A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le Monde des Décombres
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Monio
Plume de Calao


Inscrit le: 19 Mai 2015
Messages: 76

MessagePosté le: 28/07/2016 16:11:58    Sujet du message: Le Monde des Décombres Répondre en citant

Vous connaissez le premier Terminator ? Quand la voix prononce "Les machines s’élancèrent des cendres du feu nucléaire" on y voit un paysage de fin du monde. Un monde de désolation. Glacial et plonger dans une nuit sans fin. Au cœur d'une ville détruite , au milieux des ruines de constructions , un immense char futuriste écrase avec ses énormes chenilles des cranes et des restes humains en rependant la mort et le chaos . Et ou les humains qui restent vont crever comme des chiens. Mon monde personnel est exactement pareil. Il est lugubre, sale, totalement noir, déprimant et stérile. Vus a travers le prisme de ma pensée, de mon esprit et de ma vision, mon univers est comme celui-ci. J'aurais tant aimé que cette fée apparaisse au milieu de mes paysages noir et ravagé. Que sa fantastique lumière irradie mon monde ou l'espoir n'existe pas. Que son rayonnement si puissant m'atteigne de pleins fouet. Avoir mon visage inondé de sa lumière. Les survivants des ruines l'auraient traité comme le messie. Les fils de l'obscurité en auraient fait leur reine. Les enfants des décombres l'auraient acclamé.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 28/07/2016 16:11:58    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Hori
Administrateur


Inscrit le: 21 Aoû 2009
Messages: 1 827

MessagePosté le: 28/07/2016 16:52:58    Sujet du message: Le Monde des Décombres Répondre en citant

Monio, tous tes textes parlent de la même chose, même quand tu inventes des histoires ou fais des allusions à Terminator ou aux Chevaliers du Zodiaque. Tu étales en fait toujours ta propre vie, tes désillusions, ta tristesse.

L'écriture est un remède qui ne guérit pas tout. Tu te complais trop dans ta tristesse. A ce stade, il vaut mieux agir dans la vraie vie, s'intéresser à ce qu'elle a de positif, et écrire des choses différentes, nouvelles. Nos vies ne se résument pas à nos blessures ! Smile

Quant à tes textes, nous avons déjà tout dit : le ton désespéré et monocorde, les multiples fautes, les thème répétitifs (toujours des beaufs un peu paumés ou délinquants et beaucoup de violence), tout cela est un frein énorme dans ton écriture. C'est pourquoi comme les autres, je n'ai plus rien à dire sur tes textes...
Revenir en haut
Servanne
Plume de Benu


Inscrit le: 11 Juil 2016
Messages: 150

MessagePosté le: 28/07/2016 16:55:02    Sujet du message: Le Monde des Décombres Répondre en citant

Il est Moniomaniaque...

Oui, je sors, j'ai honte --------->
Revenir en haut
Monio
Plume de Calao


Inscrit le: 19 Mai 2015
Messages: 76

MessagePosté le: 28/07/2016 17:38:37    Sujet du message: Le Monde des Décombres Répondre en citant

"toujours des beaufs un peu paumés ou délinquants" Ou ça ? Lesquels ? Dans quel texte ?
Revenir en haut
Hori
Administrateur


Inscrit le: 21 Aoû 2009
Messages: 1 827

MessagePosté le: 28/07/2016 17:49:16    Sujet du message: Le Monde des Décombres Répondre en citant

Répondu par èmpé. Je t'en ai envoyé un autre, d'ailleurs.
Revenir en haut
Monio
Plume de Calao


Inscrit le: 19 Mai 2015
Messages: 76

MessagePosté le: 30/07/2016 16:51:38    Sujet du message: Le Monde des Décombres Répondre en citant

