A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La honte de la famille

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 229 - les cinq sens de la honte -> Critiques constructives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
EmmaBovary
Modérateur


Inscrit le: 05 Oct 2007
Messages: 2 993

MessagePosté le: 13/06/2016 21:24:55    Sujet du message: La honte de la famille Répondre en citant

Je le savais. J'aurais dû écouter la voix de lutin qui grésillait dans mon oreille en hurlant: « Mauvaise idée ! Très mauvaise idée! ». Depuis le temps, il me connaît mon lutin intérieur et il m'a sauvé de bien des mauvais pas. Mais va savoir pourquoi, j'ai franchi la frontière.
Tous les signes étaient là : fourmis dans les doigts, jambes lourdes, féroce début de migraine... Et, devant mes yeux, ce panneau clignotant digne du Strip de Las Vegas qui affichait en rouge et blanc : « TU VAS FAIRE UNE CONNERIE ! ».
Mais j'ai tout zappé. J'ai ignoré le lutin, acheté cette putain de jupe, un chemisier mal assorti et aujourd'hui, je les porte.
Je suis tout simplement ridicule.
C'était déjà comme ça dans mon enfance. Je n'ai jamais eu de goût pour les fringues. Je n'ai jamais su marier les couleurs et le shopping m'emmerde. Je porte depuis longtemps l'uniforme « jean/tee-shirt/sweat » et sa variante « jean/débardeur/tunique » l'été. Petite, je salopais toutes les jolies robes que Maman m'achetait. À l'image de celle de ma communion, d'un blanc pur, et dont elle était si fière. Le vêtement aurait pu servir de costume dans un film de John Carpenter après que j'ai dégusté ces délicieuses cerises au goût âpre et sucré. C'était tellement savoureux de s'essuyer les doigts sur le tissu tout doux de la robe. Il faisait chaud, le satin était frais sous ma paume... Je me souviens parfaitement de cette journée, de l'engeulade et de la semaine sans télé qui ont suivi.
J'ai encore eu droit à un grand scandale familial, bien plus tard, lorsque j'ai décidé de me marier en tailleur pantalon noir. J'en ai entendu parler pendant des années. Jusqu'à mon divorce, que mes parents continuent à mettre sur le dos de cette fameuse tenue. « Mais enfin, tu ne comprendras donc jamais : ça porte malheur de mettre un pantalon le jour de ses noces ! » me répétait encore ma mère dimanche dernier.
Je crois que c'est par bravade que j'ai acheté cette jupe. Pour manifester, revendiquer un truc qui m'échappe mais que je veux pourtant montrer. Pour me prouver je ne sais trop quoi aussi. A plus de quarante ans, je continue à me comporter comme leur petite fille : « Regarde Maman, ma jolie jupe ! Regarde Papa comme je suis beeellle ! ». Ta gueule Cendrillon !
Je suis pathétique et j'aime ça.
Je savais quand j'ai acheté cette tenue qu'elle m'attirerait les foudres familales. D'ailleurs, ma pimbêche de sœur, flanquée de son caniche de mari, n'a pas pu s'en empêcher : « Quand même, tu aurais pu faire un effort pour les quatre-vingt dix ans de Mamina, mettre autre chose que ce sac à patates ! Tu n'as vraiment aucune classe, ma pauvre !».
Je le savais. Je savais ce que j'allais faire en achetant cette jupe en lin et ce chemisier tout doux. Mamina adore le fondant au chocolat. Des effluves sucrés m'enveloppent. Mon père vient de m'en couper une part et ma mère dépose l'assiette devant moi avec son air de « Vapasencoretesalir ! ». Je ressens déjà la sensation de mes doigts cacaotés glissant sur le tissu et qui tracent des arabesques. Je savoure à l'avance les réactions, les cris de ma soeur et la tronche de mes géniteurs qui ne me comprendront jamais. Aujourd'hui, je vais me taper une énième « honte de ma vie » mais je compte bien quitter cette fiesta familiale toute salopée, libre et la tête haute !
_________________
"Mais si vous n’avez pas envie de vous casser le cul, ce n’est pas la peine de vous imaginer que vous écrirez bien un jour ; contentez-vous de la compétence que vous avez et réjouissez-vous de pouvoir au moins compter dessus."
Stephen King
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 13/06/2016 21:24:55    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 814

