A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Dix nuits

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 227 - le mail satanique -> Critiques constructives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 921

MessagePosté le: 16/05/2016 21:19:26    Sujet du message: Dix nuits Répondre en citant

1ère nuit
J’allais éteindre mon micro lorsque le message arriva :
De micronomicon@satan.as
Respecte exactement ces ordres
Dans les 13 jours tu dois
Dire à haute voix la phrase :
Ph' l’bglw'nadh wagh'ngl ‘ ptaka
Envoyer ce message à 13 personnes
Si tu respectes tu auras une vie heureuse avec les femmes l’argent et le pouvoir. Si tu oses mépriser ces ordres, la gente féminine se moquera de toi, tu auras plein de problèmes pécuniers et tu seras un déchet maudit de l’humanité.
Dépêche toi, plus que 13 jours !!!

Un canular ? Ce Micronomicon, parodie ou souvenir erroné du Necronomicon, le livre maudit de Lovecraft, auteur qu’évoquait aussi la phrase énigmatique ? Et quel charabia ! Cette gente féminine, ces problèmes pécuniers, combien de fois n’avais-je pas mis en garde mes élèves contre ces fautes grossières. Mes élèves ? Une intuition soudaine. Je farfouillai dans ma mémoire et dans mes archives, qui me crachèrent : Ryan. Ça remontait à huit ans. Un sale gosse, pourri de fric, fringues de marque et filles à la pelle, nul en français et ramenant tous les sujets au satanisme. Son mail devait donc être sérieux à ses yeux et non pas une simple blague.
Pas question que je cède. Moi, c’est ni Dieu ni Diable, ni superstitions. Quand je vois une échelle, je passe dessous, un trèfle à 4 feuilles, je le piétine.

Qu’est-ce qu’il cherchait avec cette phrase abstruse ?

Un tour sur le Net me renseigna : certains illuminés pensaient qu’en faisant prononcer telle incantation par des gogos, on « pompait » leur énergie vitale et on se l’appropriait. Merci petit salopard d’avoir pensé à moi ! Sans doute en souvenir de tes notes et de mon mépris. Comme je t’ai détesté… et envié pour ton fric et pour les filles canon que tu t’offrais. C’est l’heure de ma revanche. Et j’ai un avantage sur toi, je ne suis pas superstitieux.

2èmenuit, deux semaines plus tard
J’ai trouvé son adresse, une luxueuse villa en quartier résidentiel – le fric de papa encore. J’épie à travers la haie. Ryan apparait sur le seuil, silhouette de brute, regard féroce tendu vers les ténèbres, impatient sans doute des bienfaits de sa manipulation… diabolique.

3ème, 4ème,5ème nuits.

Je suis revenu, je l’ai vu à nouveau, l’air de plus en plus impatient. Chez moi, j’ai écumé la documentation du Net sur les diverses superstitions et rites sataniques et j’ai préparé cet « objet maléfique » : un miroir brisé sur lequel j’ai inscrit une phrase de mon cru, concoctée dans le même style lovecraftien que celle du mail. Je laisse tomber la chose par-dessus le muret, près du portail. Là, il la verra forcément.

6ème,7ème 8ème nuits.

J’ai seulement distingué sa silhouette passant et repassant derrière une fenêtre. Que fait-il ? En tout cas il a perdu le sommeil.

9ème nuit
Il erre dans son jardin, il gesticule en poussant des cris d’un infini désespoir. L’image d’un damné en enfer.

10èmenuit
Quand j’arrive, le quartier est en proie à une agitation inhabituelle. Gyrophares et sirènes secouent les ténèbres. Je me mêle à la foule massée dans la rue. J’entends plusieurs fois « suicide… »
Une exaltation inconnue m’envahit : c’est moi qui ai fait ça, avec un miroir brisé et une formule inventée. Et si… et si involontairement j’avais trouvé la vraie formule, l’unique ? Je sens une telle puissance en moi, si sombre. Ce soir j’ai assouvi ma haine. Mais ne parlons plus de haine, demain ce sera l’amour. Laura, que je désire plus que tout et qui m’a toujours repoussé, cette fois, elle ne me résistera pas !
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 16/05/2016 21:19:26    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 17/05/2016 14:47:08    Sujet du message: Dix nuits Répondre en citant

Ah quelle chute ! Mon vote 1 pour une chute pareille ! Le personnage qu'on voit basculer du côté de la force obscure, démoniaque, c'est trop génial !

