A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Sur la route de Memphis

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 230 - bolides à talons -> Critiques constructives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 815

MessagePosté le: 29/06/2016 11:42:09    Sujet du message: Sur la route de Memphis Répondre en citant

La porte d’entrée de la villa claque, me tirant en sursaut de ma sieste. Jade a l’air bien énervée ! En retard, comme toujours. Perchée sur ses talons-aiguilles, serrée dans sa jupe cigarette, elle tente de franchir au pas de course les trois mètres qui la séparent de moi. De toute façon, la course, la marche, c’est pas son truc : je suis là pour la véhiculer. Mais pour voyager avec elle, faut avoir du coffre !
Elle voulait un coupé Mercédès, pour épater ses amies. Phil, prudent– elle a passé le permis cinq fois – a cédé pour une petite Clio, pratique, d’un beau rouge carmin. Le rouge, elle y tenait : la couleur va super bien avec ses cheveux blonds. Moi, ça me va aussi parce que quand elle fait connerie sur connerie et que je meurs de honte, au moins ça reste intérieur, c’est déjà assez pénible comme ça !
Bigre, elle a failli décrocher ma portière avant de poser son derrière sur le siège ! Cool, Jade ! Je sais pas où on va mais : ensemble bleu dur, escarpins blancs, carrossée comme pour un jour de gala, ma patronne, tous enjoliveurs dehors ! Quoi que, bleu, blanc, avec moi ça fait pas un peu franchouillard ? L’autoradio susurre « Sur la route de Memphis », mon tube préféré. Jade met fin rageusement à cette « lavasse d’un autre âge », dit-elle. M’en fous ! Je la sais par cœur.
Débraye, avant de passer la seconde ! Je sais, avec tes talons, c’est pas facile... avec tes ballerines non plus ! Accélère, on est à trente à l’heure, ça klaxonne à tout va derrière nous. Non, là, c’est un couloir de bus, tu veux prendre une prime, une de plus ?
Le centre ville, c’est l’horreur et on en sort rarement. Jade, elle est faite pour conduire à la campagne sur une petite route pour elle toute seule. Ou alors une très très large : sur la route de Memphis, peut-être et à moi les grands espaces.
Ouf ! Elle a eu du bol, la mamie qui a traversé sur le passage clouté ! Jade a freiné à mort et s’est cogné la tête. On pouvait pas la rater pourtant– enfin si, heureusement qu’on l’a ratée – avec son manteau et son chapeau vert chou, Elizabeth 2 en vadrouille. Le coup de canne sur le capot, qui l‘a reçu, qui va avoir une vilaine marque ? Eddy, à l’aide, je bous ! La patronne bougonne que la vieille faisait exprès de marcher comme un escargot et en dehors des clous. Quelle mauvaise foi !
Au lieu de redémarrer, elle inspecte son front dans le miroir de courtoisie : manquerait plus qu’un bleu la défigure. Je me calme en me chantonnant un couplet de la route de Memphis, la la la la la... On se traîne à nouveau sur deux kilomètres. Puis Jade me pose au milieu d’une ruelle et se précipite sur le trottoir où elle se met soudain à sautiller sur une patte en hurlant : son talon s’est coincé dans une grille d’aération. Un type vole à son secours, la prend dans ses bras : ils échangent un baiser passionné. Ils avaient rendez-vous ? La garce, elle se fait entretenir par Phil, il lui passe tous ses caprices et elle le trompe ! Les roues m’en tombent.
Quoi ? Le gredin se dirige vers moi ? Il ouvre ma portière avec délicatesse, s’installe et manœuvre en douceur pour me garer le long du trottoir. Jade et les créneaux ? Mission impossible.
Ma foi, j’apprécie d’être traitée ainsi. Le mec est beau, costume de cuir, genre aventurier, un peu rétro. Ma colère bat de l’aile. Je me prends à rêver que sa liaison avec Jade dure, qu’il revienne souvent caresser mon volant et qui sait, m’emmène un jour sur la route de Memphis : je l’aurais enfin ma vie d’ange !
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 29/06/2016 11:42:09    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 911

MessagePosté le: 29/06/2016 18:33:23    Sujet du message: Sur la route de Memphis Répondre en citant

Sur la route de Memphis ou la vie rêvée d’une voiture. J’ai vite subodoré que Danielle était derrière ce texte. Qui d’autre utiliserait le terme « gredin » ? J’aurais dû savoir que Memphis était une chanson d’Eddy Mitchell, mais sur le coup j’ai été surpris : je pensais que le bonhomme s’appelait Phil. Retour arrière, d’où sort-il, ce mec ?
Ce n’est qu’en écoutant cette chanson sur un clip-vidéo que j’ai compris pourquoi je n’ai pas voté pour ce texte à qui je n’ai rien à reprocher. Ce n’est pas comme si je n’aimais pas le style ou que l’histoire ne tenait pas debout. Le texte a de la tenue, comme souvent avec Danielle.
Dans le clip, on ne voit quasiment que la tête d’Eddy à l’arrière d’une voiture. Il chante et le point d’orgue, c’est quand il allume une cigarette. Bref, ça ronronne un peu, il ne se passe pas des masses de choses. Dans le texte il s’en passe plus, mais je n’ai pas ressenti de tension. L’arc, en quelque sorte, n’est pas assez tendu. Et je n’ai pas compris l’allusion finale : « je l’aurais enfin ma vie d’ange ! »
_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 815

MessagePosté le: 29/06/2016 19:07:05    Sujet du message: Sur la route de Memphis Répondre en citant

Phil, c'est le mari de jade ! La fin est un mauvais jeu de mot (vidange,) mauvais mais trop tentant ! Gredin, si je comprends bien c'est un mot de vieille ?:-

