A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Patère

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 908

MessagePosté le: 19/07/2016 18:48:23    Sujet du message: Patère Répondre en citant

Une dernière historiette pour la route et on en reste là.


PATÈRE

« Ça se met où, les manteaux ? » Une grande Noire me regarda en rigolant et dit : « Patère, devant toi, pat'on. » Je baissai les yeux à la recherche d'un tas de manteaux où poser le mien, mais le sol était vide. Et pourtant, la fête battait son plein. Étais-je le seul à être venu couvert ? Je rendis à la Noire son sourire et dis : « Par terre, vous êtes sûre ? » Elle rigola de plus belle et me dit : « Si tu veux, je le fais à ta place, Pat'on. Ça craint rien ; c'est tous des amis ! » Elle voulut prendre mon manteau, mais je fis semblant d'en avoir encore besoin. Comprenant qu'elle avait affaire à une cloche, elle rejoignit ses amis en rigolant.

Un peu vexé, j'ôtai mon manteau et le jetai par terre, devant moi. Mes amis m'avaient prévenu : « Tu verras, ils sont sympas. Fais comme chez eux, et tout ira bien. » C'était la première fois que je jetai mon manteau par terre en entrant chez des gens. Bon, pourquoi pas. C'est alors qu'un grand Noir me cria : « Tu fais quoi, là, pat'on, avec ton manteau ? Tu te crois chez les sauvages ? » En deux enjambées il fut sur moi, ramassa mon manteau et le pendit à la patère. Je tentai de lui expliquer qu'on m'avait dit de le mettre par terre, mais il m'entraîna auprès de ses amis sans m'écouter. « Je vous présente Pierre, un copain d'un copain. »

Les gens s'étaient levés. Je serrai les mains des plus proches et saluai de la tête le reste des invités. Les regards étaient amicaux. « Assieds-toi, Pierre, fais comme chez toi. » Tout le monde était debout, sauf deux petits enfants assis sur un tapis à prière. Les gens semblaient attendre un signal pour reprendre leur conversation. Je cherchai en vain une chaise des yeux. Mes amis m'avaient prévenu : « Assieds-toi comme eux, et tout ira bien. » Le sol était propre. Je m'accroupis et le plus élégamment du monde, m'assis par terre. Le grand Noir me regarda en rigolant : « Dis pat'on, là, tu fais quoi ? » Il plongea la main derrière lui et en ramena une chaise. « Ici, on s'assied sur des chaises. »

Les gens me regardaient d'un air toujours amical. J'esquissai un sourire confus, comme au sortir d'une mauvaise blague. Un grand Noir eut pitié de moi : « Où travaillez-vous, Pierre ? » Je m'empressai de répondre : « À la mairie, au service des résidus urbains. Je suis les camions. » « Pas trop fatigant ? » « On s'y habitue. Et vous ? » « Mon mari est avocat. » Je me retournai vers la voix. C'était la Noire qui voulait prendre mon manteau. L'avocat fit les présentations. « Pierre, ma femme. » « On se connaît », dit-elle. Je lui demandai si elle était avocate, elle aussi. « Ma femme est pédiatre. Elle aime les enfants. » « C'est un beau métier », dis-je. Ils acquiescèrent.

L'arrivée du riz fit diversion. Deux grands Noirs apportaient une énorme bassine pleine de riz blanc. Des femmes suivaient avec des raviers de sauces colorées. Mes amis m'avaient prévenu : « Mange comme eux, et tout ira bien. » J'étais décidé à faire comme eux lorsqu'un grand Noir me dit : « Sers-toi, Pierre, fais comme chez toi. » Je regardai le riz d'un air stupide. « Ça se mange comment ? » demandai-je. « Avec la sauce, Pierre. Tu fais une boule et tu la trempes dans la sauce. » Les invités me regardaient d'un air engageant. Je m'approchai de la bassine et, du bout des doigts, pris une poignée de riz, en fis une boule, et la plongea dans un ravier de sauce brune. « C'est délicieux », dis-je. « Tenez, Pierre, ça ira mieux avec ça. » Un grand Noir me tendit une assiette et des couverts. Les invités se rapprochèrent de la bassine et chacun se confectionna des boulettes en pressant le riz entre cuiller et fourchette. Je m'essuyai les mains sur une serviette.

