A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Une photo

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Loustic
Plume de Calao


Inscrit le: 24 Oct 2015
Messages: 57

MessagePosté le: 14/04/2016 18:07:21    Sujet du message: Une photo Répondre en citant

Une photo

Une photo, qu’est-ce une photo ? Un rectangle de papier un peu épais avec une couche de polyéthylène et un couchage à base de résine pour un aspect et un toucher un peu plastifié. Une description bien technique (dixit dico) d’un truc chimique sale et polluant. Sur lequel on fige la multitude de pixels de la chambre noire sur le capteur de l’appareil.

Parfois dans la lumière, parfois dans un coin sombre, prise avant d’étouffer notre jeunesse, avant que les regrets ne naissent, ou avant que les ans nous caressent. Inutile de tourner le dos à ses interrogations, elle est là, témoin infaillible de tout, comme une tache d’encre multicolore nous mettant face à nous-mêmes. Montrant sans embarras la douceur de notre enfance que l’on brûle avec insouciance. Illustrant la fleur sauvage d’un amour, cadençant le choc des saisons, des années, montrant nos corps affaiblis et nos traits forcis par l’âge. Elle rejoue nos rêves et souligne nos joies. Elle fait renaître les souvenirs là où stagnait l’oubli. Elle écrit en couleur sur nos murs une figurative expression colorée de la course inexorable du temps. Heureusement, seuls s’y affichent les bons moments, ceux qui montrent combien d’exister, nous avons eu raison. Très sélective, elle exhibe les gagnants, pas les perdants ou seulement ceux qui perdent avec panache. Pour ceux qui ont traversé la vie à genoux bien plus que debout, les pâles et rares images montrent de faux petits sourires des émotions passagères qu’ils ont vécus, avec le ventre ou le cœur, mais elles restent brillantes et sereines. Si elle montrait nos chagrins, nos désillusions et nos querelles, pour éviter les maux et les chaînes, le bon chemin nous indiquerait-elle ?

Heureusement, même si parfois elle ne sert qu’à dissimuler un trou dans la tapisserie, une photo, c’est aussi autre chose, un rectangle de papier, sans doute, mais il restitue un instant, un beau souvent heureux. Ou l’image aplatie d’un paysage qui a séduit. Elle ne représente qu’une fraction de seconde, elle n’a ni d’avant ni d’après. Blottie dans un album, on la regarde régulièrement avec la nostalgie de l’instant qu’elle fait revivre. Se remémorant la situation, en tournant les pages, souvent en famille, avec des sourires amusés sur le temps passé.

On en trouve cachée juste sur le cœur, dans la poche de poitrine, celle-là, on la contemple avec passion, parfois on l’embrasse avec tendresse. Une autre, sous un transparent, dans un portefeuille, affiche une famille entière en un jour de fête, Noël peut-être. Ici, déjà, plus personne ne pense à la résine qui retient l’encre des couleurs, seuls sont visibles à nos yeux curieux et occupent nos pensées, les sourires et les situations qu’elle montre.

L’oubliée : Au fond d’une boîte, elle gît, implorant que des mains compatissantes la caresse et un visage sur elle se penche. Celle-ci, c’est l’orpheline, le doublon. Celle un peu floue ou mal cadrée qui n’a pas gagné pas sa place dans l’album, mais que jeter, on n’ose. Oh, parfois on la sort, une fois tous les dix ans, lors d’un événement particulier ou d’une recherche pour étayer des souvenirs. On ouvre la boîte et on fouille, de plus en plus profondément et, même ayant trouvé la photo recherchée, emportés par l’élan du souvenir, rares sont ceux qui n’atteignent pas le fond du carton.

L’affreuse ! Le plus souvent elle orne un permis de conduire obtenu, il y a trente ans. Ou une carte d’identité, plus récente, certes, mais encore plus moche. Ce qui autorise à penser que la police a une propension à aimer l’art abstrait pour vérifier l’identité d’un individu sur de tels clichés.

La nostalgique : celle, un peu ancienne, que l’on regarde avec une certaine jalousie, elle nous propose de mesurer le temps qui passe. On sourit en voyant la mode du moment. On se demande comment on osait porter un tel accoutrement. Une jupe plissée longue et mal coupée, un pantalon au bas si large que les chaussures, il fait oublier. Une coiffure qui faisait fureur en un temps si proche, complétement surannée aujourd’hui. En ce temps-là, nous avions trente ans de moins… et de contempler ces vieilles images avec regret, espérant presque le temps remonter.

La belle : celle qui trône dans un beau cadre largement mérité. Garçon ou fille, tous deux en robe blanche, sortant de l’église après leur première communion. Et ,sans doute, la dernière ! Une dizaine d’années après, à côté sur la commode, la plus grande de toutes, la femme en robe blanche, l’homme de noir vêtu, échangeant un regard plein des promesses qu’ils affichent gaillardement, sachant déjà les engagements qu’ils ne tiendront pas et toutes les misères qu’ils vont s’imposer l’un à l’autre au cours de leur vie.

