A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Neuf vies

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 231 Le jeu du Roméo édenté -> Critiques constructives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 923

MessagePosté le: 12/07/2016 12:34:39    Sujet du message: Neuf vies Répondre en citant

Nyox venait de rejoindre Miette sur le toit. Lui, un matou borgne, oreilles déchiquetées, une patte folle ; l’air d’un pirate se préparant pour l’abordage des toits alentour. Elle, chatte blanche aux yeux dorés, ondulait avec toute la grâce qu’on prête à la gent féline. Drôle de couple. Et qui avait décidé qu’ils mourraient ensemble cette nuit, car tant la communauté des chats que celle des hommes rejetait leur amour.
Après un frottement de museau passionné, Nyox demanda :
- Toujours d’accord, Miette ma mie ?
- Pour mourir avec toi ? Toujours, puisque nous ne pouvons nous aimer ici-bas.
- Alors j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne, c’est que nous avons 9 vies. C’est un chatnoine qui me l’a appris. Morts ensemble, nous renaitrons ensemble, nous vivrons ensemble le vert paradis des amours enfantines, les émois de l’adolescence, les folies de la jeunesse.
- Quel bonheur, mourons tout de suite !
- On a dit à Minuit.
- Et la mauvaise nouvelle ?
- C’est qu’il est difficile de mourir pour un chat. Tombé du toit, il se retrouve sur ses pattes. Jeté à l’eau dans un sac, il déchire la toile, nage et revient. Empoisonné, il reste trois jours à la diète dans un coin et c’est reparti. Comme disent les humains, on est une engeance in-des-truc-tible.
- Mais alors ?
- J’ai pensé à tout : nous sauterons là-bas au bout du toit. Juste dessous il y a une citerne à moitié pleine, à bords lisses. Impossible d’en sortir, noyade garantie. Un mauvais moment à passer, et ensuite, notre nouvelle vie.
Miette rassurée, ils se laissèrent aller aux souvenirs
- Ah, la première fois que je t’ai vue, dit Nyox, j’étais loin de penser qu’un jour tu tomberais amoureuse de moi. Je ne suis pas un Don Juan. Et quoi qu’on dise de la beauté intérieure, c’est quand même avant tout l’apparence qui déclenche les coups de foudre. Juliette aurait-elle aimé Roméo si Roméo avait eu quatre incisives manquantes, un grand trou noir au milieu ?
- C’est d’abord ton mystère qui m’a attirée. Depuis longtemps je t’observais, toujours solitaire, toujours perché sur le toit le plus haut.
- Quasiment Quasimodo sur les tours de Notre Dame…
- chéri, tu n’as pas de bosse. Un seul œil, oui mais au regard tellement intense. Tu étais si différent des autres chats. Tu ne participais jamais aux querelles autour d’une poubelle, ni aux affrontements primitifs de l’époque du rut.
- Pourtant ce sont eux les Roméos et ils grimpent souvent bien plus haut que les balcons.
- Ces Félin’lovers ; ces crooners crâneurs qui me tournaient autour en me chantant leur romance, tout ça pour une étreinte minute et Chao, ça ne m’intéressait pas. Toi, tu m’as fait rire, tu m’as fait rêver, ça surtout, tu m’as fait rêver. Tu me montrais comment voir la mer ou la montagne dans la forêt des toits. La ville devenait une toile de Friedrich.
- Que serait-on sans l’imagination? Des ombres rasant les murs, des boules de poils qui passent leur temps à dormir ou à se délecter des caresses humiliantes des humains. Pas de quoi ronronner.

*****

Minuit sonne
Après un dernier regard, ils sautent sans hésitation, tombent dans la citerne. Par instinct de conservation, ils tentent de surnager et de grimper à la paroi. Miette Meurt la première. Plus costaud, Nyox continue à se débattre et comme tous les noyés, il voit défiler sa vie, ses vies. La première, la deuxième, troisième…
…huitième
…neuvième.
Neuvième ? Il ne croyait pas en être déjà là. L’amour au-delà de la mort, terminé. Fin. Fin de vie. Fin des vies. Fin de tout. Le néant.
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 12/07/2016 12:34:39    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 12/07/2016 15:19:58    Sujet du message: Neuf vies Répondre en citant