« J'aime beaucoup votre chemise », Pierre. Une Noire se tenait devant moi. « C'est original. » Je la remerciai. Les hommes étaient en costume, les femmes en tailleur. Certains d'entre eux avaient desserré le col de leur chemise. Mes amis m'avaient prévenu : « Habille-toi comme eux, tu te sentiras plus à l'aise. » J'avais mis une chemise à fleurs et un pantalon de toile jaune. « Ainsi vous comptez vous installer en Afrique, Pierre ? » me demanda un grand Noir. « Oui. Ma sœur m'a trouvé un travail. À la mairie. Là-bas, je conduirai le camion. » La Noire au manteau m'en fit compliment. « Vous vous y habituerez vite. Les Blancs sont accueillants. » Puis elle me laissa à mon verre de punch. Des groupes s'étaient formés au hasard des discussions. On parlait Bourse, politique, vacances. Discrètement, je pris congé de mes hôtes. On se lève tôt, dans mon métier.
_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 19/07/2016 18:48:23    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Hori
Administrateur


Inscrit le: 21 Aoû 2009
Messages: 1 824

MessagePosté le: 19/07/2016 19:32:33    Sujet du message: Patère Répondre en citant

Sympathique, mais existe-t-il vraiment des Européens aussi imbibés de préjugés que ce pauvre Pierre ?

Ça me fait penser à un mème génial qui sévit sur Twitter et facebook : et si les Africains parlaient comme certains Européens...il s'agit de phrases qui inversent les clichés habituellement débités aux Africains.

Libé en recense quelques pépites :

http://www.liberation.fr/france/2016/02/17/si-les-noirs-parlaient-comme-les…

Mention spéciale à "regarde c'est moi en safari en Europe...J'avais envie de tous les adopter !"
Revenir en haut
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 908

MessagePosté le: 19/07/2016 21:08:48    Sujet du message: Patère Répondre en citant

Un peu caricatural, certes.
J'ai parcouru ton lien, un régal. J'aime bien celui-ci :
"" Ça m'a trop fait plaisir de goûter un plat de chez toi ! Fade, pas assaisonné, ça change, j'adore !"
En revanche, beaucoup ne me semblent pas racistes. Et pourquoi juger les gens sur la race serait-il toujours et nécessairement un problème ? On juge bien les gens sur d'autres qualités innées sans que personne ne s'en offusque : le physique, l'intelligence, le goût. Tout est dans l'intention.
Le problème, ce n'est pas la race, mais l'altérité.
Le discours bien-pensant m'a toujours irrité. Quand on me demande si je suis raciste, je réponds toujours "oui".
_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Servanne
Plume de Benu


Inscrit le: 11 Juil 2016
Messages: 150

MessagePosté le: 20/07/2016 07:34:52    Sujet du message: Patère Répondre en citant

On devrait plutôt parler de xénophobie ou de communautarisme ethnique parce que le mot "racisme" je le trouve sans pertinence, les races c'est chez les chiens ou les poissons, pas chez les hommes...
Sinon j'aime assez le texte, une seule remarque le mot "Noir" revient un peu trop à mon goût Wink
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 20/07/2016 07:52:01    Sujet du message: Patère Répondre en citant

Je trouve cette caricature excellente ! Very Happy

Le texte est scandé par une litanie vraiment drôle et la chute: "Les blancs sont accueillants" est complètement géniale !
Revenir en haut
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 908

MessagePosté le: 20/07/2016 12:15:28    Sujet du message: Patère Répondre en citant

Merci à vous deux.
Le mot "Noir" revient souvent, mais il ne s'agit pas toujours de la même personne. Pour le petit Blanc, tous les Noirs se ressemblent. Pour lui, ce sont tous "des grands Noirs".
_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 810

MessagePosté le: 21/07/2016 11:50:06    Sujet du message: Patère Répondre en citant

C'est un peu caricatural mais savoureux ! Et il doit bien en exister quelques "bécassins" pas méchants mais pleins d'idées toutes faites sur les Africains. Le racisme , c'est tout autre chose, c'est méchant, ça procède en général du fait que celui qui n'a pas la même couleur de peau ne peut pas avoir les mêmes droits que le Blanc. J'aurais plein d'anecdotes à ce sujet mais je ne vais pas vous raconter ma vie. Very Happy
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 03/12/2016 01:17:17    Sujet du message: Patère

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com