A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Détournements et la Rechute
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Servanne
Plume de Benu


Inscrit le: 11 Juil 2016
Messages: 150

MessagePosté le: 18/07/2016 12:21:43    Sujet du message: Détournements et la Rechute Répondre en citant


N'étant pas d'humeur à écrire quelque chose de profond ou de léché, j'ai décidé de vous faire partager cette gaudriole... Vous n'êtes pas obligés de commenter c'est juste pour vous tirer un sourire Wink



DETOURNEMENTS


Jour 1
Depuis que tu es parti, j'ai l'électro en cellophane plat. Plat comme une sole Molière. Comme une mallette de sarrasin. Je fais des baisses de pension, et des crises d'antiquaire. Un tube dans la marine, un goutte à goutte qui dis-tille du sébum psychologique, je regarde le plafond. Des mouches font des arabesques autour du rustre. Je suis avec une fille qui a fait une chute de roller. Elle a le bras en écharde, fracture de l'utérus. Comment en suis-je arrivée là ?


Jour 2
Je viens d'envoyer cinquante massages sur ton portable et tu ne me répands même pas. Pourquoi, ai-je un jour croisé ta croûte ? Tu voulais m'emmener sur ton tapis violent, et moi, sombre idiote, j'ai mis tous mes yeux dans le même panier. Pour oublier, j'ai bu jusqu'à faire un coma idyllique. En me disant que si je ne me réveillais pas, tu aurais ma mort sur la confiance. C'était un miroir aux allumettes. Je savais déjà que tu ne viendrais pas pleurer sur mon cerfeuil. Que tu n'irais même pas à mes zobs secs. La fermière vient pour la piqûre du soir. Je suis trop fatiguée, je vais prendre une couche et me toucher.


Jour 3
J'en ai assez de tirer des plombs sur la comète à ton sujet. Je me suis faite une promesse. Si je sors un jour d'ici, je te ferai avaler ton bulletin de nuisance. J'ai trop subi. Tes cigarettes non écrasées dans le sanglier, tes gonflements nocturnes, tes matchs de foutre, et tes soirées bataille nasale avec tes potes alcooliques. Après je partirai sur une île de la Polygamie ou j'irai vivre dans une tourte en Mongolie.


Jour 4
J'avais pourtant fait tous les essors possibles, j'avais changé pour toi. J'ai soutenu la lutte contre le concert, j'ai arrêté de manger mes putes à la bolognaise de manière sale, j'ai lu les Trois Moustiquaires, j'ai écouté la truie de Schubert, appris que Pasteur avait inventé le vaccin contre l'orage, et même prié la Verge Marie rien que pour te faire plaisir. Tout ça en vin. Du vent dans les branches de Mafalda.


Jour 5
Tout est de ta faute. Mon ongle incarcéré, mon hernie fiscale, mon découvert au Crépis Agricole, mes crises d'épilation. Tout. Si ça se trouve tu as même fait des enfants inéligibles dans mon dos. Tu ne l'emporteras pas au parapluie. Attends que j’aie retrouvé assez de farces, et tu verras ce dont une femme bafouée est capable pour recouvrer son horreur ternie.

Jour 6
La vendange est un plat qui se mange froid, dit-on. Tu as essayé de me faire prendre des messies pour des lanternes, mais c'est pas au vieux linge qu'on apprend à faire la limace. J'ai plus d'un trou dans mon sac. J'ai fait relever tes empreintes génitales sur la voiture de cette salope. C'est ta secrétaire qui m'a mis l'astuce à l’oreille quand je suis passée à ton bureau le soir des érections municipales. Je ne sais plus si c'est dans la constipation française ou le gode civil, peu importe, mais c'est écrit : Les époux se doivent fidélité et respect. Mon cul. Tu vas payer tes fautes devant la justesse.


Jour 7
Je crois que je tiens le bambou. J'ai repris du poil de la bite. J'ai jeté notre blague de fiançailles dans les toilettes. Tabula razzia. Le porc en est jeté. Aujourd'hui on m'a enlevé l'aiguille de ma profusion. Je vais enfin pouvoir sortir de cet hôpital priapique et décider de l'heure de ta pénitence. Je n'y aurai passé qu'une semelle, pourtant j'ai l'impression d'être là depuis des mois.
- Ah, ça y'est vous nous quittez, voilà une bonne nouvelle !
- Eh oui, merci pour tout, docteur, qu'est-ce qui m'est arrivée exactement, tout est si flou dans ma mémoire...
- Un syndrome assez rare, je dois vous avouer...
- Et qui s'appelle ?
- Amnesia verbis, une variante de la dyslexie mais qui touche au concept du mot pas à ses lettres.
- On en meurt ?
- Pas à ma connaissance. Je n'ai connu qu'un seul cas en dehors de vous. Un politicien dont je tairai le nom, mais il porte des savonnettes pour se grandir et sa femme chante en faisant semblant de toucher les cornes de sa guitare.




