A vos plumes ! Index du ForumA vos plumes !
Forum littéraire, qu'on se le dise !

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Imbroglio

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 235 - le scénario au budget tronqué -> Critiques constructives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dirini
Plume de Kinor


Inscrit le: 17 Sep 2016
Messages: 120

MessagePosté le: 17/10/2016 08:55:13    Sujet du message: Imbroglio Répondre en citant

Imbroglio

Une demi-heure déjà que je patientais, assis sur cette chaise face à une table du Pierre Gagnaire. Ce luxurieux restaurant est le lieu de rendez-vous mondain le plus prisé de Paris. Tout y était pensé pour épater ceux qui allaient y demeurer ne serait-ce que le temps d’un repas. Cette moquette écarlate, les immenses lustres au plafond qui dispersaient cette lumière tamisée et romantique, le bois aux apparences vieillies du comptoir et des tables circulaires placées minutieusement dans la salle. Et puis il y avait cet orchestre de couverts en argent disposés au millimètre près sur les nappes soyeuses. Ce spectacle rutilant enchantait le regard et donnait l’eau à la bouche bien avant qu’on vous serve un quelconque repas. 
Mais je ne comprenais pas. On m’avait « convoqué » pour une « urgence » m’avait-on dis. Mon producteur ne m’avait rien précisé de plus et m’avait enjoint de le retrouver ici. Et il n’était toujours pas là.
Sans doute voulait-il parler de ma progression dans la rédaction du script. Un an que je le travaillais, de tout mes films ce serait sans doute mon chef d’oeuvre, j’y avait investi bien plus que dans tout mes autres scripts, j’y avais mis une part de moi-même. Je m’étais délesté parfois à contre-coeur de moments de ma vie et plus encore, sans le moindre scrupules, j’y avais jeté à plat tout mes regrets et tout mes remords. C’était un script écrit au coucher du soleil, sur des feuilles presque jaunies avec un verre de martini pas très loin. Je l’avait puisé dans le néant de la nuit; de toute mes muses elle était la seule à ne pas me juger. En fait, loin de l’activité dévoyante du jour. Mon histoire serait parfaite à mes yeux et je ne doutais pas qu’elle trouverait son public. Il commençait à se faire tard, les clients du restaurant dinaient à leur aise, la salle s’emplit du doux brouhaha des conversations et des cliquetis anarchiques de l’argenterie. 
Comme appelé par cette douce et chaleureuse musique je vis mon producteur approcher. Enfin. Nous nous saluions. Je sentais une certaine tension émaner de lui qui ne faisait qu’accroitre mes propres doutes. Il était pressé et ne s’attarderait pas me dit-il. Il avait une chose grave à m’annoncer. Et de quelle gravité ! Je devais selon lui remanier mon script; trop long, inadaptable, trop couteux. Il y avait eu des coupes budgétaires, les financements n’étaient plus là…
J’avais peine à le croire, mon chef-d’oeuvre, tronqué ? Impossible. Je m’acharnais à le convaincre de revenir sur sa position ou de faire quelque chose. Il ne m’entendis pas et sans s’étaler d’avantage m’abandonna là, au Pierre Gagnaire. J’étais abasourdis. Je ne réalisais pas encore. 
J’étais rentré chez moi. Affrontant le tumulte de pensées qui s’entre-choquent, cherchant à démêler cette imbroglio d’absurdité. Mon beau script, un script si beau ! Je le prenais, déterminé. Non ! Mon histoire sera ou ne sera pas ! Dans un mouvement de colère et sans une once d’hésitation je pris le tas de feuilles et le déchirais, réduisant à néant ce qui avait tout de mon futur chef-d’oeuvre. Mais je ne culpabilisais pas : Mon histoire sera ou ne sera pas !
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 17/10/2016 08:55:13    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Genovanna
Plume de Simurgh


Inscrit le: 14 Aoû 2008
Messages: 3 065

MessagePosté le: 17/10/2016 09:19:27    Sujet du message: Imbroglio Répondre en citant

Là encore, Dirini, tu effleures le sujet. Ou plutôt tu développes la mise en place du sujet et tu esquives la difficulté de développer les ennuis provoqués. Sinon le style est plutôt agréable nonobstant les fautes d’orthographe. Je t’envoie un mp pour ces dernières…
Le "Pierre Gagnaire" est-il vraiment luxurieux ou luxueux ? Razz
_________________
Il est des portes sur la mer qui s'ouvrent avec des mots. ...
Hay puertas al mar que se abren con palabras...
Alberti, Rafael 1902
Revenir en haut
Dirini
Plume de Kinor


Inscrit le: 17 Sep 2016
Messages: 120

MessagePosté le: 17/10/2016 11:33:37    Sujet du message: Imbroglio Répondre en citant

OH monde dieu "Luxurieux"  Laughing Laughing  ! Merci pour ton Mp Smile
Revenir en haut
danielle
Plume de Simurgh


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 3 821

MessagePosté le: 17/10/2016 18:35:14    Sujet du message: Imbroglio Répondre en citant

Là encore, je regrette l'absence d'un dialogue qui aurait rendu le récit plus vivant.
Mais la critique est facile, surtout quand on n'a pas participé!
_________________
"Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites." J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dirini
Plume de Kinor


Inscrit le: 17 Sep 2016
Messages: 120

MessagePosté le: 17/10/2016 18:47:45    Sujet du message: Imbroglio Répondre en citant

Qu'importe. Au contraire toute critique est la bienvenue Smile
Revenir en haut
tobermory
Administrateur


Inscrit le: 06 Juin 2007
Messages: 6 926

MessagePosté le: 18/10/2016 10:41:34    Sujet du message: Imbroglio Répondre en citant

Texte agréable à lire, mais il n'y a pas d'histoire et on reste trop dans les généralités. On n'a aucune idée de ce que raconte ce scénario ni où se situent les difficultés du fait des restrictions. Pour le narrateur, il semble que ce soit tout ou rien et il abandonne, nous frustrant des efforts d'adaptation à la nouvelle situation.

Mon histoire sera ou ne sera pas : le héros veut bien sûr dire, comme mentionné plus haut, que c'est tout ou rien, qu'on prend le scénario tel quel, sinon il laisse tomber. Mais même si on comprend, ta phrase fait l'effet d'un truisme.
_________________
Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles mais uniquement par manque d’émerveillement (G. K. Chesterton)
Revenir en haut
Donaco
Plume de Griffon


Inscrit le: 22 Oct 2015
Messages: 1 587

MessagePosté le: 20/10/2016 10:59:10    Sujet du message: Imbroglio Répondre en citant

Je partage l'avis de autre membres, Dirini. C'et bien écrit mais c'est un peu plat. On attendait, dans le sujet, plutôt la description d'un projet avorté avec tous le problèmes, tensions et crises que cela suppose. L'absence de dialogue vide le texte d'un certain dynamisme aussi.

Mais comme Danielle, je dis qu'il est facile de critiquer un écrit alors que je n'ai eu aucune idée pour le traiter moi-même;)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 08/12/2016 08:50:21    Sujet du message: Imbroglio

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    A vos plumes ! Index du Forum -> Jeux de plumes -> Archives -> Archives 2016 -> Jeu 235 - le scénario au budget tronqué -> Critiques constructives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com