A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Effets secondaires

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 232 Le Cahier d'été -> 232a critiques constructives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dolo21
Plume de Benu


Inscrit le: 06 Mai 2016
Messages: 204

MessagePosté le: 22/08/2016 08:01:43    Sujet du message: Effets secondaires Répondre en citant

Effets secondaires

2086
La liste des inscriptions était ouverte. Nous étions nombreux à avoir postulés afin de partir loin des nuisances terrestres pendant près de seize semaines. Notre entreprise avait adhéré au dispositif gouvernemental "Europe-Economie".
150 ans après les premiers congés payés, cette avancé sociale était une véritable révolution. Depuis plusieurs années, les médias dénonçaient les dangers des séjours de vacances terrestres. Le cumul du réchauffement climatique et de la pollution des mers avait, au fil des années, transformé les territoires historiquement touristiques en véritable bombe à retardement sanitaire.
La chaleur estivale était devenue un fléau à combattre. Le sud de la France était désormais classé en zone désertique dangereuse. Les incendies répétés de ces dernières décennies avaient décimés toute végétation. Les rayonnements ultra violets n'étant plus stoppés par l'atmosphère saturée de substances chimiques, les derniers habitants avaient dû se résigner à porter des combinaisons spécifiques pour ne pas périr de brulures solaires. Plus aucune famille ne vivait en dessous de la diagonale sèche Bordeaux - Besançon.
Le bleu azur de la mer cachait des concentrations exponentielles de composés toxiques, véritables cocktails de perturbateurs endocriniens, métaux lourds et solvants. Les alertes répétés des précurseurs du siècle dernier étaient restées lettre morte jusqu'à ce que l'épidémie mondiale de maladies neuro-dégénératives n'interpelle les politiques mondiaux. Plus un seul foyer n'était épargné par la sclérose en plaque, la maladie de Parkinson ou encore la maladie d'Alzheimer.
La sélection des salariés avait été drastique, sur les quatre cent-vingt inscrits, seule une centaine avait reçu un billet pour Europe. Les ressources humaines avait estimé que les employés les plus fatigués devaient être prioritaires. Grâce au médecin du travail, j'avais eu la chance d'être retenue. Mes six mois de dépression m'avaient beaucoup affectée et malgré une reprise à temps partiel, je restais encore très fatigable.
Nourriture, logement, voyage, tout était organisé et pris en charge par l'entreprise. Une véritable aubaine. Après six semaines de voyage en sédation profonde, je débarquais avec mes collègues sur le base Europe. Le centre de vacance, pressurisé et aseptisé était flambant neuf. Le complexe s'étendait sur quinze mille mètres carrés avec une centaine de chambres grand standing, un restaurant , une salle de spectacle et un centre SPA avec solarium.
Le rythme terrestre nuit et jour était reproduit grâce à un plafond de verre de haute technologie qui nous permettait de voir l'espace tout en bénéficiant d'un rayonnement lumineux mimant le cycle nycthéméral. L'équipe d'animation du centre était au petit soin et mettait tout en œuvre pour que nous nous reposions.
Ce furent les plus belles vacances de ma vie.
2088
Le médecin vient de m'annoncer que ma fatigue n'était pas dû à une rechute dépressive. Je m'en doutais parce que je ne m'étais jamais sentie aussi bien moralement et physiquement que depuis mes dernières vacances. J'avais retrouvé une énergie incroyable.
Mes examens ont révélé une tumeur cérébrale. L'immunothérapie pourrait me permettre de survivre encore six ou sept mois, mais la guérison est impossible. J'ai décidé de refuser tout traitement. Je veux profiter de mes derniers mois de vie et repartir sur Europe.
2126
La base spatiale Europe a définitivement été désaffectée. Plus de cinquante mille Européens sont décédés des suites de la procédure d'optimisation génétique subie à leur insu lors des séjours sur le satellite.
Cette mesure avait été secrètement mise en œuvre dès 2086 par les gouvernements des pays en voie de paupérisation afin de rendre les travailleurs résistants au burn-out et au surmenage. Ce dispositif avait rendu possible la promulgation de la loi sur les 36 semaines à 75h. La concurrence féroce des pays climatorésistants et le déclin économique avaient été endigués.
Il aura fallut une génération pour mettre en lumière les effets pervers des voyages Européens. C'est l'augmentation dramatique de la mortalité qui a révélé les effets secondaires désastreux des séjours sur le satellite.
Les rayonnements génomodificateurs en vigueur dans tous les centres de vacances Européens ont provoqués des mutations génétiques irréversibles. Ainsi, alors que les salariés devenaient insensibles à la fatigue et au stress, leur système immunitaire se renforçait au point de s'attaquer à leurs propres cellules provoquant des maladies auto-immunes et cancéreuses. Ces pathologies sont, aujourd'hui encore, la première cause de mortalité des moins de quarante ans.
Les derniers voyageurs viennent d'être rapatriés et seront hébergés dans un centre de réhabilitation génétique jusqu'à ce que la science découvre un moyen de réinitialiser leur ADN. Leur espérance de vie est estimé à trente mois.
La loi sur les 36 semaines à 75h devrait être abrogée dans les semaines à venir.