LA RECHUTE

Jour 1
Nous nous étions rencontrés au feu dentifrice du 14 juillet. D’emblée, il m’avait tapé dans l’œuf. Le vrai coup de foutre comme dans Poubelle la Vie. Il m’a emmenée dans une boîte de riz sur les Champs Enlisés. Très bronchite bon genre. Et là, sous la moule à fossettes, j’étais comme prise dans les testicules d'une pieuvre géante. J'étais comme un coq en plâtre. Amoureuse. Il m'a acheté un cochon dingue, trop mignon, c'est le symbole de notre amour.


Jour 2
Il m'a dit que la musique adoucit les nurses. Nous sommes allés écouter La Flûte en Chantier de Mozart et Le Bol est rond de Ravel. C’est bien mais interminable. J’aime mieux la chanson française, des trucs comme Mille extincteurs, Paris s’éveille ou Ne me cuite pas. Il parait aussi que je baragouine, alors que je ne vais jamais dans les cafés pour filles. C'est un comble ! Du coup, il m’a obligée à lire. Tous les grands classiques. Le Cidre de Corbeille, Les Fous-Rires de Scapin de Molaire, L’Étroit Mousquetaire, Vingt mille Vieux sous les Mères, Donkey Chiottes. Il est tellement pointilleux qu’il m'a même fait écrire en morse. C'est là que j'ai commencé à réaliser qu’il me menait à la braguette. Que nous n'étions plus sous la même longueur d'ongles.


Jour 3
A chaque jour suffit sa haine, inutile de se mettre Marcel en tête. Je me suis dit qu’il fallait que je cesse de croire que la bible fait le moine. Tant va l'autruche à l'eau... Bref, j'avais vraiment l'athlète dans le cul. Je n'arrivais plus à dessiner, je faisais grise mine, même mon plombier a pris la fuite et mon poissonnier hausse le thon en me voyant déprimer. Mais il continuait à tout faire pour me contrarier, il mangeait la bouche pleine et conduisait au volant. Je n'étais pas sortie de l'Auvergne...


Jour 4
J'ai essayé de ne pas mettre la charia avant l'hébreu, de mettre un peu d'eau dans mon bain, mais là, la moustache commence à me monter au nez. J'en perds mon lapin. Il ne fait que me mettre des bâtons dans les trous. Je ne supporte plus d’être le bouquet mystère de tous ses manquements. Il a beau être connu comme le houblon dans les milieux motorisés, rien n'arrête une femme blessée. J'irai sur la pointe des pieds, en tapinant, mais faut battre l'enfer pendant qu'il est chaud.


Jour 5
Il a vraiment dépassé les borgnes. Hier, il a essayé de me brûler avec une lampe à Eugène. C'est devenu le mur de Merlin entre nous. Il a acheté une paire de mainates pour m’attacher au lit. J'ai les bras plein d'esquimaux. Mais j'ai découvert le poteau rose. C'est un maniaque textuel. Il me dit que j'ai un cul d'éléphant et c'est pour ça qu'il me trompe. Je n'ai jamais été aussi humiliée de ma vie.


Jour 6
Cette fois-ci les capotes sont cuites. Terminus. Je suis au bout du goulot. J’ai fait mon eczéma de conscience et je sais que je suis la victime. Il n'y aura pas de dommage colorectal, il va morfler. Seul. Je vais faire d’une paire deux culs. Comme ici les murs ont des orteils, je suis allée à la police pour faire les choses en bon uniforme. Même si l'agent ne fait pas le bonheur. Ils m’ont dit que je pourrai plaider la légitime démence. Je vais le plumer comme un boulet. Dès que j'aurai assez d'argent, je partirai vivre au sommeil, dans les Lentilles Françaises. Ou les Pyrénées Orientables. C'est beau aussi la montagne.

- Mademoiselle C. Vous vous calmez, ou c’est la camisole de Corse !
- Mais, puisque je vous dis que je suis guérie ! Écoutez, je parle normalement, je ne fais plus de fautes, je m'exprime de bon aloi, je dirais même que ma syntaxe est fluide.
- Ta ta ta. C’est à moi d’en décider. Vos pupitres sont dilatés et votre pension artérielle est trop élevée, je vous garde !
- Vous n'avez pas le droit de me séquestrer, espèce de saloperie bolchevique !
- Restez polie, nous n'avons pas brodé les torchons ensemble !


Et c'est ainsi qu'il m'ont gardée.


