force.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sachka
Plume de Griffon


Inscrit le: 09 Déc 2007
Messages: 1 806

MessagePosté le: 25/12/2015 12:06:46    Sujet du message: Et si on parlait théâtre? Répondre en citant

Plume de Phoenix ! Laughing J'avais jamais fait gaffe à ce truc et du coup ça m'a pris 5 bonnes minutes avant de comprendre de quoi tu causais.
A part ça, je savais ce que signifiait "litron" quand même. Je t'interrogeais sur la situation relatée. En gros, votre prof se baladait en classe avec une bouteille de pinard, c'est ça ?

Sinon, je suis choquée "quand on tire, on tire, on cause pas" c'est UN chef d'oeuvre "Le bon, la brute et le truand". Rien à voir avec un western spaghetti. Et en plus, c'est pas "on cause pas", c'est "on ne raconte pas sa vie". Non mais.
_________________
Into the woods, we must go.
Revenir en haut
Montparnasse
Plume de Garuda


Inscrit le: 28 Sep 2015
Messages: 355

MessagePosté le: 25/12/2015 12:24:43    Sujet du message: Et si on parlait théâtre? Répondre en citant

Sachka a écrit:
Plume de Phoenix ! Laughing J'avais jamais fait gaffe à ce truc et du coup ça m'a pris 5 bonnes minutes avant de comprendre de quoi tu causais.
A part ça, je savais ce que signifiait "litron" quand même. Je t'interrogeais sur la situation relatée. En gros, votre prof se baladait en classe avec une bouteille de pinard, c'est ça ?

Sinon, je suis choquée "quand on tire, on tire, on cause pas" c'est UN chef d'oeuvre "Le bon, la brute et le truand". Rien à voir avec un western spaghetti. Et en plus, c'est pas "on cause pas", c'est "on ne raconte pas sa vie". Non mais.


Je te jure que le Western spaghetti est un genre tout-à-fait noble. "Le bon, la brute et le truand" ainsi que d'autres westerns de Sergio Leone sont cités dans cet article :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Western_spaghetti

Pour la citation, je te l'accorde, c'était de mémoire. Je n'ai pas appris le film par coeur Razz

Oui, ma prof se baladait avec sa bouteille. Et elle se vautrait sur son bureau pendant le cours. C'était très chic, je t'assure.
Dans le même collège, j'avais une prof d'Allemand qui gardait un saucisson dans son placard. A chaque intercours, elle croquait un morceau pour se donner du courage. Je dois reconnaître qu'elle compensait largement ce travers en mariant sa tenue vestimentaire (elle était toujours en jupe) à l'emploi d'un bureau suffisamment ajouré pour que l'on puisse admirer ses jambes.
Plus tard, à l'armée, j'avais un supérieur, une femme capitaine, qui... enfin, bref, je pourrais continuer pendant des heures.
_________________
Comment Eve aurait-elle pu naître d'une côte d'Adam ?
La beauté ne peut être simplement une partie de la force.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 02/12/2016 20:45:52    Sujet du message: Et si on parlait théâtre?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes parlantes -> Actualités Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com