MessagePosté le: 14/06/2016 07:57:19    Sujet du message: La honte de la famille Répondre en citant

Pétulante héroïne qui assume et revendique sa fantaisie, mène tambour battant sa guéguerre contre sa famille et leur préjugés. Elle n'en rate pas une et s'en glorifie. On l'imagine très bien. Le seul texte qui détend et fait sourire, même rire, dans cette sélection !
( On ne se marie pas en tailleur pantalon? Moi si, je l'ai fait... Laughing mais c'est une autre histoire !)
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 5 291

MessagePosté le: 14/06/2016 08:48:06    Sujet du message: La honte de la famille Répondre en citant

Ce texte était dans ma sélection mais j'en avais quatre alors qu'il fallait voter pour trois. J'ai longtemps hésité avant de le laisser, il est alerte, rythmé, bien écrit et drôle. J'adore cette héroïne qui n'en fait qu'à sa tête ! Si je n'ai finalement pas choisi de voter pour ce texte c'est simplement que je n'ai pas ressenti de honte chez cette fille. En fait, elle sait qu'elle est comme ça mais elle l'assume, elle en retire même une certaine fierté. Du coup, je trouvais que la consigne n'était pas aussi bien utilisée que dans les autres textes de ma sélection.
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
DK
Plume de Benu


Inscrit le: 19 Mai 2011
Messages: 198

MessagePosté le: 14/06/2016 08:53:19    Sujet du message: La honte de la famille Répondre en citant

Elle est excellente cette petite bonne femme !
J'ai tout aimé : du panneau clignotant à la robe qui aurait pu servir dans un film de Carpenter.
"Mamina adore le fondant au chocolat" : là j'ai carrément ri aux éclats, devinant la suite...

J'ai bien visualisé le personnage et aussi sa famille, tout cela sans aucune description ou si peu.
Par exemple quand la soeur dit : "tu aurais pu faire un effort pour les quatre-vingt dix ans de Mamina", j'ai tout de suite vu la femme de Didier Bourdon dans"Le pari". Et son "caniche" de mari : un seul mot permet de le voir physiquement mais aussi de se faire une idée sur leur relation de couple. Etc, etc.

Bref, c'est écrit pour le cinéma !

J'ai adoré tout : l'histoire, le style, le rythme, les persos.
Revenir en haut
EmmaBovary
Modérateur


Inscrit le: 05 Oct 2007
Messages: 2 993

MessagePosté le: 14/06/2016 15:37:14    Sujet du message: La honte de la famille Répondre en citant

Merci à vous pour vos retours! J'ai écrit ce texte avec à l'esprit de faire un truc plutôt drôle et léger, donc je suis contente d'avoir rempli ma mission. Smile
Quant à la honte, elle est pourtant bien là Khéops, tout est dit dans le titre... La honte n'est pas ressenti par la narratrice en effet, mais par son entourage qui ne se gêne par pour lui exprimer d'ailleurs. Mr. Green

@ Danielle: je connais une fille qui a dû céder au chantage de sa mère qui ne voulait pas qu'elle se marie en pantalon. Elle lui a carrément dit: "Si tu fais ça, je ne viens pas au mariage". Résultat, elle s'est mariée en robe fourreau satinée et sa mère a trouvé le moyen de lui dire que le dos-nu était vulgaire (après quelques coupes de champagne !)... Sympa!
_________________
"Mais si vous n’avez pas envie de vous casser le cul, ce n’est pas la peine de vous imaginer que vous écrirez bien un jour ; contentez-vous de la compétence que vous avez et réjouissez-vous de pouvoir au moins compter dessus."
Stephen King
Revenir en haut
Aureplume
Plume de Garuda


Inscrit le: 26 Mai 2016
Messages: 422

MessagePosté le: 14/06/2016 17:13:51    Sujet du message: La honte de la famille Répondre en citant

Comme dk, je trouve le personnage excellent ! Elle est juste adorable cette femme complètement libérée de l'étroitesse d'esprit de sa famille !