J'y suis encore, du reste...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 18/07/2016 12:21:43    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Aureplume
Plume de Garuda


Inscrit le: 26 Mai 2016
Messages: 422

MessagePosté le: 18/07/2016 12:56:01    Sujet du message: Détournements et la Rechute Répondre en citant

Génial isthme hymne !
_________________
"L'anémélectroreculpédalicoupeventombrosoparacloucycle est un vélo à deux roues qui utilise toutes les forces propulsives connues et même inconnues"
Revenir en haut
Servanne
Plume de Benu


Inscrit le: 11 Juil 2016
Messages: 150

MessagePosté le: 18/07/2016 13:19:06    Sujet du message: Détournements et la Rechute Répondre en citant

Génial est un peu exagéré^^ mais je me suis bien amusée en griffonnant ces détournements du langage et j'espère que ça amusera aussi les lecteurs Smile
Revenir en haut
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 909

MessagePosté le: 18/07/2016 13:35:32    Sujet du message: Détournements et la Rechute Répondre en citant

Rigolo et impressionnant de virtuosité. Mais... on s'en lasse vite.
J'ai usé de ce procédé dans un de mes livres et voici un extrait du commentaire qu'une crevette (c'est son pseudo) en a fait :

"La seconde partie est écrite par un policier qui, rapidement, est victime d'un accident cérébral.... ce qui l'amène à nous décrire ses visions folles, avant d'écrire en substituant les mots corrects par d'autres leur ressemblant. La lecture devient alors particulièrement pénible, puisqu'il faut toujours rectifier les erreurs affectant presque tous les mots, l'effet comique initial disparaissant rapidement."

Et pourtant, par rapport à ton texte, je n'abusais pas du procédé. Comme a dit Tober récemment, citant je ne sais plus qui : "si un passage vous plaît beaucoup, supprimez-le".

J'ai trouvé que cette crevette était un peu garce (elle m'a mis une seule étoile), mais j'ai retenu la leçon. Trop, c'est trop.
En revanche, s'agissant d'un exercice de style comme le tien, c'est réjouissant.
_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Servanne
Plume de Benu


Inscrit le: 11 Juil 2016
Messages: 150

MessagePosté le: 18/07/2016 13:42:24    Sujet du message: Détournements et la Rechute Répondre en citant

Orcus, j'avoue que la mule est un peu chargée, mais c'était volontaire pour qu'on comprenne d'entrée que ce n'est qu'une pantalonnade. Et c'est le genre d'exercice qu'on ne fait qu'une fois.

PS on peut lire le votre quelque part ?
Revenir en haut
Lili
Plume de Benu


Inscrit le: 27 Oct 2015
Messages: 244

MessagePosté le: 18/07/2016 13:43:23    Sujet du message: Détournements et la Rechute Répondre en citant

Je ne m'arrêterai de rigoler que demain ! Je vais écouter cela une nouvelle fois cette nuit. Ce sera mieux qu'un eBook ennuyeux.

Chargé, peut-être, amusant sûrement, n'est-ce pas le but recherché ?

Abandonner le sérieux est parfois salutaire. Génial, pourquoi pas ? Il faut trouver les mots substitutionnels, ce n’est pas si facile que l’on peut le croire.
_________________
À quoi sert de voir dans un monde qui ferme le yeux.


Dernière édition par Lili le 18/07/2016 13:49:05; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Servanne
Plume de Benu


Inscrit le: 11 Juil 2016
Messages: 150

MessagePosté le: 18/07/2016 13:47:56    Sujet du message: Détournements et la Rechute Répondre en citant

Lili, par contre je ne rembourse pas les frais médicaux si tu te fais des crampes à l'estomac Mr. Green
Revenir en haut
Lili
Plume de Benu


Inscrit le: 27 Oct 2015
Messages: 244

MessagePosté le: 18/07/2016 13:53:09    Sujet du message: Détournements et la Rechute Répondre en citant

Seul mon labyrinthe est susceptible de me faire perdre l’équilibre. En ce moment il est bien enroulé et les otolites sont bien tamisées. Une pantalonnade pour une soirée pyjama est parfaitement adaptée à une hyperactive insomniaque.
_________________
À quoi sert de voir dans un monde qui ferme le yeux.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 909

MessagePosté le: 18/07/2016 15:10:55    Sujet du message: Détournements et la Rechute Répondre en citant

Servane : mon "détournement" fait l'objet d'un chapitre complet, trop long pour cette rubrique. En voici un extrait. Le personnage sujet à détournement est un commissaire de police qui briefe son assistant :

"Oui. Je veux tout savon de lui et de son basset, sa constellation pour pédophilie, ses amishs, ses rivets, ses vitrines, ce que les buralistes ont écrit sur lui, son cahier judicieux, tout. Commence par le STIC , s’il est dans le STIC tu étuveras les noms de ses vitrines, puis file à Gif-sur-Jipègue enterrer les commerçants. Je ne m’intéresse pas à ce qu’ils pansent, mais à ce qu’ils lavent. J’aimerais défuter le petit busqué qui nous a pissé sur la mise de son basset par une lettre anonyme. C’est forcené quelqu’un qui le cognassier avant qu’il ne cinq stalles à Gif-sur-Jipègue et qui, à un môme en poney, pour une rançon que signor et que tu dois trouer, lui voulait du trot."

