A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le premier Kori

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 232 Le Cahier d'été -> Critiques constructives 232b
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Aureplume
Plume de Garuda


Inscrit le: 26 Mai 2016
Messages: 422

MessagePosté le: 04/09/2016 22:36:56    Sujet du message: Le premier Kori Répondre en citant

Planète Terre, époque inconnue.

« Et ça, vous savez ce que c’est les enfants ?
— Moi je sais, moi je sais ! C’est une photographie !
— Oui Canopée, c’est une photographie et tu peux nous dire à quoi ça servait ?
— C’est un truc avec les humains mais je suis pas sûre, c’est comme nos puces mémoire qui permet de rien oublier j’crois…
— Ce n’est pas tout à fait ça mais Canopée a raison : les humains utilisaient les photographies pour leurs souvenirs. Ce sont des images immobiles qui sont obtenues grâce à des systèmes optiques et une surface qui les recueille pour les capturer. Les humains les utilisaient pour montrer à leurs congénères des événements qui étaient arrivés dans leurs vies et pour les revoir ensuite.
Les images obtenues étaient de faible qualité comme vous pouvez le voir, mais elles nous laissent une trace de cette espèce et de ses inventions. Je sais que ça peut sembler abstrait, mais y aurait-il un volontaire pour me décrire la photographie ? Oui, Sténopé ?
— Il y a deux humains, je crois que c’est un mâle et une femelle. Ils ont les mains ensemble, on dit qu’ils se la tiennent, je crois. On a vu en cours qu’ils font ça pour danser je crois, donc je pense qu’ils dansent. Mais par contre je comprends pas, ils sont au-dessus du feu, ils doivent sûrement marcher sur un truc transparent.
À droite, il y a comme nos tours de désintégration, alors ils étaient peut-être en guerre, c’est sûrement pour ça qu’il y a du feu et qu’ils dansent, pour pas avoir peur.
— Merci Sténopé. Tu as raison : il s’agit d’un mâle et une femelle, en revanche il faut que vous arriviez à imaginer le mouvement, ce n’est pas évident. Sur cette photographie, les deux humains sautent par-dessus le feu et ils avancent du fond de l’image vers nous. Ils ne dansent pas même s’ils se tiennent la main. Sténopé… Un peu de calme ! Eh ! Écoutez-moi ! On n’est pas en récré ici, je vous rappelle qu’il y aura un devoir noté sur la sortie d’aujourd’hui !
Donc, avant d’être interrompue, je disais que Sténopé avait bien fait de parler de la tour derrière à la droite de la photographie. Ce n’est pas une tour de désintégration mais elle permettait aux humains de tuer grâce à l’él-ec-tri-ci-té, une énergie puissante pour une espèce primitive. Sa présence n’indiquait pas forcément une guerre car les humains pouvaient tuer sans raisons précises. Idem pour le feu, l’espèce humaine aimait le danger – anomalie génétique – et on suppose que c’est une des raisons de son extinction.
Oui Vespa, tu as une question ?
— Madame, l’image elle a été attrapée par un photographe non ?
— J’espère que vous avez entendu la remarque de votre camarade. Pour capturer les images, ils utilisaient un appareil qui était actionné par un homme : le photographe. C’est très bien Vespa ! Tu veux rajouter quelque chose ?
— Bah il devait avoir le feu au cul. »

La classe éclata d’un fou rire général et il faut dire que le jeu de mots était bien trouvé : l’incinération fessière correspondait dans l’empire Kori à des examens médicaux intimes réservés aux individus les plus âgés. Les culs-blancs prenaient une douce revanche sur la société aux fesses noircies et son zèle patriarcal.

Planète Terre, troisième millénaire après Jésus-Christ.

L’instant était parfait, Gareth était dans un état de grâce et il le savait. Huit ans qu’il s’était lancé dans la photographie. Huit années pendant lesquelles il avait parcouru le monde sur son scooter, un superbe modèle PX-150. Mais aujourd’hui il ne s’agissait plus de prendre des clichés de la cime des forêts amazoniennes ou de sa faune pour un quelconque magazine découverte.
Aujourd’hui Gareth avait son moment de gloire au bout de l’objectif, on lui avait fait confiance pour promouvoir le jeu télévisé qui ébranlait le monde du canapé : La jungle de la mort. Le cliché était parfait : un homme et une femme au premier plan – parité – et en dessous d’eux le feu qu’ils franchissaient en ne faisant qu’un. Touche subtile : le feu paraissait être un brasier sublimé par la présence lointaine des figurants à l’arrière-plan. Le fond était flou, le proche était net, aucun détail n’était laissé au hasard. Un seul déclic avait suffi, une seule photo.
Il découvrit l’image comme s’il n’en avait jamais vu. Il était là, tel Joseph Niépce éberlué par les murs de Saint-loup-de-Varennes sortis d’une boite noire. Et alors qu’il restait béat, accroupi à côté de la scène, il sentit une gêne :

