A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L’autre côté

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 232 Le Cahier d'été -> Critiques constructives 232b
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 923

MessagePosté le: 05/09/2016 18:55:24    Sujet du message: L’autre côté Répondre en citant

Harl et Zana, tendus par l’imminence de l’épreuve, figés dans la solennité du moment, se tenaient par la main, s’efforçant de respirer calmement pour préserver leur énergie. Malkar, le Grand prêtre, avait posé le Livre sur le Roc-autel, face à la rivière de feu. Il avait revêtu la robe ocre des cérémonies rituelles. Il ouvrit le Livre dans un bruit de feuilles sèches et entama le récit déjà tant de fois entendu.

Il raconta comment les Dieux avaient créé le monde en malaxant le vent, la foudre et la boue et comment ils y avaient déposé la tribu des hommes ainsi que les arbustes, les herbes, l’eau et les petits animaux pour les nourrir.

Il raconta comment ils avaient désigné le premier Grand prêtre et lui avaient remis le Livre, qui fixait avec sagesse les règles de vie de la tribu. Il dit combien les Dieux étaient bons et généreux et de quelle façon, après le passage de la mort, ils récompenseraient ceux qui les avaient honorés. Ils les accueilleraient dans l’Autre monde, un endroit merveilleux où l’on n’avait jamais faim car il abondait en nourritures exquises. Pour prouver ses dires, Malkar leva le livre et exhiba ces images pleines de couleurs, qu’on avait envie de saisir pour s’en rassasier. On y voyait de plantureux morceaux de viande, des cuisses aussi énormes que dix mulots entiers, des fruits cent fois plus gros que les prunelles et autres baies qu’on trouvait sur le monde terrestre.

Harl et Zana ne purent s’empêcher de saliver. Pourtant les jours précédents leurs familles s’étaient privées pour eux et avaient risqué leur vie en dérobant dans la réserve royale afin qu’ils prennent des forces et gardent une chance de remporter l’Epreuve. Ainsi lézards, limaces, petits rongeurs et même un rayon de miel avaient complété l’ordinaire de racines, vers, herbes et baies amères. Mais rien de comparable aux fastes des nourritures divines.

Enfin Malkar en vint à l’essentiel :
–Dargol, notre sage et vénéré souverain, a rejoint le pays des Dieux. Nous devons désigner un nouveau couple royal en respectant le rite de l’Epreuve décrit par le Livre.

Il referma le Livre et montra son dessus rigide : Sur une image à demi effacée de mets divins, s’inscrivaient des signes que Harl et Zana auraient pu tracer du doigt tant ils les avaient contemplés au cours des multiples cérémonies :
Muriel Dufour
Cent recettes pour l’été
Flammarion

Ni l’un ni l’autre n’avait le pouvoir de déchiffrer ces signes, privilège réservé au Grand prêtre. Sans lui personne n’aurait su que cela voulait dire « Livre offert aux hommes par les Dieux pour guider leur existence.»

L’Epreuve consistait à sauter par-dessus la rivière de feu qui limitait la Terre du côté du soleil levant. Harl et Zana avaient conscience que c’était très difficile et qu’ils risquaient de tomber dans le magma incandescent qui les pulvériserait. Le Livre stipulait qu’outre le Grand prêtre seuls deux prêtres-gardes devaient assister, le reste du peuple et les autres prétendants demeurant derrière les collines.
***

Harl et Zana bondirent, s’élancèrent sur la piste bien dégagée et dans l’élan, prirent leur envol. Instants au ralenti, grisants de souffrance, d’horreur et d’espoir, au bout desquels ils atterrirent sur le sol ferme. Ils avaient gagné ! Mais pas le temps de savourer leur victoire, la rocaille était tellement acérée qu’ils durent se trainer avec précaution sur plusieurs mètres pour trouver un sol moins cruel, sur lequel ils s’écroulèrent pantelants, poumons incendiés, peau fumante, pieds en capilotade.

