A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Apprentissage

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 234 - à la place de votre chat... -> 234 critiques constructives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 03/10/2016 13:04:09    Sujet du message: Apprentissage Répondre en citant

Apprentissage

Depuis que Marlène m'a quitté, je sens bien que je ne tourne pas rond. Alors l'autre soir, quand j'ai parlé à mon chat et qu'il m'a répondu, je n'ai pas été vraiment étonné. Somnifères, anxiolytiques, alcool, surcharge de travail... ces différents adjuvant employés en pleine rupture maritale ne rendent pas spécialement lucide. Et j'ai toujours eu une relation privilégiée avec mon chat. Ce n'est pas comme Marlène...

Mon chat dormait de tout son long sur le canapé. J'enviai sa nonchalance qui détonait tant avec la tempête sentimentale que je traversais. C'est alors que je formulai à voix haute :
- J'aimerais tellement faire comme toi !
C'est à peine si Morricone a soulevé la tête. Il m'a plutôt lancé une sorte d'oeillade oblique, très ensommeillée et a répliqué dans une langue tout à fait intelligible :
- Ah bon ? Et pourquoi ?
Ah ? Il parlait maintenant ?
- Toi, tu peux dormir toute la journée !
- Ben... il faut bien quelqu'un pour faire bouillir la marmite. Le maître est responsable de ses animaux, comme de ses enfants, c'est entendu.
Je n'ai pas aimé qu'un mammifère, logé et choyé sous mon toit, prenne l'intonation d'un philosophe blasé.
- Enfin, moi je me tue au travail et toi tu fous rien !
- Que veux-tu !... Nous avons toujours été des animaux privilégiés : affectueux, vénérés, indépendants. Les chiens ont des maîtres, les chats ont des serviteurs dit le proverbe.
- Non seulement tu fiches rien mais tu peux sortir appeler ta femelle toute la nuit et revenir au matin pour pioncer jusqu'au soir !
- Depuis que Marlène t'a quitté, tu n'es plus le même, toi...
- Eh oui ! C'est ma femme quand même !
- Oui, je vois... poursuivit mon chat avec l'inflexion d'un thérapeute détectant une pathologie sérieuse. Moi, je suis content qu'elle ait fichu le camp. M'entendre sans cesse traiter de bestiole : « Tiens v'là ta bestiole ! », « Occupe-toi de ta grosse bestiole ! », ce sont des conditions psychologiques stressantes pour un animal domestique. Bon... as-tu au moins tenté de la retenir ta Marlène?
- Je n'ai même pas essayé. Elle était si déterminée à partir...
- Alors appelle-la !
- Appeler ?
- Oui, miaule, feule, bats-toi pour la garder !
- Mais comment ?
- Je vais te montrer.
Alors je ne sais pas si c'est la vodka que j'ai bue et que Morricone a ingurgitée mais à force de miauler, j'ai fini par me sentir beaucoup mieux, un peu comme si je retrouvais un cri originel, un instinct animal lié à la survie. A la deuxième bouteille de vodka, mon pédagogue m'a entraîné à feuler d'amour et j'avoue que je le faisais assez bien quand mon téléphone a sonné. C'était Marlène !
- Décroche ! a miaulé Morricone. Et n'oublie pas : appelle-la ! De toutes tes forces !
Et de tous mes phéromones, j'appelai mon aimée. Je dus être convaincant. Quelques minutes plus tard, Marlène montait les escaliers. Quand j'ouvris la porte pour la recevoir dans mes bras, je croisai la concierge. Indifférente à la scène de retrouvailles dont elle était le témoin, Mme Brunier m'apostropha :
- Il n'a pas fini de gueuler comme ça votre chat ? Vous ne pouvez pas le mettre dehors ? Et en plus, il va encore pisser sur les paillassons !
Mais la porte se referma sur Marlène enlacée et entre deux baisers de réconciliation, elle eut un regard amusé vers le matou :
- Salut la bestiole ! lui dit-elle, ce à quoi Morricone répondit par un léger miaulement.
- Merci Morricone ! lançai-je avec un clin d'oeil.
- Tu le remercies maintenant ? Mais de quoi ?
- Ma chérie, si tu savais ce qui m'arrive sans toi...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 03/10/2016 13:04:09    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Genovanna
Plume de Simurgh


Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 3 065

MessagePosté le: 03/10/2016 15:23:26    Sujet du message: Apprentissage Répondre en citant

Ce texte fait partie de mes choix pour l’idée du chat thérapeute et magnanime et du succès du cri quasi primal.
Côté style, il est agréable, sauf dans les expressions « tu fous rien », « tu fiches rien » où la négation manque et dont les deux verbes sont peu mélodieux, même si c’est du langage parlé… Mais que Madame Brunier n'ait pas un langage châtié, cela passe. Ce n'est que la voisine Wink
Une petite faute d’accord de pluriel pour les adjuvants
_________________
Il est des portes sur la mer qui s'ouvrent avec des mots. ...
Hay puertas al mar que se abren con palabras...
Alberti, Rafael 1902
Revenir en haut
Dirini
Plume de Kinor


Inscrit le: 17 Sep 2016
Messages: 120

MessagePosté le: 03/10/2016 16:00:16    Sujet du message: Apprentissage Répondre en citant

Je n’adhère pas à la chute qui à mes yeux est trop classique et fade, l’introduction qui anticipe sur le reste du texte casse l’intrigue et la psychologie du protagoniste. Mais ça reste agréable à lire. et d'ordinaire j'aime bien ton style Donaco (pour t'avoir lu çà et là)
Revenir en haut
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 5 294

MessagePosté le: 03/10/2016 16:03:35    Sujet du message: Apprentissage Répondre en citant

Un texte que j'ai trouvé un peu décousu et qui ne m'a pas trop accrochée... Pareil que Dirini pour la chute "téléphonée" et le premier paragraphe, superflu pour moi parce qu'il dévoile trop de choses...
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 03/10/2016 17:03:52    Sujet du message: Apprentissage Répondre en citant

Merci Genovanna pour ton vote et ton commentaire ! Wink Désolée de t'avoir froissé avec le langage familier mais j'avoue que je n'ai pas trouvé autre chose de plus bref pour exprimer le dépit du personnage face à son animal domestique...