Hori , oui mon univers littéraire et de fiction est très sombre,violent,sale , fataliste et déprimant. Il me permet d 'expulsé ma haine et mon mépris des humains . C'est un lieu ou le ciel est perpétuellement recouvert de nuage menacent, ou les éboueurs sont toujours en grève , ou les cantonniers n'existe pas. Ou les complexes industriels son délabré et les usines qui tombes en ruine déverses des fumées mortels sur les habitants des villes, ou les habitations son recouverte d'une teinte orangés.Des hommes d'affaires cupides évolue dans d'immenses tours de verres et d'acier pendant que le petit peuple crève lentement dans la crasse et la misère . Ou les clochardes appellent tout les hommes Mon cheri ou Mon amour . Les Bimbos ont les mains ravagé par les piqûres d’héroïnes et la blanche coule dans le sang des beaux gosses bodybuildé. Les petites gitanes se prenne pour des princesses , se vernissant les ongles des orteils assises sur le trottoir. Les bagarres de barres se poursuivent jusqu’à la mort et les gares sons de véritables coupe gorges . Les garçons de 10 ans sont d'insolents garnements en échecs scolaires,qui passent leur temps a se battre,a volé,a casser des vitres quand ils ne se font pas regarder la quiquette de manière complaisante par les femmes de ménage de la piscine.Rajouter a cela que des malfrats en costumes passe leur temps a persécuté et a s'acharné sur les restaurateurs et les commerçants .
Revenir en haut
Lili
Plume de Benu


Inscrit le: 27 Oct 2015
Messages: 244

MessagePosté le: 30/07/2016 17:10:09    Sujet du message: Le Monde des Décombres Répondre en citant

L'univers, Terminator, je ne le connais pas.

Par curiosité j'ai écouté en mode épellation afin d'apprendre de nouveaux mots.

J'ai surtout constaté ta haine de l'orthographe dans ta réponse à Hori.
_________________
À quoi sert de voir dans un monde qui ferme le yeux.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 820

MessagePosté le: 30/07/2016 17:43:18    Sujet du message: Le Monde des Décombres Répondre en citant

"Hori , oui mon univers littéraire et de fiction est très sombre,violent,sale , fataliste et déprimant. Il me permet d 'expulsé ma haine et mon mépris des humains " Je te cite. Nous sommes des humains sur ce forum et n'avons nul besoin ni nulle envie de subir régulièrement tes paroles de mépris et de haine. Elles ne nous intéressent pas. N'as-tu pas remarqué que d'ailleurs nous finissons tous par les ignorer. Donc, tupers ton temps.
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lili
Plume de Benu


Inscrit le: 27 Oct 2015
Messages: 244

MessagePosté le: 30/07/2016 17:51:13    Sujet du message: Le Monde des Décombres Répondre en citant

Finalement, je n'ai pas appris de nouveaux mots, uniquement un dédain pour la gent à laquelle tu appartiens !
Change de planète !

C'est tout moi ! passer beaucoup de temps à écouter épellation du dénigrement, lettre à lettre.
_________________
À quoi sert de voir dans un monde qui ferme le yeux.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lili
Plume de Benu


Inscrit le: 27 Oct 2015
Messages: 244

MessagePosté le: 30/07/2016 19:05:26    Sujet du message: Le Monde des Décombres Répondre en citant

J'ai mieux ! Échangeons nos places, de cette façon tu ne verras plus la laideur et la méchanceté du monde !

Et moi je verrai moins noir.

Non, trop tard, tu garderas toujours la marque de Terminator en tête.
_________________
À quoi sert de voir dans un monde qui ferme le yeux.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 30/07/2016 21:05:22    Sujet du message: Le Monde des Décombres Répondre en citant

