A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Un amour d'enfance.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
pascou
Plume de Quetzal


Inscrit le: 07 Juin 2016
Messages: 43

MessagePosté le: 08/06/2016 09:53:03    Sujet du message: Un amour d'enfance. Répondre en citant

Un amour d'enfance



Mon premier amour de jeunesse.

Elle était jeune, je l'étais, c'est sur les bancs et dans la cour de la maternelle que j'ai fait mes premiers pas à deux en compagnie de Nenette.
De son vrai nom Annette G.. En ses vertes années, c'est main dans la main que nous parcourions de long en large la cour goudronnée.

Notre liaison fut cafetée à mes parents par des sœurs insouciantes et jalouses au cours d'un souper. Maman me regarda droit dans les yeux et me dit: c'est vrai Pascou ?
Pour ne pas faiblir devant des sœurs contentes de leur pauvre victoire j'avouais.




Alors des... :il est amoureux de mes deux sœurs mal embouchées, ce fût papa qui me dit :- et tu veux te marier avec qui Pascou? Avec Nenette répondis je fièrement.
Devant le rire de mes parents je compris qu'ils acceptaient cette union et m'en trouvais soulagé pouvant enfin dire au monde entier mon amour de Nenette. Notre rencontre était née le jour de la fête de l'école Il y avait une petite représentation et je faisais partie du spectacle,blanche neige et les sept nains. Tout se passait très bien lorsque ma pelle en contreplaqué et sous les coups répétés de , eh ho eh ho on rentre du boulot se brisa . Toute la salle se mit à rire et moi à pleurer c'est blanche neige, enfin Nenette qui se prenant à son rôle vint, devant ma détresse et mon monde qui s'écroulait , me faire un bisou! La salle redoubla de ses rires.....

Cette union dura jusqu’au jour ou jour la vie active nous appela et nous éloigna, elle école des filles coté est, moi école des garçons coté ouest.

La rupture fut brutale et dévastatrice, je m'engageais immédiatement pour les croisades et c'est chaque mercredi que pendant des années je repoussais l’ennemi! Me protégeant de mes armoiries (un vieux couvercle de poubelle)contre les épées en noisetier qui tombaient drues en faisant un boucan d'enfer. Ces quelques années de guerre de quartiers à coup de pommes , de marrons et autres projectiles me poussèrent jusqu'aux frontières de l'adolescence. Puis ce fut comme un mauvais garçon qui rejoins le pénitencier que par un bel après midi de septembre je me retrouvais dans un pensionnat. Ces deux années de bagne me firent presque oublier Nenette. Quand le surveillant général fit la levée d'écrou et que je me retrouvais sur le trottoir libre comme l'oiseau , je me retournais en faisant un bras d'honneur à ce bâtiment lugubre . Mon baluchon à la main je rêvais de prendre le monde dans mes bras et de le conquérir,





Pascou


Dernière édition par pascou le 08/06/2016 10:00:55; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 08/06/2016 09:53:03    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
pascou
Plume de Quetzal


Inscrit le: 07 Juin 2016
Messages: 43

MessagePosté le: 08/06/2016 09:56:02    Sujet du message: Un amour d'enfance. Répondre en citant

pascou a écrit:
Un amour d'enfance



Mon premier amour de jeunesse.

Elle était jeune, je l'étais, c'est sur les bancs et dans la cour de la maternelle que j'ai fait mes premiers pas à deux en compagnie de Nenette.
De son vrai nom Annette G.. En ses vertes années, c'est main dans la main que nous parcourions de long en large la cour goudronnée.

Notre liaison fut cafetée à mes parents par des sœurs insouciantes et jalouses au cours d'un souper. Maman me regarda droit dans les yeux et me dit: c'est vrai Pascou ?
Pour ne pas faiblir devant des sœurs contentes de leur pauvre victoire j'avouais.