@Khéops et Dirini : je comprends vos critiques... J'ai vraiment eu du mal à traiter ce sujet d'autant plus que je n'aime pas spécialement les chats et que le format était vraiment trop court pour m'en sortir mieux avec ce chat philosophe... Mais bon, le plaisir de participer l'emporte toujours chez moi sur l'impression d'avoir écrit un texte raté; j'aime trop lire ce que les autres ont fait en comparaison et pouvoir en parler.

Merci pour vos commentaires!Wink
Revenir en haut
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 815

MessagePosté le: 03/10/2016 17:23:15    Sujet du message: Apprentissage Répondre en citant

C'est le style inégal, mélange de langage soutenu et d'expressions familières qui m'a un peu gênée ainsi que l'introduction: d'emblée, on sait que le narrateur "ne tourne pas rond' donc, ça gâche un peu le plaisir de la découverte.
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aureplume
Plume de Garuda


Inscrit le: 26 Mai 2016
Messages: 422

MessagePosté le: 04/10/2016 16:52:37    Sujet du message: Apprentissage Répondre en citant

"- Oui, miaule, feule, bats-toi pour la garder !
- Mais comment ?
- Je vais te montrer.
Alors je ne sais pas si c'est la vodka que j'ai bue et que Morricone a ingurgitée mais à force de miauler, j'ai fini par me sentir beaucoup mieux, un peu comme si je retrouvais un cri originel, un instinct animal lié à la survie. A la deuxième bouteille de vodka, mon pédagogue m'a entraîné à feuler d'amour et j'avoue que je le faisais assez bien quand mon téléphone a sonné. C'était Marlène !"

J'ai beaucoup aimé ce passage, très drôle. Pour le reste, j'ai trouvé l'histoire plus quelconque que ce que tu as l'habitude. D'autres textes se détachaient plus, c'est pour ça que je n'ai pas retenu ton texte dans mes votes.

Moi j'ai bien aimé le style, mais en général j'ai peu à redire de ce côté pour Donaco. La chute ne fait pas vraiment fin, gênée par les 3500 caractères ? Razz
_________________
"L'anémélectroreculpédalicoupeventombrosoparacloucycle est un vélo à deux roues qui utilise toutes les forces propulsives connues et même inconnues"
Revenir en haut
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 926

MessagePosté le: 06/10/2016 09:01:08    Sujet du message: Apprentissage Répondre en citant

Dans mon vote : un dialogue plein d’humour et l’épisode où le chat apprend au narrateur à se comporter en chat amoureux pour récupérer sa belle est tordant. Mais il y a aussi une bonne dose de tendresse dans ce texte. Donc on sourit, on rit, on est ému : une réussite.

Seul bémol, je me suis interrogé sur le sens de :

Alors je ne sais pas si c'est la vodka que j'ai bue et que Morricone a ingurgitée

Est-ce que ça veut dire qu’il a vomi et que le chat à léché. Beurk ! Les chats sont plus raffinés que ça !

Comme chez Danielle, il y a un doute sur la réalité du chat parlant et on a l’impression que ce qui m'arrive sans toi... c’est surtout de boire trop de vodka
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 15/10/2016 23:07:18    Sujet du message: Apprentissage Répondre en citant

Excuse-moi Tobermory, j'avais oublié de répondre à ce post, ce n'est pas très poli...

Oui : l'homme a bu beaucoup de vodka et imaginé que le chat, son compagnon du moment, a bu autant que lui.

Hum... on fait ce qu'on peut parfois, en jph... Wink
Revenir en haut
En'Kaï
Plume de Benu


Inscrit le: 02 Juil 2016
Messages: 167

MessagePosté le: 16/10/2016 17:01:11    Sujet du message: Apprentissage Répondre en citant

Ah, un texte de Donaco sur lequel je ne me suis arrêtée que pour comprendre pourquoi je n'aimais pas. Le parti-pris de l'éconduit qui se comporte comme un mâle râleur après avoir bu, je crois que pour des raisons perso, je ne peux y souscrire en ce moment. Si ça se trouve, j'aurai lu ce texte à une autre époque, j'aurai ri comme Tober. Question de Timming?
Une preuve de plus, s'il en est, que chaque critique doit être lue et prise dans toute la relativité qu'elles peuvent recouvrir.
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 16/10/2016 19:19:21    Sujet du message: Apprentissage Répondre en citant

En'Kaï a écrit:
Ah, un texte de Donaco sur lequel je ne me suis arrêtée que pour comprendre pourquoi je n'aimais pas. Le parti-pris de l'éconduit qui se comporte comme un mâle râleur après avoir bu, je crois que pour des raisons perso, je ne peux y souscrire en ce moment. Si ça se trouve, j'aurai lu ce texte à une autre époque, j'aurai ri comme Tober. Question de Timming?
Une preuve de plus, s'il en est, que chaque critique doit être lue et prise dans toute la relativité qu'elles peuvent recouvrir.


Y'a pas de souci!Wink Ce n'est pas le texte que je préfère non plus. J'ai même essayé de le remanier après coup mais rien à faire...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 06/12/2016 03:53:04    Sujet du message: Apprentissage

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 234 - à la place de votre chat... -> 234 critiques constructives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com