Wink
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 926

MessagePosté le: 29/06/2016 21:37:18    Sujet du message: Sur la route de Memphis Répondre en citant

Ce texte brode avec humour sur le stéréotype sexiste de la femme fofolle et danger-public-au-volant. L’originalité est qu’ici c’est vécu du point de vue de la voiture, qui évidemment est mise à rude épreuve et qui étant de sexe féminin est moins indulgente pour la belle que ne le seraient la plupart des hommes. Le champ lexical de l’automobile est judicieusement utilisé pour des métaphores savoureuses (carrossée comme pour un jour de gala… tous enjoliveurs dehors)

Deux touches sentimentales viennent contrebalancer le côté satirique et renforcer notre sympathie pour la narratrice: la chanson d’Eddy qui la fait rêver de l’Amérique et l’arrivée de l’homme, partenaire plus intéressant pour elle.

Donc texte drôle, plein de verve et très agréable à lire, pour lequel j’aurais pu voter. Seul point un peu faible, la fin, avec son calembour pour le calembour sans autre intérêt. C’est d’ailleurs ce qui m’a fait attribuer ce texte à Danielle, connaisant son penchant pour la chose. Cette Vie d’ange m’a fait penser à la blague Carambar ( ou quelque chose de ce genre) toujours sur le même stéréotype de la femme-danger-public-au-volant : La femme qui dit à son mari « Chéri passe moi le volant et tu seras un ange ! »
Calembour de Danielle contre à-peu-près de Donaco, qui va l’emporter ?
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 911

MessagePosté le: 30/06/2016 09:08:34    Sujet du message: Sur la route de Memphis Répondre en citant

Je suis de la même génération que toi, Danielle. Certains mots sont passés aux oubliettes et nous sommes là pour les faire revivre le temps d'un JPH. Je traite souvent mon petit-fils de brigand. Aujourd'hui, on parlerait plutôt de racaille.

Je n'avais pas saisi le jeu de mots bien que je sois un grand amateur de calembour. J'avais bien compris que Phil était le mari de Jade. C'est juste que la référence à Eddy surprend si on n'a pas fait le rapprochement avec la chanson.
_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
DK
Plume de Benu


Inscrit le: 19 Mai 2011
Messages: 198

MessagePosté le: 30/06/2016 14:46:22    Sujet du message: Sur la route de Memphis Répondre en citant

Je n'avais pas capté "la vidange" à la fin. Bien trouvé !
J'ai bien aimé ton style aéré et fluide et, bien entendu ton humour.
Juste pour pinailler un peu : Jade est clairement une pétasse - je l'ai perçue comme telle en tout cas Mr. Green
Mais elle roule à 30 Km/h. En général, elles roulent plutôt vite, ces cocottes-là !
Et puis ensuite, elle freine à mort à cause de la mamie qui traverse et se cogne la tête. Elle pile au point de se cogner la tête alors qu'elle roule à 30 Km/h ?
à moins qu'elle ait entendu sa voiture lui faire remarquer qu'elle n'avançait pas - mais ce n'est pas indiqué dans le texte.
Encore une fois : c'était juste pour pinailler ! Razz
Revenir en haut
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 815

MessagePosté le: 30/06/2016 18:00:32    Sujet du message: Sur la route de Memphis Répondre en citant

Remarque très judicieuse ! Laughing J'ai cessé de conduire il y a plus de 25 ans: d'une part je n'avais pas vraiment besoin de voiture , habitant en plein centre ville et à côté de mon travail et d'un centre commercial ! D'autre part parce que je détestais ça: m'installer derrière un volant, c'était l'angoisse assurée, la boule à l'estomac... et c'est si agréable de se faire conduire !
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aureplume
Plume de Garuda


Inscrit le: 26 Mai 2016
Messages: 422

MessagePosté le: 30/06/2016 18:32:47    Sujet du message: Sur la route de Memphis Répondre en citant

Mon deuxième choix... ce qui m'a poussé à voter pour ce texte, c'est ce caractère que tu donnes aux personnages... je trouve que tu réussis à chaque fois à les rendre très vivants !
Cette voiture à son caractère, sa maîtresse aussi, et tu lui donnes des sentiments... Cette fois le portrait de femme que tu réussis très bien a été enfermé dans une carrosserie, mais rien de choquant, après tout, une voiture, c'est un vrai compagnon de vie, on pourrait croire qu'elle à son âme.

Personnellement, je n'avais pas compris le calembour, mais la phrase ne m'avait pas fait tiqué plus que ça.

(je t'ai débusqué pour le KKKK et ça j'en suis pas peu fier ! Mr. Green )
_________________
"L'anémélectroreculpédalicoupeventombrosoparacloucycle est un vélo à deux roues qui utilise toutes les forces propulsives connues et même inconnues"
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 01/07/2016 12:21:19    Sujet du message: Sur la route de Memphis Répondre en citant

Il y a de formidables jeux de mots dans ce texte ! La vie-d'ange... j'ai enfin compris ! Smile Dommage qu'il n'apparaissait pas de manière plus évidente.
C'est extrêmement vivant, comme d'habitude, enjoué et même jubilatoire pour le lecteur (un rien sexiste quand même ! la conductrice n'est pas très douéeSmile) et la chanson... divine ! Ca collait vraiment bien à la route, aux grands espaces, au mythe de la sixty-six !

Mais bon... il n'en fallait que deux cette semaine-là...Sinon, c'est sûr j'aurais voté pour la route de Memphis !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 06/12/2016 03:54:53    Sujet du message: Sur la route de Memphis

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 230 - bolides à talons -> Critiques constructives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com