A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Thnêtà phroneî

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 224 - une vieille dame armée... -> Critiques constructives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
jeeves
Plume de Phoenix


Inscrit le: 30 Aoû 2012
Messages: 1 422

MessagePosté le: 06/04/2016 08:17:15    Sujet du message: Thnêtà phroneî Répondre en citant

Thnêtà phroneî

« Qu’espérais-tu pauvre vieille folle ? Tu pensais t’en tirer, à venir t’installer ici dans ce château perdu sur une île de la mer du Nord à mille kilomètre de la civilisation ? Même pas hanté, cette vieille baraque qui craque de partout ! Tu es seule. Regarde-toi ! Tes beaux cheveux d’autrefois sont gris, ternes et clairsemés. Ta peau ridée se craquelle, tu ne sais plus fabriquer d’onguents miracle. Les gens de maintenant ne cultivent plus les bonnes plantes, ils les ont remplacées par des du colza et du maïs.
Il fait tellement froid dans ce pays que tu ne peux cultiver que des navets. Repas de Roi: soupe de navet, ragoût de navet et tarte aux navets. Tu as oublié les faisans rôtis aux airelles et girolles ? C’était ton plat préféré. Tu es obligée de couper du bois toi-même pour te chauffer, à ton âge ! Alors qu’autrefois d’un simple geste des troncs entiers flambaient dans les cheminées du palais.
Les rois n’épousent plus des princesses déguisées en bergères mais des top-modèles, mères célibataires ou divorcée. Les larbins sont invités au mariage. Leurs enfants vont à l’école publique du quartier avec les filles de leur chauffeur. Ils n’ont plus besoin de nous.
Ta filleule est morte depuis longtemps, que te reste-t-il d’elle ? Une pantoufle de vair, même pas la paire.
Tu n’as pas compris que les citrouilles ne se transforment plus en carrosses mais en métro, que les chevaliers n’ont plus de fiers palefrois mais des motos pétaradantes et malodorantes ? Ok, les chevaux aussi l’étaient mais eux pouvaient se nourrir le long du chemin.
Notre époque est révolue. J’ai voyagé dans le monde entier, j’ai cherché partout ; Nous sommes bien les deux dernières fées. Tu as remarqué qu’au cours des siècles nos pouvoirs ont grandement diminués, il reste très peu de magie en nous et je compte bien m’en servir pour anéantir ce monde pourri, perdu, ce monde qui a cessé de croire au surnaturel. Nous allons disparaître mais eux aussi.
Nous pouvons conjuguer nos forces pour lancer un dernier sortilège fatal. Le premier jour d’Anthestérion, nous concentrerons assez d’énergie pour détruire ces populations sans principe et sans loi. Nos deux baguettes doivent se diriger ensemble vers ce point-ci. J’ai retrouvé une ancienne incantation gaélique, traduite par Pomponius Méla qui, conjuguée à un verset de l’épître de Paul aux corinthiens, devrait être efficace, le grec est plus difficile que le celte mais le résultat sera sans appel et dévastateur. Tu n’es pas gâteuse au point d’avoir oublié les langues anciennes, je suppose ? »

La très vieille dame se redressa lentement et regarda celle qui venait de l’apostropher de façon si grossière. Elle était très heureuse dans son palais des courants d’air, dans sa solitude. Elle adorait la soupe de navets et si les princes épousaient des filles-mères c’était leurs affaires. Ils n’étaient ni plus ni moins heureux que les enfants des rois de sa jeunesse. Au moins ils pouvaient choisir eux-mêmes.
Les nouvelles façons de vivre ne la dérangeaient pas, à chaque époque ses coutumes !
Où avait-elle rangé sa baguette ? Celle-ci n’avait pas servi depuis quelques siècles …Voyons ? Oui ! Dans le tiroir avec le sécateur et l’engrais. Elle tendit la main vers le meuble et malgré les rhumatismes qui lui paralysaient les doigts, se saisi de son arme et tira sur l’avant-dernière fée de l’univers. Redressant la baguette, elle souffla doucement à l’extrémité pour dissiper la petite volute de fumée qu’avait produit le sortilège.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 06/04/2016 08:17:15    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 668

MessagePosté le: 06/04/2016 08:39:41    Sujet du message: Thnêtà phroneî Répondre en citant

jeeves a écrit:

Les rois n’épousent plus des princesses déguisées en bergères mais des top-modèles, mères célibataires ou divorcée. Les larbins sont invités au mariage. Leurs enfants vont à l’école publique du quartier avec les filles de leur chauffeur. Ils n’ont plus besoin de nous.


jeeves a écrit:
Ta filleule est morte depuis longtemps, que te reste-t-il d’elle ? Une pantoufle de vair, même pas la paire.


jeeves a écrit:
J’ai retrouvé une ancienne incantation gaélique, traduite par Pomponius Méla qui, conjuguée à un verset de l’épître de Paul aux corinthiens, devrait être efficace, le grec est plus difficile que le celte mais le résultat sera sans appel et dévastateur. Tu n’es pas gâteuse au point d’avoir oublié les langues anciennes, je suppose ? »



jeeves a écrit:
Où avait-elle rangé sa baguette ? Celle-ci n’avait pas servi depuis quelques siècles …Voyons ? Oui ! Dans le tiroir avec le sécateur et l’engrais.


J'ai cité les éléments que j'ai trouvés les plus drôles dans ce petit texte très bien écrit. Tout l'univers des fées rendu presque incompatible avec le monde moderne, c'est une géniale idée ! Plus encore, c'est le discours intérieur plein d'amertume qui est vraiment drôle. Et la chute ! La chute est parfaitement réussie. Top classe !
Pourquoi n'ai-je pas voté ? Eh bien je me le demande...
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 668

MessagePosté le: 06/04/2016 08:48:49    Sujet du message: Thnêtà phroneî Répondre en citant

Jeeves : comment as-tu fabriqué le titre ? Smile
Revenir en haut
jeeves
Plume de Phoenix


Inscrit le: 30 Aoû 2012
Messages: 1 422

MessagePosté le: 06/04/2016 12:53:59    Sujet du message: Thnêtà phroneî Répondre en citant

Smile Merci.
J'ai cherché une locution en Grec ancien, qui ait un rapport avec la mort.
Comme souvent, j'ai trouvé la dernière phrase en premier et j'invente le reste pour la mettre en valeur.
...Je fait comme Victor Hugo ( comme dirait ta super-pimbêche!).
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 668

MessagePosté le: 06/04/2016 13:04:03    Sujet du message: Thnêtà phroneî Répondre en citant

jeeves a écrit:
Smile Merci.
J'ai cherché une locution en Grec ancien, qui ait un rapport avec la mort.
Comme souvent, j'ai trouvé la dernière phrase en premier et j'invente le reste pour la mettre en valeur.
...Je fait comme Victor Hugo ( comme dirait ta super-pimbêche!).


Ma foi, c'est une bonne méthode ! Very Happy
Revenir en haut
DocLulu
Plume de Kinor


Inscrit le: 29 Fév 2016
Messages: 113

MessagePosté le: 09/04/2016 11:27:09    Sujet du message: Thnêtà phroneî Répondre en citant

Moi je me suis énormément amusé a lire ton texte ! D'où mon vote !
J'ai adoré les références multiples et le décalage évoqué avec le monde réel...
Et la fin sublime surprend !
Bravo Okay
_________________
Écriture, l'ancre de nos vies.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 21/01/2017 18:23:00    Sujet du message: Thnêtà phroneî

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 224 - une vieille dame armée... -> Critiques constructives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com