Comme Khéops, je n'ai pas assez ressenti la honte, j'avais saisi que c'était plutôt la famille qui avait honte, mais du coup ça ne m'a pas fait ressentir la honte à la lecture, sans quoi tu aurais été dans mes votes.

Enormément d'humour dans le texte, moi aussi j'aime bien essuyer mes doigts gras sur mes habits propres Very Happy !

Le rythme est très vivant, ponctué de familiarités, qui très bien amenées, sont exquises à lire ! un texte très agréable, le seul humoristique avec "La charité mon bon Monsieur"
_________________
"L'anémélectroreculpédalicoupeventombrosoparacloucycle est un vélo à deux roues qui utilise toutes les forces propulsives connues et même inconnues"
Revenir en haut
EmmaBovary
Modérateur


Inscrit le: 05 Oct 2007
Messages: 2 993

MessagePosté le: 14/06/2016 17:38:46    Sujet du message: La honte de la famille Répondre en citant

Merci pour ton retour !
Smile
C'est marrant ce truc de vouloir ressentir absolument la honte du personnage, c'était stipulé quelque part? Mr. Green En ce qui me concerne, je l'ai pris comme fond du texte car je crois que le thème était "la honte" tout simplement, rien ne disait de la faire ressentir absolument au lecteur... J'ai pas bon, j'avais pas compris, c'est ça? Confused Ou alors, cela prouve qu'un thème peut-être perçu différemment suivant les personnes. Wink
_________________
"Mais si vous n’avez pas envie de vous casser le cul, ce n’est pas la peine de vous imaginer que vous écrirez bien un jour ; contentez-vous de la compétence que vous avez et réjouissez-vous de pouvoir au moins compter dessus."
Stephen King
Revenir en haut
Dolo21
Plume de Benu


Inscrit le: 06 Mai 2016
Messages: 204

MessagePosté le: 15/06/2016 13:28:40    Sujet du message: La honte de la famille Répondre en citant

Bonjour EmmaBovary,

Ton texte m'a aussi fait sourire. Pari réussi pour l'humour Okay Pour le sentiment de honte, j'ai eu du mal à le percevoir auprès de tes personnages, mais c'est subjectif bien évidemment.
Quoiqu'il en soit, tu a écrit un texte fort sympathique à lire.

NB : J'ai l'impression que la petite fille de ton avatar m'en veut et me méprise alors que je lui ai rien fait... Mr. Green
Revenir en haut
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 909

MessagePosté le: 16/06/2016 07:51:59    Sujet du message: La honte de la famille Répondre en citant

La petite fille de son avatar ira plus tard en sac à patates aux réunions de famille !
Mon coup de coeur pour ce texte amusant et très vrai : on finit par se comporter comme les gens nous imaginent. Il est probable que la mère et la soeur du personnage seraient déçues si elle s'habillait autrement.
La consigne est respectée, le texte vif, on ne s'ennuie pas et chacun a vécu des situations comme celle-là où il faut choisir entre être soi ou un autre et Dieu si c'est parfois difficile au sein de la famille.
_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
EmmaBovary
Modérateur


Inscrit le: 05 Oct 2007
Messages: 2 993

MessagePosté le: 16/06/2016 19:06:31    Sujet du message: La honte de la famille Répondre en citant

Dolo21 a écrit:
Bonjour EmmaBovary,
(...)
Pour le sentiment de honte, j'ai eu du mal à le percevoir auprès de tes personnages, mais c'est subjectif bien évidemment.
(...)