En tant que grande perdante de ce JPH je m'octroie le privilège d'ouvrir cette sessions de critiques constructives. Allez, soyez sympas et aidez moi à comprendre ce qui fait que mon texte est nul et n'a intéressé personne. Rolling Eyes
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 22/08/2016 08:01:43    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
DK
Plume de Benu


Inscrit le: 19 Mai 2011
Messages: 198

MessagePosté le: 22/08/2016 09:44:54    Sujet du message: Effets secondaires Répondre en citant

Salut Dolo,

J'ai bien aimé le sujet, mais je n'ai pas voté pour ton texte car j'ai trouvé ton écriture trop documentaire.
J'ai l'impression que tu as voulu mettre trop d'informations pour un format aussi court.
Si tu le réécrivais sous forme de nouvelle, sans contrainte de caractères, je pense que ça pourrait donner une chouette histoire.
Revenir en haut
Dulcie
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 17 Nov 2008
Messages: 760

MessagePosté le: 22/08/2016 12:43:21    Sujet du message: Effets secondaires Répondre en citant

Bonjour Dolo,


J'ai "éliminé" tout de suite ton texte parce la plus grande partie se passe sur terre. Sur Europe il n' y a que le paragraphe "Nourriture.... de ma vie". 
Pour moi c'était un hors sujet  Sad
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que beaucoup de personnes paraissent brillantes avant d'avoir l'air con...
Gaston Bachelard
Revenir en haut
Dolo21
Plume de Benu


Inscrit le: 06 Mai 2016
Messages: 204

MessagePosté le: 22/08/2016 13:37:48    Sujet du message: Effets secondaires Répondre en citant

Smile Bonjour Dulcinée
Jeu 232a : Cette année (celle que vous choisissez) le comité d'entreprise offre aux salariés la possibilité de prendre 18 semaines de vacances au lieu des 3 habituelles.
Il offre également l'intégralité du congé, tous frais payés (voyage, logement, nourriture, frais annexes).
Pour bénéficier de cette offre les salariés doivent accepter de passer leurs vacances sur la planète Europe, satellite de Jupiter. Il s'agit d'une incitation gouvernementale à faire expérimenter les premiers lieux de vacances hors de la planète Terre.
Vous raconterez l’expérience d’un ou plusieurs salariés qui ont accepté cette offre. (texte à la première ou à la troisième personne au choix)

Fallait-il comprendre que l'action devait se passer sur Europe? Je n'avais pas vu le sujet ainsi. Pour moi, mon protagoniste avait accepté le voyage sur Europe (elle y a d'ailleurs laissé sa santé). La suite en raconte les effets secondaires et le pourquoi du comment, donc il me semblait être dans le sujet.

