A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

DEFIS

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 232 Le Cahier d'été -> Critiques constructives 232b
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dulcie
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 17 Nov 2008
Messages: 760

MessagePosté le: 05/09/2016 10:46:10    Sujet du message: DEFIS Répondre en citant

Défis

Depuis leur rencontre sur Europe, ils ne s’étaient plus quittés. Sur place, ils avaient consacré les cinq semaines restantes à mieux se connaître. De nature franche, elle lui avait avoué être l’héritière de Nid tout en s’empressant de lui affirmer qu’elle ne le souhaitait pas. Il l’en avait dissuadée, non pas par intérêt pécuniaire, mais parce qu’il estimait qu’il était de son devoir d’assurer la pérennité d’une entreprise créée voilà plus de deux cent cinquante ans.
Pour se plaire mutuellement, il avait accepté de passer du temps dans le complexe, tandis qu’elle s’était fait violence pour s’adonner avec lui à quelques activités extérieures, les moins ardues bien-sûr !

De retour sur Terre, ils avaient repris leur travail à l’unité de production d’aliments lyophilisés mais se retrouvaient le plus souvent possible. Le flirt devint idylle puis véritable relation. Malgré la désapprobation du papa et patron, ils vivaient ensemble depuis deux ans, filant le parfait amour.
Daniel était toujours un grand sportif et il avait, petit à petit, conduit Justine à aimer l’activité physique. Les débuts furent laborieux et… douloureux ! Mais elle y prit goût et, augmentant régulièrement les efforts, son corps en demanda toujours plus. Et puis c’était une bonne façon de se défouler après le travail tout en partageant de bons moments avec son compagnon. Ils pratiquaient notamment la course, le cyclisme, la natation, le kendo et le tir à l’arc, pour la concentration.
Après avoir participé à de nombreuses compétitions, ils étaient prêts à se lancer un défi de taille. Aussi avaient- ils décidé de s’inscrire à une grande épreuve avec obstacles et en pleine nature qui devait se dérouler sur l’île de la Réunion, l’année suivante. Et il fallait bien ce laps de temps pour se préparer : entraînement au marathon pour travailler l’endurance, jogging sur chemins accidentés, renforcement de la sangle abdominale, musculation des bras pour les épreuves de soulèvement de pierres ou de tirage de corde et enfin travail au trampoline pour mieux maîtriser les sauts. Quant au mental : ils se ressemblaient dans le désir de vaincre en se surpassant et de tout mettre en œuvre pour atteindre l’objectif. A deux ils étaient prêts à tout affronter.

La Réunion avait été évacuée voilà un siècle car, après une stupéfiante éruption du Piton de la Fournaise qui avait déclenché plusieurs tremblements de terre avec d’innombrables victimes, le gouvernement mondial l’avait décrétée zone inhabitable. Cependant il était possible d’y organiser des évènements sportifs sur de très courtes durées et avec un hébergement en structure légère démontable. Sur le plateau de Cilaos les navettes supersoniques déposaient les participants qui se rendaient aussitôt au campement monté près de deux sources d’eau chaude. Justine et Daniel s’installèrent dans leur bungalow de toile et partirent pour une ballade de découverte. De loin, ils aperçurent le village désormais en ruines et envahi par la végétation. C’était émouvant d’imaginer comment avait pu être la vie des autochtones dans ce lieu isolé, difficile d’accès, entouré de montagnes découpées en lames de couteau. Et le souvenir de ces falaises abruptes rougeoyant à la tombée de la nuit allait les accompagner bien longtemps.
Le lendemain, très fébriles, ils s’avancèrent sur la ligne de départ avec les quelques mille autres concurrents. Dans leur sac à dos : de l’eau, des barres énergétiques (de la marque Nid, bien-sûr !), des chaussures de rechange et une trousse de premier secours. Au coup de feu ils s’élancèrent pour un parcours de douze kilomètres. Ils connaissaient les principales épreuves mais ils n’allaient pas tarder à avoir beaucoup de surprises, notamment la descente d’un torrent encaissé dans un magnifique canyon et un passage en accrobranche avec une hauteur vertigineuse. Les pistes étaient très accidentées, avec beaucoup de dénivelés, et les jambes étaient mises à rude épreuve. Les bras avaient été tout aussi sollicités par le transport sur une centaine de mètres de sacs remplis d’énormes fruits de jacquier. Mais les amoureux n’en avaient cure, ils fonçaient droit devant et serraient les dents. Peu importe s’ils étaient sales, couverts de bleus et d’égratignures et si leurs corps souffrait, ils devaient absolument franchir la ligne d’arrivée. 
Pour le dernier obstacle les organisateurs avaient prévu un saut au-dessus d’un feu. Des bûches avaient ainsi été disposées pour former un rectangle large de deux mètres. En apercevant de loin les flammes et les braises incandescentes, Daniel et Justine s’arrêtèrent. Le souffle court il lui dit :
- On y est presque ma chérie, tu ne dois pas flancher maintenant.
- De quoi tu parles ? Tu sais bien, qu’avec toi à mes côtés, je n’ai peur de rien et je me sens invincible !
Il sourit, lui prit la main et ensemble ils se mirent à courir pour s’élancer et sauter. Ils étaient si heureux… Le matin elle lui avait annoncé attendre un enfant et cela était bel et bien un nouveau défi !
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que beaucoup de personnes paraissent brillantes avant d'avoir l'air con...
Gaston Bachelard
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 05/09/2016 10:46:10    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 810

