A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Virgignia Woolf

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes parlantes -> En ce moment, vous lisez quoi ?
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dolo21
Plume de Benu


Inscrit le: 06 Mai 2016
Messages: 204

MessagePosté le: 06/05/2016 18:03:15    Sujet du message: Virgignia Woolf Répondre en citant

Je lis "les années" de V. Woolf.


Quatrième de couverture :
"Le temps, Virginia Woolf n'a pas d'autre sujet. Les années passent, de 1880 à 1918 et au temps présent, dans ce roman de 1937. Il raconte l'histoire d'une famille en trois générations, où tout change, conditions économiques, valeurs spirituelles et morales. Les faits ne sont rien sans la vision, l'histoire sans le sentiment de la durée, l'extérieur sans l'intériorité. Le présent est pénétré de souvenirs, et le passage du temps marque les corps et les cœurs. Le miracle est que le lecteur se sent à chaque instant touché, englobé dans une histoire qui devient la sienne propre. L'angoisse est la forme extrême de cette interrogation de la vie qui constitue comme la fondation du roman. Et son sujet, plus que la destinée de tel ou tel personnage, est bien la vie - la vie intérieure, bien sûr, et la contemplation."

J'ai découvert cet auteur assez récemment avec "Mrs Dalloway" que j'ai beaucoup aimé, du coup j'ai eu envie de récidiver avec "Les années". J'aime particulièrement ce style d'écriture, un peu intimiste, qui permet d'entrer en résonance avec la psychologie des personnages, de saisir leurs tourments, leurs questionnements. On est très vite dans la tête des protagonistes, on évolue avec eux au fil de la lecture, on a l'impression d'être leur ami intime. Les mots sont posés avec subtilité et précision. V. Woolf est devenu pour moi un modèle d'écriture.

Dolo.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 06/05/2016 18:03:15    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 814

MessagePosté le: 06/05/2016 19:15:49    Sujet du message: Virgignia Woolf Répondre en citant

J'apprécie énormément Virginia Woolf que j'ai eu la chance de lire sans ma jeunesse, pendant mes études et dans le texte original. TU décris très bien l'effet produit sur le lecteur par son style et le caractère intimiste de son inspiration.
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dolo21
Plume de Benu


Inscrit le: 06 Mai 2016
Messages: 204

MessagePosté le: 06/05/2016 19:25:59    Sujet du message: Virgignia Woolf Répondre en citant

Merci pour le compliment Danielle.
Tu es donc capable de lire l'anglais littéraire, quelle chance! Je suis toujours impressionnée par les personnes qui maitrisent plusieurs langues. C'est une inestimable richesse.
Revenir en haut
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 814

MessagePosté le: 07/05/2016 07:52:03    Sujet du message: Virgignia Woolf Répondre en citant

J'ai fait des études d'anglais qui m'ont peu servi, sinon à conserver le plaisir de lire dans cette langue!
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 07/05/2016 14:45:36    Sujet du message: Virgignia Woolf Répondre en citant

Un de mes meilleurs souvenirs de la Fac : la traduction d'extraits de "Mrs Dalloway" et la découverte du substrat du stream of conscienceness (c'est bien comme ça?). Je l'ai lu en français aussi, ce n'était plus la même magie... Ce prof de fac était magique!
Revenir en haut
Dolo21
Plume de Benu


Inscrit le: 06 Mai 2016
Messages: 204

MessagePosté le: 07/05/2016 18:42:25    Sujet du message: Virgignia Woolf Répondre en citant

Bonjour Donaco,

En effet, c'est assez surprenant cette capacité d'écrire directement le flux de pensée des personnages. A la lecture ça me donne le sentiment de faire corps avec eux, d'être à leur place. J'aime beaucoup cette manière d'écrire. Dans "Les années" c'est un peu moins présent, mais V.Woolf parvient toujours à nous faire entrer au plus près de ses personnages.
En revanche, je serais bien incapable de la lire et de l'apprécier à sa juste valeur en Anglais.