Comme d'ordinaire, le rythme est très vif bien qu'on dirait une sorte de journal intime. Ca se lit avec délice, ça se boit comme du petit lait et ça pète comme une grosse surprise emballée d'où jaillissent mille petits confettis. On ne peut pas s'empêcher de sourire à cette fin immorale mais si jouissive. La découverte du mal et du pouvoir, ben oui... ! mais ça reste de la fiction, très réussie!! Smile
Revenir en haut
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 908

MessagePosté le: 22/05/2016 17:02:41    Sujet du message: Dix nuits Répondre en citant

Façon très habile de respecter la contrainte : tout doit se passer la nuit en 13 jours ou moins. Cet artifice donne beaucoup de rythme à l'histoire et permet de se passer de transition. Quand le héros épie Ryan dans le jardin, on le voit aussi bien que lui. La fin ne manque pas de sel, mais pas sûr que la formule marche dans les deux sens.

P.S : on pourrait la connaître, cette formule ?
_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 810

MessagePosté le: 23/05/2016 10:51:09    Sujet du message: Dix nuits Répondre en citant

Je n'ai pas pu me laisser emporter par ce texte: l'aspect "inventaire" de la seconde partie m'a un peu gênée. A vrai dire, j'ai eu beaucoup de mal à trouver chaussure à mon pied dans le choix offert par le 227. Mais sans doute mon pied n'était-il pas au mieux de sa forme... Mr. Green

La gente féminine? Des problèmes pécuniers ? Ou plutôt la gent féminine et des problèmes pécuniaires?
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 908

MessagePosté le: 23/05/2016 11:15:08    Sujet du message: Dix nuits Répondre en citant

Le français nous réserve toujours son lot de surprises. "Gens", par exemple. Masculin par défaut, on peut l'accorder comme dans "des vieilles gens", mais l'accord se fait toujours au masculin : les vieilles gens que j'ai vu. Ils ont beau nous retirer quelques chapeaux, on a encore des réserves.
_________________
En savoir plus


Dernière édition par Orcus le 23/05/2016 11:29:56; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 921

MessagePosté le: 23/05/2016 11:20:21    Sujet du message: Dix nuits Répondre en citant

danielle a écrit:
Je n'ai pas pu me laisser emporter par ce texte: l'aspect "inventaire" de la seconde partie m'a un peu gênée. A vrai dire, j'ai eu beaucoup de mal à trouver chaussure à mon pied dans le choix offert par le 227. Mais sans doute mon pied n'était-il pas au mieux de sa forme... Mr. Green

La gente féminine? Des problèmes pécuniers ? Ou plutôt la gent féminine et des problèmes pécuniaires?


Oui, bien sûr. Ces fautes, finalement assez fréquentes, me font chaque fois sursauter comme le narrateur. On peut dire "La gente dame", mais ça n'a pas le même sens

Inventaire ? Je n'ai pourtant pas eu l'impression de faire du Prévert. Mr. Green
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 921

MessagePosté le: 23/05/2016 11:24:17    Sujet du message: Dix nuits Répondre en citant

Orcus a écrit:
Le français nous réserve toujours son lot de surprises. "Gens", par exemple. Masculin par défaut, on peut l'accorder comme dans "des vielles gens", mais l'accord se fait toujours au masculin : les vieilles gens que j'ai vu. Ils ont beau nous retirer quelques chapeaux, on a encore des réserves.


Quand on parle des bizarreries de notre langue, je pense toujours au "Saleté de langue française !", prononcée d'une voix pâteuse par un personnage d'une pièce de Courteline, lequel Courteline la maniait très bien, la langue française.
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 02/12/2016 20:45:44    Sujet du message: Dix nuits

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 227 - le mail satanique -> Critiques constructives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com