MessagePosté le: 05/09/2016 15:37:25    Sujet du message: DEFIS Répondre en citant

Ce qui rend difficile l'appréciation de ce texte, c'est le fait qu'il rappelle quelques souvenirs mais toutefois pas assez précis, et que l'on aurait besoin de se référer au premier texte, ce que, personnellement, je n'ai pas pu faire par manque de temps. Sincèrement, le jeu d'écriture ne me paraît pas se prêter à ce genre d'exercice.
Sinon, j'ai aimé la chute: un bébé, ça me fait toujours craquer !
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dulcie
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 17 Nov 2008
Messages: 760

MessagePosté le: 05/09/2016 16:06:59    Sujet du message: DEFIS Répondre en citant

Merci d'avoir apprécié la chute. Moi aussi je craque à chaque fois  Wink
Oui tu as raison, j'ai tenté le défi mais l'exercice était trop périlleux...
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que beaucoup de personnes paraissent brillantes avant d'avoir l'air con...
Gaston Bachelard
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 05/09/2016 16:19:47    Sujet du message: DEFIS Répondre en citant

Le règlement, c'est le règlement, hein ? J'avoue que je n'ai pas voté pour ton texte à cause de cela ! Wink Ca n'empêche que c'est un joli conte et qu'il est bien écrit.Smile
Revenir en haut
Dulcie
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 17 Nov 2008
Messages: 760

MessagePosté le: 05/09/2016 16:22:13    Sujet du message: DEFIS Répondre en citant

Non Donaco, aucun règlement n'interdit d'écrire des suites. Mais peut-être parles-tu du KKKK ?


Sinon merci pour ta gentille appréciation  Smile
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que beaucoup de personnes paraissent brillantes avant d'avoir l'air con...
Gaston Bachelard
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 05/09/2016 16:27:01    Sujet du message: DEFIS Répondre en citant

Oui, je parle de ça ! Smile

J'avoue que, écrire deux suites m'impressionne beaucoup. Dès que j'ai pu quitter la planète Europe, je me suis empressée de le faire... ce qui n'a pas été ton cas! )
Revenir en haut
Dulcie
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 17 Nov 2008
Messages: 760

MessagePosté le: 05/09/2016 16:43:43    Sujet du message: DEFIS Répondre en citant

Heureuse de t'avoir impressionnée Okay
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que beaucoup de personnes paraissent brillantes avant d'avoir l'air con...
Gaston Bachelard
Revenir en haut
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 921

MessagePosté le: 07/09/2016 08:43:19    Sujet du message: DEFIS Répondre en citant

Un texte édifiant et plein de bons sentiments ( un peu trop à mon goût), mais auquel je n’ai pas réussi à accrocher . Sans doute en partie parce que dans le premier épisode l’idylle entre les deux héros m’avait laissé de marbre et donc que je partais sur de mauvaises bases pour m’intéresser à eux. La fin avec la perspective du bébé est émouvante, mais cela n’a pas suffi.

Rien à redire au style qui est clair et sans lourdeurs. Une seule remarque :

De nature franche, elle lui avait avoué être l’héritière de Nid tout en s’empressant de lui affirmer qu’elle ne le souhaitait pas. Il l’en avait dissuadée
C’est plutôt qu’elle ne l’avait pas souhaité

Et dissuadée de quoi ? On comprend que c’est de renoncer à l’héritage, mais grammaticalement, ça ne colle pas : en ne représente rien.