Connaissez-vous d'autres auteurs qui ont utilisé ce mode d'expression?
Revenir en haut
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 909

MessagePosté le: 08/05/2016 14:41:10    Sujet du message: Virgignia Woolf Répondre en citant

Virginia Woolf fait partie de ces auteurs que je connais bien sans n'avoir jamais rien lu d'elle. Je vais y remédier, grâce à ce post. Damn it !
_________________
En savoir plus


Dernière édition par Orcus le 08/05/2016 17:22:38; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 814

MessagePosté le: 08/05/2016 16:22:59    Sujet du message: Virgignia Woolf Répondre en citant

D'après mes recherches et mes souvenirs, ont utilisé le même mode d'expression Faulkner dans Le bruite et la fureur, James Joyce( mais je ne garde pas un excellent souvenir de ses romans trop longs et touffus) , Toni Morrison, une auteur que j'affectionne. Beloved est un chef d'oeuvre.
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dolo21
Plume de Benu


Inscrit le: 06 Mai 2016
Messages: 204

MessagePosté le: 08/05/2016 21:40:35    Sujet du message: Virgignia Woolf Répondre en citant

J'ai entendu parler de Joyce, mais j'avoue que ça m'effraie un peu. Ulysse semble incontournable mais pas facile à lire. Peut-être qu'un jour je me déciderai à m'y plonger, quand j'aurais du temps et que je serai zen (donc dans très très longtemps Mr. Green ). Pour Faulkner et Morisson, je ne les connais pas. Je vais aller voir ça de plus près. Merci pour le conseil Danielle.

N’hésite plus Orcus, Virginia te transportera loin, très loin...
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 09/05/2016 07:39:57    Sujet du message: Virgignia Woolf Répondre en citant

D'Henry James, tu as aussi l'excellent "Ce que savait Maysie", publié en feuilletons entre 1896 ET 1897 (je crois que c'est Yourcenar qui l'a traduit en français dans les années 60).

Si le chemin de conscience n'est pas forcément exploité, l'originalité de cet écrit tient au fait que tout est raconté du point de vue d'une petite fille, ballotée entre ses deux parents divorcés. On dirait "focalisation interne" en narratologie. C'est un procédé résolument moderne à l'époque de James. Ceci dit, c'est l'un des rares livres qui exploite cette technique de narration. C'est édifiant : le monde des adultes (et tous les égoïsmes, supercheries, tromperies qui s'y trouvent...) analysé par une enfant qui perçoit tout... mais ne comprend pas tout. Par contre, le lecteur, lui, comprend parfaitement ce dont il est question.
Revenir en haut
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 923

MessagePosté le: 09/05/2016 10:45:16    Sujet du message: Virgignia Woolf Répondre en citant

Pour ce qui est de Virginia Woolf, je suis à peu près comme Orcus, j’ai à peine lu et effleuré quelques nouvelles, mais les post précédents me donnent envie de m’y plonger résolument.

Ce que savait Maisie, je l’ai lu il y a longtemps et j’avais beaucoup aimé. Déjà, je suis très attiré par les histoires et les points de vue d’enfant (cf le clin d’œil de mon avatar). Et dans « Maisie », j’avais été frappé par ce que tu notes, Donaco, la façon à travers la vision de l’enfant de nous faire comprendre ce que lui-même ne comprend pas. Je ne sais pas si cette technique, ce mode de narration ( au-delà de la focalisation interne) et qui bien sûr ne vaut pas uniquement pour les enfants, porte un nom.
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 06/07/2016 12:45:16    Sujet du message: Virgignia Woolf Répondre en citant

Pour en revenir à mon prof de Fac - un lettré parfaitement smart, humour british, une courtoisie à l'ancienne- il parvenait à nous faire trouver le mot le plus juste. Ah fallait y aller ! Un jour, il a fallu aller jusqu'à traduire : "l'âne mange son picotin" ! Eh ouais! On le dit comme ça, ça n'a l'air de rien (en même temps, on ne le dit pas tous les jours non plus Mr. Green ) mais imaginez vous représenter l'image en anglais (un âne avec un petit chapeau et une mangeoire accrochée à ses oreilles... Vous voyez ce que je veux dire ? Mr. Green ) C'était extrait de "Retour à Howards end" . Eh ben, quand on l'a trouvé, ben on était fiers Smile Ah c'tait bath ce cours (pour parler comme Flaubert Smile) Rien que pour ce cours--là, je retournerais bien à la Fac Smile. Sinon non, non vraiment...


...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 04/12/2016 19:21:55    Sujet du message: Virgignia Woolf

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes parlantes -> En ce moment, vous lisez quoi ? Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com