A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

ASSATAN

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 227 - le mail satanique -> Critiques constructives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 588

MessagePosté le: 16/05/2016 18:01:28    Sujet du message: ASSATAN Répondre en citant

"Lila Tall ouvrit le mail et le lut : « Envoie ce mail à 13 de tes contacts qui l'enverront à 13 de leurs amis et ce, pendant 13 jours. Sinon, ton ordinateur brûlera en enfer !»

Ridicule !... songea-t-elle. Heure d'émission : 0h 01, même pas un exercice de numérologie ! L'émetteur ? hubzhelbet@satan.as. Hum... Piètre anagramme de Belzebuth. Satan.as : pas assez créatif, on frôlait la caricature... La menace : peu crédible. Tout cela manquait cruellement d'originalité. Il devenait difficile de recruter... Elle le lui dirait en face lors de l'entretien à minuit quinze. Il finissait son travail de livreur assez tard.

Lila Tall dirigeait une vaste entreprise, un conglomérat qui mettait en synergie des psychologues ou psychiâtres véreux, des dépanneurs informatique sans éthique, des cartomanciennes de pacotille qui se transféraient les carnets d'adresses des personnes piégées par ce genre de vérole internétique. Une affaire juteuse : on créait des « mails indésirables » destinés à effrayer des internautes fragiles ou peu soucieux de leur sécurité informatique, on les bombardait de menaces bien sonnées. Ce bataillon de professionnels était à l'affût : la moindre pathologie détectée permettait de relayer l'information, selon les symptômes, au corps de métier correspondant : on avait un gros fichier de prospects avec les abonnés de Meetic, pour les antivirus. Ceux qui consultaient l'horoscope ou le Tarot étaient fichés dans le secteur Cartomancie et c'était ainsi pour tous les profils à traiter.
Il arrivait toujours que les prospects substantiels pré-selectionnés finissent par appeler ASSATAN, dépannage informatique en tout genre ou contactent ses autres services.

Le PDG d'ASSATAN n'avait pas d'états d'âme. Maints déboires amoureux, le sentiment d'avoir raté sa vie affective et aussi l'appétit sanguin qui l'habitait, sa concupiscence, sa rancoeur accumulée envers les couples amoureux, sa misanthropie générale faisaient d'elle un être machiavélique dépourvu de tout scrupule. Le cas le plus grave survenu aujourd'hui– les journaux avaient titré : « Une jeune fille, harcelée par des spams menaçants, se suicide » – ne l'avait pas arrêtée. Elle n'hésiterait devant aucune basse manœuvre : elle n'avait rien à perdre, sauf de l'argent et c'était hors de question. Physiquement, Lila Tall avait un charme fou. Ses formes charnues, son teint de fleur, l'incarnat incroyable de sa peau, son sourire faisaient d'elle une très jolie femme et la lueur impérieuse de ses yeux révélait son tempérament. C'était une beauté diabolique : un physique de rêve, un cœur de fiel.

Quand la sonnette retentit, elle ouvrit la porte... Le livreur ? Non, ce n'était pas lui... L'homme qui se tenait devant elle lui fit une forte impression. Il était très séduisant... et la suavité de sa voix, extraordinaire. Que disait-il ? Elle ne comprit pas sur le champ tant elle restait envoûtée par son regard.
- Signez-là... en bas du parchemin, répétait-il.
Et elle comprit.
La noirceur de son âme l'avait amenée à ce point de non- retour Elle pouvait signer, se damner, oui. Que perdrait-elle ? Rien. Que gagnerait-elle ? demanda-t-elle. Il ne répondit pas. Mais elle sut. L'ellipse doublée d'un regard si pénétrant était trop... suggestive...
Lui, son regard était charbonneux, profond, étincelant. Son regard à elle était de feu. On eut dit deux gerbes d'éclairs qui se rencontraient un soir d'orage et allaient s'électrocuter ensemble pour former un brasier grandiose. Et éternel...
Elle signa. "
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 16/05/2016 18:01:28    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Hori
Administrateur


Inscrit le: 21 Aoû 2009
Messages: 1 827

MessagePosté le: 22/05/2016 14:54:19    Sujet du message: ASSATAN Répondre en citant

C'était le quatrième texte sur ma liste. Smile

J'ai trouvé l'idée très originale et la structure de l'entreprise maléfique est bien expliquée. Par contre, j'ai eu l'impression que le texte était trop désuni, sans histoire d'un seul tenant. Nous avons une courte phase de narration au début qui illustre la grande explication du milieu de texte (description de l'entreprise puis de sa PDG). Puis, on revient à une narration classique avec l'arrivée du diable. Mais il n'y a pas vraiment de lien entre les deux phases de narration, rien qui nous tienne vraiment en haleine. Par contre, j'ai apprécié l'ambiance nocturne et vénéneuse, comme si le texte était bleu nuit rehaussé de touches carmin (effet synesthésique créé par le champ lexical du mal ?).
Revenir en haut
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 913

MessagePosté le: 22/05/2016 16:35:17    Sujet du message: ASSATAN Répondre en citant

Texte de circonstance, on parle beaucoup de "rançongiciel" en ce moment, ces virus qui permettent aux hackers de prendre à distance le contrôle de l'ordinateur de la victime et de le débloquer contre rançon. Le business model d'ASSATAN est bien expliqué, on comprend bien ce que Tall fabrique.