J'ai écrit cela il y a 4 ans et je ne sais même plus ce que ce basset vient faire dans l'histoire !
_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aureplume
Plume de Garuda


Inscrit le: 26 Mai 2016
Messages: 422

MessagePosté le: 18/07/2016 16:03:03    Sujet du message: Détournements et la Rechute Répondre en citant

Basset = passé non ?
_________________
"L'anémélectroreculpédalicoupeventombrosoparacloucycle est un vélo à deux roues qui utilise toutes les forces propulsives connues et même inconnues"
Revenir en haut
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 909

MessagePosté le: 18/07/2016 16:17:39    Sujet du message: Détournements et la Rechute Répondre en citant

Oui, bien sûr ! Je ne comprends pas de quoi se plaint "crevette".
_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Servanne
Plume de Benu


Inscrit le: 11 Juil 2016
Messages: 150

MessagePosté le: 18/07/2016 16:19:43    Sujet du message: Détournements et la Rechute Répondre en citant

Excellent ! Il y'en a une qui m'échappe : "Un môme en poney"....
Revenir en haut
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 5 291

MessagePosté le: 18/07/2016 16:24:06    Sujet du message: Détournements et la Rechute Répondre en citant

Un exemple célèbre de ce genre de récit est "Un mot pour un autre" de Jean Tardieu, pièce de théâtre très rigolote !
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hori
Administrateur


Inscrit le: 21 Aoû 2009
Messages: 1 824

MessagePosté le: 18/07/2016 16:28:08    Sujet du message: Détournements et la Rechute Répondre en citant

Je partage l'impression d'Orcus : on rit à gorge déployée mais plus long, ce serait lassant. Ton format est donc parfait ! Certaines expressions sont jubilatoires (mettre la charia avant l’hébreu...) et toutes nous arrachent au moins un sourire.

PS : message croisé avec celui de Khéops : oui cette pièce est géniale ! Mais certains passages m'avaient semblé difficiles à comprendre... (peut-être parce que je l'ai lue trop jeune ?)
Revenir en haut
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 909

MessagePosté le: 18/07/2016 17:42:56    Sujet du message: Détournements et la Rechute Répondre en citant

Servanne : "un môme en poney" pour "un moment donné".
Khéops, Hori : je vais me procurer cette pièce, je ne la connaissais pas. On n'invente jamais rien, tout a été déjà (un peu) fait.
_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Servanne
Plume de Benu


Inscrit le: 11 Juil 2016
Messages: 150

MessagePosté le: 18/07/2016 17:46:10    Sujet du message: Détournements et la Rechute Répondre en citant

Ah oui, fallait la trouver !
Revenir en haut
Dolo21
Plume de Benu


Inscrit le: 06 Mai 2016
Messages: 204

MessagePosté le: 18/07/2016 23:05:48    Sujet du message: Détournements et la Rechute Répondre en citant

Un grand bravo J'ai adoré ton texte Servanne, et j'ai bien ri Laughing le côté chargé, exagéré ne m'a pas du tout lassé parce que tes jeux de mots sont bien trouvés, voir franchement exquis. Ça m'a fait pensé au sketchs de Raymond Devos que j'écoutais jadis et qui me faisait plier de rire. Franchement, bravo!
Revenir en haut
Servanne
Plume de Benu


Inscrit le: 11 Juil 2016
Messages: 150

MessagePosté le: 19/07/2016 07:38:46    Sujet du message: Détournements et la Rechute Répondre en citant

Très heureuse que cela t'ait plu, merci Dolo21 Smile
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 19/07/2016 11:21:54    Sujet du message: Détournements et la Rechute Répondre en citant

La vache ! Laughing C'est excellent Servanne !
Revenir en haut
Servanne
Plume de Benu


Inscrit le: 11 Juil 2016
Messages: 150

MessagePosté le: 19/07/2016 11:39:23    Sujet du message: Détournements et la Rechute Répondre en citant

Thank U Donaco Wink
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 03/12/2016 22:52:43    Sujet du message: Détournements et la Rechute

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com