Alors des... :il est amoureux de mes deux sœurs mal embouchées, ce fût papa qui me dit :- et tu veux te marier avec qui Pascou? Avec Nenette répondis je fièrement.
Devant le rire de mes parents je compris qu'ils acceptaient cette union et m'en trouvais soulagé pouvant enfin dire au monde entier mon amour de Nenette. Notre rencontre était née le jour de la fête de l'école Il y avait une petite représentation et je faisais partie du spectacle,blanche neige et les sept nains. Tout se passait très bien lorsque ma pelle en contreplaqué et sous les coups répétés de , eh ho eh ho on rentre du boulot se brisa . Toute la salle se mit à rire et moi à pleurer c'est blanche neige, enfin Nenette qui se prenant à son rôle vint, devant ma détresse et mon monde qui s'écroulait , me faire un bisou! La salle redoubla de ses rires.....

Cette union dura jusqu’au jour jour la vie active nous appela et nous éloigna, elle école des filles coté est, moi école des garçons coté ouest.

La rupture fut brutale et dévastatrice, je m'engageais immédiatement pour les croisades et c'est chaque mercredi que pendant des années je repoussais l’ennemi! Me protégeant de mes armoiries (un vieux couvercle de poubelle)contre les épées en noisetier qui tombaient drues en faisant un boucan d'enfer. Ces quelques années de guerre de quartiers à coup de pommes , de marrons et autres projectiles me poussèrent jusqu'aux frontières de l'adolescence. Puis ce fut comme un mauvais garçon qui rejoins le pénitencier que par un bel après midi de septembre je me retrouvais dans un pensionnat. Ces deux années de bagne me firent presque oublier Nenette. Quand le surveillant général fit la levée d'écrou et que je me retrouvais sur le trottoir libre comme l'oiseau , je me retournais en faisant un bras d'honneur à ce bâtiment lugubre . Mon baluchon à la main je rêvais de prendre le monde dans mes bras et de le conquérir,





Pascou


N'hésitez pas à me corriger, je ne suis pas susceptible et ne mords pas!! Very Happy
Revenir en haut
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 926

MessagePosté le: 08/06/2016 10:08:07    Sujet du message: Un amour d'enfance. Répondre en citant

Pascou, je lirai ton texte un peu plus tard, mais si tu veux une critique, il faut le poster sur "Critiques constructive". Ici, on partage ses textes, les lecteurs peuvent faire un commentaire, mais pas de critique proprement dite.
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 5 294

MessagePosté le: 08/06/2016 10:42:24    Sujet du message: Un amour d'enfance. Répondre en citant

Comme Tober vient de te le dire, Pascou, cette rubrique n'est pas conçue pour des corrections ou des critiques constructives mais juste pour des partages simples, avec commentaires "sans conséquences" Smile

Si tu attends des corrections ou des critiques de type littéraire, mets ton texte dans la rubrique "Critiques constructives".

Ceci dit, ce petit texte est dans la veine de l'autre que tu as déjà posté, nostalgique et doux. J'aime bien Smile
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 926

MessagePosté le: 08/06/2016 10:54:22    Sujet du message: Un amour d'enfance. Répondre en citant

Oui, nostalgique, comme le dit Khéops, et drôle aussi. J'aime beaucoup jusqu’au jour où la vie active nous appela pour dire qu'ils entrent à l'école primaire.
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
pascou
Plume de Quetzal


Inscrit le: 07 Juin 2016
Messages: 43

MessagePosté le: 08/06/2016 11:02:20    Sujet du message: Un amour d'enfance. Répondre en citant

tobermory a écrit:
Oui, nostalgique, comme le dit Khéops, et drôle aussi. J'aime beaucoup jusqu’au jour où la vie active nous appela pour dire qu'ils entrent à l'école primaire.

Je vous remercie tous les deux, bon il faut que je me familiarise, je vais faire le nécessaire!!! Smile
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 08/12/2016 08:53:40    Sujet du message: Un amour d'enfance.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com