A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Flagrant Délit

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 224 - une vieille dame armée... -> Critiques constructives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
clara b.
Plume de Quetzal


Inscrit le: 23 Jan 2016
Messages: 22

MessagePosté le: 09/04/2016 10:32:14    Sujet du message: Flagrant Délit Répondre en citant

Flagrant délit

- Madame Lambert? Bonjour, je suis votre avocat commis d’office. Maitre Renaud.
- Bonjour Monsieur Renaud. Vous pouvez m’appeler Maryse.
- C’est Maitre, mais bon… Connaissez-vous les faits qui vous sont reprochés?
- Bien sûr voyons, je suis peut-être vieille mais pas sénile.
- Je vois ça… Expliquez-moi votre version des faits. La police déclare vous avoir surpris en flagrant délit de vol.
- C’est exact, j’étais bien en train de voler. Voilà! Je signe où?
Le jeune avocat reste quelques instants interdit, il n’a jamais eu affaire à une telle désinvolture. Il observe en silence les sillons de son passé, ses yeux gris très vifs, ses mains mouchetées posées calmement sur la table. Il pense un instant à sa grand-mère disparue puis reprend:
- Vous connaissez la victime?
- Oui, évidemment! C’est Monsieur Jacquemin, il vit dans le quartier
- Pour quelle raison essayiez-vous de lui dérober sa sacoche?
- Notez: pour l’argent. C’est un mensonge, mais si ça peut accélérer les choses…
- Mais pourquoi vouloir être condamné au plus vite?
- Pour un simple vol. Le policier a juste eu de la chance d’être dans le restaurant au moment où je volais la sacoche discrètement. Mon casier est vierge. Je ne prendrais que quelques mois avec sursis, maximum.
- Nous pourrions plaider non-coupable, évoquant une crise de démence passagère ou même une simple absence. Votre âge joue en notre faveur.
- Monsieur Renaud! Me voyez-vous sénile? Non? Donc pourquoi me rabaisser moi-même? Vais-je devoir jouer la gâteuse pendant l’audience?
- Calmez-vous! Je vous proposais une solution, je suis là pour vous défendre.
- C’est bien aimable, mais contentons-nous de la vérité. Et puis, se faire pincer pour ce vol, ce n’est pas cher payé pour tout ce que j’ai fait
- Vous voulez dire que vous avez commis d’autres délits?
- Absolument!
- Ne dîtes pas ça devant le juge! Surtout pas!
- Je ne suis pas sénile, je vous le répète! Vous ne mémoriser pas ou quoi? Mais si vous vous taisez, je vous confesserai peut-être tous mes délits.
Le jeune avocat s’appuie au dossier en signe d’écoute, la vieille dame raconte qu’elle s’ennuyait dans son quartier résidentiel, elle décida de créer un salon de thé ilégal dans sa véranda. Elle devint vite la confidente des femmes du quartier. Elle découvrit que ces résidences proprettes cachaient en leurs murs de sales histoires. C’est là que lui vint l’idée: elle allait aider ces femmes.
La première fois, elle mit un somnifère dans le café d’un homme d’affaires qui devait rejoindre sa maîtresse pour le week-end. L’homme s’endormit à la gare, rata son train et dût rentrer penaud à la maison. Une fois, elle menaça de sa cane un commerçant qui délaissait sa famille pour se tuer au travail. L’homme qui fermait son rideau de fer, crut qu’on logeait une arme au creux de ses reins pour le voler. Son agresseur s’enfuit, sûrement dérangé, mais l’homme ressentit la fragilité de son existence. Quelques semaines plus tard, il laissait sa boutique en gérance.
L’avocat sourit à présent, il semble amusé et très intéressé par cette pelote d’histoires. Il l’interroge sur la raison réelle de ce vol.
- Une lettre. Monsieur Jacquemin avait une lettre dans sa sacoche qu’il allait poster en allant au travail ce matin. C’était une lettre de rage, d’incompréhension. Il écrivait à son fils Raphaël de ne plus remettre les pieds sous son toit, il n’y avait pas de place pour un homosexuel chez eux...Drôle de missive en ce premier jour du printemps, vous ne trouvez pas? je devais intervenir!
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 09/04/2016 10:32:14    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Hori
Administrateur


Inscrit le: 21 Aoû 2009
Messages: 1 931

MessagePosté le: 09/04/2016 20:47:55    Sujet du message: Flagrant Délit Répondre en citant

J'ai trouvé cette vieille dame très sympathique et je suis friande de dialogues policiers. L'expression "pelote d'histoires" m'a bien plu.

Par contre les coquilles m'ont un peu rebutée (quelques fautes de frappe - manifestement ce n'est pas l'orthographe qui est en cause - et puis virgules peu judicieuses, ponctuation anglo-saxonne voire manquante...) ; ce texte aurait-il été envoyé "à l'arrache" ? Razz
Revenir en haut
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 907

MessagePosté le: 10/04/2016 19:16:12    Sujet du message: Flagrant Délit Répondre en citant

Une belle création, ce personnage de vieille dame à la langue bien pendue qui veut le bien de tous et a réponse à tout. Un dialogue très vivant et amusant.
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 22/01/2017 17:12:53    Sujet du message: Flagrant Délit

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 224 - une vieille dame armée... -> Critiques constructives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com