« Qu’est-ce qu… Ah ! PUTAIN ! »

Le feu, énergie insatiable de l’univers qui ne se souciait pas de l’avenir ou du présent, avait décidé de faire bénéficier Gareth des bienfaits de la médecine Kori : pour lui, ce quadragénaire du maintenant valait bien un bicentenaire du futur.
Du reste, le photographe ne put plus jamais s’asseoir sur son scooter. Drôle de hasard : l’Amazonie et sa canopée furent soulagées de l’importun par la fleur rouge. Le Vespa quant à lui, tout objet inerte qu’il fut, savoura la première victoire des petits de ce monde face aux sombres postérieurs.
_________________
"L'anémélectroreculpédalicoupeventombrosoparacloucycle est un vélo à deux roues qui utilise toutes les forces propulsives connues et même inconnues"
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 04/09/2016 22:36:56    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Dolo21
Plume de Benu


Inscrit le: 06 Mai 2016
Messages: 204

MessagePosté le: 05/09/2016 13:55:56    Sujet du message: Le premier Kori Répondre en citant

J'ai beaucoup aimé la première partie de ce texte. L'idée d'un regard d'enfants du futur sur cette photo présenté comme le vestige d'un passé lointain est vraiment super et bien rendue.
En revanche, j'ai décroché sur la revanche des "culs blancs" et le récit du troisième millénaire où je n'ai pas compris du tout où tu voulais en venir. Ca m'a un peu déçue parce que franchement, j'ai adoré le début Okay
Revenir en haut
Dulcie
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 17 Nov 2008
Messages: 761

MessagePosté le: 05/09/2016 14:15:28    Sujet du message: Le premier Kori Répondre en citant

Exactement le même ressenti que Dolo. 


A la fin je n'ai pas compris ce qu'était "la fleur rouge".
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que beaucoup de personnes paraissent brillantes avant d'avoir l'air con...
Gaston Bachelard
Revenir en haut
Aureplume
Plume de Garuda


Inscrit le: 26 Mai 2016
Messages: 422

MessagePosté le: 05/09/2016 14:23:46    Sujet du message: Le premier Kori Répondre en citant

La fleur rouge, c'est le feu pardi ! Very Happy (The man red flower !)

Hum, je voulais structurer le récit en 2 parties : la description de la photo par des enfants du futur. Une scène cocasse : le photographe qui prend feu.
La revanche des" culs blancs" : ce sont les enfants. Je dis que la société du futur est patriarcale, et on peut l'imaginer assez sévère ou dure envers les enfants.

La deuxième partie c'est la scène qui -et je trouvais amusant d'imaginer ça- qui raconte la blague de l'enfant. J'aime bien me dire que le lecteur a donc le choix : soit on imagine que ça c'est vraiment déroulé, soit c'est l'imagination des enfants qui donnent naissance à cette scène.

Je ne l'ai pas précisé dans le récit mais il me semble que c'est induit par le fou rire des enfants : dans ma tête, la fameuse "incinération fessière" est une pratique dégradante pour les adultes Kori.
_________________
"L'anémélectroreculpédalicoupeventombrosoparacloucycle est un vélo à deux roues qui utilise toutes les forces propulsives connues et même inconnues"


Dernière édition par Aureplume le 05/09/2016 14:36:55; édité 1 fois
Revenir en haut
Dulcie
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 17 Nov 2008
Messages: 761

MessagePosté le: 05/09/2016 14:34:17    Sujet du message: Le premier Kori Répondre en citant

Oui, oui d'accord


"Give me the power of man's red flower so I can be like you"
Le livre de la jungle
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que beaucoup de personnes paraissent brillantes avant d'avoir l'air con...
Gaston Bachelard
Revenir en haut
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 815

MessagePosté le: 05/09/2016 15:41:41    Sujet du message: Le premier Kori Répondre en citant

Je ne serai pas originale. J'ai aimé la première partie qui se passe en classe: c'est vif, bien vu, amusant. Mais j'ai décroché à partir de "Planète terre" ! Difficile de voir le rapport avec la première partie.
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 05/09/2016 16:08:34    Sujet du message: Le premier Kori Répondre en citant

J'ai adoré ton texte Aureplume ! C'était extrêmement dépaysant, vraiment très réussi dans la première partie mais j'ai eu du mal à comprendre la fin... et au même endroit que Danielle .
Revenir en haut
Aureplume
Plume de Garuda


Inscrit le: 26 Mai 2016
Messages: 422

MessagePosté le: 05/09/2016 16:52:57    Sujet du message: Le premier Kori Répondre en citant

J'ai perdu tout le monde dans cette deuxième partie... Moi qui croyait que ça allait être une idée de génie d'illustrer la blague du petit !