Je ne suis pas d'accord avec ces critiques. Je trouve que Monio a amélioré son orthographe depuis ses premiers textes. De plus, et c'est bien le plus important, il a son univers à lui, son propre style (même s'il faut améliorer beaucoup de choses) et une thématique uniforme. Je ne lis pas tout mais j'aime ces textes courts qui dégueulent amertume et poésie noire en même temps. Et tant qu'il n'y a pas de propos comme il y en eu, j'ai plaisir, souvent, à lire ses petits textes (j'ai plus de mal avec ses longs textes). Et surtout, je trouve Monio opiniâtre et courageux parce que la critique est ardue à son égard...
Revenir en haut
Aureplume
Plume de Garuda


Inscrit le: 26 Mai 2016
Messages: 422

MessagePosté le: 30/07/2016 21:59:37    Sujet du message: Le Monde des Décombres Répondre en citant

C'est vrai que ce texte est loin d'être la mer à boire... alors le message de Donaco a du sens. Néanmoins, Monio il y a un truc qui me dérange et qui dérange les autres ici : tu sembles assez borné et concentré sur ton écriture et ton univers. Tu ne viens ici que pour poster un texte, qui ressemble souvent aux autres et tu repars, pas d'échange, pas d'illustration d'un texte qu'on t'aurait conseillé de reprendre et que tu aurais modifié en conséquence : pas d'échange je répète.
Tu m'avais demandé de l'aide par mp et si j'ai le temps j'irai regarder le texte que tu m'avais envoyé, mais même si je faisais l'effort de te donner mon avis, en prendrais tu le bon pour l'insérer dans ton écriture ? Je n'en suis pas convaincu.

Pour le reste, il y a une amélioration dans l'orthographe et même dans l'écriture je trouve. Pour autant on se lasse de voir souvent les même personnages, dont toi ou le personnage représenté par le "Je" , toujours tourmenté. Écrire avec un univers noir n'empêche pas de varier les histoires et les scénarios, ainsi que les personnages.
_________________
"L'anémélectroreculpédalicoupeventombrosoparacloucycle est un vélo à deux roues qui utilise toutes les forces propulsives connues et même inconnues"
Revenir en haut
Lili
Plume de Benu


Inscrit le: 27 Oct 2015
Messages: 244

MessagePosté le: 31/07/2016 06:20:20    Sujet du message: Le Monde des Décombres Répondre en citant

J’ai écrit une réponse hier soir, elle m’a échappée, disparition brutale.
Donc, je recommence ! Je ne t’ai pas choisi, ton texte, m’est tombé dessus. Mon descripteur d’écran l’a lu parce qu’il était le premier par la date sur la liste.
N’ayant jamais rien écouté de toi, j’e l’avoue, comme à chaque nouvel auteur , j’ai demandé une écoute détaillée pour comprendre et apprendre de nouveaux mots. Cette histoire m’a choquée. J’ai eu du mal d’entendre critiquer le monde où il vit, de cette façon, par un voyant qui connaît son entourage et voit la vie.
Je l’avoue, tes progrès en orthographe, je ne peux les constater, c’est la première fois que je te lis. Je crois Donaco sur parole, elle le sait.
La partie texte n’est pas très fautive, c’est la réponse à Hori l’est bien plus, certainement bien moins peaufiné.
Tu as choisi ce style éditorial et tu t’y tiens malgré un critique sévère, tu n’en as que plus de mérite à défendre tes idées. Je ne suis pas certaine que je les poursuivrais dans ta situation. N’ai-je pas dit, il n’y a pas longtemps, que nous faisions trop de concession aux lecteurs pour qu’ils atteignent le mot fin
Ma philosophie est choquée par une sorte de dénigrement, tu vois tout en noir. Je peux te proposer une chose : nous échangeons nos places, tu prends la mienne où tu le verras rien de la laideur du monde et moi, je prends la tienne ou je verrais moins noir, et après six mois nous comparerons le résultat, de votre vision devenue différente de ce même monde
Certainement dans ta vraie vie, ce n’est pas identique.Toutefois ne change pas ton style éditorial, vide ta hargne sur notre monde, ce n’est que l’expression d’un combat que tu mêmes pour survivre dans une époque qui n’est pas nécessairement la tienne.
J’avoue ma rapidité de réaction, tu peux la comprendre, tomber sur toi aussi abruptement a de quoi déconcerté une fille qui ne vois pas le bout de son nez.
En résumé Monio, continue sur ta lancée puisque c’est ta vision des choses, soigne simplement ton orthographe et tout sera parfait dans l’expression de ta réalité.
J’ai reçu un caillou dans mon jardin, il est très court, sans doute est-il l’image de ce que vous attendez. Je vais m’y attacher le peu de temps qu’il me reste et finissant ce que j’ai commencé.
Courage Monio…
_________________
À quoi sert de voir dans un monde qui ferme le yeux.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
En'Kaï
Plume de Benu