Laughing J'ai beaucoup ri avec ces "Neuf vies" ! Les jeux de mots comme celui-ci : " c'est un chatnoine qui me l'a appris" ou celui-la : " Félin’lovers ; ces crooners crâneurs "; le lyrisme naïf mais combien efficace de cet exemple : "Morts ensemble, nous renaitrons ensemble, nous vivrons ensemble le vert paradis des amours enfantines, les émois de l’adolescence, les folies de la jeunesse. " ou de cet exemple-là : " Tu me montrais comment voir la mer ou la montagne dans la forêt des toits. La ville devenait une toile de Friedrich " (Smile); cette référence joyeuse et hilarante : " C’est d’abord ton mystère qui m’a attirée. Depuis longtemps je t’observais, toujours solitaire, toujours perché sur le toit le plus haut.
- Quasiment Quasimodo sur les tours de Notre Dame…
", tout ceci fait que le texte est volubile, gai, plein de cette allégresse des fables candides. On se marre bien !

J'ai admiré le tour de force de ce dialogue dynamique et narratif à la fois moi qui suis incapable d'en réaliser !

Bravo Tober !
Je n'ai pas voté parce que je crois que ma nature me porte davantage vers les textes plutôt sarcastiques comme " Le Musée" d'Orcus ou des textes plus secrets, moins démonstratifs comme "Vivace" de Dolo21 mais j'ai vraiment apprécié "Neuf vies" Okay
Revenir en haut
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 814

MessagePosté le: 13/07/2016 07:55:55    Sujet du message: Neuf vies Répondre en citant

Brillant, drôle, écrit de main de maître. J'ai moins apprécié la chute. Mais ce n'est que mon avis.
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dolo21
Plume de Benu


Inscrit le: 06 Mai 2016
Messages: 204

MessagePosté le: 13/07/2016 12:07:38    Sujet du message: Neuf vies Répondre en citant

Texte que j'ai aussi apprécié. Un vocabulaire riche mais sans lourdeur et toujours à propos, un récit amusant, vivant. On imagine sans souci les deux matous entrain de bavarder sur les toits.
Pour ma part, j'ai bien aimé la chute (du toit et du texte Smile ).
Revenir en haut
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 923

MessagePosté le: 13/07/2016 12:13:45    Sujet du message: Neuf vies Répondre en citant

@Dolo21 : tu vexerais cette minette en la qualifiant de matou !
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Dolo21
Plume de Benu


Inscrit le: 06 Mai 2016
Messages: 204

MessagePosté le: 13/07/2016 12:17:11    Sujet du message: Neuf vies Répondre en citant

Pour moi qui suis myope, la nuit tous les chats sont gris et toutes les minettes des matous (ou greffiers Mr. Green )
Revenir en haut
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 909

MessagePosté le: 15/07/2016 12:20:31    Sujet du message: Neuf vies Répondre en citant

Je partage les remarques sur ce texte pour qui j’ai voté. J’ajouterai ceci :
 Ça commence comme les Aristochats, ça se termine en Chat Potté. Le ton est donné.
 Les chattismes : chatnoine, chao.
 Les allitérations (cf. Docaco) : Miette ma mie (mie, miette de pain).
 L’intégration de la contrainte dans l’histoire : elle ne tombe pas comme un cheveu sur la soupe, mais suit logiquement le physique du matou.
 La chute inattendue et tragi-comique, très shakespearienne, chat me plaît beaucoup. Ceux qui aiment les chats et qui ne supportent pas de les voir mourir peuvent se dire : « c’est pour rire ! »
_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
En'Kaï
Plume de Benu


Inscrit le: 02 Juil 2016
Messages: 165

MessagePosté le: 16/07/2016 17:21:07    Sujet du message: Neuf vies Répondre en citant

J'ai voté pour, et à la deuxième lecture, j'aime encore plus. Parce que visiblement je n'avais pas lu avec suffisament d'attention. C'est le problème avec l'écriture à contraintes, on a parfois tendance à chercher d'abord l'utilisation de celle-ci.

Ce que j'ai aimé, c'est justement ce décalage du romantisme aux chats, gentiment anthropomorphique, mais sans plus.
Et la chute, bravo. Le romantisme noyé, fallait la trouver.
Revenir en haut
Lunatik
Plume de Griffon


Inscrit le: 16 Nov 2008
Messages: 2 309

MessagePosté le: 11/10/2016 18:34:46    Sujet du message: Neuf vies Répondre en citant

Mais elle est horriblement triste, cette chute !
_________________
"La douleur des veaux n'intéresse personne : avec un peu de riz, tout s'arrange" B.Fontaine
Tous crocs dehors.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 04/12/2016 19:19:51    Sujet du message: Neuf vies

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 231 Le jeu du Roméo édenté -> Critiques constructives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com