A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Mariage pimenté

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 232 Le Cahier d'été -> Critiques constructives 232c
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dolo21
Plume de Benu


Inscrit le: 06 Mai 2016
Messages: 204

MessagePosté le: 05/09/2016 18:48:02    Sujet du message: Mariage pimenté Répondre en citant

Mariage pimenté

"Piquante", avait dit, en parlant d'elle, le professeur Lamberti, l'éminent juriste, titulaire de la chaire de droit pénal à l'université de Rome.
"De quoi vous retourner les sens" avait-il ensuite ajouté avec malice. Valentina avait souri, émue.
Les quelques mèches grises qui frisotaient de part et d'autres de ses tempes lui adoucissaient le visage. Malgré son poste qui en impressionnait plus d'un, le professeur Lamberti gardait une simplicité qui lui avait valu une très grande popularité auprès des étudiants. Il s'intéressait à chacun de ses doctorants avec une affection presque paternelle, tout en conservant une rigueur et une exigence qui lui avaient valu d'être reconnu comme l'un des professeurs émérites de l'université.
Lorsque Valentina avait vu pour la première fois Paolo Lamberti, six années auparavant, elle avait à peine osée croiser son regard. Assise sagement au premier rang, intimidée, elle n'imaginait pas qu'elle se retrouverait un jour à déjeuner avec lui. Cette époque lui semblait si lointaine maintenant. Que de chemin parcouru depuis son inscription au Laurea Magistrale de droit commercial.
Son verre de Prosecco à la main, Paolo trinqua avec Valentina :
- A notre avenir, Valentina!
Une vague d'émotion la saisit, mais elle était fière et s'empressa de vider son verre afin que l'alcool l'aide à dissiper son trouble. Tout cela lui semblait tellement irréel. Elle, la jeune provinciale montée à Rome pour étudier avec l'espoir d'échapper au chômage de masse qui gangrenait sa Calabre natale. Son père avait travaillé d'arrache pied pour maintenir à flot l'exploitation familiale tout en économisant depuis toujours pour les études de La Bambina comme il disait.
Valentina avait eut du mal à s'habituer à la vie dans la capitale. Elle s'était sentie oppressée par le bruit incessant de la ville et l'afflux des touristes, moutons de Panurge internationaux dont le séjour Romain se résumait à une course photographique effrénée entre le Colisée, le Panthéon et la fontaine de Trevi.
Certains soirs, lorsqu'elle sentait la nostalgie l'envahir, elle fermait les yeux et plongeait son nez dans le flacon d'huile essentielle que la Mama avait glissé dans sa valise. Ces fragrances la transportaient dans les champs de bergamote de son enfance, assise sur le tracteur de son père dont la remorque se remplissait d'une montagne d'agrumes murs, ronds et dorés comme le soleil. Dans ce jardin des Hespérides, son père lui semblait encore plus fort qu'Hercule et lorsqu'il lui offrait le plus beau fruit, dans une cérémonie aussi factice que débordante d'amour paternel, elle se sentait la plus belle, telle Aphrodite élue par le berger Parîs.
Le temps aidant, elle avait appris à apprécier la vie à Rome. Elle avait noué des amitiés solides et ses années d'études s'enchainèrent dans la bonne humeur entre soirées studieuses et sorties nocturnes. Ses parents lui manquaient, mais elle les savaient fiers et heureux de sa réussite et cela lui donnait l'énergie nécessaire pour mener à bien ses projets.
Lorsque Antton, un étudiant français du programme Erasmus fit irruption dans sa vie ce fut un véritable séisme. Quelques semaines lui suffirent pour savoir que ce bel athlète basque serait l'homme de sa vie. Il avait grandi dans les montagnes entre les champs de piments et les estives des troupeaux de brebis. Elle pouvait l'écouter parler pendant des heures de la beauté des paysages pyrénéens, de la cuisine pimentée de sa mère et des saveur fruitées de l'Ossau-Iraty produit par son père. Aussi, lorsqu'Antton lui demanda de le suivre à Espelette elle accepta sans la moindre hésitation.
L'ouverture était prévue pour le samedi suivant. Valentina n'avait pas une minute à elle. Elle enchainait les rendez-vous avec les journalistes dont l'influence était déterminante pour la clientèle estivale. Cette pizzeria aux tendances culinaires revisitées c'était son bébé, le projet qu'elle portait en elle depuis ses sorties romaines, douze ans plus tôt.
L'inauguration, un succès, touchait à sa fin lorsqu'un client réclama Valentina.
"-Bonjour Madame. Vous excuserez mon culot mais je n'ai pas pu résister au plaisir de vous rencontrer.
-Et bien me voici. Le menu vous a-t-il convenu?
-Convenu? C'est peu de le dire. Ce mariage inattendu entre la douceur acidulé de la bergamote et la puissance à peine suggérée du piment d'Espelette est extraordinaire. Je vous félicite, je n'avais encore jamais dégusté une pizza aussi divinement piquante. "
A ces mots, une vague d'émotion submergea Valentina. Paolo, son ancien professeur et ami s'invita dans son souvenir. Décédé deux ans après son départ d'Italie, il avait été le seul à croire dès le départ à son projet de pizzeria branchée, au point d'y avoir investi une somme considérable. Sa toute première pizza revisitée, bergamote-pepperonni l'avait immédiatement séduit. Elle se souvint avec précision son appréciation : "Piquante. De quoi vous retourner les sens".
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 05/09/2016 18:48:02    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 232 Le Cahier d'été -> Critiques constructives 232c Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com