Inscrit le: 02 Juil 2016
Messages: 167

MessagePosté le: 31/07/2016 16:20:47    Sujet du message: Le Monde des Décombres Répondre en citant

N'empêche que si le but de Monio est d'écrire du noir, il y réussit parfaitement au vu des réactions générales. Et en cela, c'est une qualité d'écriture.
Je n'ai lu que quelques textes de toi, Monio ici et là, sans faire attention à la chronologie. Et donc au suivi de l'orthographe. Oui, il y a des fautes; mais cela ne gène pas la compréhension pour moi. Les phrases, le style, la logique du texte y sont, ce qui me semble primordial; l'orthographe, se corrige plus facilement je trouve. Je rejoins donc Danaco sur sa façon de voir les choses. (et arrives-tu ou non à utiliser le correcteur d'othographe inclus? ne peux-tu faire relire ton texte à quelqu'un d'autre qui maîtrise mieux?
Ta présentation de facebook, m'avait un peu glacée il est vrai. Parce qu'autant on peut supposer séparer auteur et narrateur, autant une présentation est sensée.. représenter quelqu'un. Et j'avoue que j'ai mon lot de noir en ce moment pour éviter de m'en rajouter.
Ceci étant, en terme pur d'écrire un texte qui fait mouche dans la description sombre, tu y arrives bien. Peut-être qu'au bout d'une centaine de pages, c'est toi que tu lasseras et que tu pourras enfin passer à autre chose. L'écriture comme exutoire n'est plus à démontrer. Par contre, ne pas toujours t'attendre à des retours de ceux-ci; Que ce soit là, ou ailleurs si c'est systématique.
Revenir en haut
Dolo21
Plume de Benu


Inscrit le: 06 Mai 2016
Messages: 204

MessagePosté le: 16/08/2016 23:39:37    Sujet du message: Le Monde des Décombres Répondre en citant

Monio a écrit:
Hori , oui mon univers littéraire et de fiction est très sombre,violent,sale , fataliste et déprimant. Il me permet d 'expulsé ma haine et mon mépris des humains . C'est un lieu ou le ciel est perpétuellement recouvert de nuage menacent, ou les éboueurs sont toujours en grève , ou les cantonniers n'existe pas. Ou les complexes industriels son délabré et les usines qui tombes en ruine déverses des fumées mortels sur les habitants des villes, ou les habitations son recouverte d'une teinte orangés.Des hommes d'affaires cupides évolue dans d'immenses tours de verres et d'acier pendant que le petit peuple crève lentement dans la crasse et la misère . Ou les clochardes appellent tout les hommes Mon cheri ou Mon amour . Les Bimbos ont les mains ravagé par les piqûres d’héroïnes et la blanche coule dans le sang des beaux gosses bodybuildé. Les petites gitanes se prenne pour des princesses , se vernissant les ongles des orteils assises sur le trottoir. Les bagarres de barres se poursuivent jusqu’à la mort et les gares sons de véritables coupe gorges . Les garçons de 10 ans sont d'insolents garnements en échecs scolaires,qui passent leur temps a se battre,a volé,a casser des vitres quand ils ne se font pas regarder la quiquette de manière complaisante par les femmes de ménage de la piscine.Rajouter a cela que des malfrats en costumes passe leur temps a persécuté et a s'acharné sur les restaurateurs et les commerçants .