_________________
"L'anémélectroreculpédalicoupeventombrosoparacloucycle est un vélo à deux roues qui utilise toutes les forces propulsives connues et même inconnues"
Revenir en haut
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 911

MessagePosté le: 05/09/2016 17:09:58    Sujet du message: Le premier Kori Répondre en citant

Je serai moins indulgent que vous. Ce texte part dans tous les sens, il manque de cohérence et certains paragraphes sont difficilement compréhensibles (" l’incinération fessière correspondait dans l’empire Kori à des examens médicaux intimes réservés aux individus les plus âgés" ??). Et pourquoi le premier Kori, si on n'en parle pas ?
Dans un format aussi court, il faut faire des choix et ne pas introduire trop de personnages et de situations. L'idée de base est bonne - l'examen des vestiges d'une civilisation passée par ce que l'on suppose être une civilisation supérieure - mais le décalage entre les deux n'est pas assez marqué (si l'espèce était primitive, il faut montrer en quoi la nouvelle l'est moins).
Bref, c'est le moins le style que le défaut de structure qui m'a tenu à l'écart de ce texte.
_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 926

MessagePosté le: 06/09/2016 09:10:43    Sujet du message: Le premier Kori Répondre en citant

Je partage les remarques des précédents commentateurs. Tout le début avec la classe à une époque indéterminée, mais loin de la notre, est excellent. C’est vivant et ça permet de jeter un regard distancié et ironique sur notre humanité et ses moeurs, par exemple :
L’espèce humaine aimait le danger – anomalie génétique – et on suppose que c’est une des raisons de son extinction.
Ensuite par contre, j’ai été complètement perdu. D’après ce que j’ai compris, il y a deux époques très éloignées qui se percutent, mais vraiment je n’ai pas compris ce qui se passe et qui sont ces Koris.
Vespa est un enfant, mais à la fin, Le Vespa quant à lui, tout objet inerte qu’il fut, pourrait laisser penser que ces Koris sont des objets ? Bref un texte lu et relu, mais demeuré opaque pour moi.
Pour être original, c’est original, mais peut-être trop à l’étroit dans las caractères.

Ça ne m’a pas empêché d’apprécier certaines trouvailles comme :

le jeu télévisé qui ébranlait le monde du canapé : ce monde du canapé, excellent !
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Aureplume
Plume de Garuda


Inscrit le: 26 Mai 2016
Messages: 422

MessagePosté le: 06/09/2016 12:03:03    Sujet du message: Le premier Kori Répondre en citant

Le Vespa est une marque de scooter, le scooter du photographe. C'est aussi le prénom d'un des enfants.
Je me suis amusé à donner aux enfants Kori des noms d'objets/éléments. J'ai essayé de recaser ces éléments dans la seconde partie du récit à notre époque.

Le premier Kori : c'est le photographe. En effet il se fait brûler, comme les Koris. Mais le titre n'était pas spécialement important,je l'ai trouvé qu'à la fin du récit. C'était en un sens une façon de dire qu'il a inauguré malgré lui les pratiques de la civilisation du future.


Je ne suis pas d'accord avec toi Orcus quand tu dis qu'il faudrait préciser en quoi la civilisation est supérieure. On est direct dans l'action, qu'importe où et quand. C'est une scène de sortie de classe. Similaire à ce qu'on peut connaître actuellement, l'ambiance futuriste et technologique n'était pas nécessaire je trouve. J induis simplement que c'est une espèce du future, qui a probablement des technologies bien supérieures aux nôtres.

Je note qu'il aurait sûrement fallu faire un choix de structure : par exemple induire l'idée que la photo que les enfants du futur étudient est prise par Gareth et que je raconte dans la seconde partie comment la photo a été prise. Et que ce qui n'était qu'une blague d'enfant s'est vraiment déroulé à cette époque.

Bref j'aurais dû donner plus d'indices au lecteur. Je ne vais pas dire que c'est la faute de la limite de caractères : tout le monde est logé à la même enseigne et vos textes sont plus clairs.

