A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Soldat malgré moi

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Poésie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Genaysis
Plume de Quetzal


Inscrit le: 04 Mai 2015
Messages: 47

MessagePosté le: 11/03/2016 19:40:48    Sujet du message: Soldat malgré moi Répondre en citant

Bonjour,

Dans ce poème j'ai voulu me mettre dans la peau d'un jeune adulte effectuant tant bien que mal son service militaire. Je crois pouvoir cibler quelques passages qui "cassent" un peu le rythme, mais c'est peut-être une impression due au fait que je n'avais pas exercé la poésie depuis un petit moment.

Merci pour vos retours

---

Soldat malgré moi

Voilà déjà trois mois
Que les officiers m'ont emmené
Loin du royaume où j'étais roi.
En trois mois, je suis devenu une recrue confirmée.

L'âge fatidique atteint,
Il fallait que j'affronte cette réalité.
Longtemps je m'y suis substitué,
Mais désormais mon alibi prend fin.

Bien loin d'être un pacha,
On a volé mon confort familial,
En me laissant qu'un semblant de matelas,
Assorti à l'ambiance des tentes collégiales.

Je retrouve en ma garnison
Tout ce pourquoi j'ai fui cet Univers :
Précarité, insalubrité, subordination,
Un miracle que je puisse écrire ces quelques vers.

Quand nous n'écumons pas les étendues vertes,
C'est chez les supérieurs que nous tremblons.
Nos futiles révoltes causeront notre perte,
Mais je ne peux suivre aveuglément ces chefs tatillons.

Qui sont ces gens, si méritants et hauts placés,
Pour me dicter mes actions ?
Est-ce vraiment ça l'armée,
Se contenter d'obéir comme des moutons ?

Heureusement, tout le monde
Ne hoche pas simplement la tête :
Beaucoup se dressent avec moi contre ceux qui grondent.
Et ce, même si les autres trouvent ça bête.

Nous sommes des miséreux,
Des hommes aux capacités physiques insuffisantes.
Me concernant, j'ai toujours pensé qu'il était mieux
De préférer la culture aux péripéties harassantes.

On ne saurait dresser un profil type
Du parfait partisan de notre cause,
Mais obèses et anorexiques y sont à forte dose.
Ajoutez-y bien sûr les habitués de la grippe !

Je ne leur en tiens pas rigueur,
Je ne serais pas bien placé.
Moi-même désavantagé,
Je ne comprends que trop bien leur douleur.

Aussi éprouvante cette épeuvre soit-elle,
Elle aura eu le don de m'ouvrir les yeux.
Mes tourments ne sont qu'une bagatelle
Face à l'âpreté que la vie abat sur eux.

Seulement voilà,
Nous ne rentrerons pas de sitôt.
Je maudis celui qui, un jour, décréta,
Que le service doit s'éterniser jusqu'à vous courber le dos.

Mais envers et contre tout,
Je suis heureux de pouvoir l'effectuer.
Enfin, après ce supplice fou,
Je serai devenu un homme aux yeux de mes pairs arriérés.
_________________
Le message au-dessous est parsemé de finesse et d'intellect
Le message au-dessus n'est qu'un ramassis de sottises
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 11/03/2016 19:40:48    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 14/03/2016 13:22:07    Sujet du message: Soldat malgré moi Répondre en citant

J'aime assez cette poésie, elle "chante" malgré les irrégularités métriques. Elle paraît plus équilibrée que les autres, c'est mon humble avis.

Les cas de ce garçon est assez bien évoqué mais j'aurais aimé y lire plus de révolte.
Un bémol sur la première strophe, là où j'ai surligné en gras ( ce cliché est trop banal à mon avis). C'est la même chose pour "une vie de pacha".

" Voilà déjà trois mois
Que les officiers m'ont emmené
Loin du royaume où j'étais roi.
En trois mois, je suis devenu une recrue confirmée."

On dirait : "En ne me laissant qu'un ..."

Et plutôt:
"Je retrouve en ma garnison
Tout ce pourquoi j'ai fui la caserne
Un miracle que je puise écrire quelques vers"

Et plutôt ça: Nous sommes "des miséreux,
Des hommes aux capacités physiques insuffisantes." (parce que ce sont les propos rapportés des chefs militaires)

La dernière strophe est bien trouvée ! ( mais au début on est tenté d'y lire un contresens).
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 04/12/2016 19:24:52    Sujet du message: Soldat malgré moi

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Poésie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com