Smile Bonjour dk,
Merci pour ton commentaire. Je suis contente que mon sujet t'ai plu (il n'était donc pas si nase que ça ). Pour le style, c'est vrai que j'ai volontairement opté pour une écriture un peu journalistique type JT et journal intime, qui n'a pas forcément plu. Disons que je suis passée à côté du lectorat.
Revenir en haut
Dulcie
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 17 Nov 2008
Messages: 760

MessagePosté le: 22/08/2016 16:22:37    Sujet du message: Effets secondaires Répondre en citant

Pour moi "expérimenter les premiers lieux de vacances" et "vous raconterez l'expérience" signifiait bien parler de ce que un ou plusieurs salariés avaient vécu sur place lors de ces vacances.

Mais, comme tu dis, chacun interprète à sa façon. 


Donc, pour être logique avec moi-même, je ne pouvais pas accepter des textes hors de mon interprétation  Mr. Green
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que beaucoup de personnes paraissent brillantes avant d'avoir l'air con...
Gaston Bachelard
Revenir en haut
Dolo21
Plume de Benu


Inscrit le: 06 Mai 2016
Messages: 204

MessagePosté le: 22/08/2016 17:04:18    Sujet du message: Effets secondaires Répondre en citant

La vérité est plurielle
Smile
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 25/08/2016 20:19:12    Sujet du message: Effets secondaires Répondre en citant

Je rejoins dk. Ton texte est très intéressant Dolo21 mais il manque de dialogues. Tout est concentré autour des informations données. Ceci dit, ces notations sont enrichissantes et paraissent crédibles. C'est déjà un point très appréciable dans ce genre d'écrit ! Okay
Revenir en haut
Dolo21
Plume de Benu


Inscrit le: 06 Mai 2016
Messages: 204

MessagePosté le: 25/08/2016 22:08:10    Sujet du message: Effets secondaires Répondre en citant

Smile Merci Donaco de me donner ton avis sur mon texte. Quand on n'a eu aucun vote on se demande ce qui a failli .
Je suis tout de même contente de voir que sur la forme mon histoire tient la route. Je me suis creusée la tête pour ce jph parce que la SF ce n'est pas mon domaine de prédilection. Développer les thématiques de technologies bizarres, de peuples étranges ou de modes de vie improbables ne m'inspire pas. Du coup, j'ai préféré orienter l'histoire sur la dérive des comportements humains par mésusage des technologies novatrices. Une énième déclinaison du célèbre, mais tellement juste "Science sans conscience n'est que ruine de l'âme".

Sur la forme, le style journalistique n'est pas au point. Je vais prendre cela en compte pour les prochaines fois.
Revenir en haut
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 921

MessagePosté le: 26/08/2016 05:47:00    Sujet du message: Effets secondaires Répondre en citant

Un texte très sombre puisqu’on passe d’un tableau apocalyptique ( mais crédible au vu de la situation actuelle) de la Terre à une Europe qui commence par faire figure de séjour de vacances accueillant avant de se révéler encore plus infréquentable que la Terre en raison d’expérimentation catastrophiques.

Ce texte possède de grandes qualités. Le style documentaire, un peu journalistique souligné par DK, avec abondance de termes scientifiques et techniques permet de prendre au sérieux cette histoire glaçante. Par contre le narrateur reste très abstrait, sans doute parce que le format imposé n’a pas permis de l’approfondir davantage. Mais tel quel c’est un texte intéressant et il n’y a pas lieu de regretter d’avoir participer.

A noter des fautes (d’inattention) assez nombreuses et que c’est souvent un élément qui permet de départager les textes entre lesquels on hésite.
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 810

MessagePosté le: 26/08/2016 07:26:18    Sujet du message: Effets secondaires Répondre en citant

Un texte très sombre et d'inspiration originale: j'aurais pu le classer si l'émotion avait été un peu plus présente (je suis d'accord sur l'aspect trop documentaire) et les petites fautes moins présentes !
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 03/12/2016 01:14:31    Sujet du message: Effets secondaires

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 232 Le Cahier d'été -> 232a critiques constructives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com