La précieuse : on la cache dans son journal intime, on la glisse dans son cartable, son portefeuille ou son sac, on la regarde en douce. Le soir, on la cale contre son réveil. Sous l’oreiller, plus on ne la met, pour ne pas l’abîmer. Portrait d’une fille, d’une femme, d’un garçon ou d’un homme ! Qu’importe, l’émerveillement est le même, la tête en feu, le cœur enivré de ce regard qui ne connaît pas le prix, mi-soupir mi-sourire, de la vie. Parfois, pour la jalousie exciter, fièrement on la montre à ses amis. Quel avenir est-il permis d’imaginer pour cette vue symbolique ?

Sera-t-elle déchirée pour en retirer l’intrus, celui qui a rompu ? Cruel, l’autre a planté ses crocs sur la photo y faisant de grands accrocs. Libérer la place près de soi n’effacera pas l’intime déchirure, loin de là. Seule solution : la jeter pour ne plus la regarder ! Mais qui est prêt à le faire ? Se séparer de ce que l’on croit être sa raison d’être, l’image de sa douleur sur papier glacé ! On ne jette pas un bonheur, même conjugué au passé. Les peines d’amour sont-elles mortelles ? Non heureusement, sinon il n’y aurait pas assez de lois, de tribunaux et d’échafauds pour condamner les assassins ! clame la pauvre photo. Elles sont brèves, affirment le plus grand nombre, quand un amour se meurt, bien tôt, un autre voit le jour. Elle n’est que le reflet d’une réalité ayant existé, d’aucune responsabilité, on peut l’accabler sur la pérennité de cette vérité figée. Le passé, elle le fait vivre, point la destinée.

Une autre photo est prise par le même appareil, seul un personnage est changé, imprimée sur le papier provenant de la même boite, elle prend la place de l’autre contre le réveil. Jusqu’au jour où… la larme à l’œil, après l’avoir déchirée, on en ramasse les petits bouts, sans se résigner à les jeter une bonne fois pour toutes. Avec du temps, les minuscules morceaux, on arrive à les recoller, toutefois le résultat est mitigé et souvent à durée limitée. Pour l’image, un moment désolée d’être ainsi maltraitée, tout s’arrange, désormais, l’hiver est passé, elle est prête à recommencer, à revivre pleine d’espoir, puisqu’elle vient tout juste d’être réimprimée… et sur un cœur déposée le temps d’un nouvel été.

Loustic
_________________
Tous les Nègres ne sont pas noirs et l'esclavage éditorial existe encore légalement !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Publicité






MessagePosté le: 14/04/2016 18:07:21    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Loustic
Plume de Calao


Inscrit le: 24 Oct 2015
Messages: 57

MessagePosté le: 18/04/2016 10:56:36    Sujet du message: Une photo Répondre en citant

Aucun commentaire ! Pas généreux AVP
Pourtant je ne pense pas qu'il y ait de faute.
Je considère donc ce texte comme peu attrayant.

Je précise je ne cherchais pas de commentaires constructifs, ce n'est pas l'endroit. Seulement un avis général.
_________________
Tous les Nègres ne sont pas noirs et l'esclavage éditorial existe encore légalement !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 5 294

MessagePosté le: 18/04/2016 12:24:26    Sujet du message: Une photo Répondre en citant

Comme tu le dis, on n'est pas dans les "critiques constructives", on n'est pas obligé de commenter ni même de donner un avis général, c'est le jeu ! Wink
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 18/04/2016 16:40:50    Sujet du message: Une photo Répondre en citant

Moi j'aime beaucoup ce texte : la photo est une belle allégorie de l'amour perdu, des illusions du mariage puis de ses désillusions et enfin de son éternel recommencement. Le ton est humble et émouvant à la fois. Beaucoup de jeux de mots (je pense aux lois, tribunaux, aux échafauds) répondent aussi aux jeux de sons et réent une sorte de scansion très audible, très pénétrante. Un petit bout de papier (la photo) qui en dit long...

C'est parfaitement bien écrit Loustic. Smile
Revenir en haut
Lili
Plume de Benu


Inscrit le: 27 Oct 2015
Messages: 244

MessagePosté le: 21/04/2016 16:46:02    Sujet du message: Une photo Répondre en citant

Dommage, avec le numérique les photos ne sont plus sur papier glacé. Enfin, beaucoup moins.
Sortir l'ordi serait plus facile que l'ouverture d'un album.
Enfin, personnellement, cela ne ma gêne pas !
_________________
À quoi sert de voir dans un monde qui ferme le yeux.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 08/12/2016 08:52:45    Sujet du message: Une photo

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com