Zana se releva la première. Là-bas les trois prêtres observaient en riant.
–Ils se foutent de nous, dit-elle
–Mais non, ils sont heureux qu’on ait réussi, que nous soyons dignes de régner.
–Tu parles, ils savent qu’on ne pourra pas revenir : de ce côté impossible de prendre de l’élan pour sauter tant le roc est coupant. Nos pieds seraient des moignons avant d’arriver au bord de la rivière de feu.
–Tu veux dire que l’Epreuve ne sert qu’à éliminer ceux qui ont la force et le courage ?
–Après nous, deux couples vont encore tenter le saut. Soit ils mourront dans le feu, soit ils feront comme nous. Ensuite ce sera Trül, le fils de Dargol et sa femme Bula. Les prêtres diront qu’ils ont réussi alors qu’ils n’auront même pas sauté. Et la dynastie Dargol continuera. Comme toujours.
–Alors on va crever ici, puisque le monde s’arrête sur ces rochers.
–Selon les prêtres. Et le Livre. Mensonges ! Tu te souviens de celui qu’on appelait le vieux fou ? Cet homme qui parlait d’un monde bien plus vaste, d’une catastrophe, d’une poignée de survivants isolés sur une terre minuscule et ingrate, aux limites infranchissables, notre monde.

***


Au-delà des rochers, ils trouvèrent une étendue infinie et verdoyante. Ils marchèrent longtemps, aperçurent des animaux hauts comme des hommes, s’arrêtèrent sous un arbre aux fruits énormes et succulents, comme dans le Livre.
–Finalement, dit Harl, le Livre ne mentait pas.
–Non, dit zana, juste le roi et les prêtres. Je m’en doutais depuis longtemps.
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 05/09/2016 18:55:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 06/09/2016 17:47:49    Sujet du message: L’autre côté Répondre en citant

Une petite merveille de nouvelle qui s'autosuffit à elle-même, dans le registre Fantasy. Même pas besoin d'y ajouter quoi que ce soit, elle fonctionne très bien en l'état.

En si peu de temps, on a connaissance d'un monde du futur mais qui vit à l'antique, d'un rituel monarchique pour la passation de pouvoir, d'une histoire d'amour, d'une mystification (avec le Livre), d'une spoliation politique, d'une satire de la justice. Mais la fin est porteuse d'espoir! Super texte !!

J'ai oublié de souligner la formule narrative "Il raconta" qui sonne comme une formule consacrée, digne d'un conte.

Et surtout, n'omettons pas le détail qui nous met la puce à l'oreille au moment où l'histoire continue encore et encore: "Sur une image à demi effacée de mets divins, s’inscrivaient des signes que Harl et Zana auraient pu tracer du doigt tant ils les avaient contemplés au cours des multiples cérémonies :
Muriel Dufour
Cent recettes pour l’été
Flammarion
: "

Bravo Tober Okay
Revenir en haut
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 814

MessagePosté le: 07/09/2016 08:07:38    Sujet du message: L’autre côté Répondre en citant

Mais pourquoi n'ai-je pas pu entrer dans cette histoire? Je me le demande encore. Le côté SF ? A la relecture,je trouve pourtant des éléments qui auraient dû me toucher, en particulier cette satire des prêtres, des rituels... Humeur du jour ? Bon, rien de constructif dans ces lignes.
Par contre, le petit paragraphe de chute m'a ravie, (moi qui n'aime pas trop les happy ends.)
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
DK
Plume de Benu


Inscrit le: 19 Mai 2011
Messages: 198

MessagePosté le: 07/09/2016 10:23:51    Sujet du message: L’autre côté Répondre en citant

J'ai beaucoup hésité pour mon coup de coeur entre le texte de Danielle et le tien.
L'émotion l'a finalement emporté.
J'ai beaucoup aimé le thème de cette histoire, qui m'a fait penser à "L'âge de cristal", entre autres.
Et le coup du livre sacré, c'est du Caviar. Faut-il y voir une manipulation supplémentaire de la part du pouvoir en place ou de la crédulité aveugle de toute une civilisation ?
Je l'ai interprété de cette deuxième façon, ce qui rend le texte encore plus percutant.
Revenir en haut
Dolo21
Plume de Benu


Inscrit le: 06 Mai 2016
Messages: 204

MessagePosté le: 08/09/2016 18:12:18    Sujet du message: L’autre côté Répondre en citant

J'ai trouvé ce texte riche très bien écrit, mais je pense que je suis définitivement hermétique à La SF. Je ne parviens pas à me projeter dans ces mondes étranges. Sans doute, n'ai pas encore suffisamment exploré le monde actuel pour avoir envie de chercher ailleurs Mr. Green
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 05/12/2016 09:31:15    Sujet du message: L’autre côté

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 232 Le Cahier d'été -> Critiques constructives 232b Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com