NB : J'ai l'impression que la petite fille de ton avatar m'en veut et me méprise alors que je lui ai rien fait... Mr. Green


Merci pour ce retour ! Je pense aussi que le ressenti autour de la honte est subjectif, comme il l'était pour l'interprétation du thème. Je crois qu'il faut aussi laisser du champ au lecteur pour qu'il se fasse sa propre opinion, ce qui fait que j'ai écrit ce texte de façon à ce qu'il puisse ressentir la honte en se mettant dans la peau de l'héroïne ou de sa famille. Après, ça fonctionne ou pas ! Et faire rire était la première mission que je m'étais fixée. Smile

(et ne t'inquiète pas, la petite fille de mon avatar s'adresse à tout le monde, moi la première: c'est l'enfance qui nous fait un doigt d'honneur à nous les adultes...) Wink


Orcus a écrit:
(...) on finit par se comporter comme les gens nous imaginent. Il est probable que la mère et la soeur du personnage seraient déçues si elle s'habillait autrement.
(...)


C'est exactement ça !
Du moins, c'est ce que j'ai voulu exprimer à travers ce personnage. Contente que tu l'aies ressenti. Smile
_________________
"Mais si vous n’avez pas envie de vous casser le cul, ce n’est pas la peine de vous imaginer que vous écrirez bien un jour ; contentez-vous de la compétence que vous avez et réjouissez-vous de pouvoir au moins compter dessus."
Stephen King
Revenir en haut
Dolo21
Plume de Benu


Inscrit le: 06 Mai 2016
Messages: 204

MessagePosté le: 16/06/2016 23:31:29    Sujet du message: La honte de la famille Répondre en citant

EmmaBovary a écrit:
Et faire rire était la première mission que je m'étais fixée. Smile

Mission parfaitement réussie Okay

EmmaBovary a écrit:
(...c'est l'enfance qui nous fait un doigt d'honneur à nous les adultes...) Wink


Oh, ça c'est très joliment dit, ou comment rendre un geste grossier en une idée poétique charmante... Okay
Revenir en haut
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 923

MessagePosté le: 20/06/2016 16:48:11    Sujet du message: La honte de la famille Répondre en citant

J’ai tout apprécié, la verve, l’impertinence, l’autodérision du personnage, le clin d’œil aux amateurs de série B, les références aux contes pour enfants (le lutin, Cendrillon) alors que l’hroîne est loin d’être une bisounours.

Je suis pathétique et j'aime ça : superbe !

Moi aussi, je fais le lien entre ce personnage et les deux fillettes de ton avatar, ces « sales gosses » tellement vivantes.
Pour le thème de la honte, je me suis d’abord fait la même remarque que Khéops. En fin de compte je vois dans ton traitement un subtil décalage par rapport à ce que généralement on attendait de la consigne : le personnage n’éprouve aucune honte, c’est elle qui en est une pour la famille. Honte hors-champ donc. (ceci dit il y a une bonne proportion de textes de ce jeu que je trouve discutables au regard de la consigne.)
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
EmmaBovary
Modérateur


Inscrit le: 05 Oct 2007
Messages: 2 993

MessagePosté le: 20/06/2016 19:46:56    Sujet du message: La honte de la famille Répondre en citant

Merci beaucoup Tober, je suis vraiment contente que tu aies apprécié mon texte, vraiment. Smile
_________________
"Mais si vous n’avez pas envie de vous casser le cul, ce n’est pas la peine de vous imaginer que vous écrirez bien un jour ; contentez-vous de la compétence que vous avez et réjouissez-vous de pouvoir au moins compter dessus."
Stephen King
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 04/12/2016 17:11:16    Sujet du message: La honte de la famille

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 229 - les cinq sens de la honte -> Critiques constructives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com