@ Donaco : disons que les jph à épisodes sont tolérés bien qu'ils ne soient pas dans l'esprit du jph.
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Dulcie
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 17 Nov 2008
Messages: 760

MessagePosté le: 07/09/2016 09:19:43    Sujet du message: DEFIS Répondre en citant

Tober, vu  Okay


Je reprends :


De nature franche, elle lui avait avoué être l’héritière de Nid tout en s’empressant de lui préciser qu'elle ne l'avait pas souhaité. Nullement mû par un intérêt pécuniaire, il l'avait convaincue qu’il était de son devoir d’assurer la pérennité d’une entreprise créée voilà plus de deux cent cinquante ans.


C'est mieux ?  En plus j'ai moins de caractères  Mr. Green
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que beaucoup de personnes paraissent brillantes avant d'avoir l'air con...
Gaston Bachelard
Revenir en haut
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 921

MessagePosté le: 07/09/2016 09:34:14    Sujet du message: DEFIS Répondre en citant

Oui, cette fois, rien à redire Smile
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
DK
Plume de Benu


Inscrit le: 19 Mai 2011
Messages: 198

MessagePosté le: 07/09/2016 18:56:56    Sujet du message: DEFIS Répondre en citant

Idem que Tober : sans doute un a priori négatif parce que la rencontre des deux lascars sur Europe m'a également laissé - je me dois de surenchérir - d'azote liquide.
Sinon, j'ai beaucoup apprécié le style fluide et agréable.
Revenir en haut
Dulcie
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 17 Nov 2008
Messages: 760

MessagePosté le: 07/09/2016 19:04:38    Sujet du message: DEFIS Répondre en citant

Laughing  
Merci pour le style  Wink
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que beaucoup de personnes paraissent brillantes avant d'avoir l'air con...
Gaston Bachelard
Revenir en haut
DK
Plume de Benu


Inscrit le: 19 Mai 2011
Messages: 198

MessagePosté le: 07/09/2016 19:15:13    Sujet du message: DEFIS Répondre en citant

Avec plaisir Wink
Revenir en haut
Dolo21
Plume de Benu


Inscrit le: 06 Mai 2016
Messages: 204

MessagePosté le: 08/09/2016 18:07:41    Sujet du message: DEFIS Répondre en citant

Pour être tout à fait franche, La planète Europe m'avait tellement donné de fils à retordre que je n'avais plus du tout envie d'y retourner, ni à l'écriture de mon texte, ni en tant que lecteur Mr. Green
Donc, je n'ai pas réussi à me plonger dans l'histoire de tes protagonistes.
Pour autant, Je salue la prouesse d'avoir su écrire sur le même thème, bravo Okay .
Revenir en haut
Dulcie
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 17 Nov 2008
Messages: 760

MessagePosté le: 08/09/2016 18:24:49    Sujet du message: DEFIS Répondre en citant

Mais on n'y retourne pas  Surprised  La course se déroule sur l'île de la Réunion, dans le futur bien-sûr mais sans trucs bizarres...
Merci pour le compliment Smile
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que beaucoup de personnes paraissent brillantes avant d'avoir l'air con...
Gaston Bachelard
Revenir en haut
Dolo21
Plume de Benu


Inscrit le: 06 Mai 2016
Messages: 204

MessagePosté le: 08/09/2016 19:08:36    Sujet du message: DEFIS Répondre en citant

Oui, tu as raison. ma formulation est maladroite. Mais on retrouve les même personnages et l'époque futuriste que j'avais envie de quitter Razz

Dulcinée du Toboso a écrit:
dans le futur bien-sûr mais sans trucs bizarres...

Se taper 12Km de randonnée sur une île ravagée par la lave, avec des sacs de fruits sur le dos, pour finir par sauter au dessus d'un feu de braise, tout ça en étant enceinte...n'est-ce pas un peu bizarre quand même? Mr. Green
Revenir en haut
Dulcie
Plume de Kookaburra


Inscrit le: 17 Nov 2008
Messages: 760

MessagePosté le: 09/09/2016 04:55:12    Sujet du message: DEFIS Répondre en citant

Laughing
Tout juste enceinte  Mr. Green
_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que beaucoup de personnes paraissent brillantes avant d'avoir l'air con...
Gaston Bachelard
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 03/12/2016 01:19:02    Sujet du message: DEFIS

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 232 Le Cahier d'été -> Critiques constructives 232b Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com