J'ai plus eu la volonté de raconter une histoire amusante qu'un texte de SF avec une vrai trame et intrigue. Je voulais un texte léger, qui fasse sourire. Je me suis fait plaisir à l'écrire.
_________________
"L'anémélectroreculpédalicoupeventombrosoparacloucycle est un vélo à deux roues qui utilise toutes les forces propulsives connues et même inconnues"
Revenir en haut
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 926

MessagePosté le: 06/09/2016 13:24:05    Sujet du message: Le premier Kori Répondre en citant

Le scooter italien Vespa, bien sûr, je connais. Je crois d'ailleurs qu'on disait "une vespa" ("guêpe" en latin). Je n'ai rien contre une SF légère et faite avant tout pour amuser (comme en écrivaient Robert Sheckley, Fredric Brown ou parfois Simak), et non pas pour se creuser le ciboulot. Ici, je me le suis creusé et je suis quand même resté dans le brouillard. Il aurait fallu des indices en effet. Tel quel, le texte est trop elliptique. Mais évidemment le format ne permettait as de faire plus.
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Orcus
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 05 Juin 2013
Messages: 911

MessagePosté le: 06/09/2016 14:14:19    Sujet du message: Le premier Kori Répondre en citant

Je comprends mieux l’histoire ou plutôt l’intention derrière cette histoire. Ce qui compte, malheureusement, ce n’est pas ce que l’auteur a voulu dire, mais ce que lecteur comprend. Et le fait de t’être fait plaisir en l’écrivant n’y change rien, au contraire. Je ne sais plus quel auteur a dit « quand on très satisfait d’une phrase, il faut la supprimer ».
Pour moi, et c’est une appréciation subjective, d’autres commentateurs l’ont aimé, le texte est une énigme. D’abord le titre. Trouvé à la fin, soit, mais nous on le découvre au début. Je n’ai jamais sur ce qu’étaient les Kori, ou l’empire Kori, a fortiori le premier d’entre eux. Pour toi, c’est le photographe, mais seulement pour toi, je le crains.
On comprend que les humains, cette espèce primitive, ont fini par s’entretuer, mais ton exemple sur l’électricité me surprend : « elle permettait aux humains de tuer grâce à l’él-ec-tri-ci-té ». Tu penses à la chaise électrique ? Si c’est tout ce que ces surhommes ont retenu de l’électricité, ils sont passés à côté de l’essentiel. Si tu avais parlé de l’atome, par exemple, et suggéré que les hommes l’avaient exploité avant de pouvoir le maîtriser totalement, j’aurais trouvé l’exemple plus probant (O.K., tu voulais « expliquer » la présence des pylônes).
J’ai longtemps attendu un exemple de la supériorité de cette nouvelle civilisation et que nous donnes-tu en pâture, l’incinération fessière, pratique Kori dont est victime Gareth (je n’avais pas fait le rapprochement). Là encore, je trouve le terme mal choisi. Incinérer, c’est réduire en cendres. On voit mal comment le sujet peut s’en remettre.
Idem pour le scooter. Je vois mal comment Gareth peut parcourir le monde avec. Il le met dans la soute chaque fois qu’il prend l’avion ?
Bref, presque à chaque paragraphe, culminant avec le dernier, quelque chose m’a fait tiquer. Soit je ne comprenais pas ce que tu voulais dire, soit je trouvais la métaphore un peu bancale. Et pourtant, c’est un des textes que j’ai le plus relus.
Sur un autre registre, j’ai trouvé la présentation des périodes un peu ambiguë. Ça commence par « Planète Terre, époque inconnue. » On ne sait pas si c’est avant ou après nous, mais, d’après le titre, on suppose que c’est après puisqu’on n’a jamais entendu parler des Kori. Pas trop gênant. Puis, on change de période : « Planète Terre, troisième millénaire après Jésus-Christ. ». Intuitivement, on situe cette période au-delà de la nôtre, même si le troisième millénaire l’englobe. Pour les amateurs, c’est clair, le PX-150 est un modèle d’aujourd’hui, mais pourquoi rester vague et cérémonial avec « Planète Terre, troisième millénaire » ? Si on parle de planète Terre, on s’attend à voir débarquer d’autres planètes.
Bref, ce texte a des qualités, d’autres en ont parlé, mais ton idée m’a semblé trop verte pour la faire partager ; elle n’a pas assez mûri dans ta tête, et cela se ressent trop à la lecture.
_________________
En savoir plus
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
DK
Plume de Benu


Inscrit le: 19 Mai 2011
Messages: 198

MessagePosté le: 07/09/2016 10:07:46    Sujet du message: Le premier Kori Répondre en citant

Je vais être original : j'ai beaucoup aimé la première partie et j'ai été un peu perdu dans la deuxième, que j'ai dû relire - ce que je fais rarement.
Après relecture, j'ai bien aimé l'ensemble. L'histoire est originale et le style enjoué.
J'aurais tout de même bien aimé en savoir plus sur les incinérations fessières...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 06/12/2016 03:51:26    Sujet du message: Le premier Kori

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 232 Le Cahier d'été -> Critiques constructives 232b Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com