A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Patch de poésie – Haïkus caniculaires

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Le Torchecul
Plume de Piaf


Inscrit le: 19 Juin 2016
Messages: 13

MessagePosté le: 27/06/2016 21:46:29    Sujet du message: Patch de poésie – Haïkus caniculaires Répondre en citant

Qu’est-ce qu’un patch de poésie ? C’est un très court poème, japonisant, qui dure le temps d’une cigarette. Tout est affaire d’inspiration ou bien d’inhalation. Impossible de crapoter.

Cette entreprise de piètre envergure tend à substituer le mot à la chose – quitte à s’évanouir au seuil des lèvres. Un patch nul en quelque sorte : quand je dis cigarette, évidemment, je veux parvenir à l’absente de tout paquet. Une cigarette onomastique en somme, simple volute de fumée et de langue.

D’ailleurs, il semble que l’extase certes infime que procure la moindre cigarette, bâton exquis de nicotine, et l’euphorie satoritique du poète haïkiste soient faits du même tabac. On gagnerait à décrire avec minutie le rituel qui préside à l’inhalation de la nicotine, de même qu’on détaille avec une tendresse toute asiatique celui de la cuisson du thé.

Une bouffée de poésie vaut bien une bouffée de nicotine, me souffle-t-on ? « Cadavre » dit-on d’une cigarette mal roulée : cadavre exquis de la pratique, surréaliste, du coq-à-l’âne. Il s’agit de bien manier la feuille.

Nul besoin d’être peyotlero, cocanoïnomane ou opiophile, il suffit juste d’un brin de poésie au poète en herbe ! C’est un moyen de rapprocher inspiration et inhalation, par le truchement d’un souffle court, et qui sache tenir son auteur en haleine avant de se résoudre en un point d’expiration. D’aucuns diront la mort, ce passage à tabac. Se la procurer est un grand courage. Mourir d’accord, « mais de mort lente » .

Bibliographie ? On lira très à propos le Que sais-je sur le Tabagisme et celui sur l’Asthme afin de saisir mieux l’objet. Le rythme naturel en est la quinte. La quinte du Tout, bien entendu. Puisque, il me semble, désormais, mythologie strictement personnelle, que c’est l’Asthme la maladie des poètes. So vintage, la tuberculose. Mais so romantique.

Ceci n’empêche que ces vers soient d’un mirliton – pourvu qu’ils luisent un peu, à la lueur éphémère de la fraise dans la rue d’une boutique obscure.

***

Cigarette à l’Accattone – midi

Oh les beaux jours – Tiens !
Une fille plantureuse, se penche, décroche et puis enfourche un Vélib’
Amorce la pente en danseuse

Cigarette à l’Arobase – après-midi

Pschittt de soda –
Le mégot grésille dans la flaque
Comme un insecte vrombit dans l’eau

Cigarette à la Contrescarpe – soir

Une cigarette en terrasse
Se profile à sa bouche au ralenti
Puis se consume et s’effiloche – comme un nuage…
_________________
Le Torchecul - Une Feuille par jour (revue littéraire en ligne)

https://letorchecul.wordpress.com/
https://www.facebook.com/Torchecul/?fref=nf
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 27/06/2016 21:46:29    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com