Je connais un monde où chaque jour dès potron-minet les éboueurs passent, sans tambour ni trompette mais avec courage et conviction dans les rues habitées afin de rendent à l'environnement sa propreté pour le bonheur des riverains.

Je connais un monde où les usines et les complexes industriels produisent de quoi permettre au plus grand nombre d'accéder à des biens de première nécessité, des produits assurant le confort des habitations, des denrées alimentaires variées, des produits de santé soulageant des maux de l'existence, et même des objets uniquement destinés à la distraction et au plaisir.

Je connais un monde où il existe de petits villages nichés au cœur de campagnes verdoyantes, environnés de forêts apaisantes où s'ébattent moineaux, mésanges, faisans, hérons, écureuils, cervidés et au combien d'autres petites bestioles dont l'observation souvent difficile et aléatoire est un régal pour les yeux du promeneur ou du photographe.

Je connais un monde où il existe de magnifiques paysages de montagne dont les cimes blanchies par les neiges éternelles côtoient majestueusement des vallées dont l'herbe grasse est constellée d'une flore multicolore aux noms qui invitent à la rêverie : Gentiane, Edelweiss, Lys Martagon, Arnica, Raiponce, Trolle...

Je connais un monde où des hommes et des femmes anonymes donnent de leur temps pour fonder et faire vivre des associations variées et diverses dont le but est d'apporter un peu de chaleur, de réconfort, d'aide à ceux qui sont dans la difficulté et dans la peine, quand d'autres moins disponibles, mais tout autant soucieux de leur prochain, donnent régulièrement des denrée alimentaires ou font des dons sans fanfaronnade ni publicité.

Je connais un monde où il existe des hôpitaux et des associations dans lesquelles des gens travaillent avec foi et ardeur toute leur vie durant pour aider les personnes dont l'existence a basculée dans l'addiction et la souffrance.

Je connais un monde où dans les écoles et les associations, des hommes et des femmes s'emploient chaque jour avec conviction, à transmettre aux enfants et aux jeunes des connaissances, un savoir faire et participent à faire naître des vocations artistiques, littéraires, scientifiques, artisanales, sportives que ces enfants n'auraient jamais connus sans eux.

Je connais un monde où des commerçants sont heureux de nous conseiller, de nous expliquer leur travail, de nous faire découvrir les produits de leurs échoppes et dont ils sont fiers. Un monde où des restaurateurs se lèvent aux aurores pour confectionner chaque jour des mets succulents dont saveurs enchantent nos papilles.

Si, si Monio. Je t'assure que mon monde existe. Il côtoie le tient. Si tu le veux, tu pourras aussi le découvrir. Il faut juste prendre le temps de poser ton regard dans les coins, là où n'a peut-être pas encore pensé à le poser.
Revenir en haut
Dulcie
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 17 Nov 2008
Messages: 763

MessagePosté le: 17/08/2016 08:12:38    Sujet du message: Le Monde des Décombres Répondre en citant

 Dolo 


Je connais et apprécie ton monde !
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que beaucoup de personnes paraissent brillantes avant d'avoir l'air con...
Gaston Bachelard
Revenir en haut
choucroute vélocipédiqu
Plume de Garuda


Inscrit le: 02 Déc 2014
Messages: 299

MessagePosté le: 17/08/2016 09:48:12    Sujet du message: Le Monde des Décombres Répondre en citant

Je conseille à Monio la lecture des bouquins de Bukowski et de Fante. On y côtoie des clodos, des prostituées, des saoulards et d'autres marginaux. Mais tout ce marasme est traité avec une certaine truculence et un style d'écriture qui donnent parfois le sourire au lecteur.

