A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Etoile fuyante

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 223 - un inconnu qui vous connait... -> Critiques constructives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 926

MessagePosté le: 21/03/2016 15:27:00    Sujet du message: Etoile fuyante Répondre en citant

Il restait là, l’air un peu gêné, comme s’il regrettait l’effusion de l’instant précédent, quand il s’était planté devant moi et m’avait serré dans mes bras, s’exclamant "c’est si bon de te revoir !". Moi, je me rendais au boulot, je n’avais pas de temps à perdre avec un inconnu. C’était peut-être un vulgaire tapeur en quête de quelques euros en souvenir d’un bon vieux temps imaginaire. Il était vêtu d’un banal costard-cravate complété par une écharpe jaune et une casquette d’où s’échappait une mèche blonde. Il devait avoir mon âge, la cinquantaine, mais il était bien mieux conservé, mince, élancé, un visage sans empâtement et surtout un regard très jeune.

« Alors, tu ne me reconnais pas ? » dit-il.

Je fouillais dans ma mémoire, faisant remonter pêle-mêle à la surface les visages des amis d’enfance, camarades de classe, collègues, voisins, relations diverses. J’avançai quelques noms un peu au hasard, mais chaque fois il secouait la tête.

« Nous avons passé de si belles heures ensemble » ajouta-t-il, « dans le grenier de la maisonnette de Dorzac »

Donc il me connaissait vraiment. J’avais bien vécu dans ce village jusqu’à une dizaine d’année. Mais j’étais un enfant solitaire. Le grenier, j’y avais passé de belles heures, oh oui, mais tout seul. Je m’y réfugiais pour lire. Toutes ces histoires, ces aventures avaient alors plus de réalité et de couleurs que ma « vraie vie », tellement terne.

Robinson, Capitaine Kidd, Croc Blanc, le pauvre Blaise, Charlie, Philéas Fogg, John Mohune et tant d’autres effacèrent soudain dans mon regard les passants et les voitures de la rue grise. Mon inconnu eut un sourire à l’unisson de mes émerveillements renaissants.

L’écharpe jaune, les cheveux blonds, l’œil rêveur…

-Je suis si heureux, dit-il, quand je retrouve sur ma route un lecteur aussi fervent que tu l’étais.
- Ah, ce livre, combien de fois je l’ai relu. Pendant des mois, tu as été mon seul ami. Dès que je soulevais la trappe du grenier, tu venais à ma rencontre. Tu m’as fait découvrir tant de mondes, tant de sentiments. Tu voyages toujours ?
- Je voyage, je voyage, mais finis les périples planétaires. Le ciel est trop encombré, trop scruté, tous ces télescopes, ces satellites, Curiosity la fouineuses, Philae, l’espion crapahuteur. Là haut, je serais ausculté, analysé, filmé, on me collerait à la une des magazines, « L’icône galactique », « Le Prince des étoiles ». On a déjà que trop parlé de moi, à tort et à travers. Sur terre, je passe inaperçu, je me fonds dans la masse. Mais je voyage ; je suis voyageur de commerce. J’ai la psychologie qu’il faut. Mes stages de jadis chez l’Ivrogne, le Vaniteux, le Businessman et les autres, m’ont beaucoup appris.

VRP, lui ! Je songeai à Rimbaud, l’ado illuminé devenu banal trafiquant.

- Et les femmes, demandai-je, tu es marié ? Une copine, des copines ? Beau gosse comme tu étais, tu as dû –tu dois – faire des ravages. Je t’envie !
- Ah ah les femmes, pour moi, elles sont plus étranges qu’un renard, un serpent ou une rose. Pas la peine d’appeler le Docteur Freud, souviens-toi de mon enfance : ni mère, ni sœur, ni tante, ni voisine, pas l’ombre d’un jupon. Les femmes, jamais su les apprivoiser. Alors quand j’en aperçois une, je fuis. Très loin.

Sur le trottoir, une jolie fille passa tout près de nous. Mon compagnon s’évapora, étoile filante, étoile fuyante.

Et je me suis dit qu'une étoile filante, c'était une étoile qui pouvait être belle mais qui avait peur de briller et s'enfuyait le plus loin possible.
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 21/03/2016 15:27:00    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 821

MessagePosté le: 22/03/2016 09:58:16    Sujet du message: Etoile fuyante Répondre en citant

Séduite dès les premières phrases qui appâtent le lecteur. Puis le fil se déroule lentement comme à la manière d'une énigme policière avec de petits indices glissés ça et là. Enfin, c'est bien écrit, fluide et on baigne dans l'univers de l'enfance et des livres de jeunesse. D'où mon N°1, sans hésitation aucune.
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Genovanna
Plume de Simurgh


Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 3 065

MessagePosté le: 22/03/2016 11:35:15    Sujet du message: Etoile fuyante Répondre en citant

Allez, je prends le temps de recopier mon commentaire

un texte tout à fait adapté au sujet. J’ai quand même dû le lire deux fois pour m’assurer qu’il s’agissait du personnage du livre connu et jamais nommé. Le décalage dans le temps (sacré Tober !) et la notion de VRP m’ont certainement perturbée la première fois, malgré les nombreux indices bien agencés…
_________________
Il est des portes sur la mer qui s'ouvrent avec des mots. ...
Hay puertas al mar que se abren con palabras...
Alberti, Rafael 1902
Revenir en haut
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 912

MessagePosté le: 22/03/2016 17:45:29    Sujet du message: Etoile fuyante Répondre en citant

Je suis souvent attiré par les textes de Tober (non, Deep Clue ne les repère pas tout le temps). Ils ont une qualité d'écriture et de construction assez constante. Me plaît surtout cette fluidité qui vous emporte du premier au dernier mot sans que l'on trouve le temps long ou que l'on se demande où l'auteur veut en venir. C'est poli, fait main, du travail d'artisan. Ca a l'air facile, mais quand on écrit soi-même on sait que rien ne l'est. Bref, j'en oublierais presque que moi aussi j'ai passé du temps dans les greniers et que personne n'est jamais venu me voir. La licence poétique, je suppose.
_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
DocLulu
Plume de Kinor


Inscrit le: 29 Fév 2016
Messages: 113

MessagePosté le: 22/03/2016 21:16:05    Sujet du message: Etoile fuyante Répondre en citant

Grâce a tous vos commentaire je viens de comprendre... A l'instant... Et en relisant avec cette information supplémentaire, le texte prend alors toute sa consistance. Les détails éparpillés sont délectable et le récit est parfait.
Félicitations Tober.

Signé "Un homme long a la détente"
_________________
Écriture, l'ancre de nos vies.
Revenir en haut
Monio
Plume de Calao


Inscrit le: 19 Mai 2015
Messages: 76

MessagePosté le: 22/03/2016 22:04:54    Sujet du message: Etoile fuyante Répondre en citant

Un texte aéré,agréable a lire,et énigmatique.

J'aime bien.
Revenir en haut
jeeves
Plume de Phoenix


Inscrit le: 30 Aoû 2012
Messages: 1 377

MessagePosté le: 23/03/2016 09:21:52    Sujet du message: Etoile fuyante Répondre en citant

D'accord avec tout ce qui a été dit.
Mon préféré!
L’écharpe jaune et la mèche blonde m'ont mis sur la voie.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 08/12/2016 08:46:24    Sujet du message: Etoile fuyante

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 223 - un inconnu qui vous connait... -> Critiques constructives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com