J'ai moi-aussi écarté ce texte de mes votes pour cause de hors-sujet. Le mythe de Faust, en quelque sorte, a été greffé sur le sujet du jour, évacué en deux paragraphes, les deux premiers. En outre, le rôle du livreur n'est pas très clair, j'ai du mal à le situer dans cette histoire.

En revanche, l'idée est originale : à force de noirceur, Lila Tall parvient à intéresser le Diable lui-même. Quiconque aurait pris peur, pas elle, elle imagine déjà le profit qu'elle peut en tirer. Et les yeux charbonneux de ce grand méchant loup lui renvoie son image. La rencontre est bien rendue.

Une remarque de détail : des "formes charnues", n'est-ce pas un pléonasme quand on parle d'une belle femme ? Parler de "formes" ou de "chair" n'aurait-il pas suffi ? Si Tall avait été anorexique et qu'on parlait de ses formes, tout le monde aurait fait l'association avec un sac d'os sans qu'il faille préciser qu'elle n'en avait pas.
_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 823

MessagePosté le: 23/05/2016 10:42:48    Sujet du message: ASSATAN Répondre en citant

J'ai voté pour ce texte précisément à cause de ce mythe de Faust "revisited" et du personnage de Lila Tall que j'ai trouvé intéressant, original et bien dépeint dans tous ses côtés retors et... diaboliques.
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 588

MessagePosté le: 23/05/2016 12:45:13    Sujet du message: ASSATAN Répondre en citant

Orcus a écrit:
Une remarque de détail : des "formes charnues", n'est-ce pas un pléonasme quand on parle d'une belle femme ?


Je ne suis pas machiste. Pour moi, des formes charnues signifient qu'elles sont pleines, ce n'est pas la même chose que "avoir de belles formes"... Mais pinaillons sur le détail...
Orcus, tu as lu trop vite : le livreur est celui qui a envoyé un mail et qui doit être reçu pour un entretien de recrutement.
Mais il m'aurait fallu une phrase de plus pour bien faire le lien... (soit beaucoup trop de caractères)...
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 588

MessagePosté le: 23/05/2016 12:48:48    Sujet du message: ASSATAN Répondre en citant

Merci pour vos commentaires !

Contente que Danielle ait aimé ce texte. J'aime beaucoup ces personnages maléfiques qui sombrent dans le mal sans vergogne, quand il s'agit d'une joyeuse fiction bien entendu.Smile

Le Malin est toujours un éternel séducteur, concupiscent et ravageur! C'est ce que j'ai voulu faire.
Revenir en haut
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 913

MessagePosté le: 23/05/2016 13:51:39    Sujet du message: ASSATAN Répondre en citant

Citation:
L'ellipse doublée d'un regard si pénétrant était trop... suggestive...

Donaco : fais-tu allusion au livre "Biographie d'un mythe" paru aux éditions Ellipses ?
_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 588

MessagePosté le: 23/05/2016 15:14:06    Sujet du message: ASSATAN Répondre en citant

oui mais non. Mais ayant consulté le lien, je trouve le livre très alléchant. Figure polymorphe du savoir qui donne le pouvoir, ce Méphisto a autant les allures d'un alchimiste condamné au bûcher par l'Inquisition qu'un homosexuel décrié comme hérétique dans certaines régions du monde aujourd'hui. Tout ce qui marche à l'envers est diablerie.
Aurait dit Amorth.
Revenir en haut
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 928

MessagePosté le: 27/05/2016 08:18:05    Sujet du message: ASSATAN Répondre en citant

ASSATAN ( Donaco)

J’avais d’abord placé en N°3 avant de modifier mon vote (ça m’arrive souvent)
J’aime beaucoup le portrait de cette femme, « physique de rêve, cœur de fiel », mûre pour se livrer au Diable. La fin est impressionnante, d’une frénésie qui rappelle les grands romans gothiques (On eut dit deux gerbes d'éclairs qui se rencontraient un soir d'orage et allaient s'électrocuter ensemble pour former un brasier grandiose)

La raison pour laquelle je n’ai finalement pas retenu ce texte, c’est que la logique de l’histoire m’a échappé ; La menace du mail et le pacte avec le Diable me semblent mal raccordés. Et comme Orcus, je n’ai pas bien compris ce qui concerne le livreur. Le mail vient il de lui ou réellement de Satan ? Dans ce dernier cas, il était de trop, vu les caractéristiques de cette femme. D’ailleurs dans la suite du texte, il n’est plus question de ce fameux mail.
L’impression que me fait ce texte, c’est que la consigne t’a lancée sur une bonne idée, mais que tu as eu du mal à faire cadrer les deux. Ce qui n’empêche que ce texte est bien écrit et que c’est un plaisir de lecture. Et aussi une exploitation intéressante des dérives de l’informatique.

Un point de détail :Avec la description que tu nous fais de cette femme, la qualifier de « très jolie femme » me semble un peu faible ; elle est au moins « très belle.»
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 588

MessagePosté le: 27/05/2016 18:16:14    Sujet du message: ASSATAN Répondre en citant

Merci d'avoir pris le temps de m'écrire un commentaire aussi explicatif, Tobermory !Smile

J'en prends note.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 09/12/2016 16:27:40    Sujet du message: ASSATAN

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 227 - le mail satanique -> Critiques constructives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com