Pour moi, le problème de Monio est davantage d'ordre syntaxique, grammatical et orthographique que thématique. Il y a vraiment un effort à faire à ce niveau avant d'aller plus loin.

Je reste convaincu qu'il n' y a pas de mauvais sujet. Et la misère humaine n'en est certainement pas un. Il y a pour moi un réel plaisir à lire un Zola où une folle donne naissance à un alcoolique, où un vieux fou bouffé par l'asbestose étrangle une jeune fille et où une pauvre créature à la santé fragile travaille comme une bête pendant la journée avant de se faire tabasser par son mari une fois le soir venu.
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 17/08/2016 12:35:05    Sujet du message: Le Monde des Décombres Répondre en citant

C'est clair : quand tout le monde est heureux, il n'y a rien à raconter.
Revenir en haut
choucroute vélocipédiqu
Plume de Garuda


Inscrit le: 02 Déc 2014
Messages: 299

MessagePosté le: 17/08/2016 20:14:25    Sujet du message: Le Monde des Décombres Répondre en citant

Je suis sûr qu'on pourrait écrire sur le bonheur mais il faudrait un mort à la fin.



Voici deux Goya. Je suppose que certains aimeront davantage celui de gauche que celui de droite mais ils sont rares (ou ont simplement l'esprit de contradiction).

Ceci dit, Zola n'est pas bon que parce qu'il nous parle de la misère et de la mort, il est bon avant tout parce qu'il écrit bien. Non ?

On peut parler du bonheur... "Zazie dans le métro" n'est pas un roman triste et cela n'en diminue pas la qualité. On peut adorer "Les fleurs du mal" et apprécier "Cantilène en gelée". Et blablabla et blablabla... Comme dirait ma collègue si elle m'avait lu : "Il aime bien s'écouter parler celui-là".

Il n'y a pas à proprement parler de mauvais sujets. Monio est plus pénalisé par sa syntaxe, son orthographe et sa grammaire que par ses penchants morbides et sa vision misérabiliste du monde .
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 17/08/2016 20:59:20    Sujet du message: Le Monde des Décombres Répondre en citant

Oui, Zola est indétrônable dans son domaine parce qu'il avait un talent fou. Ce n'est pas tant la mort ou la misère qu'il donne à voir que la spirale qui l'a créée ; ça s'inscrit dans une peinture sociale, politique, économique, c'est une fresque, on apprend tout de la Seconde République en plus des symptômes de la phtisie, des conditions ouvrières et des premiers grands magasins. Zola, c'est aussi tout ça. La contemplation morbide de la déchéance humaine qu'on peut avoir avec ce genre de lecture satisfait une sorte de curiosité malsaine qu'on ne peut développer dans la vie réelle. Mais voir de près quelqu'un mourir de faim et de misère, alors qu'on est soi-même dans son lit, le ventre plein, avec son bouquin, c'est une expérience unique et forte. La littérature, c'est une proposition alternative de la réalité : on peut subir la fascination du laid, de l'horreur et de la peur autant que celle du beau, du pur et du bien... On adhère ou non, on fait ses choix...

En parlant de choix, je me suis souvent demandée ce qui poussait les gens à lire des polars avec des scènes très violentes...

PS :Je préfère le second tableau. Le premier ne contient que des stéréotypes du bonheur. Le second est intrigant et même inquiétant. L'Inquisition ? Ces longs bonnets à pointes, il me semble que.
Au moins, le second tableau offre matière à s'interroger et à aller chercher "Goya" dans wikipedia ; le premier prête à sourire et on se moque gentiment de cette scène bucolique, désuète. On dirait la famille Ingalls.


PS: je n'ai pas l'impression que tous les textes de Monio soient autobiographiques mais son univers rempli de noirceur et de désespoir est aussi plein d'humour, noir, mais humour quand même!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 07/12/2016 13:29:03    Sujet du message: Le Monde des Décombres

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Plumes d'écrits -> Petits textes sans conséquences Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com