A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Incertitudes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 234 - à la place de votre chat... -> 234 critiques constructives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Genovanna
Plume de Simurgh


Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 3 065

MessagePosté le: 03/10/2016 14:12:54    Sujet du message: Incertitudes Répondre en citant

Je venais de cocher la liste, non pas celle de mes envies comme le personnage pittoresque de Delacourt, mais celle des choses à faire dans l’ordre des urgences. J’arrivais à l’élément quatre - aménager la chambre d’amis - quand je faillis écraser mon chat affalé sur la carpette, dans la lumière du soleil.
- Dis donc Moka, tu ne pourrais pas te prélasser ailleurs ? Tu te la coules douce. J’aimerais bien en faire autant…. Quelle sinécure la vie de chat !
- Sinécure, c’est vite dit, on voit bien que ce n’est pas toi qui cours après les souris !
Je tombai d’étonnement sur le canapé qui par chance se trouvait tout près. Non seulement Moka m’avait répondu, mais encore, il connaissait le mot sinécure que mon fils de 15 ans venait juste de découvrir dans une de ses BD. A croire que l’animal avait été chanoine dans une vie antérieure.
Je me repris. Non, c’était sûrement moi qui venais d’imaginer cette réponse.
Je regardai le chat s’étirer avec volupté comme si de rien n’était et décidai de m’accorder quelques minutes de repos sur le canapé. Après tout, il était seulement 3 heures de l’après-midi. Joël et Suzy ne devaient arriver que pour le dîner et mes courses étaient faites (item numéro deux de la liste).
Comme je m’assoupissais dangereusement, j’entendis la même voix féline m’interpeller.
- Alors, on se laisse aller ?
Je me relevai en sursaut et vis le regard du chat dans lequel je crus percevoir de l’ironie. Il n’y avait personne d’autre dans la pièce. Je simulai l’indifférence et me dirigeai vers l’escalier en haut duquel m’attendait la chambre à organiser. Après, il me faudrait préparer l’osso buco prévu au menu. Inutile de me laisser distraire par mon imagination.
Une fois le lit prêt et la cuisson lancée, je m’offris une pause café. J’entendis le clapet de la chatière et me surpris à penser « pourvu que le chat ne dise rien ».
Ce dernier vint se placer fièrement devant moi avec dans la gueule une souris encore gigotante.
- Oh, Moka ! Tue-les proprement, au moins, avant de les apporter.
L’animal lâcha sa proie qui fila sans demander son reste.
- C’est malin, m’exclamai-je, Suzy a une peur bleue des souris.
- Elle n’aime pas les chats non plus, ta copine !
Je laissai tomber ma tasse qui se renversa sur le tapis. Là, j’en étais sûre, je n’avais pas rêvé. Mon chat en personne venait de parler...
Et ma liste qui s’allongeait avec une tache à enlever et une souris à rattraper. La panique commençait à m’atteindre. Au bruit de la chute, le chat s’était réfugié derrière un fauteuil.
Je respirai profondément. « Du calme, Lucette, tout va s’arranger ». Lucette, c’est le nom que je me donne par dérision. Cela m’aide à relativiser.
La porte d’entrée claqua et une voix familière s’exclama « Humm, cela sent bon ! »
Christian arrivait. Il ne fallait surtout pas lui confier mes doutes. Il m’avait déjà surprise à discuter toute seule et s’en était inquiété.
- J’ai fait le plat que tu préfères. Mais le chat vient d’apporter une souris vivante et de bousculer ma tasse de café.
(Après tout, c’était bien de sa faute.)
- Ce chat m’agace. On devrait bloquer la chatière. Il peut très bien vivre dehors.
Alors, comme pour tenter le diable, je protestai
- Ah non, et qui va me faire la conversation quand tu n’es pas là ?

À ces mots, Moka a levé la tête et m’a fait un clin d’œil. J’en jurerais…
_________________
Il est des portes sur la mer qui s'ouvrent avec des mots. ...
Hay puertas al mar que se abren con palabras...
Alberti, Rafael 1902
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 03/10/2016 14:12:54    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Khéops
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 5 294

MessagePosté le: 03/10/2016 14:45:04    Sujet du message: Incertitudes Répondre en citant

Mon coup de cœur ! Un texte plein d'humour, un contraste bien marqué entre la réalité concrète de l'héroïne - préparer l'arrivée de ses amis - et le chat qui parle et qui lui fait penser qu'elle débloque ! D'ailleurs, elle n'y croit pas... sauf à la fin ! Très bien écrit, très malicieux et, selon moi, pile poil dans le sujet ! Une réussite ! Et j'adore la fin, une fin ouverte qui laisse imaginer plein de choses Okay
_________________
http://gcm-ecriture.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Genovanna
Plume de Simurgh


Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 3 065

MessagePosté le: 03/10/2016 14:55:43    Sujet du message: Incertitudes Répondre en citant

Embarassed
_________________
Il est des portes sur la mer qui s'ouvrent avec des mots. ...
Hay puertas al mar que se abren con palabras...
Alberti, Rafael 1902
Revenir en haut
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 820

MessagePosté le: 05/10/2016 10:04:59    Sujet du message: Incertitudes Répondre en citant

Une narration et un dialogue de qualité, beaucoup d'humour ! Quelle chute! Donc, aucun reproche à faire. Simplement, je me suis sentie plus attirée par d'autres textes.
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 926

MessagePosté le: 06/10/2016 09:42:41    Sujet du message: Incertitudes Répondre en citant

Dans mon vote : une scène de la vie quotidienne de la femme au foyer cristallisée autour du chat qui se met à parler. Texte plein d’humour et subtil, qui laisse constamment le lecteur comme la narratrice dans l’incertitude. Les répliques de l’héroïne ont beaucoup de naturel et de douceur, même dans ses reproches envers le chat, ce qui la rend très attachante, contrairement au mari.

Un très joli texte et une façon originale de voir les « desperate housewives »

Mais comme le remarque Lal Behi, qu’est-ce qu’elle fait donc cette femme avec un homme qui n’aime pas les chats ?
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 07/12/2016 13:25:17    Sujet du message: Incertitudes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 234 - à la place de votre chat... -> 234 critiques constructives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com